Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 10:40
Attentat déjoué dans un club libertin.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 10:35

CHÂTEAU DE VENTENAC
La Réserve de Jeanne 2013
AOC Cabardès
Vin du Languedoc

13,5/20
Vin rouge
Production : 120.000 bouteilles par an
Bio certifié AB

Les 40% de cabernet franc et les 20% de merlot dominent cette cuvée de type bordelais. D'un style plus classique que la Grande Réserve de Georges, avec une légère touche végétale en finale, sa bouche est tendre et assez soyeuse. Bonne expression en finale avec plus de fruit qu'en attaque.


Le mot du vigneron

Oliver Ramé : "La réserve de Jeanne est l’ADN de la Maison Ventenac. S’il est 'facile' de faire un MAS VENTENAC à 5000 exemplaires en ne prenant que l’excellence, il est beaucoup plus compliqué, d’un point de agronomique puis œnologique, de faire année après année un vin de la qualité de la Réserve de Jeanne à prix contenu. La Réserve de Jeanne est l’exemple parfait d’un accord entre l’expression d’un terroir et le style assumé d’un domaine. Etant un fan absolu du cabernet franc sur nos terroirs plus chaux mais très calcaires, j’ai voulu le mettre en valeur (40-45% de l’assemblage) avec une vinification très équilibrée (quelques remontages, c’est tout) et un élevage très peu présent afin de favoriser la structure très fine et élégante de ce vin (élevage en cuves ciment pour 80% du vin, les 20% restant étant élevés en barriques de deux, trois, quatre voire cinq vins). La syrah, également importante dans l’assemblage (entre 30 et 40% de l’assemblage suivant les millésimes), et nécessaire à l’équilibre de l’appellation pour ce vin, donne les notes poivrées, mentholées, mais aussi du tranchant et de la droiture, pour un résultat pas si sudiste que cela."

Prix : 7,5 €


Une autre belle cuvée du château de Ventenac à découvrir

La Grande Réserve de Georges 2012
AOC Cabardès

14/20
Vin rouge
Production : 100.000 bouteilles par an


Bel équilibre d'encépagement entre syrah et merlot qui représente 80% de l'assemblage. C'est un joli rouge de bonne maturité avec une matière agréable et assez fraîche en bouche. Les tanins sont souples et l'ensemble se montre prêt à boire. Bon style plaisant et civilisé par douze mois d'élevage en barriques et douze mois en cuves.


Le mot du vigneron

Olivier Ramé : "Ce vin est construit sur des dimensions plus étoffées et structurées que Jeanne. Nous sommes plus dans un esprit de vin de garde, tout en gardant le style qui m’est cher (fraicheur, équilibre). L’extraction est plus importante avec des pigeages quotidiens en début de vinification, des macérations plus longues, et le cabernet sauvignon remplace le cabernet franc. L’élevage est plus long (2 ans) et contient environ 60 % d’élevage en barriques, même si le résultat est très intégré. Si la Réserve de Jeanne peut se garder 5-6 ans sans aucun problème et a tendance à pinoter, la Grande Réserve de Georges a des notes plus atlantiques avec des évolutions plus truffées et sous-bois, principalement liées à l’évolution du Cabernet Sauvignon."

Prix : 9,3 €


> CONTACT
Alain Maurel
Maison Ventenac
4 rue des jardins
11610 Ventenac Cabardès
Tél. : 04 68 24 93 42
Site : www.maisonventenac.fr

Vin du Languedoc : château de Ventenac, la Réserve de Jeanne 2013.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 10:33
Carte de l'Isalmisme en France.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 17:54

Trois mois auront été nécessaires pour le financement et la préparation du WINE Explorers’ Truck, notre nouveau compagnon de voyage. Autant dire que nous trépignons d’impatience à l’idée de reprendre la route.

Pouvoir sillonner le vignoble européen en toute liberté ; une expérience qui s’annonce palpitante !

Avec une cadence de voyage d’un pays exploré tous les douze jours en moyenne, ce véhicule sera à la fois un moyen de locomotion sur-mesure et un outil de travail indispensable pour le projet.
Notre "carrosse-maison-bureau fin prêt, direction l’Angleterre pour le lancement de la tournée Europe, avec en prime un baptême en ferry entre Calais et Douvres.

Une viticulture vieille de 2000 ans

Le saviez-vous ? L’histoire du vin anglais a plus de 2000 ans (1) ! Pourtant, la "viticulture moderne" n’apparaît en Angleterre qu’après la seconde Guerre Mondiale, sous l’impulsion de Ray Barrington Brock.

C’est tout le contraire désormais. Avec 135 vignobles pour 2000 hectares de vignes (3) (la surface viticole ayant littéralement doublée ces sept dernières années) et quelques 6.3 millions de bouteilles en 2014, l’Angleterre se tourne vers le premium. Et avec 70% de vins effervescents, on peut clairement dire que ça pétille dans tous les sens !

Un climat similaire à la Champagne

Débarqués du ferry sous une pluie fine (et de gros nuages gris !), direction Exton Park, un domaine relativement nouveau situé au cœur des South Downs, dans la vallée de Meon. Un site où le terroir semble parler pour lui-même.

Cerise sur le gâteau, il semblerait que le sud de l’Angleterre ait eu un climat similaire à celui de la Champagne il y a 15 ans. Tous les professionnels que nous rencontrons sont unanimes. Réchauffement climatique oblige ?! Allez savoir... Toujours est-il que les bulles que nous avons eu la chance de déguster nous ont littéralement bluffés...

Quelques superbes vins effervescents à déguster d’urgence :
- La Perfide Blanc de Blancs 2009 du domaine Coates & Seely : quelle finesse !
- Blanc de Blancs 2010 du domaine Gusbourne
- Rosé NV du domaine Exton Park (70% pinot noir, 30% pinot meunier)
- Brut NV du domaine Coates & Seely (65% chardonnay, 35% pinot noir)
- Brut Reserve 2010 du domaine Gusbourne (68% chardonnay, 22% pinot noir, 10% pinot meunier)

Notre seconde escale nous emmène chez Coates & Seely, à peine à 1h30 de voiture de Londres. Ce domaine de 12 hectares, majoritairement planté en chardonnay et pinot noir, est né d’une belle histoire d’amitié entre Nicholas Coates, ex-banquier londonien aujourd’hui reconverti en vigneron passionné et Christian Seely, directeur général d’AXA Millésimes ; deux compères de longue date.

C’est lors d’un dîner au Château Pichon-Longueville, en 2007, que les deux hommes sautent le pas. "Christian avait déjà le business-plan en tête", nous confie Nicholas.

Aux environs de Noël 2008, et après 8 mois de recherches, Nicholas trouve un vignoble à moins de 2 miles de chez lui. L’aventure Coates & Seely peut commencer. Un seul objectif pour les deux hommes : produire des vins effervescents qui puisent dans la tradition de 300 années de grande vinification champenoise, tout en restant fièrement British (5).
Au déjeuner, Nicholas nous raconte avec amusement l’histoire de la "Méthode Britannique", autrement marquetée "Britagne". Un acronyme entre les mots "British" et "Champagne", reflétant bien là l’humour de nos amis britanniques.

Comme quoi les rivalités amicales (et éternelles) entre français et anglais ne s’arrêtent pas qu’au rugby. Et c’est de bonne guerre !

Gusbourne Estate, une ambition affichée

"Produire les plus grands vins effervescents au monde", voilà l’ambition affichée par Andrew Weeber, fondateur du domaine Gusbourne, créé en 2004.

L’occasion de rappeler que bien que les vins effervescents soient plus que jamais au cœur du débat, l’Angleterre reste avant tout le royaume de la bière.

WineExplorers’ment votre,
JBA

Merci aux domaines Exton Park, Coates & Seely et Gusbourne pour leur accueil chaleureux. Merci à Gérard Basset pour ses précieuses recommandations de domaines. Merci à Laura Rhys pour avoir partagé avec nous ses précieuses connaissances en vin.
Enfin, merci à vous tous qui avez participé au financement du WINE Explorers’ Truck : le groupe VIDELOT, le Château Calon Ségur, le Château Lafon-Rochet, le Château La Conseillante, ainsi que tous les amis et proches du projet à qui nous nous ferons un immense plaisir, une fois le projet terminé, d’offrir quelques contreparties bien méritées.

(1) Des fouilles archéologiques auraient révélé des amphores et des coupes de vin en bronze datant du 1er siècle avant Jésus Christ dans le sud de l’Angleterre.
(2) Les fameux "French Claret" , importés depuis le XIIème siècle sous l’impulsion d’Henry II – Roi d’Angleterre, sont des vins d’une couleur rouge légère, entre la couleur d’un bordeaux et celle d’un rosé. Ils ont fait la fortune de Bordeaux à cette époque.
(3) Il y a actuellement 135 établissements vinicoles dans le pays, pour 470 vignobles et 1.884 hectares de vignes.
(4) Corinne Seely est une œnologue brillante, qui a d’abord fait ses armes au Château Lynch Bages, où elle a fait partie de l’équipe qui a créé le premier vin blanc de ce domaine, avant d’être l’œnologue du Domaine de Chevalier, l’un des plus jolis vignobles du bordelais en matière de vins blancs.
(5) Un vin effervescent anglais qui se revendique "Britagne" doit au minimum être élaboré à partir de pinot noir, pinot meunier et chardonnay, réaliser sa seconde fermentation en bouteille (plus un certain nombre d’autres techniques de viticulture et de vinification qui doivent être rigoureusement respectées). Ces vins seront donc désignés comme étant faits selon la "Méthode Britannique".

Pour plus d’informations sur les vins anglais : www.englishwineproducers.com



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/vins-du-monde/carnet-de-voyage/o120768-langleterre-nouveau-royaume-des-vins-effervescents#ixzz3ywLy0vBP

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 13:57
Loto
Repost 0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 07:40
Carte.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 07:44

Lors de la 1ère assemblée plénière du Conseil de Région, M. Michel Py a perdu quelques belles occasions de se taire, si l’on en croit son blog en date du 19 janvier 2016 !

Il reproche en effet à la Présidente, Mme Carole Delga, « d’exclure l’opposition du bureau » de l’assemblée en procédant à un scrutin de liste et, ne redoutant pas l’outrance, il va même jusqu’à écrire : « Ainsi avec ce mode d’élection, ce n’est pas le bureau de l’assemblée que Mme Delga va constituer, mais plutôt l’assemblée du bureau politique, ou du Politburo ! »

Visiblement il n’a pas encore fini de se dégager des outrances coutumières de vocabulaire de ses ex mentors Coppé et Sarkozy !

Plus délicieux encore, tout particulièrement pour les Leucatois, il n’hésite pas à adresser à Mme Delga un autre reproche :

(LA PAILLE) : « Autre point non négligeable : le groupe de la droite et du centre avait demandé, comme cela se fait souvent en tant qu'opposition, à présider la Commission des Finances... Refus catégorique de Mme Delga, qui voulait soi-disant faire de la politique "autrement"...

Il est vraiment gonflé puisque:

(LA POUTRE) : En tant que Maire de Leucate il a fait bien mieux : non seulement l’opposition ne préside pas la Commission des Finances mais elle n’est même pas autorisée à y participer ……. puisque Michel Py a fait disparaitre toute commission des finances officielle depuis qu’il y a une opposition au Conseil Municipal ! Si une «commission des finances» non officielle existe à Leucate, elle n’est composée que de membres de la majorité et ne rend de comptes à personne !

Source : http://leucatepourtous.blogspot.fr/

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 15:41

Pour la Chandeleur n’oubliez pas de soigner vos accords mets/vins ! Crêpes salées ou crêpes sucrées, découvrez avec quels vins les déguster…

Au jambon ou aux champignons, au roquefort ou façon Suzette (saveur mandarine), deux ou trois crêpes, successives et bien garnies, suffisent pour un repas complet... et surtout chaud, voire brûlant. À l'heure du goûter, la dernière descente achevée, c'est la crêpe nature qui s'impose, plus ou moins parsemée de sucre... glace. Là, aucune hésitation : un cidre sera son meilleur complice. Dans ce cas de figure, j'ai un faible pour le demi-doux d'Éric Bordelet, un cidre de pomme à servir comme un vin blanc, autour de 8°."S'il s'agit d'un repas propre à redonner des forces, une crêpe fourrée de jambon et garnie d'un oeuf au plat fera un plat principal aussi séduisant que calorique. Tout cela appelle un vin de fraîcheur, assez puissant. Un champagne de caractère, aromatique et fruité, dont la vivacité allégera le gras de l'ensemble. La cuvée Grand Cru blanc de blancs d'AR Lenoble répond exactement à ces critères ; et son équilibre entre élégance et puissance lui permettra d'enchanter toute la soirée, de l'apéritif au dessert. Mais on peut aussi varier les plaisirs. Avec une crêpe chocolat-banane-chantilly (un grand classique), la mâche et la persistance gusto-olfactive augmentent. Il faudra un complice complexe, et surtout puissant. Je vois bien là un pinot gris d'Alsace, un vendanges tardives assez jeune, comme celui du domaine Kientzler.

Ma sélection

Éric Bordelet : www.ericbordelet.com
Domaine André Kientzler
Champagne Lenoble : www.champagne-lenoble.com


Source : Enrico Bernardo http://avis-vin.lefigaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 10:28

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a remis sa démission au président de la République, mercredi 27 janvier. "Ils ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s’ouvre à l’Assemblée nationale", précise l'Elysée dans un communiqué. François Hollande a nommé Jean-Jacques Urvoas au poste de garde des Sceaux.

"Parfois résister, c'est partir"

"Le président de la République a exprimé à Christiane Taubira, sa reconnaissance pour son action, poursuit l'Elysée. Elle aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l’adoption du mariage pour tous."

La garde des Sceaux a réagi sur Twitter, peu après l'annonce de sa démission par l'Elysée. "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous", explique-t-elle.

Source : http://www.msn.com/fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 18:14
Je suis Français.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens