Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 05:44

Enrico Bernardo.
Meilleur Sommelier du Monde (2004): à 27 ans, le plus jeune de l’Histoire!
Meilleur Sommelier d’Europe (2002).
Meilleur Sommelier d’Italie (1996 -1997).
Meilleur Sommelier de Lombardie (1996).
Master of Port Italy (1995).
Créateur d’un nouveau concept de Wine Restaurant : IL VINO d’Enrico Bernardo .

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 05:40

Mariages forcés, viols, participation contrainte aux combats... Dans un rapport publié, l'ONG Human Rights Watch dévoile le témoignage de dizaines de jeunes filles enlevées par Boko Haram, et l'enfer qu'elles ont vécu au quotidien.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 05:38

«Ces jeunes filles, on ne sait pas exactement où elles sont». Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a confirmé ce lundi sur BFMTV qu'un cessez-le-feu avait été signé entre le gouvernement nigérian et les terroristes de Boko Haram. Mais alors que cet accord annoncé le 17 octobre prévoyait la libération des 219 lycéennes capturées mi-avril, rien n'a depuis filtré sur leur sort. Dans un rapport publié ce lundi, Human Rights Watch révèle toutefois ce que serait leur quotidien aux mains des ravisseurs. L'ONG reprend les témoignages de douze des 276 filles enlevées le 14 avril à Chibok (à l'est du Nigeria) et qui ont réussi à s'enfuir, mais aussi ceux d'autres anciennes captives. Car comme le rappelle l'ONG , le groupe islamiste armé a enlevé plus de 500 filles depuis 2009.

Abus physiques et psychologiques, travail forcé, participation contrainte aux opérations militaires, mariages sous la menace, viols... Le quotidien dépeint à travers ses témoignages est insoutenable. Les jeunes femmes, qui doivent s'occuper de toutes les tâches ménagères, sont traitées comme des esclaves. «Ils m'ont forcée à les accompagner durant leur mission et à transporter leurs munitions. Ils m'ordonnaient de me coucher par terre lors des attaques et de tenir les balles des fusils, raconte ainsi Hauwa, enlevée en septembre 2013. La première fois qu'ils m'ont ordonné de tuer un homme je me suis mise à trembler et suis tombée par terre. (...) J'ai pensé que j'aurais dû saisir un des fusils des combattants de Boko Haram et m'en servir pour me tuer.»

«Pas de soutien» de la part des autorités

Si les filles sont souvent capturées quelle que soit leur religion, les chrétiennes et celles qui vont à l'école sont particulièrement visées. Les terroristes de Boko Haram leur ordonnent de se convertir à l'islam - sous peine de violences, voire de mort - et de ne plus s'instruire. Une élève raconte ainsi avoir croisé leur chemin alors qu'elle se rendait à l'école en janvier dernier, avec ses amies. «Ah! Voici les personnes que nous cherchons. Vous êtes les filles à la tête dure qui s'entêtent à aller à l'école alors que nous avons dit “boko” est “haram”. Nous allons vous tuer ici aujourd'hui», leur a dit l'un d'eux. Les étudiantes ont été détenues pendant deux jours dans la forêt de Sambisa. Elles n'ont été relâchées qu'après avoir prétendu être musulmanes et promis de ne jamais retourner à l'école.

Le rapport de HRW souligne aussi que les filles sont capturées quel que soit leur âge: quand l'une d'elles, âgée de 17 ans, a dit à l'un des commandants du groupe que les filles comme elle étaient trop jeunes pour se marier, celui-ci a montré du doigt sa propre fille de 5 ans: «Si elle s'est mariée l'an dernier, et qu'elle attend juste la puberté pour consommer son mariage, comment peux-tu, à ton âge, être trop jeune pour te marier?». Si plusieurs ont déclaré que les «hauts gradés» faisaient parfois des efforts pour éviter qu'elles soient victimes de violences sexuelles, l'ONG a recensé plusieurs cas de viols. Certains témoignages font même état de la cruauté d'autres femmes présentes dans les rangs de la secte, qui regardent les jeunes filles se faire violer en les empêchant de s'enfuir.

Une des lycéennes de Chibok revient en outre sur son enlèvement, racontant que les islamistes - qui ont pu pénétrer dans l'enceinte de l'établissement sans problème - ont réuni les filles en leur disant de ne pas s'inquiéter, qu'ils étaient policiers et qu'ils étaient là pour les protéger. N'ayant pas assez de véhicules pour les transporter, ils ont même pris le temps de leur faire parcourir une quinzaine de kilomètres à pied afin de leur trouver d'autres moyens de transports... sans être inquiétés. Tous ces témoignages «laissent entendre que le gouvernement nigérian n'a pas protégé de manière adéquate les femmes et les filles de nombreux abus, ne leur a pas apporté de soutien efficace ni de soins médicaux et psychologiques après leur captivité, n'a pas garanti l'accès à des écoles bénéficiant de conditions sécuritaires adaptées, ou n'a pas mené d'enquêtes et poursuivi en justice les auteurs de ces abus», affirme ainsi Human Rights Watch.

Ce rapport paraît alors qu'une trentaine d'adolescents, garçons et filles, ont encore été enlevés le weekend dernier dans l'est du Nigeria.

Source :

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 05:28

Après la presse française, les médias britanniques, belges et espagnols s'attaquent à la ministre de le Culture. Celle-ci n'ayant pas su citer à la télévision un titre du prix Nobel de 2014 et avouant par la même occasion qu'elle n'avait pas lu de livres depuis deux ans.

Invitée de l'émission Supplément de dimanche 26 octobre,Fleur Pellerin n'a pas su citer un livre de Patrick Modianopour faire office de réponse à la journaliste de Canal+. La nouvelle ministre de la Culture a choisi la carte de la franchise, rétorquant qu'elle était trop occupée pour lire la prose de l'écrivain français, couronné du prix Nobel de littérature le 9 octobre dernier. «J'avoue sans aucun problème que je n'ai pas du tout le temps de lire depuis deux ans, a-t-elle confié. Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP mais je lis très peu».

Une sortie dont Fleur Pellerin n'a sans doute pas mesuré les conséquences. Si la presse française et les résaux sociaux ont eu tôt fait de s'emparer de ce «Pelleringate», l'affaire s'est propagée dans les médias étrangers. Certains d'entre eux ne manquent pas de railler cette France qui rafflé 15 Nobel de littérature et dont la ministre de la Culture avoue sans scrupule qu'elle ne lit pas de livres.

«Modiano qui?»

Outre-Manche, le Guardian titre «Modiano qui?» et ironise en écrivant qu'au moins Fleur Pellerin aura au moins un point en commun avec la presse étrangère. Et d'enfoncer le clou: «Le jour où Modiano a eu le prix Nobel, les réactions internationales auraient pu être résumées en trois mots: “Qui-est-ce?” L'ambitieuse nouvelle ministre de la culture en France partage cette interrogation.»

Pour The Times, la controverse met en danger la ministre qui s'interroge sur le fait qu'elle se soit «piégée toute seule».

Le site espagnol El Heraldo y va à la sulfateuse: «La ministre de l'inculture fait honte à la France». Pournos voisins belges du Soir le moment de solitude de Pellerin à la télévision était «cruel».

Concernant les médias français, si certains sont effectivement indignés, comme le Huffington Postqui, par la plume de Claude Askolovitch parle de «barbarie» et suggère à la ministre de démissionner pour prendre le temps de se plonger dans notre littérature nationale, d'autres tentent de prendre sa défense. Le Point, par exemple, vole au secours de Fleur Pellerin: «On pourra saluer sa franchise, reconnaître que la vie de ministre laisse peu de place au calme exigé par la lecture et même saluer sa spontanéité, passée de l'Économie numérique à la Rue de Valois à la faveur du dernier remaniement il y a deux mois seulement». Ce même Point qui sur son site remarque tout de même, à travers la plume de Sophie Coignard, que la ministre est plus inspirée par la fiscalité que par Modiano, attribuant même à l'ex-ministre déléguée à l'Économie numérique le Prix Nobel de la taxe.

Source : Julia Beyer pour le figaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 05:14

Le lobbying du réchauffement climatique, celui qui recommande aux gouvernements du monde d'ordonner des mesures restrictives ou adaptatives (lois, règlements, taxes, etc.) pour contrer le réchauffement climatique, et son clown de service Al Gore, vient de recevoir toute une douche chaude au visage! Encore une fois, nous avons la preuve du niveau de manipulation de l'information. Étrangement, ceux qui se bidonnent à propos des "théoriciens du complot" sont bien silencieux quand ce type de nouvelle débarque dans leur boîte de courriels...

Les scientifiques qui travaillent sur l'étude qui fait autorité sur LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ont été invités à couvrir le fait que la température de la planète n'a pas augmentée au cours des 15 dernières années. Une copie d'un rapport des Nations Unies, compilé par des centaines de scientifiques, montre que l'année 1998 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée et que les températures enregistrées à travers le monde ne l'ont jamais dépassée.

Ce rapport est le résultat de six années de travail par le Groupe d'experts intergouvernemental des Nations Unies sur LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES (GIEC), qui est considéré comme l'autorité mondiale sur l'ampleur du changement climatique et ce qui en est la cause - sur lequel les gouvernements basent leurs politiques vertes.

Source : Daily Mail (traduit par Conscience du Peuple)

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 05:56

Voilà deux semaines, Éric Zemmour faisait son grand retour dans l'émission dont il a été le sniper durant de longues années, pour présenter son livre, Le Suicide français. Ce samedi, c'est Audrey Pulvar qui a retrouvé le plateau d'On n'est pas couché. Elle était également là pour défendre son nouvel ouvrage, Libres comme elles, qui croque le destin de 21 femmes ayant révolutionné leur époque.

À cette occasion, la journaliste a répondu à ses successeurs, Léa Salamé et Aymeric Caron, mais également aux taquineries deLaurent Ruquier. C'est d'abord son histoire d'amour avec l'ex-ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, qui a intéressé les chroniqueurs. "Vous étiez quand même d'accord politiquement avec Arnaud Montebourg, il faut être honnête...", la tance Aymeric Caron. "Je suis journaliste et j'interroge les gens de gauche et de droite de la même façon", rétorque Audrey Pulvar.

"Il me dit : Je vais arrêter la politique"

"Je me demande si on peut s'afficher dans une sensibilité, et être journaliste", rebondit Léa Salamé. Mais pour celle qui est désormais chroniqueuse sur Direct 8, "je ne me suis pas affichée dans une sensibilité, je me suis affichée dans une histoire d'amour avec quelqu'un qui était un homme politique". "Il ne faut pas être amoureuse quand on veut être une femme libre ?" l'interroge ensuite Laurent Ruquier, clin d'oeil au titre du livre de la journaliste. "Bien sûr qu'on peut être amoureuse, mais il ne faut pas avoir peur d'être déçue...", répond-elle, énigmatique.

"Quand je rencontre Arnaud Montebourg en novembre 2009, il me dit : Je vais arrêter la politique. Et là, la gourde que je suis le croit...", poursuit-elle sur ce chapitre.

Première dame ? "Un cauchemar"

Audrey Pulvar, Première dame ? "Ça aurait été pour moi un cauchemar. Je n'aurais pas du tout été une première dame, j'aurais été quelqu'un qui dit : Vous avez élu un homme, il est à l'Élysée. Moi, je continue, je fais mon travail, j'habite ailleurs, je fais autre chose et oubliez-moi."

"C'est ce qu'a voulu faire Valérie Trierweiler", estime Laurent Ruquier. "En ayant un bureau à l'Élysée ?" rétorque Audrey Pulvar. Et de poursuivre : "En étant de tous les voyages officiels, en étant sur les photos ? On ne peut pas être sur la photo et commenter la photo en même temps, ce n'est pas possible."

"Je ne suis pas tombée amoureuse d'Arnaud Montebourg en 2009 en me disant qu'il allait être président de la République en 2012", tacle-t-elle encore. "Il ne vous a pas échappé que je suis une femme libre, une féministe, et que si je voulais exercer le pouvoir, je penserais d'abord à la façon de l'exercer par moi-même, et non par le truchement d'un homme", conclut Audrey Pulvar.

Source : lepoint.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 14:28

Les Pays de la Loire sont les leaders de la consommation de vin dans l'Hexagone, selon un classement publié par la société Bonial.

Produire du vin ne signifie pas forcément le consommer. C'est la conclusion que l'on peut tirer des chiffres de la consommation hebdomadaire de vin par région, publiée par le portail d'information Bonial. Spécialisé dans la médiatisation des catalogues digitaux, il propose une carte interactiveindiquant le pourcentage de la population qui en boit au moins une fois par semaine.

La région des Pays de la Loire arrive en tête avec 43,5% de la population qui en consomme au moins une fois par semaine, selon les chiffres recueillis par l'institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Elle est suivie par la région Midi-Pyrénées avec 42,4%. Parmi les trois régions produisant la plus grande quantité de vin, seul le Languedoc-Roussillon monte sur la troisième marche du podium avec 41,6%. L'Aquitaine et la Provence sont reléguées quelques rangs plus loin.

Source : Pierre Tubiana

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 15:28

«Egalité et réconciliation (E&R) aujourd'hui se dissocie totalement du Front national, et va rouler pour lui-même, en tant que parti politique. Et vous verrez que ça ne va pas vous aider», lâche Alain Soral dans une vidéo publiée le 6 septembre dernier. Très énervé, l'essayiste insulte copieusement le cadre FN Aymeric Chauprade qu'il accuse d'avoir rédigé un «texte de soumission au sionisme». En cause, un essai du député européen publié le 11 août et intitulé La France face à la question islamique: les choix crédibles pour un avenir français. Il y théorise un rapprochement avec Israël pour combattre l'expansion de l'Islam, religion qu'il juge par ailleurs incompatible avec la République. Une «trahison» aux yeux de Soral, qui annonce donc la création d'un nouveau parti, dontMediapart s'est procuré les statuts.

C'est sous l'étiquette «Réconciliation nationale» que devrait désormais militer l'écrivain antisioniste, aux cotés de l'humoriste polémique Dieudonné M'bala M'bala. Alain Soral devrait mettre son mouvement E&R, qui compte, toujoursselon Mediapart, 12.000 militants, au service de la nouvelle formation politique. Les documents recueillis par le site d'investigation indiquent que le parti Réconciliation nationale a d'ailleurs été domicilié 3, rue du Fort de la Briche, à Saint-Denis (93). Dans ces mêmes locaux sont déjà installés Égalité et réconciliation ainsi que la maison d'édition Kontre Kulture, éditrice de pamphlets antisémites. Les nouveau co-présidents entendent séduire les déçus du FN dédiabolisé, et préparent déjà une demande d'agrément auprès de la Commission des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). Une association de financement serait déjà sur pied.

Longtemps proche du FN, Alain Soral revendique d'avoir mis de nombreuses fois «ses troupes» au service de ce parti, notamment pour aider dans les campagnes électorales. Il accuse d'ailleursAymeric Chauprade de l'avoir trompé après que E&R a participé à l'élection du conseiller aux dernières élections européennes. Soral lui-même était membre du parti jusqu'en 2009. Ce n'est pas la première fois qu'il tente une aventure politique aux cotés de Dieudonné: tout deux s'étaient présentés sur une même liste «antisioniste» lors des élections européennes de 2009. Ils recueilleront 1,30 % des suffrages en Île-de-France et 2,83 % en Seine-Saint-Denis. À l'instar d'autre dirigeants politiques, ces deux futurs co-présidents pourraient voir leur marche au pouvoir entravée par les ennuis judiciaires. Alain Soral encourt notamment trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende, dans le cadre d'un procès pour incitation à la haine raciale à l'encontre du journaliste Frédéric Haziza. L'humoriste Dieudonné est également poursuivi depuis juillet, mais pour des soupçons de fraude fiscale, blanchiment et abus de biens sociaux.

Source : Marc de Boni.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 14:44

Jumelage

C’est en 2005 qu’a été fêtée à Leucate le jumelage avec Leucade, commune principale de l’ile grecque de Leucade (Lefkada) lors de l’accueil d’une délégation.

Dans son discours de bienvenue (http://www.dailymotion.com/video/xelelx_jumelage-leucate-leucade-2005_news ) M. le Maire de Leucate annonça alors sa volonté de maintenir et approfondir les liens ainsi rétablis (après plus de 2000 ans de séparation) par une collaboration assidue avec notre nouvelle ville jumelle.

Un jumelage très suivi

C’est ainsi que, sans plus tarder, …… au cours de l’été 2013, une vaillante délégation d’élus leucatois se rendit à Leucade pour ranimer une flamme bien vacillante, 8 ans après il était grand temps. En octobre 2013 M. le Maire et Mme la 1ère Adjointe vinrent annoncer à la Chorale OSTINATO qu’en échange de la venue à Leucate de son homologue grecque elle irait « se produire en Grèce dans la ville jumelle, en plein été au cours d’un grand festival » selon Le Midi Libre du 27/10/2013.

C’est en janvier 2014, très curieusement à peine deux mois avant les élections municipales, que la municipalité de Leucate a financé la venue d’une délégation d’une quarantaine de personnes de Leucade, essentiellement composée d’une chorale et d’élus. Un concert et une grande réception furent offerts à quelques leucatois privilégiés.

« La délégation a réédité sa volonté de voir se renforcer les liens entre Leucate et Leucade, notamment avec la réception prochaine des écoles et de la chorale leucatoises. » a pu écrire La Dépêche du Midi, 22/01/2014.

Un voyage à Leucade se prépare

Sans plus tarder, fin janvier 2014, Monsieur le Maire de Leucate est venu en personne, accompagné de Mme la 1ère Adjointe, confirmer triomphalement aux choristes ravis qu’une visite à Leucade de la chorale Ostinato aurait lieu fin juillet 2014. Enchantés par la perspective du beau voyage promis par leurs élus les artistes leucatois se sont mis dans l’enthousiasme à préparer des prestations adaptées à l’évènement. Les nouvelles inscriptions à la chorale ont fleuri comme jamais.

Un petit bémol quand même : un leucatois plus curieux que les autres, accro à internet, a très vite découvert qu’à cette date, en pleine saison touristique, se déroule bien sur l’ile de Leucade un grand festival international mais qu’il s’agit de danses folkloriques où nos talentueux choristes n’avaient vraiment rien à faire. Il s’est vite fait taxer de faire du mauvais esprit.

Et puis, les élections municipales étant passées, on n’entendit plus parler de cette visite leucatoise à Leucade … sauf au sein de la chorale qui, sous la direction de son chef, M. le Directeur de l’Ecole Municipale de Musique, s’évertuait bien sûr à préparer cet évènement en plus de son programme habituel.

Valse hésitation ou calendes grecques ?

Le projet de visite a été reporté par la municipalité à la fin aout 2014, sans plus d’explications.

Et puis non, ce ne sera plus fin août (qui est encore en pleine saison touristique à Leucade), mais au mois d’octobre.

Début septembre 2014 cette visite à Leucade fut annoncée par la municipalité de Leucate comme devant se dérouler la semaine précédant la Toussaint. La participation individuelle a été fixée à 200 Euros. De nombreux choristes (prévoyants, eux), ont alors pris des dispositions – coûteuses pour certains - pour se libérer à ces dates. Prendre des congés, faire garder les enfants, se faire remplacer dans son travail …. ce n’est pas anodin !

En toute urgence …. quand il est trop tard

Ce n’est que le 2 octobre 2014 que des dates plus précises furent annoncées (du 26 octobre au 2 novembre) et que la liste des volontaires fut enfin établie de toute urgence (du soir au matin !).

C’est alors – moins de trois semaines avant le départ - que la municipalité a commencé à se préoccuper de trouver une soixantaine de billets d’avion à bas prix pour la Grèce…… ce que tout habitué des voyages sait bien évidemment impossible à si bref délai.

C’est le 9 octobre 2014 que Mme la 1ère adjointe est venue avertir les choristes de quelques difficultés d’organisation.

Le bateau coule à pic

Le 15 octobre un e-mail de la municipalité tombe chez les choristes branchés:

« Pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, le voyage en Grèce ne pourra pas avoir lieu aux dates prévues (27 octobre - 2 novembre).

Il est reporté soit en février soit au mois d'avril; il faut le décider jeudi afin de pouvoir dès maintenant s'occuper des réservations. »

Ni Monsieur le Maire, ni Madame la 1ère adjointe n’ont jugé bon de se déplacer pour présenter la mauvaise nouvelle aux choristes.

Et les calendes grecques, c’est quand?

Le 17 octobre nouvel email à certains choristes :

« Avant de décider début semaine prochaine la date précise du voyage, il nous faudrait très rapidement savoir qui vient (en avril) »

Les choristes ainsi menés en bateau depuis un an, qui pour certains ont engagé des frais non négligeables, sont absolument ravis de cette démonstration d’efficacité de la municipalité de Leucate.

Il est à craindre que peu d’entre eux envisagent de se laisser mener en bateau une seconde fois et que ce voyage ne tombe définitivement …. à l’eau.

- See more at: http://leucatepourtous.blogspot.fr/#sthash.zo9bIKDR.dpuf

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 14:39

C'est une première à l'Opéra de Paris. En pleine représentation de la Traviata de Verdi, la direction de l'établissement a dû demander à une spectatrice au visage voilé de quitter les lieux. L'incident remonte au 3 octobre. Le spectacle venait de commencer lorsque cette femme assise au premier rang a été repérée par les écrans de contrôle, ainsi que par des choristes, a expliqué à l'AFP le directeur adjoint de l'Opéra de Paris, Jean-Philippe Thiellay, confirmant une information de Metronews.fr.

Assise juste derrière le chef d'orchestre, la spectatrice, au cou et cheveux couverts, avait un voile clair lui couvrant aussi la bouche et le nez. «On m'a alerté au cours du deuxième acte», a précisé Jean-Philippe Thiellay, rappelant que la loi de 2011 interdit de se masquer le visage dans l'espace public. « Je n'aime pas l'idée qu'on demande à un spectateur de sortir mais c'est la loi. En plus, nous sommes un service public», explique-t-il à Metronews. La loi votée fin 2010 stipule que «nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage», sous peine de 150 euros d'amende et/ou d'un stage de citoyenneté.

Une note du ministère de la Culture

La représentation a même failli être perturbée. «Certains choristes ont indiqué qu'ils ne voulaient pas chanter» si une solution n'était pas trouvée, raconte encore le directeur adjoint de l'Opéra. Pour éviter que la situation ne s'envenime, un contrôleur missionné a profité d'une pause musicale pour prévenir le couple. Après l'avoir informé de la loi française, l'agent d'accueil a demandé au mari que son épouse se découvre le visage ou bien qu'elle quitte la salle. Les deux touristes sont partis sans encombre et sans réclamer un quelconque remboursement. La place au premier rang s'élève à 231 euros, selon le site de l'Opéra de Paris.

L'incident est remonté jusqu'au ministère de la Culture, qui a décidé de rédiger une note afin de rappeler la consigne à suivre dans les théâtres, les musées et autres établissements publics sous sa tutelle. «Nous avons jugé utile d'informer de l'état du droit l'ensemble des établissements publics relevant du ministère», a-t-on expliqué, «afin de faire respecter le droit, harmoniser les réactions et prévenir les difficultés». Du côté de l'Opéra, consigne a été donnée d'être plus vigilant à l'entrée.

Source : AFP.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens