Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 08:54
J'ai reçu récemment le tract de la liste de gauche, socialo-communiste, se présentant à Leucate.
Leur programme ne convainc personne, si ce n'est le naïf ou les fanatiques de gauche. Les deux  se rejoignant dans la plus sombre connerie que l'humanité peut créer. En effet, si leur programme comporte un volet social, ce qui somme-toute est normal, pour un parti de gauche, il traite aussi, et non pas des moindres, d'un volet économique important, que ne renie pas le libéral que je suis. La tête de liste et ses colistiers veulent relancer l'économie locale tout au long de l'année en diminuant la taxe professionnel des commerçants. Mais ce qui est plus surprenant, c'est qu'ils veulent justement que le commerce et l'économie locales, existent tout au long de l'année. Et c'est là que le bât blesse, c'est justement ce que fait notre maire actuel, en créant des évènements culturels et sportifs comme le Mondial du Vent, Sol y Fiesta ou les Voix d'Etoiles. De qui se moque-t-on?
Quant aux traditionnels critiques d'une opposition inexistante au conseil municipale - en 2001, lors des précédentes municipales, la liste sortante de Mr Py est passé au premier tour avec 66 % des suffrages exprimés  -  elles portent sur la mauvaise gestion de la commune. Selon les différents tracts socialo-coco, Leucate se serait fait "épingler" par la cours des comptes régionale, et que la régie du Port ferait des avances au buget principale de la mairie. Autrement dit c'est le port qui fait vivre la commune. Mais de qui se moque-t-on? Qu'on fait les socialistes avec Mr Azeau, mort d'une crise cardiaque le jour où la gendarmerie vient le cherche pour le mettre en prison, ou de Mr Demonte, dépassé par les évènements, où chacun faisait ce qu'il voulait. Mr Py a été élu en 1995, parce que les Leucatois en avait marre, euphémisme, des magouilles, des socialo-communistes et maintenant c'est eux qui nous donne des leçons. Qu'ont ils fait quand la Mairie était à eux? Rien bien sûr... Quoique non, ils en ont profité pour s'enrichir avec les deniers du contribuable. Pour rappel en 1995, lorsque la Mairie changea de couleur politique, on devait emprunter pour rembourser les emprunts en cour, et Leucate était sous tutelle préfectorale. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et ce grâce au travail de Mr Py et de son équipe. Alors de qui se moque-t-on?

Alors messieurs dames de gauche ne vous étonnez pas si la liste Leucate Renouveau passe au premier tour à nouveau.

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 08:28
Il s'est créé depuis quelques années à Milan un rite de "l'aperitivo" devenu très populaire. Lancé par le bar Basso, qui a le premier proposé des amuse-gueules variés avec une consommation, c'est peu à peu devenu un véritable buffet-repas, pour le plus grand bonheur des étudiants, ravis de dîner à petit prix... Aujourd'hui même un buffet abbondamment garni ne suffit plus : les bars milanais ont aussi inventé l'apéritif avec décors indien, avec massages, avec cours de yoga... Pour échapper à tous ces gadgets, on peut opter pour les vénérables bars historiques de Milan : de Zucca, avec ses mosaïques, qui vient de fêter ses cent ans, ils sont dignement cnservé "dans leur jus". Mais on peut aussi, pour une soirée un peu plus ébouriffante, aller à deux pas du Duomo prendre un verre à Le Banque. Une vraie banque, en fait, transformée en bar-restaurant-discothèque, au coeur du Milan des affaires. Pour les Milanais, volontiers, hélas, anglophiles, l'endroit doit leur rappeler The Bank, restaurant de la City londonienne. Mais en plus baroque.
  Qui fera un traité d'architecture des banques ? A la fin du XIXe ou au début du XXe, il fallait qu'elles affirment leur puissance dans la pierre. Marbres, coupoles, escaliers, rien n'était épargné. D'où un cadre peu commun. Mais  qu'elle transformation ! Après l'entrée monumentale, derrière un immense rideau de velours rouge, sous la coupole centrale, entourée de colonnes de marbre, est dressé le buffet. Du moins en début de soirée, car ensuite, on peut danser dans ce grand espace circulaire, même si la vraie disco est au sous-sol, dans la salle des coffres. Un énorme lustre de cristal renvoie en prismes multiples ses faisceaux de lumière multicolore. Mais le plus étonnant est le mobilier : énormes canapés aux bois dorés, tapissés de tigres, panthère, zèbre, fauteuils massifs, en velours, nappes damassées... Les tables du restaurant sont, elles, éclairées d'immenses candélabres d'argent. Tout est volontairement "trop", sauf les murs, lambrissés de bois foncés. On est loin de la Milan capitale du disaïne, mais plus près de celle des créateurs de mode...La musique, facile d'écoute, n'est pas trop forte : vient à Milan prendre un apéritf avec ses amis pour parler, contrairement aux bars britanniques.
    Le Banque propose la gamme des cocktails classiques ou à la mode, un prosecco, le vin à bulles italien, mais pas de champagne, ce qui est dommage. Le Manhattan est bien équilibré, la cerise n'y manque pas : un bon point.

Adresse : Le Bnaque, via Bassano Porrone 6, %ilan. www.lebanque.it

Source : Les Echos, article de Marie-Laure Cittanova.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 16:48
Les noix de vin ! Comment ne pas penser à ces délicieux apéritifs d'antan, traditionnels dans plusieurs régions de France ? Vins de noix, vins d'orange ou de pêche... Comment ne pas penser aussi à ces beaux accords entre les noix fraîches et un rare vin jaune du Jura qu'elles mettent particulièrement en valeur ? Un vin jaune qui pourrait être remplacé ici sans complexe par un rivesaltes ambré, ample et rond, aux arômes de fruits secs grillés, de noix et noisettes, comme celui de la cave des Vignerons des Côtes d'Agly qui rassemble plusieurs caves de la vallée. Cependant pour un vol au vent de volaille aux fruits secs, on pourra sélectionner, dans le nouveau caveau de dégustation d'Estagel, deuxn jolis rosés récemment mis en bouteilles. Un vin de pays des côtes catalanes de pure syrah, tout  de fraîcheur et de petits fruits rouges ou un côtes-du-roussillon Château Montner avec davantage de complexité (syrah, grenache noir carignan), puissant et fruité avec du gras et du volume, moins d'acidité que le précédent tout en restant vif, de la finesse. Une cuvée qui pourrait aussi être servi avec un travers deporc au miel et aux noix. Mais on appriciera également un côtes-du-roussillon villages, le Château Montner Premium : un nez de fruits noirs confiturés, réglissé et une bouche finement épicée, vanillée, avec des tanins fondus, soyeux et beaucoup d'élégance.

Daniel Bailbé: Côtes-du-Roussillon villages, Château Montner Premium 2005 ((7€). 

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 16:47
Voici les cours du marché de Narbonne du 7 février, concernant la semaine du 31 janvier au 6 février.

Cotation européenne. Vins de table : 6 200 hectos, 11°9, 3,70€ le degré hecto.
Vins de départment : 29 600 hectos, 12°3, 46€ l'hecto.
Vins de pays d'oc : 76 000 hectos 12° 9,65€ l'hecto.
Ces prix s'entendent le degré-hecto nu, vins pris en caves, tous frais en sus, suivant couleur, qualité et conditions.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 16:28
Primat mondial:
En Langudedoc-Roussillon, la viticulture est la première filière agricole. C'est aussi la première filière région viticole du monde, avec 25 000 viticulteurs, 280 caves coopératives viticoles et plus de 3 000 caves particulières.

La région en force:
Vinisud est la plus grande place de marché des vins méditerranéens. 18% de ses quelque 35 000 visiteurs sont des professionnels étrangers. Les producteurs du Languedoc et du Roussillon représentent 52 % des 1760 exposants. Vinisud est une gigantesque vitrine des producteurs des pays du pourtour de la Méditerranée.

Site internet:
Cette édition de Vinisud est l'occasion delancer le nouveau portail internet de la marque Sud de France : www.sud-de-france.com Il est destiné aux entreprises régionales, aux acheteurs comme aux particuliers, pour tout savoir sur la marque :pourquoi l'adopter, comment s'inscrire sous son ombrelle, comment l'utiliser, quels produits références, ainsi que des données sur les divers marchés, le vignoble et la viticulture.
Sur ce site, les exposants régionaux présentent leurs cataloguent électroniques. A terme, le site présentera les productions agricoles,en lien avec la gasronomie.

Cuvée Cerdan:
Pour boxer dur les marchés, la société héraultaise de négoce T § Co sort une Cuvée Marcel Cerdan, avec du vin de lacave coopérative de Saint-Christol. C'est en 1948, aux USA, que le boxeur décrochait son titre de champion du monde.

Source : Le Midi Libre.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 08:29
Des parfums de menthe, une bouche dense, ferme et équilibrée. Il peut se garder un an.

Source : Femme Actuelle.


Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 08:27
Avec sa robe dorée et pâle et ses bulles fines, ce champagne rond et épanoui offre de jolis parfums. Sa bouche est amplie, il a du charme et de l'élégance. Il possède une pointe de grillé qui se prolonge longuement dans la bouche.

Source : Femme Actuelle.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 08:24
De couleur très pâle, ce champagne offre des parfums qui sont à la fois grillés et tendres. Ses bulles sont fines et on apprécie son équilibre entre ampleur et acidité en bouche. Ses parfums se prolongent très agréablement.

Source : Femme Actuelle.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 08:19
Voici une cuvée couleur paille claire, aux bulles fines dont le nez gagne en complexité à l'air. Un vin de caractère à la bouche serrée et assez vineuse qui accompagnera vos repas de fête.

Source : Femme Actuelle.

Cordialement le Blad.
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 08:17
De l'or pâle et des bulles fines pour le coup d'oeil, un bouquet de fleurs et d'herbes fraîches pour le nez, que  rlèvent des notes minérales. Très séduisante, cette cuvée souple garde sa fraïcheur de l'attaque finale.

Source : Femme Actuelle.


Cordialement le Blad.
Repost 0

Articles Récents

Liens