Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 17:11

Spécialisé dans la conception et la réalisation de pièces d'ornement pour l'habillage de bouteille de champagne, vins effervescens et tranquilles, bières et cidres, spiritueux, l'entreprise champenoise Sparflex (60 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 400 salariés) a signé un accord d'association avec son homologue de Cognac Litho-Bru (11 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 125 salariés), elle aussi spécialiste en étiquettes et suremballages depuis 1865. Le groupe champenois, basé à Epernay, a pris une participation dans Litho-Bru sous forme d'augmentation de capital en numéraire et en anture par l'apport de sa filiale d'étiquettes champenoises, qui devient Litho-Bru Champagne.
   Le capital de Litjho-Bru, désormais opérateur exclusif de Sparflex pour tous ses besoins en étiquettes, passe ainsi de 2,8 millions à 4,4 millions d'euros et ses fonds propres augmentent de près de 3 millions. L'augmentation de capital doit permettre de lancer les investissements nécessaires à la réalisation de la nouvelle usine du groupe charentais : une construction de plus de 6 000 mètres carrésde bâtiments couverts sur un terrain d'environ 2 hectares en cours   d'acquisition dans les environs de Cognac (Charente-Maritime).

[...]

Source : Les Echos, article Dominique Charton.


Cordialement le Blad.

Repost 0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 08:44
Résultat nul entre les deux équipes 0-0. Montpellier est toujours 7e.

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 07:52

Après les fruits et légumes, les associations antipesticides s'attaquent à la présence de ces produits dans le vin. Le réseau européen d'action contre les pesticides, PAN-Europe, a publié hier une étude critique sur le sujet. Après avoir analysé 40 bouteilles de vin rouge (34 bouteilles traditionnelles et 6 de vin biologique) en provenance de France, d'Autriche, d'Allemagne, du Portugal, d'Afrique du Sud, d'Australie et du Chili, les associations ont noté que toutes les bouteilles non biologique de l'échantillon en contiennent, avec en moyenne la trace de 4 pesticide par échantillon. Un pomerol (Bordeaux) et un santenay premier cru (Bourgogne) recelaient chacun 9 produits différents.
   Les vins sont-ils hors-la-loi pour autant ? Non. Il n'existe pas de limites maximales pour le vin, mais, en reprenant celles en vigueur pour le raisin, les bouteilles en cause ne dépassaient les normes, selon l'étude.

Des traces de 24 produits.

Néanmoins, les niveaux de concentration constatés sont jusqu'à 5.800 fois plus élevés que ceux permis pour l'eau potable. Quant aux 6 vins biologiques sélectionnés, un seul comportait de faibles traces, probablement des parcelles voisines. Au total, des traces de 24 produits ont été trouvées dans cette petite enquête, dont certains considérés comme cancérigènes probables et pertubateurs endocriniens.
  Statistiquement, la vigne représente 3,5 % de la surface agricole européenne, mais reçoit 15 % des pesticides appliqués aux grandes cultures, selon les chiffres publiés par Eurostat. Par hectare, lesvignes reçoivent 21,4 kilos de matière active. Et, si une grande partie de ces matières est du soufre, peu dangereux, les viticulteurs utilisent en moyenne 4,7 kilos de fongicides synthétiques. Une dose plus élevée que pour toutes les autres cultures, à l'exception de pommes de terre, toujours selon les chiffres européens.

   La publication de cette étude intervient alors que le bras de fer entre la Commisssion européenne et le Parlement sur un projet de règlement concernant le régime européen de réglementation de la mise sur le marché des pesticides.

PS : voilà encore un argument pour les ligues anti-alcoolique. Heureusement que le vin bio, bien que je sois contre, sauve la mise. Mais je craint que même ça ces connards de bien-pensants, de moralisateurs nous emmerde aussi avec le vin bio.

Source : Les Echos.

Cordialement le Blad.

Repost 0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 18:21

La production de vin dans l'Union européenne a reculé de 9,3% l'an dernier, à 162 millions d'hectolitres, selon les estyimations présentés hier par l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV). C'est un des plus faibles niveaux enregistrés ces quinze celui de l'année 2002.
  La crise déclenchée en 2004 par la surproduction y est pour beauccoup. La baisse des prix a conduit les exploitants à arracher des vignes, abandonner définitivement l'activité viticole ou réduire les rendements selon le cas. Même si les cours commencent à se redresser depuis quelques mois, force est de constater "l'aggravation de l'érosion du vignoble communautaire entamée depuis plusieurs campagnes", explique Frederico Castellucci, le directeur général de l'OIV.
  C'est particulièrement vrai en France, où les abandons définitifs de vignes ont repris 2005. L'OIV estime ainsi que 36.000 hectares ont été laissés par des producteurs français depuis 2005. Le vignoble communautaire, qui perd chaque année 40.000 hectares depuis 2000, a désormais été ramené à 3,8 millions d'hectares.

[...]

Source : Les Echos, article de Marie-Josée Cougard.

Cordialement le Blad.

Repost 0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 12:36

Les Français boivent-ils trop de vin?

La réponse à cette question est : NON. Je dirai même que nous sommes un peu faiblo, car d'après une étude récente le français moyen (AAAAAHHH!!!! hérésie pour l'élite cosmopolite parisienne) ne boit pas plus que les autres européens. Bien sûr l'élite, les autres, les tristes, les élites trotskoyennes vont dire que cette étude est fausse et que nous buvons trop. Un conseil : n'écoutez pas ces mauvaises langues moralisatrices qui veulent nous empêcher de vivre, nous supprimer petit à petit toutes nos libertés. Après le tabac, maintenant le grand combat c'est l'alcool. Dèjà que la peine de mort a été supprimer que nous reste-t-il pour nous consoler si ce n'est un bon verre de ricard.

Bientôt nous ferrons commes les Etats-Unis dans les années 20, l'Etat va supprimer la vente d'alcool, et nous entrerons dans une ère de prohibition où les gens boirons de l'acool frelaté, donc de mauvaise qualité.

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:24
réunion lyonnaise dans une taverne de maître kanter :

DSC00075.JPG
















DSC00074.JPG

















DSC00073.JPG
Repost 0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:02
Résultat de montpellier en L2, à la bourre pour pas changer : 1 à 0 pour Châteauroux, à Châteauroux. Le MHSC se retrouve à la 7e place. Dur dur pour la remontée.

Prochain match à la Mosson contre Reims.

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 18:14

Voici quelques photos de la bibli où je travaille:

DSC00045.JPG

DSC00046.JPGDSC00047.JPGDSC00048.JPGDSC00049.JPGDSC00053.JPGDSC00056.JPGDSC00052-copie-1.JPG

Repost 0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 16:42

Une délégation viticole en provenance des Bouches-du-Rhône et du Gard et diligentée par la chambre d'agriculture, est venue s'acquérir des avantages d'une aire remplissage sécurisée telle que celle de Portel.

[...]

Gérée par la CCCM, Communauté des Communes Corbières en Méditerranée, elle a fonctionné au départ en misant sur le volontariat des viticuluteurs ; mais à présent , de telles installations sont obligatoires.

Cordialement le Blad.

Repost 0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 08:14
trapixe coursanaise : quelques pizzas, un litre de rosée et une absynthe, pure mais est-il nécessaire de la préciser, à 85° et le polit-buro est prêt à toutes les folies.
DSC00044.JPG

















Cordialement le Blad.
Repost 0

Articles Récents

Liens