Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:48
Prochain conseil municipal : le mercredi 17 février 2016 à 18h.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:46

Parmi les nombreux projets que LEUCATE POUR TOUS a examinés, il en est un qui concerne tous les Leucatois, dont l’actualité ne fait que se renforcer, et qui concerne L’AVENIR DE LA MÉDECINE A LEUCATE.

On pourrait penser qu’une commune comme Leucate, à la population en pleine expansion, hébergeant beaucoup de seniors, recevant en saison des dizaines de milliers de vacanciers, ne manquant pas d’attraits touristiques, reliée par autoroute à deux agglomérations importantes proches comme Perpignan et Narbonne, n’a aucune raison de devenir un désert médical ……. Et pourtant la situation de la médecine à Leucate est inquiétante !

LA SITUATION ACTUELLE : UN DÉFICIT CRIANT

Les médecins en place (selon http://annuairesante.ameli.fr)

La commune de Leucate héberge actuellement 6 médecins (2 au Village et 4 à Port Leucate). Les communes voisines (Caves, Treilles, Feuilla, Fitou) ne disposent actuellement plus d’aucun médecin.

Ce sont donc actuellement environ près de 6 000 personnes en hiver et jusqu’à 80 000 en été qui relèvent de ces 6 médecins.

L’ouverture très prochaine de l’EHPAD ne pourra qu’accroitre encore la demande médicale à Leucate.

La commune de La Palme (1 600 habitants) s’est trouvée récemment totalement démunie de médecin ; sa municipalité a réussi à trouver en 2015 un médecin Cubain qui partage son temps avec Port la Nouvelle.

Le besoin en médecins généralistes

Les documents officiels (http://www.aude.fr) indiquent que « La densité des médecins dans l'Aude est exactement égale à la moyenne nationale pour la province : 162 généralistes pour 100 000 habitants », soit 1,62 généraliste pour 1 000 habitants.

Sur ces bases, les 4 500 habitants permanents de Leucate justifieraient donc la présence de 7,3 généralistes ; en prenant en compte les 6 000 habitants de la zone d’influence on arriverait à justifier 10 médecins généralistes ! Si on englobe La Palme on arrive à un besoin normal de 13 généralistes alors que 6 ½ seulement sont présents.

Le déficit est criant : on pourrait doubler l’effectif !

Et la présence de dizaines de milliers d’estivants en saison estivale ne fait qu’accroitre à un point souvent insupportable la pénurie, comme tous les Leucatois ont pu le constater lors d’attentes interminables.

UN AVENIR INQUIÉTANT

La totalité des 6 médecins répertoriés à Leucate a entre 53 et 62 ans, avec une moyenne d’âge de 59 ans.

L’effectif Leucatois est donc plus âgé que la moyenne relevée dans le Département de l’Aude selon la même source officielle: « Près de la moitié des médecins audois ont plus de 55 ans. La population augmente fortement et vieillit (le tiers à plus de 60 ans) ».

Ce même document officiel prévoit, à l’échelle du Département un avenir difficile : «La désertification touchera aussi bien les villes que les campagnes……….. Bien qu'au sud et en bord de mer, l'Aude accueille moins de 20 nouveaux médecins par an et 3 d'entre eux seulement s'installeront en cabinet. »

On doit bien constater que l’avenir de la médecine à Leucate et ses environs est plus que préoccupant : trop peu de médecins généralistes, une population de médecins encore plus âgée que la moyenne et des perspectives de recrutement très faibles.

Et ces difficultés ne sont pas pour un avenir lointain, mais pour demain: l’un au moins des médecins en place, désireux de réduire voire cesser son activité, ne parvient pas à trouver un successeur, au point qu’on a pu voir récemment sur Facebook l’appel ci-contre.

UN PROJET D’AVENIR ?

Le même document officiel (http://www.aude.fr) analyse ainsi la situation « Les étudiants en médecine sont formés à travailler en groupe, en hôpital, en ville. Aucun d'entre eux ne connaît le travail parfois solitaire d'un médecin de campagne, d'autant que 90% des étudiants ont toujours vécu dans des grandes villes. Près des 2/3 de ces étudiants sont des femmes, dont les maris, souvent également très diplômés, demandent un travail correspondant à leur parcours. »

Comment donc attirer de jeunes médecins à Leucate malgré tout ? En leur proposant des conditions de travail conformes à leurs aspirations ! Un certain nombre de communes ont déjà mis en pratique la création d’une structure de type « CENTRE DE SANTÉ » ou une « MAISON MÉDICALE ». De telles structures peuvent comporter des équipements communs, tels un studio de garde, un cabinet d’accueil de médecins spécialistes ….. par exemple.

Un exemple, destiné a priori à des zones rurales en voie de désertification, est proposé par le Professeur Méric dans le document : www.mmgnarbonne.org

Un autre exemple, tout proche, a été mis en place par la municipalité à Port la Nouvelle et y fonctionne depuis 2012: www.portlanouvelle.fr

Cette MAISON DE SANTÉ réunit tout un ensemble de services de santé, regroupant des activités médicales et paramédicales (4-5 médecins permanents, des consultations de médecins spécialistes, 1 sage-femme, des infirmiers, des kinésithérapeutes, etc, etc) sur un même lieu. Les locaux sont entièrement équipés et organisés autour d'un accueil personnalisé permettant l'accès aux différents professionnels de santé.

Port la Nouvelle a ainsi su attirer une nouvelle offre médicale à hauteur de ses besoins, ce qui n’est pas le cas de Leucate.

LEUCATE POUR TOUS propose que la municipalité de Leucate prenne d’extrême urgence en considération les besoins médicaux actuels et futurs de sa population et pilote par concertation ou, à défaut d’investissement du corps médical en place, prenne carrément en charge la création d’une telle structure.

C’est le seul moyen d’attirer à Leucate de jeunes médecins en leur fournissant les moyens d’exercer dans les conditions qu’ils recherchent, en un lieu dont les attraits touristiques sont indéniables.

- Source : http://leucatepourtous.blogspot.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 10:56
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 10:40
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 06:46

Le chef de la diplomatie Laurent Fabius a lancé aujourd'hui un portail internet pour promouvoir l'oenotourisme français et doper les visites de vignobles et de caves par les touristes, un marché de plus en plus concurrentiel.

Pour "montrer l'importance considérable du secteur", le ministre des Affaires étrangères a souligné que "les exportations de vins français (7,6 milliards d'euros en 2014) sont équivalentes à la vente de 114 Rafale", avion militaire français, lors d'une conférence de presse.

Le site bilingue anglais-français www.visitfrenchwine.com, activé ce jour, permet de naviguer entre différentes offres de séjours dans les vignobles, de consulter des fiches d'identité des grandes régions viticoles ou des portraits de vignerons. "Plus qu'un produit, le vin est de plus en plus une culture. Les touristes recherchent des histoires, des produits d'excellence, et à donner un sens à ce qu'ils mangent et boivent. Ce site va contribuer au rayonnement de nos vins et à l'ouverture de nos territoires, et l'objectif est qu'un maximum de personnes, françaises et étrangères, puissent avoir accès à nos produits", a souligné M. Fabius.

En 2010, quelque 3 millions de touristes étrangers ont visité un site français d'oenotourisme, et Laurent Fabius a proposé de "se fixer comme objectif 4 millions pour 2020". Ce sont les clientèles asiatiques et américaines qui enregistrent la plus forte croissance concernant la visite de caves et de vignobles français, de l'ordre "de 10% par an", a indiqué Christian Mantéi, le directeur général d'Atout France, qui souligne également l'importance de la fréquentation "d'une clientèle européenne plus proche, comme les Belges, les Britanniques ou les Allemands.

"Au fil des mois, le site va s'enrichir" pour permettre de partir encore plus à la découverte de "ces beaux paysages de vignes et de ceux qui les façonnent", a résumé Florence Cathiard, présidente du conseil supérieur de l'oenotourisme. Le site a bénéficié du soutien d'une quinzaine de partenaires privés, dont Relais & Châteaux, Möet Hennessy, ou encore les grandes propriétés Château Smith Haut Lafitte ou Château du Clos de Vougeot.

Actuellement, 61% des oenotouristes sont des Français, et 39% des visiteurs internationaux. Leur profil type dressé par Atout France évoque "un public majoritairement de sexe masculin âgé en moyenne de 46 ans et constitué principalement de CSP+. Consommateur régulier de vin (au moins une fois par semaine) à 75%, ce qui est supérieur à la moyenne des Français qui est de 64%".

Source : lefigaro.fr avec AFP.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 16:39

Découvrez le jeudi 24 mars 2016 les Vinissimes, salon de dégustation et d'achat de grands vins et de vins de légende.

Les Vinissimes, un événement unique en France dans un lieu mythique. Nicolas, 1er Caviste de France et spécialiste du vin depuis 1822, vous offre l’opportunité de déguster et d’acheter les crus les plus prestigieux, lors d’une journée exceptionnelle, à la Maison des Polytechniciens.

Le programme, près de 100 vins proposés à la dégustation, ainsi que des millésimes rares disponibles à l’achat sur catalogue. Découvrir la séléction des domaines et vins présent, sur le site de l'événement.

Informations pratiques :

Dates : jeudi 24 mars 2016
Horaires : de 11h à 15h et de 16h à 21h
Lieu : 12 Rue de Poitiers, 75007 Paris, la Maison des Polytechniciens
Tarif : De 11h à 15 h : 120€ aux Salons des Grands Vins + 120€ l’accès à l’espace Vins de légende.*
De 16h à 21 h : 150€ aux Salons des Grands Vins + 150€ l’accès à l’espace Vins de légende.*
Attention : le nombre de places est limité

*Les frais d’inscription seront remboursés en totalité aux clients qui effectueront un achat sur place supérieur ou égal au montant de leur inscription.
La réservation et l’achat des vins se fera, le jour même, sur place (paiement uniquement par carte bancaire).
Plus d'information sur le site de l'événement.

Source : lefigaro.fr www.lesvinissimes.com

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:12
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:11
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 15:58

C'est un jeune chef étoilé de 26 ans, Erwan Houssin, qui s’apprête à reprendre le restaurant Le Grand Cap posé sur la falaise de Leucate où Alexandre Klimenko a officié depuis son ouverture en 2012.

Placé en liquidation judiciaire, l’établissement fermé depuis plusieurs mois attendait un nouveau départ et c'est Erwan Houssin qui va le lui donner comme l'indique L'Indépendant dans son édition du mardi 9 février 2016.

A la tête du Diapason à Avignon, Erwan Houssin et son épouse Pamela, pâtissière, avaient conquis une étoile mais le couple recherchait un nouveau projet dans la région. Bien entendu, en vendant son restaurant à Avignon, Erwan Houssin a aussi perdu son étoile. L’objectif est donc double pour le chef, qui souhaite ouvrir courant mai, attirer une nouvelle clientèle mais aussi séduire à nouveau le précieux Guide Michelin qui ne manquera pas de suivre de très près le jeune chef qui prend de la hauteur sur la falaise.

Le couple prévoit quelques modifications dans la salle pour apporter de la douceur à cet espace contemporain. "Ici, la star, c’est la mer. Il faut laisser le minéral à l’extérieur et donner un peu de chaleur et d’intimité à la salle. On a déjà prévu d’opter pour des tables rondes et des nappes", confie le chef qui a de nombreux projets pour sa nouvelle adresse.

Son portrait ainsi que le récit de son arrivée à Leucate sont à lire dans L'Indépendant de ce mardi.

Source : http://www.lindependant.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 12:22

From www.journaldelenvironnement.net - Today, 1:14 PM

- Une richesse naturelle à préserver - " Le littoral du Languedoc-Roussillon est un milieu vivant. Soumis à la pression humaine de l’urbanisation et du tourisme, il est aussi exposé à des phénomènes naturels " : http://goo.gl/RVxQJq

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens