Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 04:54

Une texture est douce mais avec de la mâche, des saveurs relevées… Le tartare sera un plat parfait pour ce premier week-end du printemps ! Alors n’attendez plus pour découvrir avec quels vins l’accorder

Une légende tenace attribue l’invention du steak tartare aux cavaliers tatars. La réalité est un peu différente : leur démarche consistait à sécher des lanières de filet de cheval en les salant d’un côté, puis en les plaçant entre la selle et le dos de leur monture, ce qui avait pour effet d’en presser le sang. Deux heures plus tard, ils recommençaient l’opération de l’autre côté. Dans Michel Strogoff, publié en 1875, Jules Verne évoque brièvement cette spécialité. Mais la recette telle que nous la connaissons aujourd’hui ne sera codifiée qu’en 1938 par Prosper Montagné, dans le Larousse gastronomique. Il y faut un beau morceau de filet de boeuf, que les puristes découperont patiemment en cubes minuscules à l’aide d’un couteau bien affûté ; les autres s’en remettront au hachoir immaculé de leur boucher préféré. Il y faudra aussi des jaunes d’oeufs, de la moutarde de Dijon, de l’huile d’olive, des câpres, de l’échalote finement hachée, du persil, de la coriandre et du Tabasco. Puis, selon le goût de chacun et l’inspiration de l’instant, du piment d’Espelette, de la sauce anglaise (Worcestershire), du ketchup… Et on accompagnera le tout de frites ou de pommes gaufrettes, voire d’un peu de salade verte.

La texture est douce mais avec de la mâche, les saveurs sont relevées. Il faut là un vin rouge évidemment, issu majoritairement du cépage merlot pour affronter piment d’Espelette, câpres et moutarde. Donc des Saint-Emilion choisis jeunes pour leur fraîcheur préservée. Premier grand cru classé depuis la révision de 2006, Château Pavie-Macquin a progressé de manière fulgurante depuis une quinzaine d’années et cela n’est sûrement pas fini. Bouquet sur des fruits rouges et noirs (cerise, myrtille, cassis), bouche ronde et très soyeuse avec des tannins gras, structure généreuse capable de tenir tête à l’assaisonnement, on tient là un mariage évident. Non loin de là, Château Dassault, grand cru classé lui aussi, continue de se peaufiner millésime après millésime, proposant des vins de plus en plus complexes, racés, élégants. Le nez s’exprime sur les fruits rouges et les épices ; la bouche est d’une architecture plutôt classique, avec une puissance tranquille qui sait se faire sentir sans jamais s’imposer, et des tannins très fins qui roulent au palais. Château de Fonbel enfin – même propriétaire que le fameux Ausone – bénéficie du même savoir-faire et des mêmes soins jaloux, et cela se sent. Nez de fruits rouges donnant déjà une impression de fraîcheur, et en bouche un équilibre formidable entre les gras du vin et sa vivacité : cela va rehausser le goût pimenté du tartare tout en adoucissant sa mâche.

Source : www.lefigaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 17:18

Les abonnements vins My VitiBox vous proposent de faire le point sur différents mots qu’on trouve fréquemment sur les étiquettes des bouteilles de vin sans forcément savoir comment les interpréter. Aujourd’hui, intéressons-nous au mot "supérieur".

"Supérieur" a parfois une signification officielle.

Un vin "supérieur", c’est a priori tentant. Et pourtant, c’est un mot qui n’a de réelle signification que dans quelques cas bien précis.

En effet, ce terme n’a de sens qu’accolé au mot Bordeaux, au mot Graves ou au mot Beaujolais.

Tout d’abord, le Bordeaux Supérieur est une appellation. Sa zone de production est exactement la même que celle du Bordeaux, mais les vignes doivent être plus vieilles, avec des rendements plus faibles, et un élevage d’au moins 12 mois.

Pour le Beaujolais, la logique et la même, il faut simplement que le vin titre à plus de 11° contre 10° pour le Beaujolais tout court.

Et pour ce qui est du Graves Supérieures, c’est l’appellation du vin blanc moelleux produit dans les Graves, même si on en trouve de moins en moins, les vins liquoreux du voisin Sauternais étant de redoutables concurrents.

Pour en découvrir plus sur ces différentes appellations, vous pouvez prendre des cours d’œnologie avec un formateur expérimenté.

Mais restez sur vos gardes !

En revanche, le mot supérieur apposé sur d’autres étiquettes n’est là que pour indiquer la qualité a priori supérieure de la cuvée, mais c’est parfois un leurre. Cela peut être la démarche honnête d’un vigneron qui a réservé une partie de sa production pour l’élever différemment, ou qui n’a mis dans ce vin que ses meilleures parcelles. Mais malheureusement, cela peut aussi figurer sur l’étiquette juste pour attirer l’œil des clients, auquel cas le mot de "supérieur" n’aura aucune valeur.

Décrypter les étiquettes du vin est donc un exercice périlleux. Alors comment progresser sur les différents thèmes de la dégustation et de l’œnologie ? Nous vous suggèrerons un abonnement vin My VitiBox grâce auquel vous recevrez chaque moi deux grands vins à déguster et un magazine pour guider vos dégustations pas à pas et tout apprendre sur le monde du vin.



Source : www.lefigaro.fr/

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 15:27
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 14:40
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 06:06

Le nouveau découpage régional rend fous de joie les viticulteurs du sud de la France. Après la fusion de Midi-Pyrénées avec le Languedoc-Roussillon, la nouvelle entité - dont le nom n'est pas défini - formera la première région viticole mondiale. De quoi rabattre son caquet à Castilla-La Mancha, l'autre grande région viticole, au cœur de l'Espagne, qui revendique aussi le rang de leader mondial.

«Le nouvel ensemble tricolore va consolider sa place de leader, avec 273 000 hectares de vignes pour une production de 15 millions d'hectolitres», assure Jérôme Despey, chez FranceAgriMer. «L'offre des deux territoires sera complémentaire, tant en termes de cépages que de gammes», confirme Boris Calmette, président de la Confédération des coopératives vinicoles de France. «Dans un marché de plus en plus globalisé, ce regroupement représente un atout pour une meilleure visibilité à l'international, avec une nouvelle marque ombrelle: Sud de France», ajoute Yann Juban, numéro deux de l'Organisation internationale du vin.

Le Languedoc-Roussillon travaille depuis une vingtaine d'années sur la montée en qualité de son vignoble. Il a créé les vins du pays d'Oc. Pour Midi-Pyrénées, c'est un juste retour des choses. «À l'étranger, on assimilait nos vins au Sud-Ouest et à Bordeaux, alors qu'ils ont leur identité propre», insiste Bernard Plageoles, viticulteur indépendant bio, à Gaillac, avec 100 000 bouteilles par an. Reste que la hache de guerre avec la Castille n'est pas enterrée. «Nous resterons la première région mondiale de vin, même après la fusion des deux entités gauloises», assure Rafael del Rey, président de l'Observatoire espagnol du marché du vin. Tout dépend de la lecture des chiffres!

Source : http://www.lefigaro.fr/

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 19:53
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 12:38

Vin

Vin
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 18:10
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 11:45
Camerone.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 15:22
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens