Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 08:46

Bonne nouvelle Charlie vient d'être relaxé, mais les intégristes font appel.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 14:28
Tariq Ramadan s'exprime au nom d'un islam qui se veut non caricatural ­ mais il échoue à ne pas caricaturer ses adversaires. Charlie Hebdo ne s'est jamais posé en défenseur des «valeurs occidentales». Au contraire, le journal a publié un manifeste contre l'islamisme ­ signé entre autres par Salman Rushdie et Taslima Nasreen ­, où il est écrit : «Il ne s'agit pas d'un choc des civilisations ou d'un antagonisme Occident-Orient, mais d'une lutte globale qui oppose les démocrates aux théocrates.» Tous les théocrates.
 
Car Charlie Hebdo combat tous les obscurantismes. Devrait-il faire une exception pour l'intégrisme musulman ? C'est ce que nous demande, entre les lignes, Tariq Ramadan. Puisque le seul fait de critiquer l'islam par des intégristes fait de nous des «islamophobes». Sur son site Internet, il a eu la mauvaise foi d'attaquer la une de Cabu ( «C'est dur d'être aimé par des cons» ) en tronquant le dessin et en oubliant délibérément la légende ­ «Mahomet débordé par les intégristes» ­, afin d'accréditer l'idée que Charlie Hebdo traitait les musulmans de «cons». Alors que le dessin de Cabu représentait un Mahomet déplorant les intégristes...
Le coup du racisme antireligieux ­ visant à confondre la critique des symboles d'une religion avec la stigmatisation des croyants ­ est un classique. Lorsque nous malmenons le pape ou Jésus, les troupes de Bernard Antony (le leader des catholiques traditionalistes d'extrême droite) nous traînent devant les tribunaux pour racisme antichrétien. Mais qui prend Bernard Antony au sérieux ? Si Tariq Ramadan était chrétien, on verrait immédiatement en lui le Bernard Antony qui sommeille. Heureusement, il est musulman, anti-impérialiste, et parvient à troubler le camp progressiste. Ramadan n'est pas bête au point de s'associer aux démonstrations de violence manipulées par la Syrie et l'Iran. Il est bien trop stratège pour cautionner un procès attisé par la rivalité entre la Mosquée de Paris et l'UOIF au sein du CFCM. Mais son message n'en reste pas moins liberticide. Car, comme au moment de la représentation d'une pièce de Voltaire sur Mahomet en 1993 à Ferney-Voltaire, Tariq Ramadan n'a jamais besoin de demander la censure pour l'obtenir. Il préfère parler de tact ou de «délicatesse». Exactement comme pour le voile, qu'il n'impose pas, mais décrit à ses fidèles comme le stade suprême de la pudeur, et la pudeur comme un devoir pour toute musulmane.
Reste que cette fameuse pièce de Voltaire n'a pas pu se jouer, que toutes les musulmanes ayant Tariq Ramadan pour idole finissent par prendre le voile, et que ceux qui se nourrissent de ses commentaires sur l'actualité finissent par penser que Charlie Hebdo est un journal raciste... Les musulmans modernistes qui soutiennent Charlie Hebdo hésitent entre rire et pleurer. Tariq Ramadan, lui, a déjà trouvé une forme de compromis : un bon musulman ne rit pas mais se contente de sourire.
 
Article provenant de Libération.fr. Ne pouvant pas signer la pétition de soutien à Charlie, pour des raisons techniques le Blad exprime, en son propre nom, le soutien qu'il apporte à ce journal satirique qu'est Charlie Hebdo lors de son procès sur les caricatures.
 
Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 14:02

Procès Charlie Hebdo : Dalil Boubakeur a oublié de venir

A 14 h, Dalil Boubakeur recteur de la mosquée de Paris et plaignant n'était toujours pas présent à l'audience. Doit-on comprendre qu'il n'est plus si sûr de sa propre plainte ?

mercredi 7 février 2007

www.prochoix.org

Procès Charlie Hebdo : édito de Michel Noblecourt (Midi Libre)

"Le procès qui débute aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Paris n'aurait jamais dû avoir lieu. "Charlie Hebdo" est poursuivi par l'Union des organisations islamiques de France et la Grande Mosquée de Paris pour avoir publié, en février 2006, des caricatures déjà éditées dans un journal danois et mettant en scène le prophète Mahomet. Franchement, les caricatures au coeur de la polémique n'étaient pas très drôles, voire de mauvais goût. Mais les publier, comme Charlie Hebdo, qui avait rajouté des dessins de son cru, et d'autres, était un acte de liberté. N'en déplaise à 79 % des Français qui, selon un sondage TNS-Sofres pour Le Pèlerin, jugent "inacceptable" de se moquer publiquement d'une religion, le droit à l'impertinence, dans un pays qui défend la laïcité et les droits de l'Homme, peut s'exercer aussi à l'égard des religions. Les seules bornes à l'exercice de cette liberté sont celles de l'incitation à la haine, à la discrimination à l'égard des croyants en une religion ou tout propos qui blesserait les consciences. Tel n'était pas le cas avec ces dessins de Mahomet. Ce procès n'aurait jamais dû avoir lieu au pays de Voltaire, lui qui enseignait: 'Je ne suis absolument pas d'accord avec vous, mais je me battrai pour que vous puissiez vous exprimer. Une attitude qu'on appelle aussi tolérance'."

mercredi 7 février 2007

 

www.prochoix.org

 

Procès Charlie Hebdo : L'UOIF, reine des amalgames

En intentant un procès à Charlie Hebdo, l'UOIF(Union des organisation islamiques de France) souhaite dénoncer l'amalgame entre islam et violence Ceux qui détournent les principes de l'islam pour justifier leur violenc forment une très petite minorité... dont l'UOIF fait partie. Institutionnalisé depuis sa participation au CFCM (Conseil français du culte musulman), ell publie du bout des lèvres des communiqués pour protester contre de attentats, mais ne prône pas pour autant un islam apaisé Dans un tract de l'UOIF, diffusé au congrès annuel du Bourget et rédigé par Hani Ramadan, sont traités «d'ignorants ou d'hérétiques» ceux qui dénigrent «Mohamed Ibn Abdel Wahhab, Sayyid Qotb, Fayçal Mawlawi ou Youssef al-Qaradhawi ». Pour la petite histoire, Wahhab est le fondateur du wahhabisme. Qotb est le plus radical des Frères musulmans, l'homme qui a théorisé le droit de tuer des «tyrans apostats», dont se revendique Ben Laden. Mawlawi est passé aux travaux pratiques puisqu'il a fondé une organisation classée terroriste au Liban. Quant à Youssef al-Qaradhawi, le mentor théologique de l'UOIF, l'homme qui préside le conseil européen de la fatwa à l'origine des avis religieux auxquels se réfèrent des partisans , il n'est autre que le prédicateur vedette d'Al-Jezira. Référence de la plupart des Frères musulmans hors d'Egypte, notamment du Hamas, il fait partie des rares «théologiens» musulmans à avoir délivré une fatwa autorisant les attentats-suicides en Palestine. Le 17 juin 2004, il disait : «Il n'y a pas de dialogue entre nous et les Juifs, hormis par le sabre et le fusil.» La confusion, permanente, entre Juifs et Israéliens se retrouve chez un autre prédicateur vedette de l'UOIF, cette fois français : Hassan Iquioussen, auteur d'une cassette audio dans laquelle il décrit les Juifs comme le «top de la félonie», et la Shoah comme un complot entre les Juifs et Hitler pour occuper la Palestine. Il faut lutter contre les amalgames entre islam et violence, mais l'UOIF est-elle vraiment l'organisation la mieux placée pour les dénoncer ?

Fiammetta Venner (Charlie Hebdo), Libération du 7 fevrier 2007

www.prochoix.org

 

Voici quelques extraits du site prochoix. Si vous voulez en savoir plus je vous conseille vivement de vous reporter à ce site.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 12:47

Le Polit-Buro soutien officiellement le journal Charlie-Hebdo dans son procès contre UOIF.

Le polit-buro dit non à toute forme d'intégrisme de quelque religion que ce soit.

Si le Polit-buro doit reconnaitre une religion ce serait celui de la chime.

Nous nous inscrivons en faux face à ceux qui veulent imposer une vision du monde comme les intégristes.

Le Polit-Buro pense que l'on peut se moquer de toutes les religions quelle qu'elle soit. Il n'y a  aucune injure à caricaturer le prophète Mahomèt.

Nous sommes en France et nous défendrons notre liberté de critiquer, de raler de se moquer de tout et de rien.

NON A L'INTEGRISME, NON AU COMMUNAUTARISME, OUI A LA REPUBLIQUE FRANCAISE UNE ET INDIVISIBLE.

Pour clore cet article le Blad parlant au nom du Polit-Buro pense ce qu'il dit. Ceux qui me connaissent savent à quel point je suis à l'opposer des idées véhiculées par ce journal.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 13:49

Evidement notre bande de gauchistes n'en a pas parler préférant donner écho aux obsèques de Pinochet ou aux propos de Sevran.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 14:44

Mobutu, dictateur communiste de l'Ethiopie de 1977 à 1991, vient d'être condamné pour génocide. Nos amis de la bande à ruquier vont-ils en parler? vont-ils le critiquer aussi durement que Pinochet?

Contrairement à Augusto lui au moins a été condamné, même s'il va couler de vieux jours au Zimbabwe.  

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 14:55
Le général Pinochet est mort je suis triste.
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 14:35

L'autre jour Sevran s'en est pri violement aux noirs en disant, je cite: "il faut les stériliser". Bon soit, on est d'accord ou pas chacun pense ce qu'il veut. Mais je m'insurge sur faite que l'on ne puisse plus rien dire. D'accord c'est raciste, pourquoi ne pas le dire s'il le pense? Pensez un instant, des gens comme Gérard Miller, Isabelle Alonso, la Mautreau et Philippe Guéluc s'expriment à des heures de grande écoute et parce qu'ils sont de gauche personne ne dit rien on ne s'insurge pas qu'un maoiste émette son opinion sur tout et n'importe quoi. Dans quel monde on vit?

 

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 14:48

L'autre soir notre ami François Bayrou s'en est pris à Claire, Chazal pour ceux qui aurient pas compris, il prétendait que l'on ne parlait que de Ségo ou de Nico, et on ne les interrogeait pas sur les autres candidats. Ce qui est vrai. Je le dits avec d'autant plus de sincérité que je ne votes pas pour lui. En effet nous sommes en démocratie et chacun a le droit de se présenter. Les journaux ne parlent que des machines de guerre que sont le PS et l'UMP. Or il serait logique de parler des autres partis. L'égalité tant proné par nos dirigeants, surtout de gauche est loin d'être à l'oeuvre, dommage.

 

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 08:25

Balieues... Banlieues chaudes.... Banlieues chics.... Que dire dessus? Personnes ou presque ne les connaient parfaitement. Les banlieues chics, comme Neuilly aucun problème et je ne vous apprend rien. Les banlieues dites chaudes c'est exactement le contraire et là non plus je ne vous apprend rien.

Comme la très grande majorité des français je connais les banlieues à risque, donc sous-entendu pauvres et non riches comme Sainte-Foy-lès-Lyon, par le prisme déformant de la Télévision. Ce qui fait que je ne connais que partiellement ce genre de lieux et par l'interprétation d'un journaliste, d'un interviouveur( oui c'est pas comme ça que ça s'écrit mais j'ai françisé le mot.), d'un banlieusard. C'est justement ce que je reproche aux différents intervenants.

Chacun, à mon avis, à une vision sectaire du sujet. Les personnes traitant de ce sujet sensible ne vivent pas dans ces banlieues pauvre et à risque. Si on se référère aux bobos tel que les Gérard Miller et autre Isabelle Motreau, les banlieusards sont merveilleux et ce n'est pas leur faute s'ils sont dans la situation qui est la leur. J'ai envie de leur répondre à tous ces tristes: MAIS TA GEULE. Depuis quand les beurs, maghrébins et autres noirs issuent de l'immigration ou présent depuis trois générations ont-il besoins d'être infantilisé. Non, non et renon. Ils sont capable par eux même de s'en sortir.  Bien-sûr ces banlieues ne sont pas un cadre d'ascension social idéal, mais je pense que l'on peux s'en sortir si on a la volonté d'y arriver. Quelques exemples, Jamel Debouze, Joey Starr, et sans oublier tous les anonymes qui réussissent dans diverses branches de l'économie française. Alors pourquoi se focaliser sur les perdants?

De l'autre côté, les banlieues ne sont que des ramassies de délinquants, de chômeurs, où les policiers ont du mal à faire leur travail correctement. Oui, ce phénomène existe et il ne faut pas, à mon sens, le sous-estimer. Mais ce focaliser sur ces aspects négatifs ne préfigure rien de bon. Il ne donne pas envie aux différents employeurs d'embaucher les gens venant  de ces endroits.

Y-a-t-il des aspects positifs? Bien sûr qu'il y en a. Par exemple des restaurants s'implantent, dans le 93 il y a quelques années un de ces resto a eu une étoile.

 

Que ressort-il de tout ceci? La situation est, bien sûr, complexe. Si on veut aider les banlieues et leurs habitants à mon avis il faut manier la "carotte et le bâton". C'est-à-dire qu'il faut faire respecter les lois de la République, il faut que les policiers, mais aussi les chauffeurs de bus, les pompiers et les professeurs puissent faire correctement leur travail. Puis il faut que la République ainsi que la Nation, c'est peut-être un peu fort mais je le pense, se réapproprient les lieux. Autrement dit chacun doit faire un effort, il faudrait éduqué très tôt les banlieusards en mettant plus de professeurs par exemple. Mais aussi faire en sorte que nous petits français pur souche acceptions les beurs, les noirs et les immigrés comme français.

 Si certains pensent que ces solutions sont évidentes, que ce que je dis ne fait que ressasser des choses maintes fois dit, qu'ils se détrompent. Peu de gens pensent ce que je dis. C'est  contre la pensée unique, de droite ou de gauche, que le polit-buro lutte et il propose des solutions, peut-être pas réalisable aux yeux de certains, mais pour nous oui.

Si vous avez des commentaires à faire à propos de ce sujet. Si vous êtes d'accord, ou pas avec ce qui est écrit dans cet article, et tous ceux de la catégrorie débat, n'hésitez pas à nous écrire.

Le Blad. 

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article

Articles Récents

Liens