Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 18:01
Muscat de Noël.
Repost 0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 15:16

Six jours après les attentats du 13 novembre, le romancier Michel Houellebecq sort de son silence. «Au lendemain des attentats du 7 janvier, j'ai passé deux jours cloué devant les chaînes d'info, sans pouvoir détourner le regard, écrit le romancier dans une tribune qu'il publie dans le quotidien italien Il Corriere della Sera.

«Au lendemain des attentats du 13 novembre, je crois ne même pas avoir allumé la télévision. Je me suis limité à appeler des amis et des connaissances qui habitent dans les quartiers touchés (et on parle de beaucoup de personnes). On s'habitue aux attentats. En 1986, Paris a été visée par une série d'attaques à la bombe, dans différents lieux publics (C'est le Hezbollah libanais, qui je crois à l'époque avait revendiqué les attentats).»

Si, en guise de préambule l'auteur de Soumission évoque et se remémore les différents coups portés à la France, c'est pour mieux louer le courage du peuple français:

«La France va résister. Le Français résiste, même sans étalage d'un héroïsme exceptionnel, sans même avoir besoin d'un «déclic» collectif de fierté nationale».

En revanche, l'écrivain blâme haut et fort la classe politique à qui incombe, selon lui, la responsabilité du contexte actuel:

«La situation déplorable dans laquelle nous nous trouvons est due à des responsabilités politiques, et ces responsabilités politiques devront, tôt ou tard, être passées au crible. Il est très improbable que l'insignifiant opportuniste qui occupe le fauteuil de chef de l'État, tout comme l'attardé congénital qui occupe la fonction de Premier ministre, sans mentionner les «ténors de l'opposition» (LOL), sortent avec les honneurs de cet examen.»

«La conclusion inévitable est malheureusement très grave: les gouvernements qui se sont succédé ces dernières années ont lamentablement échoué.»

Et Houellebecq d'étayer ses propos:

«Qui a décidé des coupes budgétaires dans les forces de police, jusqu'à les réduire à l'exaspération, les rendant presque incapables de mener à bien leurs fonctions? Qui a enseigné pendant de nombreuses années, que les frontières sont un non-sens à l'ancienne, symbole d'un nationalisme passé et nauséabond? Il est évident que ces responsabilités ont été largement partagées.»

Avant de conclure, péremptoire:

«La conclusion inévitable est malheureusement très grave: les gouvernements qui se sont succédé au cours des dix (Vingt? Trente?) dernières années ont lamentablement échoué, systématiquement et lourdement dans leur mission fondamentale, à savoir de protéger le peuple français confié à leur charge. On pourrait multiplier à l'infini les exemples de la fracture, aujourd'hui abyssale, qui subsiste entre les citoyens et ceux qui devraient les représenter. Le discrédit qui frappe aujourd'hui en France l'ensemble de la classe politique est non seulement répandu, mais aussi légitime. Il me semble que la seule solution qu'il nous reste serait celle de se diriger lentement vers l'unique forme de démocratie réelle, j'entends par là la démocratie directe.»

Source : http://www.lefigaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 10:16
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 06:19

Abdelhamid Abaaoud, soupçonné d'être «l'inspirateur» des attentats de Paris, est un jihadiste belge de 28 ans qui vivrait en Syrie, où il est un membre très actif de l'EI et d'où il nargue les polices européennes depuis des années.

Né en 1987 dans la commune bruxelloise de Molenbeek, il se fait appeler Abou Omar Soussi, du nom de la région du sud-ouest du Maroc dont sa famille est originaire, ou Abou Omar al-Baljiki (Abou Omar «le Belge»).

«C'était un petit con», harcelant ses condisciples et ses professeurs ou se faisant attraper pour des vols de portefeuilles, a raconté, sous couvert de l'anonymat, un ex-camarade de classe au tabloïde populaire belge La Dernière Heure.

Le «petit con» est maintenant dans le viseur des enquêteurs français et belges, qui «n'excluent pas» qu'il soit «l'inspirateur» des tueries de Paris qui ont fait vendredi 129 morts et 352 blessés et ont été revendiquées par l'Etat islamique.

Le suspect-clé dans ces attaques, Salah Abdeslam, qui a de fortes attaches lui aussi à Molenbeek et qui est activement recherché, ainsi que son frère Brahim, qui s'est fait exploser dans l'Est parisien, connaissaient Abaaoud. Ils apparaissent tous les trois dans des dossiers criminels de droit commun en Belgique.

C'est loin d'être la première fois que le nom d'«Abou Omar al-Baljiki» émerge. Il avait fait la une des journaux belges début 2014 après avoir emmené en Syrie son petit frère Younes, 13 ans, surnommé «le plus jeune jihadiste du monde» par certains médias.

Il aurait rejoint d'autres combattants belges, rassemblés dans une brigade d'élite de l'organisation jihadiste Etat islamique. Il apparaît, fine barbe et bonnet de style afghan sur la tête, dans une vidéo de l'EI où il se vante de commettre des atrocités, s'adressant goguenard à la caméra alors qu'il conduit un véhicule qui tire des cadavres mutilés vers une fosse commune.

- 'La honte de la famille' -

«Avant, on tractait des jet-skis, des quads, des grosses remorques remplies de cadeaux, de bagages pour aller en vacances au Maroc. Maintenant, on tracte les infidèles, ceux qui nous combattent, ceux qui combattent l'islam», se vante-t-il, sourire aux lèvres, dans un mélange de français et d'arabe.

Il a le profil d'un individu de la «classe moyenne», soulignait mardi le quotidien flamand De Morgen, selon qui le jeune homme avait été envoyé par son père, commerçant, dans un collège chic de la commune résidentielle d'Uccle, dans le sud de Bruxelles.

«Nous avions une belle vie, oui, même une vie fantastique ici. Abdelhamid n’était pas un enfant difficile et c'était devenu un bon commerçant. Mais tout à coup, il est parti pour la Syrie. Je me suis demandé tous les jours pour quelle raison il s'est radicalisé à ce point. Je n'ai jamais reçu de réponse», avait déclaré en janvier son père, Omar Abaaoud, à la Dernière Heure.

«Abdelhamid a jeté la honte sur notre famille. Nos vies sont détruites», avait réagi son père: «Pourquoi, au nom de Dieu, voudrait-il tuer des Belges innocents? Notre famille doit tout à ce pays», avait expliqué Omar Abaaoud, dont la famille est arrivée en Belgique il y a 40 ans, en ajoutant qu'il ne «pardonnerait jamais» à Abdelhamid d'avoir «embrigadé» son jeune frère Younes.

Celui qui est devenu le plus connu des quelque 500 Belges partis combattre en Syrie ou en Irak est surtout lié à la «cellule de Verviers».

- Coïncidence troublante -

Le 15 janvier, une semaine après les attentats de janvier à Paris, la police belge avait donné l'assaut dans une maison de cette ville de l'est de la Belgique, tuant deux de ses occupants, qui selon les enquêteurs s'apprêtaient à commettre des attentats contre les forces de l'ordre.

Abaaoud n'est pas sur place. Mais début février, il revendique avoir «planifié» ces attentats déjoués de justesse dans une interview que lui attribue Dabiq, le magazine du groupe Etat islamique (EI).

«Nous avons finalement réussi à rejoindre la Belgique. Nous avons alors réussi à obtenir des armes et à établir une planque tout en planifiant de mener des opérations contre les +Croisés+», se flattait-il.

Selon la presse belge, Abaaoud avait été localisé en Grèce, d'où il communiquait avec les deux jihadistes tués à Verviers. Un coup de filet à Athènes n'avait pas permis de l'arrêter.

«J'ai pu partir et venir à el-Cham (qui désigne en arabe la Grande Syrie ou sa capitale Damas, ndlr) malgré la chasse menée par tant de services de renseignement», se félicitait-il dans Dabiq.

Si aucun élément matériel n'est apparu jusqu'à présent en procédure pour accréditer la thèse d'un acte commandité ou d'un mot d'ordre formels, une coïncidence est toutefois troublante. Un jeune jihadiste français interpellé le 11 août à son retour de Syrie, avait raconté en garde à vue avoir reçu comme consigne de commettre un attentat, «dans l'idéal» lors d'un concert. Il avait désigné Abaaoud comme son donneur d'ordre.

En juillet, Abdelhamid Abaaoud a été condamné à Bruxelles, en son absence, à 20 ans de prison dans un procès sur les filières de recrutement de jihadistes belges pour la Syrie.

Source : http://www.20minutes.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 06:13

Des perquisitions et des interpellations sont actuellement menées dans le centre-ville de Perpignan, où le quartier Saint-Matthieu, notamment, est bouclé.

Il s’agit d’une opération administrative policière dans le cadre de l’état d’urgence lié aux attentats sanglants de Paris.

Des individus fichés S (atteinte à la sûreté de l’État) qui résident à Perpignan intéressent les enquêteurs, notamment ceux du SRPJ de Montpellier, qui sont engagés avec les enquêteurs de la Sécurité publique et des Renseignents intérieurs et du territoire, les ex-RG.

Source : http://roussillon-h24.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 06:04

06h23 - Fusillade à Saint-Denis. Des échanges de tirs nourris ont éclaté ce matin dans le centre de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où le Raid, l'unité d'élite de la police nationale, intervient dans le cadre de l'enquête sur les attentats. Plusieurs suspects sont retranchés dans un appartement de la rue de la République. Des policiers ont été blessés et le maire adjoint de la ville, interrogé sur iTELE, a conseillé aux habitants de rester chez eux.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 16:57
France
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 15:35
Apéro.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 18:31
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 15:40
Brigade anti-DESH.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens