Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 16:39

Découvrez le jeudi 24 mars 2016 les Vinissimes, salon de dégustation et d'achat de grands vins et de vins de légende.

Les Vinissimes, un événement unique en France dans un lieu mythique. Nicolas, 1er Caviste de France et spécialiste du vin depuis 1822, vous offre l’opportunité de déguster et d’acheter les crus les plus prestigieux, lors d’une journée exceptionnelle, à la Maison des Polytechniciens.

Le programme, près de 100 vins proposés à la dégustation, ainsi que des millésimes rares disponibles à l’achat sur catalogue. Découvrir la séléction des domaines et vins présent, sur le site de l'événement.

Informations pratiques :

Dates : jeudi 24 mars 2016
Horaires : de 11h à 15h et de 16h à 21h
Lieu : 12 Rue de Poitiers, 75007 Paris, la Maison des Polytechniciens
Tarif : De 11h à 15 h : 120€ aux Salons des Grands Vins + 120€ l’accès à l’espace Vins de légende.*
De 16h à 21 h : 150€ aux Salons des Grands Vins + 150€ l’accès à l’espace Vins de légende.*
Attention : le nombre de places est limité

*Les frais d’inscription seront remboursés en totalité aux clients qui effectueront un achat sur place supérieur ou égal au montant de leur inscription.
La réservation et l’achat des vins se fera, le jour même, sur place (paiement uniquement par carte bancaire).
Plus d'information sur le site de l'événement.

Source : lefigaro.fr www.lesvinissimes.com

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:12
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:11
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 15:58

C'est un jeune chef étoilé de 26 ans, Erwan Houssin, qui s’apprête à reprendre le restaurant Le Grand Cap posé sur la falaise de Leucate où Alexandre Klimenko a officié depuis son ouverture en 2012.

Placé en liquidation judiciaire, l’établissement fermé depuis plusieurs mois attendait un nouveau départ et c'est Erwan Houssin qui va le lui donner comme l'indique L'Indépendant dans son édition du mardi 9 février 2016.

A la tête du Diapason à Avignon, Erwan Houssin et son épouse Pamela, pâtissière, avaient conquis une étoile mais le couple recherchait un nouveau projet dans la région. Bien entendu, en vendant son restaurant à Avignon, Erwan Houssin a aussi perdu son étoile. L’objectif est donc double pour le chef, qui souhaite ouvrir courant mai, attirer une nouvelle clientèle mais aussi séduire à nouveau le précieux Guide Michelin qui ne manquera pas de suivre de très près le jeune chef qui prend de la hauteur sur la falaise.

Le couple prévoit quelques modifications dans la salle pour apporter de la douceur à cet espace contemporain. "Ici, la star, c’est la mer. Il faut laisser le minéral à l’extérieur et donner un peu de chaleur et d’intimité à la salle. On a déjà prévu d’opter pour des tables rondes et des nappes", confie le chef qui a de nombreux projets pour sa nouvelle adresse.

Son portrait ainsi que le récit de son arrivée à Leucate sont à lire dans L'Indépendant de ce mardi.

Source : http://www.lindependant.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 12:22

From www.journaldelenvironnement.net - Today, 1:14 PM

- Une richesse naturelle à préserver - " Le littoral du Languedoc-Roussillon est un milieu vivant. Soumis à la pression humaine de l’urbanisation et du tourisme, il est aussi exposé à des phénomènes naturels " : http://goo.gl/RVxQJq

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 07:17
Soutien aux agriculteurs.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 07:09

Juste avant une session ski dans les Alpes, on pourrait bien s’arrêter en chemin flâner dans le vignoble de Savoie. Encore méconnu, il réserve de belles surprises et des paysages sublimes

Juste avant une session ski dans les Alpes, on pourrait bien s’arrêter en chemin flâner dans le vignoble de Savoie. Encore méconnu, il réserve de belles surprises et des paysages sublimes. Si l’accueil en caves, la gastronomie et l’hospitalité savoyards sont exemplaires, on peut aussi prévoir de ramener les vins secs, nerveux et fruités du cru à la maison. Ils seront parfaits à déguster tout l’hiver lors des soirées raclette, ou servis bien frais les jours d’été sur des salades colorées. A l’aube des vacances au ski, après quelques heures pénibles passées en voiture, Chambéry se dessine. Ville d’Art et d’Histoire, elle est la capitale du vignoble de Savoie, berceau de cépages uniques tels que la mondeuse, la jacquère, le persan ou l’altesse… Le pays des parcs naturels régionaux du Massif des Bauges et de Chartreuse offre aussi des balades pédestres et des points de vue sur les vignobles à couper le souffle. De nombreux sentiers de randonnées empruntent les anciennes voies romaines, jadis lieu de passage et d’échanges entre l’Italie et l’Europe du Nord.

Respirez profondément… vous êtes aux confins de la France, la Suisse et l’Italie, si proches des appellations de Bugey, des cantons de Genève, de Vaud, du Chablais, du Valais et de la Vallée d’Aoste. Une bonne solution est de laisser la voiture au parking, de louer un vélo au centre-ville de Chambéry et de rejoindre directement les vignes sur les voies vertes aménagées, en toute sécurité. Si l’on ne se sent pas l’âme d’un cycliste alpin, ou que l’on voyage avec des enfants, on peut opter pour des vélos avec assistance électrique.

Photo : La Maison Vigne et Vin d’Apremont

Le gîte et la table sont fameux au "Château de Candie" à Chambéry-Le-Vieux, une authentique maison forte du XIVe siècle entourée d’un parc de 6 hectares, qui surplombe la Cité des Ducs de Savoie. La nuit sera somptueuse dans l’un des appartements luxe à la décoration moderne et chaleureuse situé dans le bâtiment principal, ou plutôt intime dans l’une des chambres nichées sous les toits. Sur place, Bruno Locatelli propose une cuisine régionale et de saison, qui fait la part belle aux vins de Savoie. Ils sont sélectionnés, tout comme les vivres, auprès de petits producteurs locaux. Pour clore cette parenthèse enchantée, il est inspiré de prévoir un ravitaillement à bonne adresse. "La Maison Vigne et Vin d’Apremont" propose un choix de 180 étiquettes de 60 vignerons savoyards au prix départ cave, dans un espace aérien composé de cuivre et de bois.

Infos pratiques:

Château de Candie : ww.chateaudecandie.com
Maison Vigne & Vin ‐ L’OEnothèque à Apremont - www.vindesavoie.net

Source : Pauline Versace lefigaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 17:24
Islam.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 17:15

Boostés par un accord de libre-échange entre Santiago et Tokyo, les vins chiliens bénéficient d'un important avantage comparatif, notamment sur le marché très concurrentiel des vins d'entrée de gamme.

Année 2015, mauvais cru historique pour les ventes de vin français au Japon. Pour la première fois de son histoire, l'Archipel lui a préféré le vin chilien. En dix ans, le Chili a grimpé du cinquième au premier rang parmi les importations de vin: les ventes de crus chiliens ont été multipliées par plus de six quand les importations françaises ont reculé de 6,5 %! Le phénomène est circonscrit au pays du Soleil-Levant puisque en 2015, les crus français ont progressé de 24 % en Chine, à Hongkong, Singapour et Taïwan.

Et il s'explique en grande partie par l'accord de libre-échange signé par Tokyo et Santiago en 2007. La baisse des droits de douane offre un avantage comparatif à la production chilienne par rapport à celle venue de France, en particulier sur les vins d'entrée de gamme (80 % du marché nippon). Les producteurs français rongent leur frein, otages des négociations de l'accord de libre-échange entre Bruxelles et Tokyo, en carafe depuis des années. «Les Chiliens sont très agressifs. Ils importent beaucoup de vin en vrac et le font réembouteiller ici», raconte un importateur français. «Nous ne pouvons pas nous battre sur le prix. Nous nous concentrons donc sur la qualité et le storytelling», explique-t-il. Les vins à 500 yens (3 euros) en vente dans les petites épiceries du pays sont presque tous chiliens. Aujourd'hui, un vin français coûte en moyenne 1029 yens au Japon, contre 602 yens pour un chilien. Imbattable. Seuls les grands crus français demeurent hors d'atteinte des attaques chiliennes. «Sur ce front, les Français sont irrattrapables», estime Ernie Singer, président de l'importateur Millesimes.

<a href="http://ww691.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=691&siteid=42296&pageid=287574&fmtid=19566&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich" target="_blank"> <img src="http://ww691.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=691&siteid=42296&pageid=287574&fmtid=19566&visit=m&tmstp=[timestamp]" border="0" alt="" /> </a>

Régis Arnaud

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 12:35
Carte des pesticides en France.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens