Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 04:25

Entre critères objectifs et sensations subjectives, évaluer la qualité d’un vin est un exercice difficile. Néanmoins, tout amateur qui se respecte doit maîtriser cet art pour bien déguster et acheter les meilleurs crus.

Le débat pour déterminer la liste des critères sur lesquels on doit juger de la qualité d’un vin ne sera sans doute jamais clos ! Et pour cause, tout le monde ne s’intéresse pas à la même chose en dégustant un vin. Avec l’équipe de l’abonnement vin My VitiBox, nous avons décidé de vous aider à y voir plus clair. En fait, lorsque vous goûtez un vin, vous ne vous concentrez pas sur les mêmes caractéristiques d’un vin d’une dégustation à l’autre. Par exemple, lorsque vous faites votre stock chez le vigneron, vous tentez d’analyser le potentiel de garde du vin alors que si vous êtes à table chez un ami, vous étudiez plutôt comment le vin se marie avec le plat que vous savourez. Donc un même vin pourra vous sembler parfait dans un contexte et moyen dans un autre. Néanmoins, vous savez comme moi que certains vins se vendent 100 euros et d’autres 500. A ces prix-là, tous les vins sont bons et pourtant les prix peuvent toujours varier du simple au quintuple, voire plus ! Comment expliquer cela ? Et bien mis à part les critères économiques (rareté, demande, notoriété, conjoncture internationale, etc.) qui, il est vrai, expliquent bien souvent une partie de ces différences de prix, il y a aussi des critères plus objectifs qui en justifient l’autre partie.

A la découverte des trois temps du vin

Il existe des qualités du vin plus objectives que les autres : ce sont les trois temps du vin. Les trois temps du vin sont l’attaque, le milieu de bouche et la finale. L’attaque porte sur la sensation que vous ressentez lorsque vous introduisez le vin en bouche (faible, nette, intense...). Le milieu de bouche, également appelé ampleur du vin, désigne la richesse de la matière du vin et de sa palette aromatique (la variété d’arômes présents en bouche). Enfin, la finale concerne la longueur et la persistance aromatique du vin, c’est-à-dire le temps durant lequel le vin continue à se faire sentir en bouche après l’avoir avalé ou recraché. Bien sûr, nous sommes tous différents et nous ressentons donc tous différemment ces trois temps du vin. Néanmoins, contrairement à d’autres caractéristiques du vin, tout le monde s’accorde à dire que plus les trois temps du vin sont marqués, meilleur est le vin. C’est en cela que ces trois temps sont les critères les plus objectifs pour évaluer la qualité du vin.

Comment apprendre rapidement à ressentir et évaluer les trois temps du vin ?

Pour progresser en dégustation, il faut apprendre à identifier ces sensations et surtout à les noter ! Pour cela, déguster régulièrement est bien sûr fondamental. Mais pour aller encore plus vite, il est utile de déguster avec un expert qui pourra vous aider à juger de la qualité de plusieurs vins choisis pour leur intérêt pédagogique. En apprenant ainsi à évaluer des vins de différents niveaux et de différentes régions, vous vous doterez de repères gustatifs et serez bien plus rapidement à même de juger le plus précisément possible de la qualité des vins que vous dégustez. Pour apprendre cela, nous vous donnons rendez-vous dans nos cours d’œnologie dispensés dans 13 villes de France. Ces cours de 4 heures animés par des experts, œnologues ou sommeliers, vous donneront toutes les connaissances et l’entraînement nécessaire pour évaluer la qualité des vins. Pour voir les villes et les disponibilités des cours d’œnologie, rendez-vous sur www.prodegustation.com. Et pour vous initier plus globalement au monde du vin, nous avons créé un programme de cours d’œnologie en ligne à découvrir sur www.myvitiacademy.com.

Source : http:l​efigaro.frl

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 04:20
Enfin des logements HLM à Leucate !

Enfin une bonne nouvelle à Leucate sur le plan du logement: M. le Maire se serait donc enfin décidé, après 10 ans d’attente et de belles promesses, à faire construire quelques logements locatifs de 3 et 4 pièces, accessibles aux jeunes familles Leucatoises qui ne seront enfin plus obligées de s’expatrier vers Caves où ailleurs faute de logements à prix abordable !

Et ça ne coute pas un sou à la commune puisque tout est pris en charge par Logement Audois et des subventions diverses.

C’est une révolution ?

Hélas non ! Ce n’est qu’une mascarade : l’article ci-dessus est le produit d’un maquillage ! Cet article s’il est bien, en réalité, paru dans l’Indépendant le Jeudi 19/11/2015 ne concernait bien sûr pas Leucate ……. mais Caves.

La version originale est reproduite ci-contre, pour lever toute ambigüité et rendre à chacun son dû.

Pour voir construire réellement des logements HLM à Leucate, attendez les prochaines élections municipales, en 2020 en principe.

On peut toujours rêver !

- See more at: http://leucatepourtous.blogspot.fr/2015/12/enfin-des-logements-hlm-leucate.html#sthash.g4F8bJu2.dpuf

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 05:17
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 04:38

Pour les fêtes de fin d'année, Hostein Boissons Diemeringen vous fait gagner du muscat de Noël (Lot 1 : 3 bouteilles, Lot 2 : 2 bouteilles et Lot 3 : 1 bouteille)*

Pour participer suffit : d'être majeur, d'aimer la page Hostein Boissons, d'aimer cette publication et la partager.

Vous avez jusqu'à mardi 15 décembre 12h pour participer, les gagnants seront dévoilés à 14h et pourront venir récupére...r leurs lots dès le lendemain.

Bonne chance à toutes et à tous.

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Hostein Boissons - Diemeringen.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 04:08

Pas de projets à LEUCATE POUR TOUS ?

En voilà un simple, pas cher et qui est désiré par tous les Leucatois !

Il ne se passe pas de semaine à Leucate sans que l’on entende des gens pester car ils ont manqué tel ou tel évènement, faute d’information.

Les derniers exemples en date:

- la cérémonie qui a eu lieu au Monument aux Morts du Village le lundi 16 novembre, en hommage aux victimes des attentats du 13 Novembre, n’a été annoncée que par le bouche à oreille. Résultat : de très nombreux Leucatois n’ont pu y participer, faute d’information, et le regrettent vivement. Même les conseillers municipaux n’ont pas été informés !

- le remarquable concert donné à Port Leucate par l’ensemble HARMONIA vendredi 27 novembre a été si mal annoncé qu’il n’a pas fait salle comble car de nombreux mélomanes n’ont pas été informés à temps!

Tout le monde ne lit pas la presse régionale chaque jour,……………..et, même ceux qui la lisent quotidiennement sont mal informés, l’information concernant Leucate dans cette presse étant rare et d’une pauvreté véritablement affligeante : si Port la Nouvelle dispose d’une page chaque jour, si Gruissan occupe régulièrement une demi page, Leucate est totalement absent 2 jours sur 3.

Et lorsqu’un espace consacré à Leucate apparait dans le journal, si on élimine les échos du Sporting, les exploits de Leucate Force et les ascensions de l’Amicale Laïque il ne reste pratiquement rien.

Même les réunions du Conseil Municipal ne sont que rarement annoncées, la dernière, en date du 15 novembre 2015, est passée inaperçue ! Elle n’a pas été annoncée par la presse, elle n’a même pas été affichée au panneau d’information municipale de la Place de la République.

De plus la pluralité et l’étendue de Leucate, de La Franqui à Port Leucate, compliquent la transmission d’information de bouche à oreille.

Cette situation renforce l’hétérogénéité de la commune et les antagonismes, chaque entité se renfermant sur elle-même puisqu’elle n’a aucune information sur ce qui se passe ailleurs dans les autres entités

QUE FAIRE ?

C’est simple ! LEUCATE POUR TOUS propose tout simplement de faire ce que beaucoup de communes ont fait depuis longtemps : installer des panneaux d’information municipale !

Il ne faut pas croire que c’est une opération ruineuse. Un panneau lumineux d’information en ligne ne coûte que quelques milliers d’Euros, comme vous pouvez le vérifier par exemple sur le site internet d’une société choisie sans aucun parti pris: http://srei.net/panneau5.html

Équiper parfaitement l’intégralité de la commune dans cet esprit pourrait nécessiter, par exemple, une dizaine de panneaux soit de 60 000 à 90 000 Euros :

- 2 à La Franqui, à l’entrée et au cœur

- 3 au Village, aux 2 entrées et Place de la République

- 3 à Port Leucate, aux 2 entrées et au Centre Commercial

- 1 à l’entrée de Leucate Plage

- 1 à l’entrée des Villages Naturistes) ;

En ajoutant l’infrastructure nécessaire et la mise en place l’investissement global serait compris entre 120 000 et 150 000 Euros. D’éventuelles subventions pourraient même très certainement adoucir notablement l’addition.

A titre de comparaison, pour permettre au lecteur de mieux situer cet investissement par rapport aux possibilités financières de la commune de Leucate, on peut rappeler que l’extension du complexe sportif réalisée au Village en 2014 a couté, selon la pancarte toujours en place, 1 900 000 Euros, soit 15 fois plus et que très peu de subventions ont été obtenues sur ce projet qui est donc resté presqu’intégralement à la charge de la commune. Ou encore que le fiasco tout récent du restaurant gastronomique sur la falaise a couté largement plus de 1 000 000 d’Euros à la commune, soit au minimum 8 fois plus.

POURQUOI N’EST-CE PAS DÉJÀ FAIT, ALORS ?

Voilà une bonne question : pourquoi la municipalité de Leucate n’a-t-elle pas trouvé le moyen, en 20 ans de pouvoir absolu, de mettre en place cet outil d’information si puissant pour un si faible coût alors qu’elle a pu investir une dizaine de millions d’Euros chaque année?

Il est clair, et nous ne cessons de le répéter, que l’information n’est pas le fort de notre Maire. La rétention d’information est même la règle à Leucate. Mais l’information sur l’évènementiel que diffuserait un tel réseau, contrôlé par la Mairie, n’a rien de polémique.

Alors ? Est-ce un réflexe, un goût du secret ?

Est-ce une application du vieux principe « diviser pour régner » ? Creuser la séparation entre les entités leucatoises par le manque d’information réciproque est à coup sur un outil de pouvoir électoral non négligeable ?

Source : http://leucatepourtous.blogspot.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 05:30

Si comme la plupart des amateurs de vin, vous vivez parfois la frustration de ne pas parvenir à nommer un arôme que vous êtes pourtant sûr de connaître, lisez cet article !

Les arômes ont des origines diverses. Les arômes primaires ou variétaux viennent du raisin lui-même et du terroir qui l’a vu pousser, les arômes secondaires sont une conséquence des diverses fermentations que le raisin subit au cours de sa transformation en vin et enfin les arômes tertiaires se développent d’abord pendant l’élevage du vin puis au cours de son vieillissement en bouteille. C’est pourquoi un même vin peut révéler des arômes aussi différents que la mûre, le beurre frais et la boite à cigares ! Pour nommer les arômes, il faut donc mobiliser de nombreux souvenirs sensoriels. Le problème vient du fait que nous ne disposons pas d’une mémoire sensorielle à proprement parler qui stockerait ensemble tous ces souvenirs olfactifs. Ceux-ci sont en fait disséminés dans de nombreuses catégories de souvenirs situées dans différentes régions du cerveau.

La difficile chasse aux souvenirs sensoriels

Pour comprendre comment partir à la chasse aux souvenirs sensoriels, imaginez que votre mémoire est un grand meuble à tiroirs. Les différents souvenirs sensoriels sont répartis dans une quasi-infinité de tiroirs différents. Pour grossir le trait, on peut dire que les arômes de sous-bois et d’humus sont dans le tiroir "souvenirs de ballades champêtres" alors que ceux de fruits rouges sont dans le tiroir "courses chez le marchand de quatre saisons". Mais c’est en réalité encore plus compliqué que ça ! Un vin est donc en fait un dossier sensoriel très complexe que vous soumettez à l’analyse de votre mémoire. Pour l’analyser, il faut que votre cerveau aille chercher des éléments rangés dans des tiroirs dispersés aux quatre coins de votre mémoire, puis que celui-ci les étudie pour vous restituer à l’autre bout de la chaîne le nom de l’arôme. Bref, déguster un vin est en fait un sacré effort cérébral !

Entraînez votre faculté à pister les arômes

La bonne nouvelle est qu’avec un double entraînement intensif, vous allez très rapidement progresser et nommer les arômes comme un champion ! Premier exercice de notre programme pour les futurs champions de la dégustation : renforcez vos souvenirs sensoriels en vous imprégnant de toutes les odeurs que vous avez l’occasion de sentir et en faisant un véritable effort de mémorisation lorsque vous les humez. Ainsi, je veux que vous plongiez votre nez dans tous les étals à chaque fois que vous allez au marché, chez le fleuriste, chez le boucher, etc. Vous ferez ainsi "gonfler" ces souvenirs sensoriels qui seront dès lors plus faciles à localiser dans les tiroirs de votre mémoire. Deuxième exercice : développez la rapidité votre processeur à interpréter les arômes. Pour cela, il faut vous entraîner intensivement à décrypter les arômes avec le matériel œnologique adéquat. C’est pourquoi nous proposons de vous équiper d’un coffret arôme afin de développer vos réflexes en termes d’identification des arômes. Ceux-ci sont utilisés par tous les œnologues et sommeliers membres de notre équipe de formateurs de cours d’œnologie dans leur version complète avec 60 arômes pour s’entraîner au mieux. Mais nous proposons aussi des coffrets de 12 arômes, chacun consacrés à un thème précis du vin : le vin rouge, le vin blanc, les défauts du vin et les arômes de fûts de chêne.

Pour découvrir et acheter votre coffret d’arômes du vin pour devenir un as de la dégustation, ça se passe sur www.prodegustation.com.



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/wine-box-par-my-vitibox/o120309-comment-nommer-facilement-cet-arome-que-vous-avez-sur-le-bout-de-la-langue#ixzz3slHHKWJH

Source : lefigaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 06:32
Salon vin et bière à Bruxelle.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 17:04

« Ce vin charpenté aux tanins soyeux présente des notes d'élevage minérales mais non dénuées de tension. » Vous n'avez rien compris ? Suivez le guide.

Fraîcheur

Un vin qui a de la fraîcheur est à dominante acide, par opposition avec un vin chaleureux où l'alcool ressort. L'acidité a pour avantage de faire saliver et de mettre en appétit, elle rend le vin plus digeste. Si elle est trop présente, on dira que le vin est nerveux, anguleux, voire acerbe, comme un anjou.

Minéralité

Expression fourre-tout, employée pour vanter la finesse d'un vin de terroir (par opposition à un vin fruité). En réalité, doit désigner : soit des arômes évoquant le silex chauffé, les coquillages, les hydrocarbures (comme un muscadet ou un riesling), soit une sensation crissante en bouche, salée. Pour cette dernière, on parle aussi de salinité. Dans tous les cas, il s'agit de vins très secs à dominante acide.

Notes d'élevage

Euphémisme pour désigner les arômes boisés d'un vin : vanille, noix de coco, clou de girofle, pain grillé, café, caramel et, dans les cas les moins réussis, bois humide, fût, planche. Les notes d'élevage peuvent apporter de la complexité à un vin, mais aussi l'alourdir si elles sont maniées sans finesse. Le palais est souvent très partagé, entre ceux qui les plébiscitent et ceux qui les rejettent.

Tanins soyeux

Ils ont pour particularité d'accrocher sur la langue, voire d'assécher la bouche s'ils sont grossiers. Des tanins soyeux sont plus marqués que des tanins fondus ou veloutés, mais moins que des tanins fermes. Comme le tissu, ils donnent une sensation de finesse, d'élégance avec une texture dense (exemple du pomerol).

Tension

Terme très en vogue pour qualifier un vin vif, avec de l'acidité, mais également de la longueur. En bouche, un vin tendu ne donne pas une sensation de volume, mais laisse une empreinte durable sur la langue même après avoir été bu. Est généralement cité pour les vins blancs secs, comme un chablis.

Vin charpenté

Qualifie un vin puissant et ample, généralement rouge, avec des tanins prédominants tels un saint-estèphe ou un madiran.

Vin fruité

A ne pas confondre avec vin sucré. Ce vin doit dégager des arômes de fruits, sans aucune « note d'élevage » perceptible. Cette famille regroupe les vins simples, dits vins de soif ou vins de plaisir.

Vin rond

Désigne un vin souple, plutôt facile à boire, où ni les tanins ni l'acidité ne heurtent la bouche (exemple du merlot ou côtes-du-rhône-villages). Si l'alcool est perceptible, avec une pointe de sucrosité, on parle alors de vin gourmand.

Vin variétal

Se dit d'un vin dont les arômes reflètent le cépage dont il est issu (par opposition à un vin de terroir). Particulièrement employé pour le sauvignon, aux arômes d'agrumes et d'ananas, ou le muscat sec, aux arômes de raisin frais (un reuilly, par exemple).

Ophélie Neiman Journaliste au Monde

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 13:07
Leucate
Repost 0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 04:23
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens