Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 11:47

Alors que Vinexpo se prépare -du 21 au 25juin-, les indicateurs virent tous au rouge pour les acteurs de la filière viti-vinicole. Le marché international s'effondre et la grande distribution traîne les pieds. Conséquence, les grands crus ont annoncé des baisses de prix allant jusqu'à 60% et les producteurs de ?petits? vins sont à nouveau confrontés à un problème de surstock. Comment faire face à cette crise? Qui va en profiter? Quels sont les niches et les marchés encore porteurs?

Dossier réalisé par Yann Buanec et Orianne Esvan

Du 21 au 25juin, tout le monde du vin se retrouvera à Vinexpo, le salon international des vins et spiritueux qui a lieu tous les deux ans à Bordeaux. La dernière édition, en 2007, avait attiré plus de 50.000 visiteurs, 2.400 exposants venus de 45 pays et 1.300 journalistes pour un chiffre d'affaires de 15M€. L'événement avait également généré plus de 80M€ de retombées économiques. Cette année, malgré la crise, les organisateurs déclarent faire le plein et ne doutent pas d'un nouveau succès. «Les études confirment que la consommation mondiale de vin continuera d'augmenter de plus de 6% dans les cinq ans à venir pour atteindre 2,8 Md de caisses. Le chiffre d'affaires réalisé par la vente de vins au détail a atteint 150 Md€ en 2007. Les échanges internationaux ne cessent de se développer; en 2007, une bouteille sur quatre consommées dans le monde était un vin importé, déclare Xavier de Eyzaguirre, le président de Vinexpo. Les professionnels savent que la filière conserve un potentiel important. Être présent à Vinexpo, c'est être là où il faut, au bon moment.»

Une édition test
Pourtant, cette année, des poids lourds feront défaut parmi les exposants: les Américains Constellation et Gallo ou encore le français Taittinger. D'autres ont décidé de réduire la voilure en quittant le sélect Club du lac pour réintégrer le parc des expositions. Et certains s'interrogent sur l'avenir du plus grand salon professionnel du vin au monde. «Vinexpo 2009 sera une édition test, affirme Barthélemy, journaliste viticole bordelais. Nous sommes à un tournant car il est presque sûr que de nombreux visiteurs asiatiques seront absents. Vinexpo s'est exporté avec succès à Hong Kong l'an dernier et avec la crise, certains ne viendront pas. Les Américains pourraient aussi bouder cette année.Un jour viendra où il faudra réinventer Vinexpo.»

Source : Le journal des entreprises 33

Cordialement le Blad.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents

CatÉGories

Liens