Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 19:22
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 19:17
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 19:16
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 08:19
Lac de Montriond.
Repost 0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 06:37
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 06:40

Le 10 mai 2017 LEUCATE POUR TOUS publiait sur ce blog un article intitulé « ON VEND LE PATRIMOINE POUR COUVRIR LES DETTES » : I - Le 16 rue de l’Église à Leucate Village

 
Cet article demandait pourquoi cette ruine située en plein cœur du village, vendue à bas prix par la municipalité depuis plus de 2 ans, n’avait toujours pas fait l’objet des travaux de réhabilitation annoncés, ni même d’une quelconque activité de sécurisation des maçonneries puisque des parties de l’enduit s’effondrent sur la voie publique ?
 
Nous avons pu constater il y a quelques jours l’obstruction systématique des portes et fenêtres, murées par des parpaings du plus parfait aspect esthétique. Halte aux squatters, sans doute ? Mais la sécurisation des façades n’avait toujours pas été abordée.
 
Ce matin, 12 juillet 2017, surprise : de nouveaux travaux sont en route ! La pose d’un enduit recouvrant les parpaings tout neufs qui colmatent les ouvertures est en cours. La photo ci-jointe montre que l’amélioration esthétique reste douteuse, pour l’instant du moins !
 
 
Ces travaux s’arrêteront-ils à ce stade de maquillage grossier, iront-ils jusqu’à la reprise des zones de crépi en cours d’effondrement, ou même jusqu’à la sécurisation réelle des façades ? Ou alors assistons-nous enfin au début des travaux de réhabilitation de cet immeuble, plus hideuse verrue de la Place de la République ? L’avenir seul le dira puisque évidemment aucune pancarte d’information réglementaire n’accompagne ce chantier, mais LEUCATE POUR TOUS considère que commencer des travaux de maçonnerie extérieure au centre du Village juste avant la pause estivale réglementaire est quand même une idée bizarre ! En tous cas, jeudi 13 juillet plus aucune activité sur le chantier, les parpaings une fois crépis sont toujours aussi laids et les morceaux de crépi en ruine toujours prêts à s’effondrer sur la voie publique !
 
Le 10 mai notre précédent article concluait sur ces questions :
 
- la vente à M. Meurisse a-t-elle bien été finalisée ?
 
- pourquoi ce chantier de restauration n’est-il toujours pas entamé ?
 
- quelles conditions de délai de réalisation ont été imposées ?
 
- quelles conditions de type d’activité commerciale ont été fixées ?
 
- à défaut de restauration complète, quand la Mairie imposera-t-elle ou réalisera-t-elle directement la sécurisation de ce bâtiment devenu dangereux pour le public ?
 
Les réponses manquent toujours.
 
LEUCATE POUR TOUS  se félicite une nouvelle fois de voir ainsi ses suggestions aboutir à quelque chose d’utile …… mais aurait préféré  que  les travaux de sécurisation des façades et/ou de réhabilitation complète de cet immeuble aient eu lieu avant l’été ! L’esthétique de la Place de la République et la sécurité des Leucatois le mériteraient !
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 14:51
Harley à Morzine.
Repost 0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 05:34

Les voilà enfin, les panneaux d’information électroniques !

 
 
 
Réclamés depuis longtemps par LEUCATE POUR TOUS, au nom de tous les Leucatois permanents ou vacanciers excédés par le déficit chronique d’information sur les évènements locaux et les activités se déroulant dans la commune (articles du 29/11/2015 et du 09/12/2016 dans ce même blog), annoncés par l’œil vigilant de LEUCATE POUR TOUS (article du 14/03/2017), les voici qui apparaissent enfin sur le terrain, ces fameux panneaux d’information déroulants.
 
Ils apparaissent en toute discrétion, un à un, sans que la moindre information ait été rendue publique (c’est bien un comble pour des panneaux d’information !). Combien y en aura-t-il au total ? Mystère, l’omerta Leucatoise est totale. Le sujet doit être vraiment sensible : pensez donc, réaliser un projet initié par l’opposition municipale !
 
LEUCATE POUR TOUS a répertorié pour l’instant 5 panneaux; l’un d’entre eux portant le numéro 6 il y en a peut-être d’autre(s). Rappelons que les experts contactés par LEUCATE POUR TOUS en 2015 préconisaient, pour une diffusion optimale de l’information, l’installation de 10 panneaux sur l’ensemble de la commune (2 à La Franqui, 3 au Village, 1 à Leucate Plage, 1 aux Villages Naturistes et 3 à Port Leucate).
 
A ce jour (9 juillet) ces panneaux sont muets, hormis date, heure et température locale. La grande saison touristique commence donc sans information électronique centralisée : aurait-on oublié qu’il faut un centre de création de l’information ainsi qu’un opérateur compétent ? Ou la connectique serait-elle défaillante ?

En tous cas, merci à LEUCATE POUR TOUS !

 Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/

 

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 19:06


Le 16 avril dernier LEUCATE POUR TOUS publiait sur ce blog un article intitulé « Les oubliés de la Cité Omer Arnaud » exposant les difficultés majeures rencontrées par les locataires de cette résidence.

 
Le 13 juin LEUCATE POUR TOUS  vous exposait les premières avancées dans un second article intitulé « ÇA BOUGE ENFIN A OMER ARNAUD ... mais, restons vigilants ! » : la mobilisation immédiate de la députée Marie-Hélène Fabre puis du Maire, Michel Py, avaient incité le bailleur, ALOGEA, à participer à une réunion (01/06) puis à une visite des lieux qui a permis de constater l’ampleur des dysfonctionnements  (07/06).
 
Le 30 juin 2017 une lettre d’ALOGEA aux locataires précise ses intentions et donne un échéancier, au moins partiel, des travaux de réhabilitation envisagés. Quatre étapes sont prévues ; la première, s’attaquant à de multiples petits problèmes, est quasi immédiate, la seconde devrait voir d’ici Noël le remplacement des portes palières.
 
 
 
 
A un peu plus long terme, ce qui est compréhensible car l’importance des travaux prévus  rend nécessaire une étude technique préalable,  la 3ième étape prévoit d’ici début 2019 quelques améliorations sensibles de l’isolation, avec une réduction notable des frais de chauffage.
 
Par contre les travaux de ravalement extérieur, incluant la nécessaire isolation thermique par l’extérieur, ne sont pas prévus avant « 5-10 ans » ! Voilà un autre combat à mener, un dossier qui devrait être d’autant plus facile à soutenir que la réduction de la consommation d’énergie figure parmi les grandes priorités du nouveau gouvernement.
 
 
 
 
Pour conclure, voici la démonstration irréfutable de l’utilité d’un mouvement d’opposition municipal apolitique, tel que LEUCATE POUR TOUS. Son intervention en tant que lanceur d’alerte n’a bien sûr rien résolu mais a suffi à initier un processus en réveillant la municipalité de Leucate. Le maire, Michel Py, a su prendre le train en route et initier rapidement le processus de réhabilitation.
 
Que reste-t-il à faire ? LEUCATE POUR TOUS a déjà suggéré le 16 avril 2017 deux actions, elles restent d’actualité:
 
- « charger un adjoint de superviser la liaison entre les locataires des HLM de la commune et les bailleurs sociaux », le maire n’a pas vocation à assurer un tel suivi.
 
- « initier au plus vite le processus de réhabilitation thermique de ces bâtiments HLM » : faire espérer une amélioration à échéance de 5 à 10 ans est tout bonnement insupportable ! A la municipalité de faire pression sur le bailleur ALOGEA pour accélérer cette opération urgente.
 
L’avenir s’éclaircit à OMER ARNAUD…..mais la lutte est loin d’être terminée !
 
Source : https://leucatepourtous.blogspot.fr/
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 06:01

Si la filière agricole française devrait globalement souffrir de pertes d'emplois ces prochaines années, le secteur du vin est à mettre à part étant donné son poids économique et culturel. Très actif à l'export, il recèle de belles opportunités, en particulier dans l'agriculture biologique en plein développement.

S'il est à consommer avec modération, il n'en reste pas moins un des fleurons économiques français. Produisant 17 % du vin dans le monde, la France exporte 40 % de sa production, ce qui fait du secteur le deuxième à l'export en termes de chiffre d'affaires. Le vin constitue une filière professionnelle importante en France, puisqu'elle emploie, selon "Vin et Société", plus de 550.000 personnes, dont plus de 140.000 viticulteurs, ceux qui travaillent la vigne. Et depuis 2014, les offres d'emploi du secteur sont de nouveau en croissance.

Qui dit vin, pense vigne et travail agricole, mais c'est sans compter la variété importante des métiers de la filière. A côté des viticulteurs, qui représentent donc un quart des professionnels, il faut compter les saisonniers qui renforcent les effectifs des exploitations pendant les récoltes, les négociants en vin, qui commercialisent la production, mais aussi les cavistes, qui vendent le vin en boutique, et les sommeliers, qui associent vins et plats dans les restaurants.

300.000 emplois indirects

La filière intègre également des métiers moins connus : les salariés de la grande distribution spécialisés sur le vin, ceux des coopératives agricoles, qui regroupent localement des productions et en font la promotion, mais aussi les salariés des syndicats, les chercheurs, les enseignants...

 

 

Sur l'ensemble des emplois, quelques 300.000 sont générés de façon indirecte par la filière : tonnellerie, chaudronnerie, logistique, bouchon, verre, communication, imprimeries, chimie, laboratoires d'œnologie, mais aussi prestataires de services, constructions, assurances, et banque.

Tractoristes, vente et marketing

Selon la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), les métiers qui sont le plus pourvoyeurs d'emplois aujourd'hui se situent aux deux bouts de la chaîne. En amont, du côté du travail de la vigne : les tractoristes sont très demandés, ainsi que les spécialistes des nouvelles techniques et technologies appliquées à l'agriculture.

Le tractoriste est un ouvrier polyvalent qui effectue tous les travaux mécanisés sur la vigne et le sol (taille, désherbage, traitements, etc) à toutes les saisons, et entretient le matériel. D'autre part, c'est toute la commercialisation du vin qui cherche des talents, notamment en raison du développement de l'export : vente, marketing, mais aussi chargés de mission en œnotourisme.

Le bio a le vent en poupe

Une réalité qui concerne également la filière des vins biologiques, de plus en plus attractive. Si celle-ci ne représente qu'un peu plus de 7 % de la main-d'œuvre du secteur viticole, ses exploitations, en développement (on en compte 4 fois plus qu'il y a 15 ans), sont créatrices d'emplois plus stables et plus qualifiés. Selon une étude de l'association interprofessionnelle SudVinBio, 71 % des emplois en viticulture biologique sont à temps complet, contre 66,83 % pour la viticulture non-bio. En outre près de 35 % des exploitations viticoles bio emploient un ou plusieurs salariés permanents, contre 22 % pour les exploitations non-bio.

En plus des métiers déjà cités, la filière viticole bio recrute aussi beaucoup du côté des métiers de la cave : œnologue, maître de chai, caviste. À savoir également, les régions à recruter le plus en viticulture bio sont la région PACA et la Corse (37 % des emplois), suivie de près par l'Occitanie (34 %), et enfin la Nouvelle-Aquitaine (17 %).

Repost 0

Articles Récents

Liens