Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 10:17
Plateau de Leucate.
Plateau de Leucate.
Plateau de Leucate.
Plateau de Leucate.
Plateau de Leucate.
Plateau de Leucate.
Repost 0
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 07:08

Le patron du Tour de France tente de déminer la guerre du vin chilien Par Eric de La Chesnais Face aux menaces des viticulteurs de bloquer des étapes de la prochaine Grande Boucle, Christian Prudhomme assure que les vignerons français pourront mettre en avant leurs produits. Le patron du Tour de France, Christian Prudhomme, tente de calmer la colère des viticulteurs tricolores qui menacent toujours de bloquer des étapes de la Grande Boucle cet été sans propositions concrètes de sa part pour mettre en avant leurs vins. Le président du syndicat des vignerons de l'Aude, Frédéric Rouanet, a vu rouge cet hiver en apprenant que la cuvée «Bicicleta» du chilien Cono Sur avait été retenue «en catimini» comme partenaire du Tour jusqu'en 2017, pour les étapes situées hors de France. Un contrat qui avoisinerait 400.000 euros par an. Face à la polémique qui s'est étendue à de nombreux vignobles, ASO (Amaury Sport Organisation, l'organisateur du Tour) tente de rétropédaler. «Une première ouverture» «Il n'y a aucune difficulté pour que la société du Tour de France permette aux vignerons et aux coopératives de mettre en avant leurs produits, comme ce sera le cas dès la semaine prochaine sur Paris-Nice avec les viticulteurs du mont Brouilly», indique Christian Prudhomme. Concrètement, les viticulteurs pourraient venir aux villages «départ» et «arrivée» de chaque étape du Tour. La seule limite étant de ne pas faire de publicité dans la caravane pour respecter la loi Evin. Les vignerons de l'Aude restent sur leur garde. «C'est une première ouverture, nous attendons la venue de Christian Prudhomme le 10 mai dans l'Aude pour connaître le détail de ses propositions, explique Frédéric Rouanet. Nous voulons aussi discuter des conditions du nouvel appel d'offres après 2017 pour les étapes hors de France.»

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 07:07

Le Tour de France privé de vin français : honte à ASO ! L'organisation du Tour de France a choisi comme vin officiel de l'édition 2016 la cuvée chilienne Bicicleta ! Un scandale pour les viticulteurs. Par Alexandre Ferret En France, "le vin c'est sacré", a dit le président du syndicat des vignerons de l'Aude, nous faisons "des vins prestigieux et le Tour fait partie de notre patrimoine culturel et sportif, c'est une vitrine, notre vin doit y figurer" i En France, "le vin c'est sacré", a dit le président du syndicat des vignerons de l'Aude, nous faisons "des vins prestigieux et le Tour fait partie de notre patrimoine culturel et sportif, c'est une vitrine, notre vin doit y figurer" Le sport n'a plus de face. Plus de valeur, plus d'histoire. À l'heure du foot business et de ses places exorbitantes, à l'heure où les supporteurs les plus fervents sont jetés hors des stades à coups de crampons, le Tour de France reste une rareté. Le seul événement sportif d'une telle ampleur qui demeure aussi populaire. L'unique compétition qui rassemble des passionnés de la France entière et qui ne sont pas triés sur le volet, selon l'épaisseur de leur porte-monnaie, la correction de leur langage ou la qualité de leur accoutrement. La Grande Boucle a par ailleurs toujours célébré le patrimoine français. Ses routes, ses villages, son terroir, ses petits producteurs locaux, ses habitants, ceux-là mêmes dont on ne parle jamais en dehors de ces trois semaines dédiées au cyclisme. Alors, comment ne pas avaler de travers l'annonce par Amaury Sport Organisation (ASO) du choix du vin officiel pour la 103e édition de la plus grande course cycliste ? Un vin chilien ! La cuvée Bicicleta, produite par le chilien Cono Sur, a été choisie par l'organisateur pour être mise à l'honneur toute la durée du Tour de France. Tout cela pour une histoire de gros sous. Et peut-être de réglementation. La loi Évin restreint la possibilité pour les viticulteurs de communiquer ou de faire de la publicité. Quant à ASO, le montant du chèque versé par l'entreprise chilienne a eu raison du patriotisme complaisamment mis en avant chaque été. « Un affront au savoir-faire français et à ses viticulteurs » En plein Salon de l'agriculture et face aux difficultés de tous les agriculteurs et viticulteurs du pays, ce choix tombe particulièrement mal. Et montre à quel point le business a pris le pas sur tout le reste. À quel point le Tour de France n'appartient plus à ses fans, à ceux qui le regardent, mais à une poignée de dirigeants tout droit sortis d'école de commerce où la culture sport est aussi peu enseignée que la morale, l'éthique et la droiture. Le groupe FN-RBM à la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a dénoncé dans un communiqué un « affront au savoir-faire français et à ses viticulteurs ». De leur côté, « face à cette humiliation », les vignerons de l'Aude par la voix de Frédéric Rouanet, président de leur syndicat, menacent de bloquer le Tour 2016 « sur tout le territoire français, à des points stratégiques ». Ils appellent les « autres régions productrices de vin à rejoindre » le mouvement. « Le vin officiel du Tour de France doit être français, choisir au contraire un vin chilien est une situation intolérable », s'est insurgée l'organisation dans un communiqué. Et dire que, chaque année, le Tour prétend exalter le patrimoine, le terroir, et la culture française...

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 14:49
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 06:45
 Reims: son traitement contre le cancer refusé car trop cher, les migrants eux on les soigne gratis 
 Nous sommes un drôle de pays, nous nous foutons comme de l’an 40 de nos nationaux, mais sommes aux chevets des autres comme s’ils étaient nos propres enfants. Dans la France de 2016, nombre de français ayant passé une vie à cotiser à l’assurance maladie se voient refuser des remboursements de soins qu’ils soient dentaires ou oculaires. Nombre de français avec un emploi ne peuvent plus se soigner faute de moyens. De ceux-là nos gouvernants n’en ont cure, qu’ils se débrouillent, ce n’est pas notre problème. Un primo-arrivant lui a droit à tous les égards de la République, même plus qu’il n’oserait imaginer. Je prends l’exemple des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale en date du 13 janvier dernier. La député PS Jacqueline Fraysse interrogeait la ministre Marisol Touraine sur l’application de l’Aide Médicale d’Etat qui n’était à son avis pas assez utilisée par les immigrés clandestins qui pullulent dans notre pays. Cela malgré l’augmentation du coût de cette mesure qui est passée en 10 ans de 15 millions d’€ à 1 milliard. Les Français eux par contre devront payer pour se soigner. Fortes retenus sur leurs salaires et mutuelles souvent hors de prix sans ces précieux sésames ne pensez pas dépasser la porte d’entrée d’un hôpital.
Pire des soins leurs seront refusés car trop coûteux pour eux. Comme si la vie d’un Français n’avait aucune valeur. J’entends déjà les gauchistes crier au loup, hurler que je mense encore et toujours, que je ne fais que propager haine entre les gens et propagande à but identitaire. Seulement comme toujours cela est vrai, mais ils ne veulent pas voir, ou plutôt préfère ne pas comprendre la réalité de ce pays, gangréné par l’immigration massive et la préférence étrangère. Car si c’est faux que doit dire Olivier Soler steward de 44 ans atteint d’un cancer du pancréas avec développement de métastases sur le foie dans le cadre d’un syndrome de Lynch (mutation génétique entraînant des cancers) et à qui on refuse un traitement car jugé trop. Tout le monde sait ici que ce cancer est l’un des plus redoutable. Ca signifie que pour une question d’argent cet homme va mourir de sa maladie puisqu’on lui refuse le traitement adéquat, à seulement 44 ans alors qu’il devrait avoir sa vie devant lui. S’il avait été immigré, migrant, ou clandestin on ne le lui aurait aucunement refusé, il l’aurait eu sans sourciller. La préférence nationale doit être de mise, on ne doit pas soigner gratuitement une personne qui ne cotise pas à l’assurance maladie. Si des étrangers veulent bénéficier de notre médecine nationale, ils doivent régler l’addition qui souvent dépasse plusieurs dizaines de milliers d’€. La médecine a un coût et notre pays ne peut la faire partager gratuitement aux immigrés. C’est un principe que tout pays au monde applique sauf la France. Cette exception doit cesser et au plus vite. Mais ce n’est visiblement pas l’avis de nos gouvernants. 

Source l’Union

Reims: son traitement contre le cancer refusé car trop cher, les migrants eux on les soigne gratis  Nous sommes un drôle de pays, nous nous foutons comme de l’an 40 de nos nationaux, mais sommes aux chevets des autres comme s’ils étaient nos propres enfants. Dans la France de 2016, nombre de français ayant passé une vie à cotiser à l’assurance maladie se voient refuser des remboursements de soins qu’ils soient dentaires ou oculaires. Nombre de français avec un emploi ne peuvent plus se soigner faute de moyens. De ceux-là nos gouvernants n’en ont cure, qu’ils se débrouillent, ce n’est pas notre problème. Un primo-arrivant lui a droit à tous les égards de la République, même plus qu’il n’oserait imaginer. Je prends l’exemple des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale en date du 13 janvier dernier. La député PS Jacqueline Fraysse interrogeait la ministre Marisol Touraine sur l’application de l’Aide Médicale d’Etat qui n’était à son avis pas assez utilisée par les immigrés clandestins qui pullulent dans notre pays. Cela malgré l’augmentation du coût de cette mesure qui est passée en 10 ans de 15 millions d’€ à 1 milliard. Les Français eux par contre devront payer pour se soigner. Fortes retenus sur leurs salaires et mutuelles souvent hors de prix sans ces précieux sésames ne pensez pas dépasser la porte d’entrée d’un hôpital. Pire des soins leurs seront refusés car trop coûteux pour eux. Comme si la vie d’un Français n’avait aucune valeur. J’entends déjà les gauchistes crier au loup, hurler que je mense encore et toujours, que je ne fais que propager haine entre les gens et propagande à but identitaire. Seulement comme toujours cela est vrai, mais ils ne veulent pas voir, ou plutôt préfère ne pas comprendre la réalité de ce pays, gangréné par l’immigration massive et la préférence étrangère. Car si c’est faux que doit dire Olivier Soler steward de 44 ans atteint d’un cancer du pancréas avec développement de métastases sur le foie dans le cadre d’un syndrome de Lynch (mutation génétique entraînant des cancers) et à qui on refuse un traitement car jugé trop. Tout le monde sait ici que ce cancer est l’un des plus redoutable. Ca signifie que pour une question d’argent cet homme va mourir de sa maladie puisqu’on lui refuse le traitement adéquat, à seulement 44 ans alors qu’il devrait avoir sa vie devant lui. S’il avait été immigré, migrant, ou clandestin on ne le lui aurait aucunement refusé, il l’aurait eu sans sourciller. La préférence nationale doit être de mise, on ne doit pas soigner gratuitement une personne qui ne cotise pas à l’assurance maladie. Si des étrangers veulent bénéficier de notre médecine nationale, ils doivent régler l’addition qui souvent dépasse plusieurs dizaines de milliers d’€. La médecine a un coût et notre pays ne peut la faire partager gratuitement aux immigrés. C’est un principe que tout pays au monde applique sauf la France. Cette exception doit cesser et au plus vite. Mais ce n’est visiblement pas l’avis de nos gouvernants. Source l’Union

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 14:59
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 13:30
25 preuves que la nation musulmane est la merveille des merveilles.
Cette « sensationnelle évidence » a été clamée et développée par l’écrivain koweitien, Ahmad Al-Baghdadi, un professeur très apprécié de l’université de Koweit City. Pendant longtemps, il fut l’un des rares intellectuels dans les pays du Golfe qui ont, avec discernement et lucidité, osé faire face aux islamistes et surtout dénoncer l’influence du Mouvement des Frères Musulmans et leur idéologie suicidaire pour l’avenir du monde arabo-musulman. Chaque fois qu’il dévoilait dans ses écrits leurs méthodes d’action ou qu’il démasquait leur stratégie politique et leurs conceptions religieuses ancestrales ou moyenâgeuses absurdes, aucun intellectuel musulman ne se risquait à débattre avec lui de façon rationnelle et sérieuse. En revanche, tous ses détracteurs le qualifiaient de fantaisiste, d’athée, de vendu, d’agent iranien ou de mécréant hypocrite au service des intérêts américano-sionistes. Leur hostilité a particulièrement redoublé de véhémence et été accompagnée d’insultes, de méchancetés et surtout de menaces physiques le jour où il a publié un texte décrivant cyniquement la nation musulmane comme « la merveille des merveilles ». A peine publié, plusieurs médias arabes le reprennent, le republient et le commentent, les uns avec admiration et appréciation, les autres avec sarcasme et dédain. Voici, ci-après, ce texte en français. Les lecteurs francophones ont également droit à être informés quant à la réalité amère de l’islam, de ses aberrations et de tout apprendre de la plume de nombreux musulmans désemparés. Que les lèche-babouches et les islamo-collabos de tout bord apprennent que des natifs de l’islam, une fois bien informés de leur croyance, de ses enseignements barbares comme de son sectarisme, s’en offusquent et prennent conscience du danger mortel qu’est l’islam, devenu source de tous les malheurs des musulmans, mais aussi une menace pour le monde entier: Tout le monde parle des sept merveilles du monde, mais on oublie « la merveille des merveilles » qu’est « la nation musulmane ». Je ne dis pas « islamique », car dans la nation musulmane se trouvent des choses étranges qu’aucune nation sur terre n’a connues, depuis la création d’Adam. Si vous voulez des preuves, je vous en donne 25. 1.Les musulmans constituent l’unique nation dans ce monde qui clame qu’elle a raison et que les autres ont tort. 2.Les musulmans constituent l’unique nation qui libère un criminel ou réduit ses peines s’il est musulman ou s’il parvient à mémoriser quelques sourates du coran. 3.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne sanctionne jamais un imam ou un homme de religion s’il incite au meurtre d’un individu soupçonné d’apostasie. 4.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne condamne pas à mort un meurtrier s’il prouve qu’il a tué un apostat. 5.Les musulmans constituent l’unique nation qui traite le meurtrier avec douceur et lui prescrit des peines très réduites s’il tue sa sœur ou sa femme sous prétexte de sauver l’honneur de la famille. (Le crime d’honneur halal) 6.Les musulmans constituent l’unique nation dont le livre saint contient le verbe à la forme impérative « Lis ! » (إقرأ). Et pourtant, c’est la nation qui s’intéresse le moins à la lecture, ou plutôt qu’elle ne lit pas. 7.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne cesse d’utiliser l’expression « mécréants » ou « taghouts » pour diffamer et humilier ses adversaires qui s’opposent à ses religieux et ses organisations islamistes ou les critiquent. 8.Les musulmans constituent l’unique nation qui considère les préceptes des fatwas comme supérieurs aux lois et aux droits nationaux et internationaux. En même temps, cette nation prétend, avec insolence, agir comme un État de droit. 9.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne contribue même pas à la fabrication d’une brosse à dent. Et pourtant, elle clame avec emphase et volubilité la gloire et le grand mérite de sa civilisation déjà anéantie il y a belle lurette. 10.Les musulmans constituent l’unique nation qui insulte et maudit l’Occident, et en même temps elle représente un fardeau pour lui dans tous les domaines et sollicite en permanence son assistance. (Les migrants musulmans fuient les pays où règne l’islam et cherchent refuge dans les pays occidentaux mécréants.) 11.Les musulmans sont l’unique nation qui condamne les intellectuels à l’incarcération à cause de l’exercice de leur droit à la liberté d’expression et de conscience. 12.Les musulmans constituent l’unique nation qui prétend son attachement à la religion et veille à ses apparences tant au niveau officiel que populaire ; et pourtant, elle ne décèle aucune bonne action. (Le vandalisme à la sortie des mosquées après la prière de vendredi) 13.Les musulmans constituent l’unique nation qui octroie à ses étudiants le degré de doctorat en religion. 14.Les musulmans constituent l’unique nation qui est régie et soumise aux livres des morts depuis plus de 1400 ans. 15.Les musulmans constituent l’unique nation au sein de laquelle les religieux courtisent les responsables politiques, occultent leurs erreurs et leurs abus, même s’ils sont illégaux et antireligieux. 16.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne reconnaît pas la Charte Universelle des Droits de l’Homme. 17.Les musulmans constituent l’unique nation qui interdit et combat tous les arts créatifs humains et ne reconnaît que l’art de la calligraphie. 18.Les musulmans constituent l’unique nation qui croit en une seule religion, mais ses différents groupes religieux ne s’entendent jamais sur une seule vision quant à ses préceptes. 19.Les musulmans constituent l’unique nation dont les hommes de religion racontent à leur guise des balivernes, et finissent toujours par l’habituelle conclusion : « Allah est plus savant ! » (Allahou a’lam !), comme si les gens n’en sont pas conscients. 20.Les musulmans constituent l’unique nation qui croit toujours à la possibilité de faire sortir le diable ou le djinn du corps d’un être humain, même si celui-ci doit être sacrifié. 21.Les musulmans constituent l’unique nation qui dispose d’une armée très nombreuse, alors que son territoire est occupé et qu’elle craint le combat. 22.Les musulmans constituent l’unique nation sur laquelle s’applique la description du créateur : « On les croirait unis alors que leurs cœurs sont divisés. » (Coran 59,14) 23.Les musulmans constituent l’unique nation qui s’interroge sur des questions religieuses, mais qui ne cherche depuis plus de 1400 ans que des réponses susceptibles de la satisfaire. 24.Les musulmans constituent l’unique nation qui impose un mois de jeûne durant lequel les questions sexuelles, érotiques et pornographiques se multiplient et sont débattues beaucoup plus que toutes les questions relatives à la religion et au culte. 25.Les musulmans constituent l’unique nation qui croit à tout ce qu’un imam ou un homme de religion raconte, sans oser en vérifier rationnellement et scientifiquement le contenu. Une nation qui jouit de toutes ces caractéristiques distinctives et privilégiées ne mérite-t-elle pas d’être considérée… comme « la merveille des merveilles » ? A bon entendant !
 Malek Sibali

 Source : https://plus.google.com/107473385788754770835/posts/cnofg7PVHM7

25 preuves que la nation musulmane est la merveille des merveilles. Cette « sensationnelle évidence » a été clamée et développée par l’écrivain koweitien, Ahmad Al-Baghdadi, un professeur très apprécié de l’université de Koweit City. Pendant longtemps, il fut l’un des rares intellectuels dans les pays du Golfe qui ont, avec discernement et lucidité, osé faire face aux islamistes et surtout dénoncer l’influence du Mouvement des Frères Musulmans et leur idéologie suicidaire pour l’avenir du monde arabo-musulman. Chaque fois qu’il dévoilait dans ses écrits leurs méthodes d’action ou qu’il démasquait leur stratégie politique et leurs conceptions religieuses ancestrales ou moyenâgeuses absurdes, aucun intellectuel musulman ne se risquait à débattre avec lui de façon rationnelle et sérieuse. En revanche, tous ses détracteurs le qualifiaient de fantaisiste, d’athée, de vendu, d’agent iranien ou de mécréant hypocrite au service des intérêts américano-sionistes. Leur hostilité a particulièrement redoublé de véhémence et été accompagnée d’insultes, de méchancetés et surtout de menaces physiques le jour où il a publié un texte décrivant cyniquement la nation musulmane comme « la merveille des merveilles ». A peine publié, plusieurs médias arabes le reprennent, le republient et le commentent, les uns avec admiration et appréciation, les autres avec sarcasme et dédain. Voici, ci-après, ce texte en français. Les lecteurs francophones ont également droit à être informés quant à la réalité amère de l’islam, de ses aberrations et de tout apprendre de la plume de nombreux musulmans désemparés. Que les lèche-babouches et les islamo-collabos de tout bord apprennent que des natifs de l’islam, une fois bien informés de leur croyance, de ses enseignements barbares comme de son sectarisme, s’en offusquent et prennent conscience du danger mortel qu’est l’islam, devenu source de tous les malheurs des musulmans, mais aussi une menace pour le monde entier: Tout le monde parle des sept merveilles du monde, mais on oublie « la merveille des merveilles » qu’est « la nation musulmane ». Je ne dis pas « islamique », car dans la nation musulmane se trouvent des choses étranges qu’aucune nation sur terre n’a connues, depuis la création d’Adam. Si vous voulez des preuves, je vous en donne 25. 1.Les musulmans constituent l’unique nation dans ce monde qui clame qu’elle a raison et que les autres ont tort. 2.Les musulmans constituent l’unique nation qui libère un criminel ou réduit ses peines s’il est musulman ou s’il parvient à mémoriser quelques sourates du coran. 3.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne sanctionne jamais un imam ou un homme de religion s’il incite au meurtre d’un individu soupçonné d’apostasie. 4.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne condamne pas à mort un meurtrier s’il prouve qu’il a tué un apostat. 5.Les musulmans constituent l’unique nation qui traite le meurtrier avec douceur et lui prescrit des peines très réduites s’il tue sa sœur ou sa femme sous prétexte de sauver l’honneur de la famille. (Le crime d’honneur halal) 6.Les musulmans constituent l’unique nation dont le livre saint contient le verbe à la forme impérative « Lis ! » (إقرأ). Et pourtant, c’est la nation qui s’intéresse le moins à la lecture, ou plutôt qu’elle ne lit pas. 7.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne cesse d’utiliser l’expression « mécréants » ou « taghouts » pour diffamer et humilier ses adversaires qui s’opposent à ses religieux et ses organisations islamistes ou les critiquent. 8.Les musulmans constituent l’unique nation qui considère les préceptes des fatwas comme supérieurs aux lois et aux droits nationaux et internationaux. En même temps, cette nation prétend, avec insolence, agir comme un État de droit. 9.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne contribue même pas à la fabrication d’une brosse à dent. Et pourtant, elle clame avec emphase et volubilité la gloire et le grand mérite de sa civilisation déjà anéantie il y a belle lurette. 10.Les musulmans constituent l’unique nation qui insulte et maudit l’Occident, et en même temps elle représente un fardeau pour lui dans tous les domaines et sollicite en permanence son assistance. (Les migrants musulmans fuient les pays où règne l’islam et cherchent refuge dans les pays occidentaux mécréants.) 11.Les musulmans sont l’unique nation qui condamne les intellectuels à l’incarcération à cause de l’exercice de leur droit à la liberté d’expression et de conscience. 12.Les musulmans constituent l’unique nation qui prétend son attachement à la religion et veille à ses apparences tant au niveau officiel que populaire ; et pourtant, elle ne décèle aucune bonne action. (Le vandalisme à la sortie des mosquées après la prière de vendredi) 13.Les musulmans constituent l’unique nation qui octroie à ses étudiants le degré de doctorat en religion. 14.Les musulmans constituent l’unique nation qui est régie et soumise aux livres des morts depuis plus de 1400 ans. 15.Les musulmans constituent l’unique nation au sein de laquelle les religieux courtisent les responsables politiques, occultent leurs erreurs et leurs abus, même s’ils sont illégaux et antireligieux. 16.Les musulmans constituent l’unique nation qui ne reconnaît pas la Charte Universelle des Droits de l’Homme. 17.Les musulmans constituent l’unique nation qui interdit et combat tous les arts créatifs humains et ne reconnaît que l’art de la calligraphie. 18.Les musulmans constituent l’unique nation qui croit en une seule religion, mais ses différents groupes religieux ne s’entendent jamais sur une seule vision quant à ses préceptes. 19.Les musulmans constituent l’unique nation dont les hommes de religion racontent à leur guise des balivernes, et finissent toujours par l’habituelle conclusion : « Allah est plus savant ! » (Allahou a’lam !), comme si les gens n’en sont pas conscients. 20.Les musulmans constituent l’unique nation qui croit toujours à la possibilité de faire sortir le diable ou le djinn du corps d’un être humain, même si celui-ci doit être sacrifié. 21.Les musulmans constituent l’unique nation qui dispose d’une armée très nombreuse, alors que son territoire est occupé et qu’elle craint le combat. 22.Les musulmans constituent l’unique nation sur laquelle s’applique la description du créateur : « On les croirait unis alors que leurs cœurs sont divisés. » (Coran 59,14) 23.Les musulmans constituent l’unique nation qui s’interroge sur des questions religieuses, mais qui ne cherche depuis plus de 1400 ans que des réponses susceptibles de la satisfaire. 24.Les musulmans constituent l’unique nation qui impose un mois de jeûne durant lequel les questions sexuelles, érotiques et pornographiques se multiplient et sont débattues beaucoup plus que toutes les questions relatives à la religion et au culte. 25.Les musulmans constituent l’unique nation qui croit à tout ce qu’un imam ou un homme de religion raconte, sans oser en vérifier rationnellement et scientifiquement le contenu. Une nation qui jouit de toutes ces caractéristiques distinctives et privilégiées ne mérite-t-elle pas d’être considérée… comme « la merveille des merveilles » ? A bon entendant ! Malek Sibali Source : https://plus.google.com/107473385788754770835/posts/cnofg7PVHM7

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 12:19

LE GRAND COMBAT Il l'emparouille et l'endosque contre terre ; Il le rague et le roupéte jusqu'à son drâle ; Il le pratéle et le libucque et lui baroufle les ouillais ; Il le tocarde et le marmine, Le manage rape à ri et ripe à ra. Enfin il l'écorcobalisse. L'autre hésite, s'espudrine, se défaisse, se torse et se ruine. C'en sera bientôt fini de lui ; Il se reprise et s'emmargine... mais en vain Le cerveau tombe qui a tant roulé. Abrah ! Abrah ! Abrah ! Le pied a failli ! Le bras a cassé ! Le sang a coulé ! Fouille, fouille, fouille, Dans la marmite de son ventre est un grand secret. Mégères alentours qui pleurez dans vos mouchoirs; On s'étonne, on s'étonne, on s'étonne Et on vous regarde, On cherche aussi, nous autres le Grand Secret. « Papa, fais tousser la baleine », dit l'enfant confiant. Le tibétain, sans répondre, sortit sa trompe à appeler l'orage et nous fûmes copieusement mouillés sous de grands éclairs. Si la feuille chantait, elle tromperait l'oiseau. HENRI MICHAUX (Qui je fus Gallimard, 1927)

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 07:22

La renaissance de l'Autriche vinicole L’Autriche, un vignoble qui a su rebondir pour concurrencer aujourd’hui les meilleurs au monde. Me voilà embarqué dans le train, direction Vienne. L’ancienne capitale impériale est devenue une cité moderne qui allie tradition et innovation. Réputée pour sa qualité de vie, Vienne est une capitale à taille humaine, où l’on trouve des parcs et même des vignobles en pleine ville ! Comme lors de chacun de mes voyages, je commence mon périple au sein d’une institution nationale. Le rendez-vous est donc pris avec l’Institut de recherches en Viticulture et Pomologie. On me présente entre autres les trois grandes régions viticoles de l’Autriche : la région de Steiermark, celle de Niederösterreich et le Burgenland, la plus connue, notamment pour ses délicieux vins liquoreux, fruités et dorés, le Ruster Ausbruch et l’Eiswein. S’y ajoutent, seize autres régions plus petites, comme Vienne, Berglan, etc. Je découvre l’histoire de ce vignoble autrichien qui devient, juste après la guerre, le troisième producteur mondial. Mais, en 1985 éclate le scandale des vins frelatés au diéthylène glycol, dont voici l’histoire : à cette époque, la mode est aux vins moelleux et liquoreux, en particulier en Allemagne, premier pays vers lequel l’Autriche exporte ses vins. L’élaboration de ce type de vins requiert des raisins très sucrés, issus de vendanges tardives. Or, plusieurs millésimes se succèdent et affichent un niveau de maturité insuffisant pour permettre l’élaboration de ces vins d’appellation Prädikat. Plusieurs vignerons autrichiens font alors le choix d’ajouter à leurs vins un composé chimique totalement illégal et toxique : le diéthylène glycol pour pouvoir continuer à vendre en quantités et à des prix élevés. Le diéthylène glycol plus communément appelé antigel, ayant la propriété de donner au vin de la sucrosité mais également du corps. Une fois le scandale mis à jour, certains pays interdisent immédiatement l’exportation et la vente de vins autrichiens sur leur sol. Une loi sur le vin beaucoup plus stricte (à l’époque, la plus sévère au monde) est immédiatement adoptée par le Parlement autrichien. Mais, le mal est fait : les exportations s’effondrent et il faudra attendre plus de 15 ans et l’année 2001 pour qu’elles retrouvent leur niveau précédant cette affaire. La viticulture en Autriche Ce scandale a porté un coup terrible à l’industrie du vin en Autriche mais a été paradoxalement le point de départ d’une recherche de qualité avec la redécouverte de cépages locaux et d’un savoir-faire spécifique. Ainsi, le vignoble est totalement restructuré et devient capable, 15 ans plus tard, de concurrencer les meilleurs. Aujourd’hui il compte 50.000 hectares et une palette de vins très intéressante. Des vins blancs légers effervescents en passant par des rouges au caractère bien trempé et sans oublier des liquoreux reconnus parmi les meilleurs au monde ! Maintenant, intéressons-nous de plus près aux cépages autochtones de l’Autriche... Ce pays en foisonne avec notamment son cépage roi, le Grüner Veltliner en blanc, un conquérant qui représente à lui seul un tiers des vignes ! La production viticole autrichienne a gagné en reconnaissance grâce à ses cépages locaux qui aujourd’hui lui donne une identité à part entière et attire de grands et nombreux amateurs. Le Zweigelt, le Blaufränkisch, le Saint-Laurent, le Zierfandler et j’en passe ! Le Saint-Laurent ? Il doit sa dénomination au saint fêté le 10 août, soit le jour marquant théoriquement le début de la phase de maturation de ce cépage. C’est un cépage d’origine allemande et non française comme son nom pourrait le laisser entendre ! Au cours des deux journées suivantes, j’ai eu l’occasion de visiter cinq domaines viticoles. Me voici donc chez Feiler Artinger, dans une maison traditionnelle où vit sa famille mais où se sont aussi installées les cigognes ! Nous sommes reçus au milieu de la cour centrale et nous découvrons que ce vigneron oriente son travail vers les vins botrytisés, à l’image du magnifique Traminer 2013 que nous avons dégusté. Je découvre aussi les arômes poivrés du Grüner Veltiner et ceux d’abricot et de pêche de vigne du Riesling. Je poursuis mes visites chez Judith Beck, qui travaille en biodynamie et chez Scheiblhofer, domaine familial possédant pratiquement tout le village d’Andau. Les domaines possèdent les infrastructures pour recevoir, malgré cela l’oenotourisme y est encore peu développé. Le lendemain matin, je me redirige vers la région de Vienne où je suis attendu au domaine Roman Pfaffl, nombreuses fois bien noté par Monsieur Parker. Quelle surprise de découvrir des fontaines design lors de ma visite du chai à barriques, et un magnifique caveau-patio. J’ai le plaisir de déguster une dizaine de ses vins, notamment un pinot noir et des cépages locaux. Je repars fort de nouvelles connaissances et de saveurs inédites. Afin de clôturer mon séjour, je suis invité à déjeuner au domaine Weininger. Sitôt arrivé, je constate que la salle de vinification se trouve dans une ancienne chapelle. Original ! La dégustation est tout simplement fabuleuse, riche en découvertes et en arômes. Ne pouvant malheureusement pas m’éterniser, je reprends le cours de mon voyage à la rencontre des plus beaux terroirs du monde... Voyant défilé sous mes yeux les doux paysages vallonnés et verdoyants de l’Autriche, je me dis que cette contrée viticole tient à conserver ses traditions, son histoire avec par exemple l’exploitation de lieux historiques, l’élevage en barriques et en foudres ou bien la forte présence de cépages locaux dans ses vins. Et c’est tout à son honneur car de ces choix sont nés des vins de grande qualité, tout à la fois multiples dans leur diversité et uniques dans leur identité. Avec Phileas Stravinarius Faites le tour du monde des vins avec notre partenaire Phileas.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 11:03
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens