Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 10:28

Voici ce que j'ai trouvé sur un blog qui peut répondre à cette question :

 

Comment expliquer le phénoméne VENDETTA ? Qui est Trendy PROD ? Comment David Lantin et Philippe de Jandin dénichent-ils leurs futurs talents ? Qui sera le prochain ou la prochaine sur TRENDY WEB TV ?

Autant de questions auxquelles a répondu David LANTIN, l'un des 2 co-directeurs de Trendy Prod.

 

 

 

Sur Le Post, le producteur des deux phénomènes (Cindy Sander et Mickael Vendetta) explique comment il a trouvé et puis "poli" ces "diamants".

On ne présente plus Mickaël Vendetta. Tout le monde en a au moins vaguement entendu parler, ou suivi toutes ses péripéties dans divers médias. Mickaël Vendetta est un adepte de la "bogossitude", revendique son amour pour l'argent, sa passion pour Sarkozy et pour la musculation... Un discours tellement décomplexé qu'on se demande parfois s'il ne joue pas un rôle...

Qui se cache derrière ce phénomène? La société de production Trendy Prod.... qui a aussi lancé la chanteuse culte Cindy Sanders. La société a aussi un "accord" avec Endemol.

Depuis le 28 octobre, ces spécialistes du buzz ont démarré la première "web téléréalité" La Bogoss Life de Mickaël Vendetta, qui fait un carton. Et annonce un single pour fin décembre.

Sur Le Post, David Lantin, l'un des créateurs de la société de production Trendy Prod nous explique pourquoi il a choisi Mickaël Vendetta et comment il l'a découvert.

Trendy Prod, c'est quoi concrètement ? "Avec Philippe de Jandin, nous avons créé Trendy Prod il y a deux ans en 2006. Nous avons produit des émissions pour plusieurs télés: Génération mannequins pour NRJ 12, Shopping Room pour la chaîne Filles TV, ou encore Bienvenue chez les Sanders que nous avons co-produit avec Endemol et qui a été diffusé sur Comédie."

Vous avez signé un contrat avec Endemol, êtes-vous une filiale de cette société de production ? "Non, en aucun cas. Nous avons un accord avec Endemol qui leur permet d'avoir un droit de regard sur nos productions. Quand nous avons une idée, nous leur proposons en premier et nous voyons s'ils ont envie de co-produire le programme avec nous. Cela nous permet de créer des émissions de grande envergure."

Comment faites-vous pour trouver des personnalités comme Mickaël Vendetta ? "On passe beaucoup de temps sur le web, français et étranger. Il y a des talents partout, même des personnes qui ne font qu'une centaine de visites..."

Par "talents", vous voulez dire quoi ? "Il y a le talent du producteur qui va mettre une personnalité sous les feux de la rampe, mais les talents se sont des gens qui créent des vidéos, des blogs, qui se mettent artistiquement en scène, qui ont envie de s'exprimer. On regarde, si on trouve un diamant brut, on le polit pour qu'il brille. Un talent c'est aussi quelqu'un qui fédère..."

Vous trouvez que Mickaël Vendetta fédère ? "Qu'on l'aime ou pas, qu'on le déteste ou pas, Mickaël réunit aujourd'hui 2 millions et demi de fidèles sur son blog. La bande-annonce de son émission de web télé a été vue plus de 600 000 fois. On peut penser ce qu'on veut, mais oui, Mickaël Vendetta fédère."

Les critiques sont pour la plupart négatives... "Certes, mais les critiques négatives peuvent-être constructives. Les gens sont devant leur ordi, ils ont envie de s'exprimer. La personnalité de Mickaël permet ça. D'ailleurs nous avons de plus en plus de critiques positives."

Vous avez des critères pour repérer vos "talents" ? "Non, nous fonctionnons à l'intuition. Actuellement nous avons repéré un garçon en province, il y en a trois quatre avec qui on a envie de faire quelque chose, mais on les teste avant: on voit comment ils réagissent face à la caméra par exemple. Aux Etats-Unis, beaucoup de personnes sont devenues célèbres comme ça."

Comment s'est passée votre rencontre avec Mickaël Vendetta ? "Ca faisait un moment qu'on le veillait, depuis fin août. Sur le blog qu'il tenait sur Skyrock, il recevait 500 000 visites. Début septembre, on lui a proposé de mettre des caméras sur lui, sur sa vie. On a permis à beaucoup de fidèles de Mickaël de le voir s'exprimer."

Avez-vous forcé certains traits de caractère de Mickaël Vendetta ? "Aucun, c'est impossible. C'est un électron libre. Il dit tout ce qu'il pense. C'est effectivement une personnalité très forte avec un ego très fort, mais il ne joue pas un rôle, il est comme ça au naturel."

A-t-il un contrat, le rémunérez-vous ? "Oui, il a un contrat car en tant que producteurs, nous ne voudrions pas qu'il s'en aille. Il est effectivement rémunéré, mais combien et comment, ça c'est de la cuisine interne."

Quels sont les futurs projets que vous avez avec Mickaël Vendetta ? "Nous allons continuer la Bogoss Life, faire de la promo, et nous allons aussi sortir le single fin décembre. A travers la Bogoss Life, nous allons raconter sa vie: par exemple nous allons aller au ski..."

Avez-vous conscience que le buzz est éphémère ? "Au tout début, on disait que la durée de vie d'un buzz était une semaine, puis un mois puis six mois! Quand on a décidé de s'occuper de Cindy Sanders, tout le monde nous a dit 'ça va durer 3 jours, vous êtes fous' et au final Cindy Sanders, comme Mickaël Vendetta, existent dans l'inconscient collectif. Si je vous pose la question, dans deux ans, vous vous souviendrez de Mickael Vendetta et Cindy Sanders..."

D'ailleurs, elle devient quoi Cindy Sanders ? "Elle va très bien! Elle prépare d'autres choses. Elle ne va pas tarder à refaire parler d'elle."

(Source: Le Post)

Cordialement le Blad.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Catégories

Liens