Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 19:38
Événement organisé du 20 au 21 mai 2017

Vignes Toquées

Cyril Attrazic installe ses fourneaux dans le vignoble des Costières de Nîmes les 20 et 21 mai prochains.

 

Cyril Attrazic
Photo : Bruno Calendini

 

C’est donc un chef lozérien, descendu de son Aubrac natal, qui mitonnera le menu de la prochaine édition des Vignes Toquées, la balade gourmande et joyeuse qui, chaque année, réunit, le temps d’un week-end, plusieurs milliers de participants dans les vignes de l’AOC Costières de Nîmes, entre Rhône et Camargue. Cyril Attrazic, une étoile au Michelin, rejoint ainsi la longue liste des chefs prestigieux qui ont fait la réputation et le succès des Vignes Toquées.

Un chef qui s’inspire de la cuisine paysanne

Après Michel Kayser, Christian Étienne, Armand Arnal, Bruno d’Angélis, Christian Têtedoie, Jérôme Nutile et Fabien Fage, c’est au tour de Cyril Attrazic de signer le menu des Vignes Toquées. Cet enfant de l’Aubrac, qui a Yannick Alleno et son voisin Michel Bras pour modèles, a fait de la table familiale, située dans le petit village d’Aumont-Aubrac, un repaire gastronomique où l’on vient goûter à une cuisine d’inspiration paysanne, qui honore le terroir lozérien.

 

Vignes Toquées
Photo : DR

 

Menu de chef et vins des Costières de Nîmes avec les vignes pour décor

En mai prochain, on retrouvera donc Cyril Attrazic et sa cuisine dans le vignoble pour le week-end Vignes Toquées, dont c’est la neuvième édition. Au programme: une balade (soit le samedi, soit le dimanche) au cœur du sauvage terroir de SaintGilles, entre Nîmes et la Camargue. Croisant l’ancienne voie d’Arles, l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l’itinéraire tracé au milieu des vignes sera ponctué de six étapes gastronomiques, où les vins des Costières de Nîmes, servis par les vignerons eux-mêmes, viendront s’accorder avec les plats de Cyril Attrazic.

L’AOC Costières de Nîmes

Reconnu en appellation en 1986, l’AOC Costières de Nîmes appartient à la grande famille des vins de la Vallée du Rhône, dont elle constitue la pointe méridionale. Le vignoble, qui court sur 4.500 ha entre Nîmes et Camargue, regroupe 70 domaines, 12 coopératives et 3 négoces qui produisent 30 millions de bouteilles par an dans les trois couleurs : rouge (60%), rosé (35%) et blanc (5%). La gamme des vins couvre aussi bien les vins de gastronomie que les vins plaisir.

Informations pratiques

Dates : 20 et 21 mai 2017
Horaires : départs échelonnés tous les 1/4 d’heure, de 9h45 à 13h15
Point de départ : Saint-Gilles
Tarifs: 57 €/pers., 53 €/pers. pour les groupes à partir de 12 personnes ou pour les moins de 26 ans
Inscriptions : à partir du 23 mars 2017



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/agenda/o131361-vignes-toquees#ixzz4edEPPHQK

 

Source : http://avis-vin.lefigaro.fr

Repost 0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 16:13
Repost 0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 06:32
Repost 0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 18:14
Repost 0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 07:56
Repost 0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 07:53

Depuis 7 ans, Laurent Maynadier, vigneron à Fitou, effectue le même pèlerinage sur l’étang de Leucate. Le but : immerger des bouteilles dans les parcs à huîtres pour offrir au vin un vieillissement particulier.

Après avoir expérimenté plusieurs profondeurs, cuvées et durée d’immersion, le vigneron a trouvé le bon réglage. « Au départ, mon idée était de faire vieillir mes vins comme dans une cave dans un lieu privé de lumière et à température sensiblement constante toute l’année », confie-t-il. « Cet objectif est dépassé aujourd’hui ! On a fait notre propre cave de vieillissement. Je recherche autre chose », assure-t-il.

9 mois à 5 mètres de profondeur

Les bouteilles de vin, exclusivement du corbières blanc, sont immergées dans des pochons à huître à 5 mètres de profondeur. « Le but est qu’elles soient bercées par les courants pendant 9 mois », reprend-il. Le vigneron a également mené l’expérimentation sur du muscat et du Fitou. « Cela n’a pas d’intérêt, ces vins ont besoin d’oxygène ! C’est très intéressant en revanche pour le corbières blanc, la cuvée s’appellera « Sous la mer » et ira forcément très bien avec les fruits de mer », détaille-t-il.

 

 
 
Source : http://www.lindependant.fr
Repost 0
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 17:45
Repost 0
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 19:10
Repost 0
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 19:31

Le Syndicat des Producteurs de Vins de Pays d'Oc lance à partir de vendredi dans la presse nationale et régionale une "alerte" aux consommateurs concernant la "concurrence déloyale" des vins espagnols.

"Alerte consommateur ! Concurrence déloyale sur la viticulture française !", s'exclament dans cette campagne les producteurs de l'Indication Géographique Protégée (IGP) Pays d'Oc, dont le siège est situé à Lattes (Hérault), près de Montpellier.

"Vous êtes aujourd'hui trompés par une présentation et un étiquetage qui peuvent être confusants", écrivent dans ce texte transmis à l'AFP et signé "les 20.000 vignerons du vin Pays d'Oc IGP en Occitanie".
"En effet", poursuivent-ils, "sont commercialisés sous des marques à consonance française des vins d'origine européenne et plus particulièrement d'Espagne." "Ces vins matières premières sont fournis à bas prix aux enseignes et par la suite vendus dans les rayons au même prix que nos vins français sans en présenter les mêmes garanties", assurent-il.

"L'exaspération gagne tous les jours un peu plus notre vignoble devant l'immobilisme de l'Etat malgré les fraudes caractérisées et dénoncées depuis plusieurs mois", soulignent-ils encore en appelant à la "vigilance" et à la "solidarité" des consommateurs "pour faire stopper ces pratiques déloyales".

Les consommateurs sont notamment invités à témoigner ou faire part des "anomalies" constatées dans les rayons des distributeurs par message électronique à l'adresse alerteconso@vinspaysdoc.fr.
"Nous avons décidé d'agir en vous interpellant directement, nous avons besoin de vous pour être entendus", concluent les producteurs de vin de Pays d'Oc.

Dans une note distincte transmise à l'AFP, le syndicat explique avoir constitué "un faisceau large de preuves et d'indices constitutifs d'un détournement de notoriété et de confusion dans l'étiquetage et la présentation à la vente, sur lesquels il s'appuie pour organiser la défense des vignerons et des consommateurs , sans déborder sur les prérogatives de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) dont les enquêtes sont engagées depuis plusieurs semaines".
Les viticulteurs de l'Aude, du Gard et de l'Hérault dénoncent depuis des mois la commercialisation, sous des noms et des codes marketing français, de vin espagnol parfois placé par la grande distribution dans les rayons de produits locaux.

De multiples protestations ont eu lieu ces derniers mois. La colère du monde viticole s'est notamment manifestée par une recrudescence des actions clandestines signées "Cav" (Comité d'action viticole), groupuscule radical de la viticulture languedocienne, contre des supermarchés ou des locaux de négociants.

Avec AFP et Le Figaro.

Repost 0
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 19:57
Repost 0

Articles Récents

Liens