Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 06:04

Le numéro 100 du bulletin d’information municipale CAP LEUCATE vient de sortir, avec 3 semaines de retard, en pleine campagne électorale… et encore, le 4 juin il n’est toujours pas normalement accessible sur le site internet de la Mairie !

 
 
 
 
Comme c’était prévisible, ce numéro 100 du bulletin d’information municipale est totalement détourné de son rôle légal et transformé en pamphlet de propagande électorale, payé par nos impôts bien sûr, à la gloire exclusive de Michel Py. Il se trouve en effet aspirer, pour sa 4ième candidature consécutive aux élections législatives, à un éhonté cumul de mandats (déjà 4 mandats successifs de Maire, 2 mandats successifs de Conseiller Régional, etc).
 
Ce n°100 est farci de mensonges, intox, exagérations et calomnies, encore plus que d’habitude. Il serait fastidieux de tout relever page par page : c’est sans fin ! Nous nous limiterons donc à l’essentiel : son éditorial.
 
Dans son édito Michel Py revient sur l’échec de son projet de centre commercial à Port Leucate, qui a finalement été refusé par le Conseil d’État car illégal, échec qu’il attribue évidemment à ses opposants au Conseil Municipal. La vérité est que LEUCATE POUR TOUS n’a aucunement agi en justice, mais seulement osé expliquer aux citoyens de Leucate les erreurs commises par leur Maire ! Mais celui-ci ne s’avoue jamais vaincu et repart donc à l’attaque avec un nouveau projet qu’il affirme « amélioré ».
 
Tout d’abord il semble enfin revenir à la raison, en faisant siens des arguments que LEUCATE POUR TOUS expose depuis toujours :
 
- s’apercevant enfin, après tant d’années, que la fermeture de la station d’essence de Port Leucate posait un problème à ses habitants, il justifie maintenant une relance du projet en l’accompagnant d’une station d’essence, qui ne figurait pas dans le projet initial ! Il s’appuie sur le « succès » -qu’il dit- d’une pétition qu’il a lui-même lancée en force (« un millier de signatures » en page 3, « 1 500 signatures» en page 12, « 599 signatures » sur change.org, où est la vérité ?) supportée par un monstrueux affichage illégal, on se demande bien pour quoi en faire ! A qui veut-il la présenter ?
- comprenant après de longues années que l’ouverture d’un Supermarché CASINO aurait déstabilisé le commerce Port Leucatois il joue maintenant la carte d’un transfert du Supermarché LIDL déjà existant.
- cerise sur le gâteau électoral, il reprend même un autre projet phare de LEUCATE POUR TOUS et propose « d’utiliser ses anciens locaux (de LIDL) pour y installer une Maison Médicale ». Une Maison Médicale ! Enfin ! Voilà une excellente idée que nous défendons depuis des années ! Malheureusement la description du projet s’arrête là !
 
Qu’y aura-t-il dans cette Maison Médicale ? Médecins libéraux ? Médecins salariés ? Consultations de spécialistes ? Dentistes ? Infirmiers ? Kinésithérapeutes ? Pharmacie ? etc, etc ? Pas un mot sur la question qui est pourtant fondamentale.
 
Et puis, réfléchissons un peu : un Supermarché vide (et à qui appartiennent les murs ?) ressemble beaucoup plus à un hall de gare qu’à une Maison Médicale ! Tout, absolument tout, reste à y faire : murs, plafonds, électricité, plomberie, infrastructures spéciales etc, etc.
 
Bref, aucun élément concret n’accompagne cette déclaration d’intention de Maison Médicale qui n’est donc, une fois de plus, que du vent de campagne électorale.
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 18:03
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 17:55
 

Voilà une question que nos Conseillers ont déjà posée au Conseil Municipal de Leucate …… et qui n’a jamais reçu de réponse claire ! Ce n’est malheureusement pas une surprise : à la Mairie de Leucate, tout est secret, c’est bien connu !
 
Rappelons que l’article L. 2123-20-1 du CGCT dispose que : « Toute délibération du conseil municipal concernant les indemnités de fonction d’un ou de plusieurs de ses membres est accompagnée d’un tableau annexe récapitulant l’ensemble des indemnités allouées aux membres du conseil municipal. » Rien de tel à Leucate, bien sûr.
 
Il s’agit quand même d’un budget de l’ordre de 200 000 Euros par an, c’est loin d’être négligeable.
 
Heureusement il existe d’autres communes où la transparence est plus qu’un mot sur un tract électoral. A Narbonne, sans aller bien loin, c’est clair et public. Lors de la dernière séance du Conseil Municipal la mise à jour des indemnités des élus, suite à une modification des indices, à été détaillée. L’Indépendant du 05/05/2017 en a tiré cet article :

 
 
 
 
LEUCATE POUR TOUS demande une nouvelle fois au Maire de Leucate, M. Michel Py, que toute la clarté soit enfin faite sur ces questions :

 
- quel est le montant de l’indemnité du Maire ?
 
- quels sont les montants des indemnités des adjoints ?
 
- quel est le montant des indemnités des conseillers titulaires d’une délégation ?
 
Les conseillers de LEUCATE POUR TOUS veilleront à ce que cette intéressante question soit clarifiée au plus tard lors de la prochaine réunion du Conseil. Les électeurs ont le droit de savoir !
 
Le dernier paragraphe de l’article de l’Indépendant ci-dessus ne manque pas d’intérêt non plus. Lors de la mise en place de cette municipalité en 2014 la municipalité de Narbonne a fait preuve de sagesse en refusant de prendre en compte toutes les possibilités de majoration des indemnités des élus, se limitant à la majoration au titre de la dotation de solidarité urbaine. A Leucate (Conseil du 22/04/2014) Michel Py n’a pas eu la même sagesse et a accumulé toutes les majorations possibles pour calculer les indemnités des élus : on a les moyens, à Leucate.
Que notre Maire ne vienne plus se plaindre des restrictions de dotation par l’État puisqu’il exploite toutes les astuces légalement imaginables pour accroitre au maximum ses indemnités personnelles ainsi que celles de ses adjoints !
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 17:43

Deux projets d’éoliennes en mer nous concernent : l’un centré sur Gruissan, l’autre sur Leucate (voir nos articles des 21 Janvier, 26 Janvier, 8 Février et 4 Mars).

 
Le projet le plus avancé est celui de Gruissan, du groupe QUADRAN, baptisé EOLMED ; la phase d’information du public/concertation est en cours. Si vous voulez être tenu au courant de l’évolution de ce projet, consultez le site www.eolmed.fr. Vous pourrez vous inscrire pour recevoir régulièrement LA LETTRE D’INFORMATION DU PARC EOLMED.
 
Nous ne manquerons pas de vous informer de même sur l’avancement du projet de Leucate - Barcarès, porté par ENGIE, dès que ce sera possible.
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 20:25

Le logement social fait-il partie des premières préoccupations de notre municipalité ?

 
La carence de logements HLM à Leucate est importante - Les logements HLM à Leucate sont en nombre très insuffisant, mais il y en a. Les chiffres officiels indiquent 219 logements sociaux au total sur notre commune, soit environ 8% du nombre total de logements locatifs alors que la loi indique un pourcentage nécessaire de 20%. Il manquerait donc environ 330 logements locatifs sociaux sur l’ensemble de notre commune ! On est très loin du compte !
 
La gestion par ALOGEA des logements HLM à Leucate est mal ressentie - Le principal gestionnaire de logements HLM sur notre commune, selon sa déclaration de patrimoine, est ALOGEA, (ex SAAHLM - Société Audoise et Ariégeoise d'HLM), Entreprise Sociale pour l'Habitat: ALOGEA gère actuellement 145 logements sur notre commune (37 au village et 108 à Port Leucate) soit les 2/3 du total. Cette société est basée à Carcassonne.
 
Cette gestion lointaine est très loin d’être ressentie comme satisfaisante par les principaux intéressés, les locataires, qui se sentent bien seuls dans leurs difficultés quotidiennes, la municipalité leucatoise étant totalement absente.
 
 
 
 
Un exemple de « gestion » : la Résidence Omer Arnaud - Ce n’est qu’un exemple, mais la plupart des Résidences HLM de Leucate, ayant à peu près le même âge, rencontrent des problèmes similaires. Le principal groupe de logements HLM de Leucate-Village est la Résidence Omer Arnaud regroupant 26 appartements qui, pour la plupart, abritent des familles (4 T5, 3 T4, 13 T3, 5 T2 et 1 T1) mais aussi des locataires vieillissants dont la mobilité se réduit au fil des années.
 
Cette résidence fut construite dans le début des années 80, c’est-à-dire qu’elle a plus de 36 ans, âge canonique pour des logements sociaux qui furent construits, comme partout en France, à l’économie. C’est dire combien les résidents actuels sont confrontés à d’innombrables problèmes liés au vieillissement des lieux mais aussi aux défauts initiaux de la construction.
 
La liste des problèmes de vieillissement est beaucoup trop longue pour qu’on les aborde tous ici. Un résumé des problèmes les plus courants : volets roulants tombant en ruine, électricité souvent défaillante, des fissures apparaissent, des morceaux de maçonnerie s’écroulent, des coffrets électriques, de télévision ou de téléphone tombent en ruines, un entretien extérieur est facturé très cher pour pas grand-chose, le ménage des parties communes est souvent déficient, etc, etc, etc…
 
L’isolation thermique est absolument catastrophique voire totalement inexistante.
Les plafonds sous toiture sont composés d’une plaque de Placoplatre …. et c’est tout ! Il n’y a aucun isolant entre le Placoplatre et les tuiles, le Cers circule en toute liberté dans cet espace, d’autant plus que les rebords de toiture ne sont absolument pas étanchéifiés !
Les fenêtres et portes-fenêtres manquent d’étanchéité et laissent le plus souvent passer de véritables courants d’air au point que certains locataires exposés à la tramontane scotchent les ouvertures tout l’hiver !
Les factures de gaz s’envolent en conséquence à des niveaux insupportables, le chauffage étant individuel par chaudière à gaz, sans que pour autant des températures raisonnables soient obtenues partout.
 
La sécurité est souvent menacée par des fissures dans la maçonnerie qui s’élargissent continûment, et même des chutes de morceaux de façades.
 
L’absence quasi-totale de dialogue entre le bailleur ALOGEA et les locataires est très mal supportée par ces derniers.
Les demandes d’améliorations banales, telles que l’installation de rampes à certains escaliers d’accès pour que les personnes âgées osent les emprunter, ne reçoivent aucune réponse.
Les demandes de travaux de rénovation ou réfection ne sont guère mieux considérées.
Les courriers envoyés par les locataires, même quand ils sont « recommandés avec accusé de réception », sont ignorés presque systématiquement.
 
La révolte gronde, certains locataires, espérant ainsi attirer l’attention sur leurs difficultés, envisagent de pratiquer une « grève des loyers », en versant leur dû sur un compte spécial bloqué.
 
QUE FAIT LA MUNICIPALITÉ DE LEUCATE ?
 
Rien pour le moment !
 
Que pourrait-elle faire ?
 
Au moins deux actions sont indispensables dans l’urgence :
 
- La première est toute simple et peut être immédiate : charger un adjoint de superviser la liaison entre les locataires des HLM de la commune et les bailleurs sociaux. Disposer d’un interlocuteur connu et proche, pouvant discuter d’égal à égal avec les bailleurs serait un important facteur de sécurisation auquel seraient très sensibles les intéressés. Cette mesure permettrait certainement de résoudre rapidement la plupart des problèmes du quotidien (entretien, petits aménagements, réparations, …..) réduisant ainsi le sentiment d’abandon des intéressés.
 
- La seconde est de grande envergure mais très bien prévue par la loi : il s’agit d’initier au plus vite le processus de réhabilitation thermique de ces bâtiments HLM (voir par exemple le site www.financement-logement-social.logement.gouv.fr qui traite des « Outils financiers pour la réhabilitation des logements HLM »). D’importantes subventions peuvent actuellement être obtenues de multiples sources, locales, régionales, nationales et même européennes …. à condition de s’en occuper.
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 16:06

Jusqu'alors, aucun des candidats à la Présidentielle n'avait réagi à la colère vigneronne exprimée le 25 mars dernier à Narbonne (4000 manifestants). François Fillon (Les Républicains) sera donc le premier. "Je les ai entendus, puisque je suis là", a-t-il indiqué, voilà à peine 30 minutes lors de sa visite à la cave coopérative du Cap Leucate.

François Fillon a effectué la visite des installations des vignoble du Cap Leucate en compagnie, entre autres, du président de la structure, Joël Castany, du maire de Leucate, Michel Py, du président de la Fédération régionale des vignerons indépendants, Jean-Marie Fabre, du président des Vignerons de l'Aude, Frédéric Rouanet, du président de la Chambre d'Agriculture, Philippe Vergnes, ou encore du président des Jeunes Agriculteurs de l'Aude, Arnaud Aribaud, etc.

Tous ont entretenu le prétendant à la Magistrature suprême des difficultés rencontrées par la filière : "la concurrence déloyale", "les problèmes d'étiquetage", "la sur-administration", "la multiplication des contrôles", etc.

En substance, l'ex-Premier ministre a répondu qu'il était "d'abord un consommateur de vin", avant d'entrer un peu plus dans le détail : "Je comprends les difficultés du monde viticole. Le souci de l'étiquetage est assez simple à régler. Ensuite, les mesures que les représentants des viticulteurs proposent, nous les avons élaborées ensemble. Donc, je partage évidemment leur point de vue."

 

Source : http://www.lindependant.fr

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 18:58

La salle de la Mairie annexe de Port-Leucate était le lieu de cette séance (de 9h00 à 12h00) en présence d'un public plus nombreux qu'à l'accoutumée.

 
Les chapitres suivants de l'ordre du jour ont été présentés par le Maire.
 
A. APPROBATION DES COMPTES-RENDUS
Compte-rendu du Conseil 23/12/2016 : LPT a fait remarquer que la parution de ce compte rendu de réunion sur le site de la Mairie a eu lieu longtemps avant son approbation de ce jour ! Réponses embarrassées du Maire et de la DGA.
Compte rendu des décisions du Maire - (pas de vote).
 
B. AFFAIRES GÉNÉRALES : Grand Narbonne, charte de mutualisation des services. Vote POUR de LPT.
 
C. URBANISME : Opposition du Maire au Plan Local d'Urbanisme Intercommunal.
LPT vote contre cette opposition (et donc POUR ce PLU Intercommunal qui offrirait une garantie supplémentaire de traitement égalitaire des dossiers et de combat contre la corruption). Leucate Renouveau entérine, à l’unanimité comme d’habitude, le refus de ce plan intercommunal.
 
D. AFFAIRES SCOLAIRES : Subventions, réformes des rythmes scolaires. LPT a voté POUR.
 
E. MESURES D'ORDRE BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES :
LPT s’est abstenu pour tous les points E.1 à E.5 faute d’avoir pu étudier sérieusement le très volumineux dossier : certains documents ne sont parvenus aux conseillers que le Mercredi 22 Mars ! Dans tous ces cas, LPT estime ne pas avoir eu le temps nécessaire à la comparaison des écritures et à l'étude du Grand Livre.
 
E.1 : Budget primitif 2017 annexe du Port.
 
E.2 : inexistant
 
E.3 : Approbation des comptes administratifs 2016
E.3.1 : CA du budget « Commune »
 
 
 
 
 
Le document ci-joint, copie de la page 4 du Compte Administratif officiel du budget "Commune" 2016, coupe court à toute interprétation fallacieuse au sujet de l'endettement de la population de Leucate. LPT s'est abstenu sur le point E.3-1 après avoir longuement questionné le Maire sur ce CA.
E.3-2 : CA du budget annexe "Régie du Port"
E.3-3 : CA du budget annexe "Événementiel"
 
E.4 : Approbation des comptes de gestion
E.4-1 : CG budget "Commune"
E.4-2 : CG du budget annexe du Port
E.4-3 : CG du budget « Événementiel »
 
E.5 : Affectation des résultats
E.5-1 : Budget "Commune"
E.5-2 : Budget "Port"
E.5-3 : Budget "Événementiel"
 
E.6 : Budget supplémentaire 2017 "Commune". S'agissant d'un recours à l'emprunt LPT vote CONTRE.
 
E.7 : Fiscalité directe : Le Maire prétend avoir maintenu les taux de fiscalité directe alors que la taxe foncière a été augmentée de 12%. LPT a voté CONTRE.
 
E.8 : Conventions
E.8-1 : Commandes publiques / Conventions d'adhésion au groupement de commandes du Grand Narbonne. LPT a voté POUR.
E.8-2 : Convention d’adhésion à la plateforme de dématérialisation du Conseil Départemental. LPT a voté POUR.
 
E.9 : Mise en débets d’anciens trésoriers :
E.9-1 et E.9-2 : Remise gracieuse pour 39 000,01 Euros puis, 1 548,71 Euros pour l'un et 39 664,89 Euros pour l'autre.
Le maire détaille les explications sur les processus des donneurs d’ordre, de facturation et de mise en paiement. LPT approfondit en évoquant les questions liées à la bonne gestion des comptes publics et à l'assurance obligatoire pour les payeurs du Trésor Public.
Malgré le jugement de la Chambre Régionale des Comptes, il subsiste un doute sur les processus.
LPT vote POUR.
 
E.10 : Régie du port : Protocole d'accord transactionnel. LPT estime que c'est la moins pire des solutions et vote POUR.
 
E.11 : Subventions aux associations 2017. LPT vote POUR.
Subventions aux associations budget annexe "PORT" : LPT vote POUR.
 
E.12 : Déplacement des élus :
Mission à NICE pour deux Élus. LPT demande le budget prévisionnel. Réponse imprécise et verbale du Maire. LPT vote POUR.
 
F. MESURES INTÉRESSANT LE PERSONNEL :
 
F.1 : Actualisation du tableau des effectifs. LPT a voté POUR.
 
F.2 : Modification du tableau des effectifs : La question posée par LPT sur le nombre d'emplois fonctionnels laisse le Maire "sec". La réponse vient des intéressés eux-mêmes (le DGS et les deux DGA). L'employeur de ces fonctionnaires de catégorie A +, le Maire, n'est pas au faîte de ces questions !
 
G. FONCIER :
 
G.1 : annulé.
 
G.2.1 : MARE NOSTRUM vente de foncier public. LPT vote POUR, sous réserve de compatibilité avec le PPRL et le futur PLU modifié.
G.2.2 : Convention d'équilibre à ALOGEA. LPT vote POUR.
 
G.3 : Cession de a parcelle CT N° 30 Leucate village (Quartier FOURNAQUES) : LPT vote POUR.
 
G.4 : Cession de la parcelle CR N° 24 à Leucate Village (Quartier FOURNAQUES) : LPT vote POUR.
 
G.5 : Cession d'une parcelle BL N° 141 à La Franqui : LPT vote POUR.
 
G.6 : Cession d'une parcelle BL 141 (deuxième partie) à La Franqui : LPT vote CONTRE.
 
H. AMÉNAGEMENT D’UN LOTISSEMENT COMMUNAL A LA FRANQUI
LPT a voté CONTRE les 3 points H.1, (création) H.2 (Budget) et H.3 (Budget primitif 2017) car la zone est partiellement située en risques d'aléas fort à modérés RL1 et RL3 au sens du PPRL qui a été approuvé par le Préfet de l'Aude le 05 Janvier 2017 et est donc opposable, les deux mois de recours étant dépassés. Le bureau de l'urbanisme ne va pas pouvoir ignorer l'inconstructibilité de cette zone. Encore un projet qui fera l’objet d’une de ces interminables et ruineuses procédures judiciaires dont le Maire de Leucate est si friand.
De plus, il faut signaler aux Leucatois que cet emplacement est actuellement le JARDIN D’ENFANTS de La Franqui !
 
I. GESTION DU DOMAINE PUBLIC : mise en place d'un règlement de voirie. LPT a voté POUR.
 
QUESTIONS DIVERSES :
 
- LPT avait demandé au Maire le détail de l'utilisation des 20 000 Euros de frais de représentation du Maire en 2016, celui-ci n'a pas voulu répondre renvoyant à la CRC.
- A la demande de LPT, l’Élu en charge du dossier PPP « Éclairage public » a fait un bilan sur l’évolution du coût comparé de l'éclairage public.
- Le Maire a exposé les travaux de parking liés à l'hôtel en cours de construction à Leucate Village, à proximité de la Rue du Grégal.
- En préambule, le Maire avait exposé l'achat de tableaux d'Henry De Monfreid en vue de leur future installation dans cette salle de la Mairie Annexe de Port Leucate.
 
Commentaires :
 
LPT estime que cette séance était, encore une fois, beaucoup trop ambitieuse en matière d'ordre du jour. A lui seul, le Chapitre E, aurait nécessité une séance spécifique du Conseil Municipal, c’est ce qui se pratique dans la plupart des communes où la transparence de la gestion est de règle.
 
Cette mauvaise organisation du travail à Leucate est délibérée ; elle a pour objectif d’empêcher la maigre opposition municipale de pouvoir travailler sereinement les dossiers. LPT rappelle encore une fois que, depuis 2014, année où une opposition est apparue au Conseil Municipal, les commissions des finances et de l'urbanisme ont été supprimées empêchant ainsi les oppositions d'avoir accès à temps aux informations.
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 07:13






Le 16 Mars 2017 Michel Py a mis en ligne sur le site de la Mairie de Leucate une « pétition » en faveur d’un « projet de "centre commercial avec station à essence" à Port Leucate » (Voir notre article du 23 Mars 2017)

 
Rien que ce titre est mensonger, comme on le verra plus loin !
 
Curieuse idée pour un Maire de lancer une pétition ! A quelle autorité compte-t-il la présenter, au cas où elle aurait du succès ? A la municipalité, donc à lui-même ? Croit-il qu’un Tribunal va changer d’avis sur l’application de la loi sous l’influence d’une pétition ? Un référendum d’initiative populaire aurait pu avoir un sens, mais une pétition ????
 
Cette « pétition » ne recevant apparemment qu’un très faible soutien (ses colistiers mis à part) Michel Py a fait mettre en place le 24 Mars 2017 d’immenses pancartes de propagande mensongère à l’entrée et la sortie de Port Leucate (à votre avis, qui paye ces pancartes ?)
 
 

Il a également informé par mail ses élus godillots du Conseil Municipal :
 
 

et fait appel au ban et l’arrière ban des troupes :
 
 
QUELLE EST LA VÉRITÉ ?
 
Il y a plusieurs vérités, qui contredisent les affirmations de Michel Py !
 
La première vérité est que Michel Py a décidé de vendre un terrain communal de Port Leucate pour y implanter un Centre Commercial. Ce terrain était autrefois occupé par la station d’épuration des eaux usées urbaines, vieillotte et insuffisante. Quand cette installation a été remplacée par une nouvelle station hors agglomération Michel Py a très logiquement fait implanter sur ce site la déchetterie. Peu après il a ordonné sa destruction et la création d’une nouvelle déchetterie voisine de la Gendarmerie pour libérer ce terrain en vue de ce projet commercial. Il est depuis en friche.
 
Devinez qui a payé cette double installation de la déchetterie ? Les oppositions municipales n’y sont pour rien puisqu’elles n’étaient alors pas présentes au Conseil Municipal.
 
La seconde vérité est que Michel Py a accordé le 25 Avril 2012 à un groupe mené par Casino France un permis de construire un Centre Commercial comportant un supermarché, une galerie marchande de 5 boutiques et un restaurant.
 
Vous remarquerez que ce projet ne comporte pas de station-service !
 
La troisième vérité est que divers opposants au projet, particuliers et mouvements d’opposition municipale, ont contesté la validité de ce permis. Le Tribunal Administratif de Montpellier l’a annulé le 16 Octobre 2014 car il ne respectait pas le Code de l’Urbanisme.
 
Michel Py a fait preuve de son acharnement habituel et fait appel.
 
La quatrième vérité est que le 21 Avril 2016 la Cour d’Appel Administrative de Marseille a rejeté l’appel introduit le 15 Décembre 2014 par le groupe mené par Casino France.
 
La motivation du jugement est très claire : le projet ne respecte pas le Code de l’Urbanisme. Il est malhonnête de la part de Michel Py de reprocher aux opposants au Conseil Municipal ses propres insuffisances : si ses grands projets immobiliers (Centre Commercial, bétonnage de la Place des Arènes) sont systématiquement rejetés par la justice depuis des années c’est bien parce qu’il s’acharne à ne pas respecter la loi Française ! Les opposants au Conseil ne sont que les porte-voix des administrés mécontents qui appellent la justice au secours faute d’être entendus par leur Maire.
 
Michel Py vous prend pour des imbéciles en essayant de vous faire croire que les 5 opposants du Conseil Municipal ont le moindre pouvoir contre ses 22 godillots qui n’ouvrent jamais la bouche ! Par ailleurs, si ce projet était si important pour la commune, pourquoi n’y a-t-il pas eu en 2012 une enquête d’utilité publique diligentée par la municipalité de l’époque, avec avis positif unanime du Conseil Municipal qui ne comportait alors pas d’opposition ?
 
La cinquième vérité est que tant la pétition que les pancartes sont mensongères : le projet refusé par le Tribunal ne comportait pas de station-service !
 
Son projet de Supermarché étant peu populaire, Michel Py tente de le maquiller en le dissimulant derrière une station-service, absente jusqu’ici du dossier ! Rappelons à ceux qui ont la mémoire courte qu’une station-service existait Avenue de Septimanie et que le Maire de l’époque, Michel Py, l’a laissée fermer il y a quelques années !
 
LEUCATE POUR TOUS qui, depuis son entrée au Conseil Municipal en 2014, n’a jamais fait dans l’opposition systématique s’est opposé à ce projet pour une raison très simple : partout en France la création d’une grande surface commerciale a eu pour conséquence la disparition rapide des petits commerces du centre urbain. C’est connu de tout le monde, apparemment pas de Michel Py ! Pas besoin d’aller loin pour le vérifier : à Leucate Village, la création d’une grande surface en périphérie (Shopi devenu Carrefour Contact) a eu pour résultat direct la disparition des épiceries au Village. Tant pis pour les personnes âgées et autres résidents non motorisés ! Si cette nouvelle grande surface devrait à coup sûr créer quelques emplois elle aurait aussi pour conséquence tout aussi certaine d’en supprimer d’autres dans les petits commerces du centre de Port Leucate, mis rapidement en faillite.
 
LEUCATE POUR TOUS rappelle que, lors de la dernière campagne électorale de 2014, il avait proposé un tout autre projet de développement du centre commercial de Port Leucate, respectueux des commerces préexistants et même les favorisant. Ce projet alternatif fera l’objet d’une prochaine publication sur ce blog.
 
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 06:02

Les habitants de la commune de Leucate connaissent-ils vraiment leur maire ?

 
Un épisode de tramontane au-dessus de Port Leucate...


 

 
.
Il y a plus de 20 ans un jeune leucatois était élu plus jeune maire de France par un nouveau Conseil Municipal, tout surpris - et bien embêté - de devoir nommer le nouveau premier magistrat de la commune.
"Une jeune marionnette ferait bien l'affaire des anciens qui pourraient ainsi tirer les ficelles en coulisses !"
Et Michel PY fut élu Maire de Leucate.
Durant plusieurs mandats, ce jeu de dupes a bien fonctionné jusqu'à la disparition accidentelle prématurée du pilier de la Mairie, M. Meynier.
Force est de constater, même parmi des proches du Maire, que le fonctionnement de la municipalité n'est plus aussi limpide depuis !
L'apparition, retardée, d'un conseil municipal multicolore ne fait que mettre en relief ce que beaucoup savaient déjà... La commune de Leucate n'est pas administrée de façon démocratique !
 
Ce déni de démocratie est très durement ressenti au sein de la Commune et a des conséquences sur les relations avec l'administration territoriale, nationale et avec l'institution judiciaire en général.
Les innombrables décisions de justice, les arbitrages préfectoraux ou les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, défavorables au Maire, sont considérés, par ce dernier, comme des atteintes insupportables à son pouvoir.
Au nom de l'intérêt général, qui n'est en fait que le sien ou celui de sa cour, il conteste interminablement (et à grand frais pour la commune) les décisions et les recours ultimes.
 
Le dernier avatar de ce mauvais cinéma est l'appel à signer une pitoyable pétition contre des décisions de justice !
Comme si un maire pouvait se comporter comme n'importe quel citoyen !
Comme s'il n'était pas le premier magistrat d'une commune, ce qui sous-entend qu'il respecte le droit et applique les décisions issues de ce droit !
 
Notre premier magistrat, lui, entend contester les décisions concernant le projet de grande surface et de station-service de Port-Leucate grâce à la signature de quelques factotums lors d'une pétition organisée par lui, avec les moyens de la Mairie (donc avec nos impôts).
 
Cette attitude nous paraît contre-productive. En refusant de tenir compte des décisions légales et en faisant preuve d'acharnement, le maire dessert l'intérêt général de la commune de Leucate et cette pétition diffusée sur les réseaux sociaux le ridiculise aux yeux de ses administrés... et des autres.
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:14

La parution récente de cette annonce d’ouverture de marché public a tout d’abord réjoui LEUCATE POUR TOUS qui milite pour cette innovation depuis des années ! Voyez plutôt (francemarches.com) :

 
 
COMMUNE DE LEUCATE
 
Fourniture et mise en service de panneaux électroniques
 
Type de marché : Autre
Type de procédure : Proc.Adapt.
 
Date limite de dépôt des offres : 14/03/2017 à 12h00
 
Sans triomphalisme excessif LEUCATE POUR TOUS peut bien considérer que c’est grâce à son action insistante (articles du 29/11/2015 et du 09/12/2016 dans ce même blog, par exemple) que la municipalité de Leucate finit enfin par se décider à investir dans un moyen de communication moderne, désiré par tous les habitants et indispensable au vu de la structure de la commune : des panneaux lumineux défilants véhiculant l’information communale.
 
 
Bien entendu, comme d’habitude à Leucate, le Conseil Municipal n’a pas été consulté au préalable ; peut-être sera-t-il informé un jour, si le Maire, au milieu de ses multiples campagnes électorales, trouve le temps de le convoquer ? Rappelons qu’il n’y a pas eu de réunion du Conseil Municipal depuis le 23/12/2016, c'est-à-dire bientôt 3 mois !
 
Hélas, une lecture plus détaillée de l’appel d’offres déçoit beaucoup. On y trouve les «précisions» suivantes :
 
Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) :
Montant minimum : 15 000 euros (H.T.) - 18 000 euros (T.T.C.)
Montant maximum : 50 000 euros (H.T.) - 60 000 euros (T.T.C.)
 
Aucune précision sur le nombre de panneaux concernés !
 
LEUCATE POUR TOUS avait évalué, avec bien sûr le concours de professionnels, le coût d’une telle opération. A l’échelle de la commune de Leucate, avec ses 5 centres urbanisés, la mise en place de 10 panneaux était recommandée par les experts comme apportant une diffusion d’information optimale. Le coût global à prévoir avait alors été évalué à cent à cent cinquante mille Euros, un peu moins si la connectique pouvait exploiter le réseau mis en place à grand frais dans le cadre du PPP « Eclairage public ».
 
Le présent projet de la municipalité de Leucate semblerait ne prévoir la mise en place que de cinq panneaux (La Franqui (1), Village (1), Leucate Plage (1) et Port Leucate (2). C’est mieux que rien, mais c’est très insuffisant en particulier pour le Village et pour l’ensemble Port Leucate – Villages Naturistes.
 
Pour une fois que Michel Py adopte un projet de l’opposition (bravo) il ne peut s’empêcher de mégoter au point de le rendre peu efficace ! Est-ce volontaire ou non ?
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
 
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article

Articles Récents

Liens