Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 20:16

Dans son livre Climat investigation, aux éditions Ring, Philippe Verdier publie une enquête sur «tout ce qu'il sait sur le climat». Dans une vidéo promotionnelle, le présentateur météo de France 2 explique avoir décidé de parler et de raconter «ce qui nous est volontairement caché».

«Nous sommes otages d'un scandale planétaire sur le réchauffement climatique. Une machine de guerre destinée à nous maintenir dans la peur, déclare-t-il. À la base, il y a les scientifiques manipulés, politisés ; des conflits d'intérêt, de la corruption, des scandales sexuels… Puis des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir.»

« Entre vos mains, le climat n'est qu'une fiche parmi toutes les autres »

Des propos appuyés par une lettre ouverte adressée à François Hollande et publiée en intégralité par nos confrères du Point. «Je peine à percevoir dans vos paroles la sincérité, l'intention d'agir pleinement pour l'environnement de manière posée et constructive. Entre vos mains, le climat n'est qu'une fiche parmi toutes les autres» a notamment écrit Philippe Verdier à l'attention du chef de l'Etat.

«Dans deux mois, la France accueille la COP21, conférence des Nations unies sur le climat. Vos services de stratégie vous ont informé qu'elle ne servira à rien comme les vingt précédentes. Alors pourquoi continuer à feindre un sauvetage de la planète? interroge-t-il. Vous, président de la République, ne pouvez pas cautionner les scientifiques ultra-politisés du GIEC, les lobbies d'entreprises, les ONG environnementales, ni les chefs religieux autoproclamés nouveaux apôtres du climat.»

Philippe Verdier sera-t-il entendu?

Source :

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 18:26
Général de Gaulle.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 05:45
Charles de Gaulle.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 15:30
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 05:38
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 08:39
Bière.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 09:26

Gwan ar dhu !!! Il a un bouchon rond et c'est un whisky breton... Le WB (pour White & Black, couleurs du drapeau breton) est Le whisky Breton, fabriqué à la distillerie Warenghem (Lannion), à l'identique de son grand frère Écossais .

La distillerie Warenghem fait partie du décor dans les Côtes d'Armor : elle gratifiait depuis près d'un siècle les habitants de France et de Navarre de crème de fruits, de chouchen, et maintenant de bière, et enfin, depuis une dizaine d'années de whisky... Alors ? que vaut-il ? Eh bien, la surprise est heureuse : ce blend de facture classique a la saveur de son parfum. Franc et léger, il est humble et charmeur : Son arôme de paille n'est pas sans rappeler les parties de cache-cache coquin où nous aiguisions nos premiers émois amoureux dans les granges de nos adolescences prépubères en quête de quelque improbable baiser de la part de ces filles de fermiers Bretons, girondes et gourmandes, complices de nos premières montées de sève...

Las ! Le whisky a les faiblesses de l'âge ingrat... Les parfums de la première embrassade laissent place à une amère frustration. Ce whisky a la voix qui mue et sent encore les miasmes de ses élans émotionnels coupables : les relents de paille sucrée s'effacent et laissent transparaître un corps fluet, à la charpente fragile et cependant avec le charme du jeune éphèbe imitant le mâle des hautes terres à l'odeur d'ambre et de musc.

Ce whisky ne manque donc pas d'ambition et ses arômes tromperaient le béotien s'il ne montrait pas autant les qualités de ses défauts : d'attaque franche et végétale, il finit en bouche par une longueur trop douçâtre pour être authentique. Sans agressivité ni exubérance, il manque cruellement de corps tout en cachant pudiquement ses faiblesses .

Le whisky breton est donc une invitation au plaisir facile, doux comme une brise estivale d'Armor, chaud et sucré comme le premier baiser de la fille du fermier tant convoitée, il est l'invitation à de plus amples extases avec le fruit de la magie Bretonne : Warenghem produit aussi le whisky single Malt ArmoriK, quintessence de l'alchimie de la péninsule...

Arnaud

Source : http://www.thelin.net/whisky/whiskies/breton.html

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 13:12
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 09:29

Exclusif. L’animateur Laurent Ruquier s’apprête à quitter France Télévisions pour prendre une retraite amplement méritée avec quelques-uns de ses collègues vieux et blancs.

La nouvelle vient de tomber : l’animateur Laurent Ruquier devra plier bagages. Dans les tout prochains jours, il devrait, en effet, être remercié par laDIRECTION de France Télévisions. Il n’est pas le seul à quitter la chaîne : Michel Drucker, Stéphane Bern et bien d’autres font aussi partie de cette première charrette de licenciement gériatique. C’est, du moins, ce qu’a annoncé hier Delphine Ernotte au micro de Jean-Pierre Elkabbach : « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et cela, il va falloir que ça change. » La nouvelle présidente de France Télévisions veut en finir avec les vieux. Surtout s’ils sont blancs.

La chasse aux vieux est ouverte : tirez, ils ne courent plus très vite

Delphine Ernotte a tout à fait raison : à l’hospice, tout le monde ! Né en 1963, Laurent Ruquier a 52 ans – un grabataire aussi âgé que Stéphane Bern. Quant à Michel Drucker, c’est Mathusalem jeune fille : il culmine à 73 ans et dépasse de peu William Leymergie, qui affiche 68 balais au compteur. Nagui a échappé de peu à la vindicte anti-vieux de la présidente Ernotte : sa naissance à Alexandrie l’excuse d’avoir 54 ans. Il ne sera pas exécuté.

En revanche, David Pujadas, Jean-Luc Reichmann,JULIEN LEPERS, Jean-Pierre Foucault, Christophe Dechavanne, Julien Courbet iront se tenir mutuellement compagnie aux « Flots Bleus », un établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes tout ce qu’il y a de plus correct. Vous pouvez d’ores et déjà leur envoyer des colis (de la soupe surtout, pas des choses qu’on doit mâcher).

L’élégance selon Delphine Ernotte

Que la télévision publique doive refléter la sociologie actuelle du pays, on peut bien le concevoir et même l’admettre. Il suffit, pour cela, de faire une entorse à l’idée républicaine pour ne plus porter sur le monde qu’un regard ethnique. Fi du mérite, de l’expérience et du talent : seule compte la race. Dominique Schnapper a montré, il y a déjà longtemps, que le différentialisme ethnique était aussi éloigné du racisme que le Capitole l’était de la roche Tarpéienne. Et c’est bien là le problème. Si la « discrimination positive » (affirmative action) présente certains avantages et, par conséquent, certains inconvénients, la présidente de France Télévision a délibérément choisi les premiers plutôt que les seconds…

Mme Ernotte aurait très bien pu dire, en effet, sur les ondes d’Europe 1 que, sous sa présidence, France Télévisions allait se rajeunir et s’ouvrir à toutes les composantes de la société française. Or, elle n’a point dit cela : elle stigmatise les « hommes blancs de plus de 50 ans ». Ce sont eux qui sont dans le collimateur. Et elle pousse le génie jusqu’à tenir un tel propos face à Jean-Pierre Elkabbach, « homme blanc » de 78 ans… Comme manières et élégance, on a connu bien mieux chez des vivandières vérolées jusqu’au dernier degré et beaucoup plus prévenantes.

Le malheur du mâle blanc de plus de cinquante ans

Mais le pire n’est pas là. Ce qu’il y a de terrible dans les propos de la présidente de France Télévisions, ce n’est le prétendu « racisme anti-blanc » dont certains l’accusent. Ils ont tort de le faire. Cette dame est mille fois plus conne que raciste(1).

L’obscénité principale des allégations de Mme Ernotte, c’est de viser une catégorie qui est durement frappée par la crise et qui connaît l’un des taux de chômage les plus élevés de la population active française. Elle y a pensé à ça, cette triple buse de présidente de France Télévisions ? À ces types qui ont été licenciés, qui ne trouvent plus de boulot, qui ont de l’expérience, des compétences et que tout employeur refuse lorsqu’encore on leur concède cinq minutes de son temps pour un entretien d’embauche : « Vous avez plus de cinquante ans… Désolé, ce ne sera pas possible. » Bravo, Madame, continuez à accréditer l’idée qu’un homme, passé cinquante berges, c’est juste bon pour la casse.

Marc Bloch l’écrivait, en 1940, dans L’Etrange défaite : tous les problèmes du pays ne viennent jamais du peuple. Toujours ils proviennent de la trahison des clercs et du renoncement des élites. Mais quand l’élite française a la dégaine et la gueule de Delphine Ernotte, il ne faut plus s’étonner de rien et ne pas écarter de soi l’idée du pire.

Source : http://www.tak.fr/

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 15:22
Droit de l'homme en Arabie Saoudite.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens