Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 22:43

La honteuse mascarade continue !

 
L’idée, qui semblait évidente à tout le monde au vu de la fréquentation touristique de la falaise de Leucate, a été évoquée dès 2008 par Leucate Renouveau : «Création d'une Maison de la Nature à l'entrée de la falaise, dans les anciens locaux TDF (information, vente de produits locaux, petite restauration), et aménagement de parkings.» Bravo ! Il fallait bien évoquer une « Maison de la Nature » pour faire admettre une construction en pleine Zone Protégée NATURA 2000 !
 
La révélation de la mascarade commence dès le début 2012 par cette annonce du maire : «Le point d'accueil de la falaise sera inauguré dès avril. Il intégrera un restaurant gastronomique ainsi qu'un espace de sensibilisation à notre environnement.»
La petite restauration est devenue restaurant gastronomique hors de prix et la Maison de la Nature, sans laquelle le permis de construire en ces lieux naturels protégés n’aurait pu être obtenu, n’a jamais vu le premier embryon de réalisation !
 
A projet mal ficelé par le maire en personne, sans aucune concertation, résultat catastrophique : dès 2013 le restaurant est en redressement judiciaire puis il est mis en faillite en 2015. La perte sèche pour la commune de Leucate, qui a financé la construction et n’a évidemment pas perçu les loyers prévus, est pharaonique.
 
En 2016 de nouveaux travaux (et de nouveaux frais !) accompagnent la réouverture du restaurant gastronomique avec un nouveau chef : une partie du local en sous-sol supposé héberger la Maison de la Nature est transformé en habitation ! Mais la Maison de la Nature n’existe toujours pas !
 
Où en sommes-nous fin 2017 ?
 
La pancarte d’information située en face du restaurant gastronomique indique toujours un lieu d’information naturaliste, renommé « Maison du plateau » :
 

La réalité est toute autre : au rez-de-chaussée, sous la coquette salle du restaurant gastronomique, derrière un tas de gravats et déchets du plus charmant effet esthétique, on peut admirer un local vide qui n’a pas vu la moindre tentative d’aménagement par la commune de Leucate depuis 5 ans que le bâtiment existe !
                  

VOILA LA CONCEPTION QUE MICHEL PY A D’UNE MAISON DE LA NATURE
 
 
Source  : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 21:47

« Promis, craché, juré, la taxe foncière à Leucate n’augmentera pas », c’est du moins ce qu’annonçait Michel Py lors de la dernière campagne d’élections municipales.

 
Il y a peut-être quelques électeurs qui l’ont cru ?
 
La vérité est toute autre : il suffit de consulter le site de France TV Info qui a fait une enquête nationale sur le sujet pour le comprendre !
 
 
 
 
Vous avez bien lu, la Taxe Foncière à Leucate a augmenté de 14,6% entre 2011 et 2016. Et pourquoi ? Parce que le Maire a augmenté très fortement le taux communal (de 26,11 à 30,66%, soit une augmentation de + 17,5%) alors que les taux intercommunal et départemental baissaient !
 
Les promesses électorales de Michel Py n’engagent que ceux qui les écoutent !
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 21:45

Dans notre dernier article intitulé  « PORT LEUCATE APPELLE AU SECOURS » figure une inexactitude involontaire, qu’un de nos lecteurs a relevée; nous prions nos lecteurs de nous en excuser.

 
Au lieu de « L’actuel Président du GIP, M. Gérard SEGALAS a sollicité le soutien de LEUCATE POUR TOUS qui a plus d’une fois déjà relayé ses actions » il faut lire « L’ancien Président du GIP, M. Gérard SEGALAS, a sollicité le soutien de LEUCATE POUR TOUS qui a plus d’une fois déjà relayé ses actions. »
 
Ceci ne change rien à notre soutien aux amoureux historiques de Port Leucate et à notre incitation à envoyer au Préfet de l’Aude le courrier présenté dans l’article !
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 19:32

Le GIP, Groupement d’Initiative et de Participation de Port Leucate, association créée en 1972, défend depuis plus de 45 ans le projet initial d’urbanisme de Georges Candilis, Pierre Racine avalisé par …… le Président de Gaulle lui-même ! Vous trouverez sur le site www.port-leucate-hier-aujourdhui-gip.fr toute l’information que vous pouvez souhaiter.

 
Le GIP lutte depuis une vingtaine d’années contre les projets de bétonnage à tout-va de l’équipe municipale menée par Michel Py qui donne sans cesse la préférence aux promoteurs avides de construire encore plus de « résidences » plutôt qu’aux résidents défendant la qualité de vie qu’ils ont choisie (le massacre programmé de la Place des Arènes en est le flambeau).
 
Les combats juridiques du GIP ont été multiples ; le GIP a remporté de nombreux procès, mais face à l’arsenal juridique renouvelé sans cesse après chaque défaite par les nombreux avocats stipendiés par la Mairie aux frais des électeurs  il se trouve dans l’inconfortable situation du pot de terre contre le pot de fer.
 
L’actuel Président du GIP, M. Gérard SEGALAS a sollicité le soutien de LEUCATE POUR TOUS qui a plus d’une fois déjà relayé ses actions. Nous incitons donc nos fidèles lecteurs à  contribuer aux actions de sauvegarde de Port Leucate contre le bétonnage menées par le GIP en adressant le courrier suivant à :
 
Préfecture de l’AUDE, 52 rue Jean Bringer
11000 CARCASSONNE
 
Monsieur le Préfet,
 
Nous voulons continuer de faire confiance à l’État ? Vous devez nous rassurer.
     
C’est bien l’État qui a nommé Pierre RACINE responsable de l’Aménagement Touristique du Languedoc-Roussillon pour tous : celui-ci voulait « promouvoir des stations favorisant le mixage et la rencontre des personnes issues de milieux différents ; toutes catégories sociales bénéficieraient des nouvelles installations et s’y mêleraient librement ; dans sa volonté de favoriser le brassage social national et européen…les plans d’urbanisation des stations interdiraient toute ségrégation ».
 
Georges CANDILIS, urbaniste de renommée internationale, architecte en chef du projet a été choisi par l’État pour mettre en musique la partition choisie pour PORT LEUCATE et a voulu « créer un esprit de vacances grâce à une abondance d’équipements de loisirs , à la vie au contact de la nature , dégagée des contraintes urbaines, de créer une ville nouvelle vouée au repos et aux loisirs sportifs pour le plus grand nombre », mais limité par la capacité d’accueil des plages.
 
Nous sommes très nombreux, pour certains dès la création de Port Leucate et de sa zone naturiste, à avoir adhéré à ce projet d’Aménagement Durable, initié, programmé et réalisé sous l’autorité de l’État. Un  « Cahier des charges de cession de terrain de la zone d’urbanisation Préférentielle de Leucate » et un « Plan-masse de la zone N de Port Leucate » inscrits au Bureau des Hypothèques de Narbonne et transcrits intégralement dans nos actes d’achat nous garantissent la pérennité de ce PADD. C’est donc en toute confiance que nous avons choisi Port Leucate pour y passer les vacances rêvées.
        
Nous assistons hélas à la destruction progressive et programmée de notre Port Leucate, pourtant protégé par son classement au titre des monuments historiques.
 
Qui peut justifier la disparition de l’aménagement ludique du front de Mer, du Motel, des Cinémas, des Commerces emblématiques du port et du front de mer recyclés en appartements ?
 
Comment justifier le déclassement de la station essence et le projet de la déplacer en zone dangereuse ?
 
Qui peut admettre la destruction illégitime de bois classés, de zones destinées à être boisées, de places et de parkings végétalistes, d’espaces verts, au seul profit de promoteurs gloutons ?
 
Malgré de nombreux jugements, faisant jurisprudence, du Tribunal Administratif de Montpellier, de la Cour Administrative d’Appel de Marseille, du Conseil d’État concernant Port Leucate et sa zone naturiste ; malgré la « Loi Littoral » ; malgré le « Plan de Prévention des Risques Littoraux Submersion-marine ; malgré le « Cahier des charges de cession de terrain de la zone d’urbanisation préférentielle de Leucate » et le « Plan-masse de la zone N de Port Leucate » le Maire multiplie les tentatives de modifications abusives du PLU, comptant sur le manque de vigilance ou le découragement des citoyens.
 
Actuellement, un processus de révision, une 7ème, une 3ème, une 8ème modification du PLU sont programmées : leur seul objectif est de multiplier la construction de barres d’immeubles au détriment de places, terrains de sport, espaces verts, pinèdes et bois classés, en violation de la Loi, des règlements et du Plan d’Aménagement Durable. Monsieur le Préfet, pouvez- vous nous affirmer que l’État va enfin assumer ses responsabilités face à une volonté délibérée d’ignorer l’intérêt collectif au point de négliger les risques humains et économiques inhérents à de nouvelles constructions sur le secteur LIDO de LEUCATE.
      
Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre haute considération.
 
DES LEUCATOIS EN COLÈRE
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 08:48

Les riverains de la partie Nord du port de Port Leucate, à proximité du lotissement "La Grande Bleue" nous alertent depuis le début de l'été...

L'avant-port est à l'abandon, les terre-pleins sont défoncés, les trottoirs inexistants, les quais sont effondrés laissant çà et là à l'air libre, des ferrailles rouillées.
 
Et pourtant, ce terre-plein est un lieu de vie et de promenade, à la découverte de l'entrée du port, de loisir, avec les bases de locations des scooters de mer et un bassin d'amarrage, de plaisir, de convivialité, avec un terrain de pétanque, avec la plage à proximité et la grande jetée...
 
Et pourtant, tout ceci est en friche, laissé pour compte. Seuls quelques gestes minimalistes avant les élections ont permis d'améliorer ce fameux terrain de pétanque, mais le reste ??
 
Les photos ci-dessous parlent d'elles-mêmes :

 
 
Aspect général vue du terrain de pétanque


 
 
L'accès : Cela s'appelle, sur la carte Michelin, "L'avenue du Rec de l'entrée" !


 
 
L'état de délabrement des quais


 
 
Difficile de passer : Une autre vue du l'Avenue du Rec de l’Entrée
 
Et il y en a d'autres, montrant que la municipalité se désintéresse totalement de ce quartier de Port Leucate.
 
Alors, à quand la prise de conscience ?
 
Source :https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 07:19

La contribution (1125 caractères tout compris) de LEUCATE POUR TOUS au numéro 102 de CAP LEUCATE est la suivante :

 
 
Les leucatois ont le droit de savoir !
 
Le conseil municipal a revu (légalement) à la hausse le calcul des indemnités du maire et des élus délégataires, ce qui entraine une hausse de leurs indemnités, imputées sur le budget de la commune. Jusque-là c’est clair !
 
Mais quels sont les montants de ces indemnités ? Qui en bénéficie ? Les Leucatois ont le droit de savoir combien d'argent public perçoivent tous les élus de la majorité qui ont une délégation de pouvoir ou une délégation de signature ! OMERTA !
 
Faudra-t-il que LEUCATE POUR TOUS, qui demande depuis longtemps la clarté, en appelle à la justice pour obtenir les pièces comptables des sommes versées mensuellement à tous ces élus ?
 
Il est indispensable que le Maire fasse preuve de transparence sur ce sujet alors que le Gouvernement demande des efforts financiers aussi bien aux étudiants, en baissant la CAF, qu'aux retraités en augmentant la CSG.
 
Alors, Monsieur le Maire, les Leucatois veulent savoir ce que vous faites de leur argent !
 
 
Il faudra quand même bien qu’un jour ou l’autre les contribuables Leucatois apprennent :
 
- à quels élus ils versent des indemnités de fonction ?
- combien ils versent à tel ou tel de leurs élus ?
 
 
Depuis le début de cette municipalité, en Avril 2014, LEUCATE POUR TOUS réclame en vain au Maire de faire toute la lumière sur ce point. Nous l’avons rappelé tout récemment :
 
- dans un article paru sur ce blog le 14 Mai 2017  intitulé « Combien gagnent le Maire et ses adjoints »
- lors de la séance du Conseil Municipal du 19 Aout 2017. A cette occasion il nous a même semblé que le Maire et les adjoints n’étaient pas les seuls à bénéficier d’indemnités, certains simples conseillers seraient aussi concernés ! Mais qui? Pas moyen d’obtenir de précisions ; ce ne sont pas les conseillers d’opposition, en tous cas !
 
Tout ce qu’on en sait est que les indemnités de fonction versées à Leucate (4 500 habitants), grâce à une exploitation « optimisée » de la réglementation (une majoration car Leucate est « station de tourisme » cumulée avec une majoration car Leucate a bénéficié d’une dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale) sont du même ordre de grandeur qu’à Narbonne, ville de 53 000 habitants !
 
Peine perdue ! Bouche cousue ! Le Maire aurait-il honte des sommes démesurées qu’il s’auto attribue ? Les adjoints et autres conseillers de la majorité bénéficiant de ces prébendes auraient-ils eux aussi honte de leurs avantages ? En tous cas ils font tout ce qu’ils peuvent pour maintenir dans l’ignorance les électeurs-contribuables qui leur payent ces indemnités mirifiques !
 
 
Certains maires n’ont pas honte de leurs émoluments ; pour mieux inciter nos élus à la clarté, voici la situation à Carcassonne : les-indemnites-du-maire-et-des-elus-devoilees
 
http://www.lindependant.fr/2014/05/03/les-indemnites-du-maire-et-des-elus-devoilees,1878780.php
 
Alors, chiche Monsieur Py ? Un effort de clarté ?
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 08:55


Un de nos correspondants nous alerte ainsi :

 
« Le 15 août, ……………. dans la résidence APHRODITE VILLAGE, j'ai remarqué deux groupes de deux jeunes gens, non naturistes, qui circulaient dans notre village, fermé au public, avec les voiries entretenues par les seuls deniers des copropriétaires...
 
Chaque groupe était composé d'un porteur de l'uniforme A.S.V.P. et d'une autre personne vêtue d'un tee-shirt de la commune de Leucate et je me suis donc rapproché d'eux pour connaître la raison de leur présence.
Il m'a été répondu qu'ils étaient mandatés par la Mairie pour interroger les occupants de ce village de vacances et savoir s'il s'agissait de propriétaires ou de locataires afin de mettre à jour le fichier des propriétaires bailleurs qui n'aurait pas été mis à jour depuis 20 ans...
J'ai demandé au porteur de la tenue d'A.S.V.P. s'il avait conscience qu'il n'était pas dans son rôle puisqu'il devrait être affecté sur les voies publiques et non dans les résidences privées... Et …………… il m'a de suite répondu qu'il avait signalé ce fait à sa responsable de la police municipale qui lui a répondu que s'il voulait être payé, il obéissait aux consignes, sans discuter !?!?!?
… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … 
 
Et après mon repas, je me suis à nouveau promené dans les allées et je les ai, à nouveau, retrouvés, leur responsable les ayant fait rentrer de nouveau...
J'ai prévu de contacter les services de la Préfecture pour connaître leur avis sur ce sujet, mais avant, je voulais avoir l'avis des élus d'opposition... »
 
LEUCATE POUR TOUS se demande bien, encore une fois, si la commune de Leucate est régie ou non par la loi Française ?
La fonction d’ASVP (Agent de Surveillance de la Voie Publique) est définie très officiellement par la circulaire 2017/05/cir_42183.pdf que chacun peut consulter.
 
Cette circulaire est très claire : notre correspondant a parfaitement raison de s’offusquer de l’emploi par la commune de Leucate d’ASVP à des fonctions n’ayant rien à voir avec la voie publique !
 
Source : 
Un de nos correspondants nous alerte ainsi :
 
« Le 15 août, ……………. dans la résidence APHRODITE VILLAGE, j'ai remarqué deux groupes de deux jeunes gens, non naturistes, qui circulaient dans notre village, fermé au public, avec les voiries entretenues par les seuls deniers des copropriétaires...
 
Chaque groupe était composé d'un porteur de l'uniforme A.S.V.P. et d'une autre personne vêtue d'un tee-shirt de la commune de Leucate et je me suis donc rapproché d'eux pour connaître la raison de leur présence.
Il m'a été répondu qu'ils étaient mandatés par la Mairie pour interroger les occupants de ce village de vacances et savoir s'il s'agissait de propriétaires ou de locataires afin de mettre à jour le fichier des propriétaires bailleurs qui n'aurait pas été mis à jour depuis 20 ans...
J'ai demandé au porteur de la tenue d'A.S.V.P. s'il avait conscience qu'il n'était pas dans son rôle puisqu'il devrait être affecté sur les voies publiques et non dans les résidences privées... Et …………… il m'a de suite répondu qu'il avait signalé ce fait à sa responsable de la police municipale qui lui a répondu que s'il voulait être payé, il obéissait aux consignes, sans discuter !?!?!?
… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … 
 
Et après mon repas, je me suis à nouveau promené dans les allées et je les ai, à nouveau, retrouvés, leur responsable les ayant fait rentrer de nouveau...
J'ai prévu de contacter les services de la Préfecture pour connaître leur avis sur ce sujet, mais avant, je voulais avoir l'avis des élus d'opposition... »
 
LEUCATE POUR TOUS se demande bien, encore une fois, si la commune de Leucate est régie ou non par la loi Française ?
La fonction d’ASVP (Agent de Surveillance de la Voie Publique) est définie très officiellement par la circulaire 2017/05/cir_42183.pdf que chacun peut consulter.
 
Cette circulaire est très claire : notre correspondant a parfaitement raison de s’offusquer de l’emploi par la commune de Leucate d’ASVP à des fonctions n’ayant rien à voir avec la voie publique !
 
 
Source : https://leuicatepourtousblogspot.fr
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 07:36

Le 12 septembre 2017 est apparu sur le site de la Mairie de Leucate cette délicieuse proposition désintéressée :

 
« Toujours soucieux d’entendre la population et d’agir au plus près des Leucatois, le maire Michel PY ouvre une permanence, sans rendez-vous, à la population, chaque mardi matin des semaines paires, à partir du mardi 19 septembre 2017.
 
Cette permanence est mise en place pour pouvoir accueillir, sans rendez-vous, les Leucatois qui souhaiteraient rencontrer le maire, pour toute demande. »
 
Cette marque soudaine d’intérêt pour ses administrés a de quoi surprendre si on se rappelle qu’il y a plus de 22 ans que Michel Py est Maire de la commune et que, tout au long de ces vingt-deux années, le rencontrer relevait de l’exploit sportif, tant il fuyait le contact direct avec ses administrés ! Cet intérêt inattendu pour ses électeurs, alors que les prochaines élections municipales se profilent à l’horizon lointain, n’aurait-il pas quelques arrières pensés ?
 
C’est en tous cas l’avis d’un de nos correspondants qui écrit :
 
 
 
 
                                      
Un autre sujet d’étonnement est le lieu choisi pour ces rencontres :
 
« Mairie annexe – Espace Henry de Monfreid - Port Leucate »
 
La Mairie de Leucate, au Village, serait-elle devenue un lieu infréquentable ?
 
Il faut croire que Michel Py n’espère plus rattraper les voix des électeurs du Village, de La Franqui ou de Leucate Plage qui, pour nombre d’entre eux, ont pu juger son action au cours de ces 22 ans, et ne lui accordent plus guère leur confiance.
                                                                      
Beaucoup de Port Leucatois étant des électeurs de plus fraiche date et le connaissant moins bien il espère peut-être ainsi en détourner quelques-uns du Front National ? Cette annonce a en tous cas réveillé la représentante locale du RBM, qui n’avait plus donné signe de vie sur son blog depuis plus de 4 mois !
 
Mais  tout  le  monde,  à  Leucate,  sait  bien  que
Michel Py  n’est  pas  un  adepte  du  clientélisme !
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 05:02

Le 19 juin 2017 LEUCATE POUR TOUS publiait sur ce blog un article intitulé :

 
Un paragraphe concernait le curriculum vitae du maire, Michel Py, qui était alors un tissu d’inepties pour la plupart périmées de très longue date. L’intéressé aurait, parait-il, beaucoup apprécié sa lecture et ça s’est entendu de loin.
 
Un élève brillant... Un homme de foi... (via twitterhttps://twitter.com/michelpy/status/897053992592830464https://twitter.com/michelpy/status/897053992592830464
 
LEUCATE POUR TOUS est heureux de vous signaler que son action a été salutaire : le C.V. de Michel Py sur le site de la municipalité vient d’être totalement révisé, sans épargner la brosse à reluire.
 
LEUCATE POUR TOUS signale quand même un  détail avant de prendre vraiment www.leucate.fr au sérieux : Michel Py est conseiller régional d’Occitanie et non du Languedoc Roussillon, région disparue depuis bientôt deux ans !
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
 
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 18:39

Cette réunion du Conseil Municipal en plein cœur de l'été était justifiée principalement par la 3ième modification simplifiée du PLU de Leucate. (A ne pas confondre avec la révision totale du PLU dont le processus a été lancé lors de la séance précédente du Conseil, le 30 Juin 2017).

 
Pour autant, d'autres questions intéressantes pour la vie de la commune et le fonctionnement de la "démocratie locale" ont été évoquées.
 
La  séance a débuté à 9h à la Mairie annexe de Port-Leucate. Le quorum a été atteint, même si le Maire lui-même a remarqué l'absence de certains conseillers de sa majorité.
 
Leucate Pour Tous (LPT) s'est abstenu d'approuver le compte-rendu du Conseil du 30 Juin 2017, auquel ses conseillers avaient décidé de ne pas assister, contestant l’espacement trop grand des séances. Nous pouvons d'ailleurs estimer que la programmation de la présente réunion pourrait correspondre à une réponse déguisée du Maire.
 
Ordre du Jour :
 
Le Maire a rajouté à l'ordre du jour un sujet relatif au retrait de la délibération du conseil du 23/12/2016 sur le refus du transfert de la compétence de gestion du port à la Communauté du Grand Narbonne. En effet, l'interprétation de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) par les différents Préfets a depuis fait l'objet d'une circulaire ministérielle fixant les critères d'attribution de la compétence  "Zones d'activités portuaires" aux intercommunalités. La gestion du Port reste de la compétence de la commune.
 
A : Approbation des comptes rendus  des décisions du Maire
 
Cette rubrique est mal formulée : il n’est pas question d’une approbation de la part du Conseil Municipal, mais seulement une information du Conseil sur les décisions déjà prises par le Maire !
A noter tout particulièrement les montants des tarifs des animations estivales, décidés par le Maire sans aucune concertation.
 
B : Affaires Générales
 
Point 1 - LPT a voté "POUR" l'approbation du rapport de la Commission Locale du Grand Narbonne, chargée de l'évaluation des transferts de charges (CLECT). En clair : le Grand Narbonne a, dorénavant, la gestion de la zone artisanale de Leucate, comme celle des autres zones des autres communes sous sa compétence. Moins de dépenses pour la Commune, mais probablement un transfert d'impôts fonciers ? Ou une réduction de dotation ? Affaire à suivre.
 
Point 2 - Le Grand Narbonne met à disposition des communes, moyennant moins de 400 Euros par an pour Leucate, un outil informatique d'observatoire fiscal. Ce "progiciel" permettra-t-il, à terme, d'inciter les maires à harmoniser la pression fiscale sur les administrés ? Dans un premier temps, cet outil est destiné à des évaluations statistiques. LPT a voté "POUR".
 
Point 3 - Aménagement d'une "micro déchetterie" à Port Leucate. La Mairie, dans le cadre d'une politique de "Port Propre" a demandé des subventions pour la réalisation de cette petite déchetterie. LPT a voté "POUR" tout en demandant que la gestion des eaux usées (eaux grise et eaux noires) des navires de plaisance soit aussi envisagée pour éviter le rejet en mer.
 
C : Mesures d'ordre budgétaire et comptable
 
Les points 1 et 2 intéressent des décisions modificatives du budget "principal" et de celui de la "régie du Port" et sont pour l'essentiel des jeux d'écritures en régularisation d'observations émises par les contrôleurs du Trésor Public.
           
Le point 3 représente un tableau récapitulatif des taxes de séjour. LPT a voté "POUR".
 
D : Mesures intéressant le personnel
 
Le point 1 concerne le recrutement d'un agent contractuel "Maître nageur" afin de compenser un arrêt maladie de longue durée. LPT a voté "POUR" sachant que ce ne sera pas une création de poste.
           
Le point 2 concerne la régularisation des recrutements d'emplois saisonniers (80)  durant les deux (ou trois) mois nécessaires à la vie de la commune l'été. L'enveloppe budgétaire afférente devra être précisée mais le Maire a indiqué "grosso modo" 1 million d’Euros.
S'agissant d'une régularisation de l'existant, LPT a voté "POUR".
 
Mais, a posteriori, calculette en main, LPT s’interroge sur ces chiffres : si l’enveloppe budgétaire nécessaire à payer 80 saisonniers durant 3 mois est de 1 million d’Euros, alors le coût moyen du saisonnier est de 4 167 Euros brut par mois soit 2 667 Euros net environ! Les saisonniers seraient ravis d’être aussi bien payés ! Le Maire, toujours aussi approximatif lorsqu’il est question de finances, aurait-il oublié que la saison comporte aussi des évènements comme le Mondial du Vent, la Fiesta ou encore Voix d’Étoiles et  donc que le nombre réel de mois de saisonniers est bien supérieur à ses chiffres? A moins que ce ne soit le million d’Euros qui soit un chiffre lancé au hasard, selon l’inspiration du moment? Encore une fois Michel Py montre qu’il ne connait pas ses dossiers.
 
Le point 3 a concerné les indemnités de fonction des élus, modifiées pour tenir compte d’une mise à jour nationale des indices. Voir à ce sujet notre article du 14 mai 2017  « Combien gagnent le maire et ses adjoints ? »
Si LPT n'a pas contesté le processus de calcul (type fonction publique tel que décrit dans le CGCT) et a voté "POUR", nous nous sommes étonnés que la formulation de ce point de l'ordre du jour évoque les indemnités perçues par le Maire, les Adjoints, les Conseillers délégués et les Conseillers municipaux.
En effet les conseillers LPT ne perçoivent aucune indemnité ! L'explication du Maire a paru quelque peu confuse (comme c'est souvent le cas sur ce type de question).
Les représentants de Leucate Pour Tous ont demandé que l'ambigüité liée à la rédaction de cet article soit levée et que la rédaction corresponde aux faits, sachant que la jurisprudence du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales) précise que les conseillers municipaux qui ne sont pas attributaires de délégations (de pouvoir ou de signature) ne perçoivent pas d'indemnités.
D’autre part le maire n’a toujours pas répondu à la question posée par LPT : COMBIEN GAGNENT LE MAIRE ET SES ADJOINTS (ET AUSSI SES CONSEILLERS PARTISANS !).
 
Le point 4 concernait la prise en charge – temporaire – des frais supporté par un policier municipal suite à une agression en service. LP a voté "POUR".
 
E : URBANISME
 
Point 1 - L'adjoint en charge de l'urbanisme a longuement présenté le processus destiné à permettre la publicité et la concertation avec le public pour mettre en place une modification simplifiée du PLU de Leucate.
Au delà du "comment" un document additif  représentant l'emprise du secteur UP1a de Port Leucate  et les explications complémentaires ont permis de comprendre que cette modification permettrait à la commune d'autoriser la création de commerces et de parkings dans cette zone situé au cœur "historique de Port Leucate".  Que cela n'ait pas été prévu dans le PLU paraît étonnant ? LPT a voté "POUR".
 
Point 2 - Il concerne la régularisation de la servitude des réseaux liés à la station d'épuration de La Franqui, en cours de construction derrière la gare SNCF et leurs emprises sur les terrains communaux intéressés. LPT a voté "POUR". 
 
F : FONCIER
 
Le point 1 concerne la vente d'une parcelle communale DW 62 à Port Leucate après que l'acheteur précédent ait renoncé. LPT s'est abstenu car la publicité de la mise en vente n'a pas été effectuée par la Mairie, entachant ainsi de soupçon de favoritisme l'acheteur potentiel.
 
Le point 2 concerne des régularisations cadastrales des limites du projet de lotissement communal
à La Franqui. LPT étant opposé à ce projet qui détruirait le jardin d'enfants, a voté CONTRE. Voir à ce sujet notre article du 11 mai 2017 « On vend le patrimoine pour couvrir les dettes II »
 
Le point 3 a concerné l'acquisition d'une parcelle située au flanc de la falaise à La Franqui, au lieu dit "La Combette", en zone inconstructible, après que le Conservatoire du Littoral y ait renoncé. LPT a voté "POUR".
 
Le Maire a levé la séance après que LPT ait évoqué le manque d'information du public sur les plages non surveillées, entre Leucate-Plage et le Grau de Leucate, ainsi que la dangerosité de certaines zones où apparaissent des rochers coupants sous l'eau en bordure de plage (au Nord de la paillote Biquet-Plage) et, pour terminer LPT a évoqué le non respect de la Loi littoral en matière d'emprise des transats d'une paillote de plage jusqu'à l'estran.Cette réunion du Conseil Municipal en plein cœur de l'été était justifiée principalement par la 3ième modification simplifiée du PLU de Leucate. (A ne pas confondre avec la révision totale du PLU dont le processus a été lancé lors de la séance précédente du Conseil, le 30 Juin 2017).
 
Pour autant, d'autres questions intéressantes pour la vie de la commune et le fonctionnement de la "démocratie locale" ont été évoquées.
 
La  séance a débuté à 9h à la Mairie annexe de Port-Leucate. Le quorum a été atteint, même si le Maire lui-même a remarqué l'absence de certains conseillers de sa majorité.
 
Leucate Pour Tous (LPT) s'est abstenu d'approuver le compte-rendu du Conseil du 30 Juin 2017, auquel ses conseillers avaient décidé de ne pas assister, contestant l’espacement trop grand des séances. Nous pouvons d'ailleurs estimer que la programmation de la présente réunion pourrait correspondre à une réponse déguisée du Maire.
 
Ordre du Jour :
 
Le Maire a rajouté à l'ordre du jour un sujet relatif au retrait de la délibération du conseil du 23/12/2016 sur le refus du transfert de la compétence de gestion du port à la Communauté du Grand Narbonne. En effet, l'interprétation de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) par les différents Préfets a depuis fait l'objet d'une circulaire ministérielle fixant les critères d'attribution de la compétence  "Zones d'activités portuaires" aux intercommunalités. La gestion du Port reste de la compétence de la commune.
 
A : Approbation des comptes rendus  des décisions du Maire
 
Cette rubrique est mal formulée : il n’est pas question d’une approbation de la part du Conseil Municipal, mais seulement une information du Conseil sur les décisions déjà prises par le Maire !
A noter tout particulièrement les montants des tarifs des animations estivales, décidés par le Maire sans aucune concertation.
 
B : Affaires Générales
 
Point 1 - LPT a voté "POUR" l'approbation du rapport de la Commission Locale du Grand Narbonne, chargée de l'évaluation des transferts de charges (CLECT). En clair : le Grand Narbonne a, dorénavant, la gestion de la zone artisanale de Leucate, comme celle des autres zones des autres communes sous sa compétence. Moins de dépenses pour la Commune, mais probablement un transfert d'impôts fonciers ? Ou une réduction de dotation ? Affaire à suivre.
 
Point 2 - Le Grand Narbonne met à disposition des communes, moyennant moins de 400 Euros par an pour Leucate, un outil informatique d'observatoire fiscal. Ce "progiciel" permettra-t-il, à terme, d'inciter les maires à harmoniser la pression fiscale sur les administrés ? Dans un premier temps, cet outil est destiné à des évaluations statistiques. LPT a voté "POUR".
 
Point 3 - Aménagement d'une "micro déchetterie" à Port Leucate. La Mairie, dans le cadre d'une politique de "Port Propre" a demandé des subventions pour la réalisation de cette petite déchetterie. LPT a voté "POUR" tout en demandant que la gestion des eaux usées (eaux grise et eaux noires) des navires de plaisance soit aussi envisagée pour éviter le rejet en mer.
 
C : Mesures d'ordre budgétaire et comptable
 
Les points 1 et 2 intéressent des décisions modificatives du budget "principal" et de celui de la "régie du Port" et sont pour l'essentiel des jeux d'écritures en régularisation d'observations émises par les contrôleurs du Trésor Public.
           
Le point 3 représente un tableau récapitulatif des taxes de séjour. LPT a voté "POUR".
 
D : Mesures intéressant le personnel
 
Le point 1 concerne le recrutement d'un agent contractuel "Maître nageur" afin de compenser un arrêt maladie de longue durée. LPT a voté "POUR" sachant que ce ne sera pas une création de poste.
           
Le point 2 concerne la régularisation des recrutements d'emplois saisonniers (80)  durant les deux (ou trois) mois nécessaires à la vie de la commune l'été. L'enveloppe budgétaire afférente devra être précisée mais le Maire a indiqué "grosso modo" 1 million d’Euros.
S'agissant d'une régularisation de l'existant, LPT a voté "POUR".
 
Mais, a posteriori, calculette en main, LPT s’interroge sur ces chiffres : si l’enveloppe budgétaire nécessaire à payer 80 saisonniers durant 3 mois est de 1 million d’Euros, alors le coût moyen du saisonnier est de 4 167 Euros brut par mois soit 2 667 Euros net environ! Les saisonniers seraient ravis d’être aussi bien payés ! Le Maire, toujours aussi approximatif lorsqu’il est question de finances, aurait-il oublié que la saison comporte aussi des évènements comme le Mondial du Vent, la Fiesta ou encore Voix d’Étoiles et  donc que le nombre réel de mois de saisonniers est bien supérieur à ses chiffres? A moins que ce ne soit le million d’Euros qui soit un chiffre lancé au hasard, selon l’inspiration du moment? Encore une fois Michel Py montre qu’il ne connait pas ses dossiers.
 
Le point 3 a concerné les indemnités de fonction des élus, modifiées pour tenir compte d’une mise à jour nationale des indices. Voir à ce sujet notre article du 14 mai 2017  « Combien gagnent le maire et ses adjoints ? »
Si LPT n'a pas contesté le processus de calcul (type fonction publique tel que décrit dans le CGCT) et a voté "POUR", nous nous sommes étonnés que la formulation de ce point de l'ordre du jour évoque les indemnités perçues par le Maire, les Adjoints, les Conseillers délégués et les Conseillers municipaux.
En effet les conseillers LPT ne perçoivent aucune indemnité ! L'explication du Maire a paru quelque peu confuse (comme c'est souvent le cas sur ce type de question).
Les représentants de Leucate Pour Tous ont demandé que l'ambigüité liée à la rédaction de cet article soit levée et que la rédaction corresponde aux faits, sachant que la jurisprudence du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales) précise que les conseillers municipaux qui ne sont pas attributaires de délégations (de pouvoir ou de signature) ne perçoivent pas d'indemnités.
D’autre part le maire n’a toujours pas répondu à la question posée par LPT : COMBIEN GAGNENT LE MAIRE ET SES ADJOINTS (ET AUSSI SES CONSEILLERS PARTISANS !).
 
Le point 4 concernait la prise en charge – temporaire – des frais supporté par un policier municipal suite à une agression en service. LP a voté "POUR".
 
E : URBANISME
 
Point 1 - L'adjoint en charge de l'urbanisme a longuement présenté le processus destiné à permettre la publicité et la concertation avec le public pour mettre en place une modification simplifiée du PLU de Leucate.
Au delà du "comment" un document additif  représentant l'emprise du secteur UP1a de Port Leucate  et les explications complémentaires ont permis de comprendre que cette modification permettrait à la commune d'autoriser la création de commerces et de parkings dans cette zone situé au cœur "historique de Port Leucate".  Que cela n'ait pas été prévu dans le PLU paraît étonnant ? LPT a voté "POUR".
 
Point 2 - Il concerne la régularisation de la servitude des réseaux liés à la station d'épuration de La Franqui, en cours de construction derrière la gare SNCF et leurs emprises sur les terrains communaux intéressés. LPT a voté "POUR". 
 
F : FONCIER
 
Le point 1 concerne la vente d'une parcelle communale DW 62 à Port Leucate après que l'acheteur précédent ait renoncé. LPT s'est abstenu car la publicité de la mise en vente n'a pas été effectuée par la Mairie, entachant ainsi de soupçon de favoritisme l'acheteur potentiel.
 
Le point 2 concerne des régularisations cadastrales des limites du projet de lotissement communal
à La Franqui. LPT étant opposé à ce projet qui détruirait le jardin d'enfants, a voté CONTRE. Voir à ce sujet notre article du 11 mai 2017 « On vend le patrimoine pour couvrir les dettes II »
 
Le point 3 a concerné l'acquisition d'une parcelle située au flanc de la falaise à La Franqui, au lieu dit "La Combette", en zone inconstructible, après que le Conservatoire du Littoral y ait renoncé. LPT a voté "POUR".
 
Le Maire a levé la séance après que LPT ait évoqué le manque d'information du public sur les plages non surveillées, entre Leucate-Plage et le Grau de Leucate, ainsi que la dangerosité de certaines zones où apparaissent des rochers coupants sous l'eau en bordure de plage (au Nord de la paillote Biquet-Plage) et, pour terminer LPT a évoqué le non respect de la Loi littoral en matière d'emprise des transats d'une paillote de plage jusqu'à l'estran.
 
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article

Articles Récents

Liens