Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 12:09

Dans un restaurant universitaire («resto U») façon Jean-Pierre Coffe, les étudiants pourraient déguster du vin pendant les repas. C'est du moins une des mesures proposées dans le rapport rédigé par le gastronome en collaboration avec Jean-Robert Pitte, ancien président de l'université Paris IV, et remis le 3 mars à la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse.

Le rapport, commandé en novembre 2009, étudie les différentes façons d'améliorer la restauration universitaire. Les deux auteurs y proposent «d'éduquer les étudiants au bien manger» et de les initier «à la consommation modérée de vin», lors de dégustations.

Des vins bas de gamme?

Valérie Pécresse, interrogée le 3 mars sur Europe 1, s'est dite opposée à la mesure: «Il faut adapter la restauration universitaire aux nouveaux modes de vie. Oui au goût, non au vin à midi pour les étudiants. Pas d'alcool à midi.»

Alain Rigaud, président de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, a déclaré dans le journal La Croix du 3 mars qu'au vu du prix des repas (2,90€), les vins proposés ne seraient sûrement pas des grands crus, mais plutôt «les stocks de vins d’entrée de gamme». Pour peu que l'étudiant en prenne à midi et le soir, il dépassera alors le seuil préconisé par l'Organisation mondiale de la santé (2 verres par jour pour les femmes, 3 pour les hommes).

Les syndicats étudiants divisés

Jean-Baptiste Prévost, président du syndicat étudiant Unef, classé à gauche, a regretté que l'on veuille lutter contre la consommation d'alcool excessive chez les étudiants tout en voulant réintroduire le vin dans les restos U. Rémi Martial, président du Mouvement des étudiants (anciennement UNI) classé à droite, a salué la volonté de vouloir «éduquer les étudiants au bon alcool et de promouvoir l’art de vivre à la française».


[Lire l'article de La Croix]

Retrouvez Slate sur Facebook. Suivez-nous sur Twitter

Source :  www.slate.fr


Cordialement le Blad.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Catégories

Liens