Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 12:10

Le vin occupe une place prépondérante à Valflaunès. Ce village de 750âmes compte dix caves particulières. Ce sera d'autant plus vrai, demain, avec La place du vin. Un nom qui tombe sous le sens, vu l'implantation du projet sur la place du village. Marion Mavel, œnophile confirmée, porte ce projet avec le soutien de son compagnon. «
Voilà des années que j'y pense. J'ai fait plusieurs propositions sans jamais aboutir. J'ai décidé de me lancer.» Les ouvriers sont à pied d'œuvre pour réaménager l'enfilade de caves voûtées, au rez-de-chaussée de la maison familiale qui date du XIVe siècle. L'instigatrice du projet veut offrir un écrin aux vins du Pic Saint-Loup, auxquels elle voue une passion non feinte. «
Cette vitrine doit témoigner du travail effectué depuis trente ans ce sera un lieu    d'accueil, un point de vente et un atelier où apprendre à déguster. On nous apprend à lire, à écrire, pourquoi pas à sentir?» Une cuisine sera agencée pour concocter une restauration rapide sous la forme de tapas et de verrines. Marion Mavel ne compte pas qu'émoustiller les papilles. La place du vin sera également un lieu de brassage artistique avec expositions et concerts. Un gîte modulable, de six à douzeplaces, sera aménagé à l'étage avec accueil possible de cavaliers. «Nous proposerons des circuits œnotouristiques à pied ou à cheval.» Marion Mavel espère que son projet, financé sur fonds privés, trouvera sa place dans le cœur des vignerons. «Je mets cet outil à leur disposition.» Elle y croit mais a songé à une reconversion si le projet ne rencontre pas le succès escompté. La proximité de la Maison vigneronne à Lauret n'est pas une barrière à ses yeux. «Le projet d'André s'inscrit dans une dynamique territoriale publique. Regardez l'Isle-sur-Sorgues. Au début il y avait un brocanteur, deux, trois, puis douze.» Ouverture avant Noël.Marion Mavel voue une véritable passion aux vins du Pic Saint-Loup.

 

Source : www.midilibre.com

 

Cordialement le Blad.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents

Liens