Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:35

Les investissements consentis ces dernières consentis ces dernières années sont en train de payer même si  le rendement à l'hectare a baissé pour ces vendanges 2008.


Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:27

Pour beaucoup, il s'agissait d'une prmeière. Pour les autres, les vendanges, c'est une affaire de famille !
C'est dans l'après-midi du 29 septembre que les classes de CE3-CM1 de Mme Vissol et de CM1-CM2 de Mme Viana, profitant du soleil de septembre, sont partis à la découverte du raisin.
Avec entrain et curiosité, les élèves ont appris à couper les grappes, sur les précieux conseil de Julien Fauran et son père Jean-Paul, chef de la caserne des pompier de La Palme, aujourd'hui à la retraite.

[...]

Avec près de 800 kg, on peut dire que la récolte a été bonne !
Prochaine étape, et la cave coopérative, pour y apprendre les différents stadess de l'alaboration du vin.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:24

La semaine du 1er octobre, les enfants de la crèche et les anciens de la maison de retraite sont allés cueillir du raisin dans la main. Une occasion de faire fructifier les liens entre les différentes générations.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:14
"C'est une année particulièrement difficile". Erick Bernard, présidnet des vignobles de Crsac, n'a guère le sourire. "A cause de la sécheresse, on sera à moins de 30 % à la fin des vendanges par rapport à 2007 qui était déjà une année faible, avec 35 000 hl. Ca veut dire qu'on ne produira que 40 000 hl ". Du jamais vu depuis  les années 80 !

Plus que jamais, il faut entreprendre des efforts sur la commercialisation. "Avant, on produisait et on vendait comme on pouvait. L'ouverture du caveau en 2003, a été importante en terme d'image. Désormais, on travaille en partenariat avec des négociants. Mais il faudrait une structure commerciale collective sur l'Ouest audois et le Carcassonnais pour avoir plus poids par rapport au négoce. Cette aventure ne peut être que collective". La cave de Carsac, qui vient d'intégrer le guide Hachette, est prête pour un nouveau tournant.

Source : L'Indépendant.

Cordialement Le Blad.
Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:09
Pour aller conquérir de nouveaux marchés à l'export, les vignerons du Razès et de la Malepère veulent s'unir avec d'autres caves coopératives. C'est un des enseignements de la rencontre entre les dirigeants de la cave et le préfet, hier, à Routier.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 13:58
Les vendanges ont lieu chaque année à l'automne, généralement vers la fin du mois de septembre. Elles durent une dizaine de jours, en fonction des conditions climatiques et du nombre de vendangeurs.
Dans de nombreuse propriété sur la commune de Boutenanc, elles sont depuis toujours effectuées à la main. Cette méthode garantit la meilleure qualité au vin : coupés à la main, les raisins restent partement intacts jusqu'à leur arrivées dans le cuvage.
Les meilleurs raisins peuvent également être sélectionn"s par les vendangeurs.
Vendanger est un travail physique qui requiert en outre précision et concentration.
La solidarité est depuis toujours un maître-mot entre les vendangeurs qui s'entraident en fonction des difficultés rencontrées. Dans tous les cas l'ambiance reste excellente.
Le travail du porteur est extr^mement physique : après avoir rempli sa hotte avec les seaux des vendangeurs, il doit traverser la vigne pour aller la vider dans la benne.
Les méthodes n'ont jamais changé malgré les années qui passent.
La seule différence réside sans doute dans les matériaux qui compoosent la hotte : autrefois en métal tout comme les seaux des vendnageurs, les hottes sont désormais conçues en fibre de verre, et les seaux en plastiques.
Le raisin est ensuite transporté au cuvage pour la mise en fûts, et la vinification peut alors commencer.
Les fins de semaines font la joie des plus petits qui rejoignent leurs parentsq et quels plaisirs que de faire comme les grands, et de couper à leur tour les fruits murs, gorgés de soleil et de sucre.
Et pour nous "petitous" le meilleur moment reste la dégustation de ces butins.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 13:41

St-André-de-Roquelongue :


Ce mardi 23 septembre, les 10 enfants de l'antenne de l'IME Robert-Seguy ont découvert les vendanges dans les vignes de Guy Chrisostome.
Rappelons que ces enfants dépendent de l'institut médico éducatif Robert Séguy de Pépieux et, dans la mesure où ils sont issus de Narbonne et des villages du Narbonnais, leur lieu d'activités se situe au centre Louis-Signoles à Narbonne. Ce vendredi donc, Aurélie, Emma, Mélissa, Yona, Antoine, Corentin, Joël, Ludovic, Romain et Thomas ont donc découvert toutes les facettes, les difficultés et l'intérêt des vendanges, sous l'égide de Bérangère Coco-Bertrand, éductarice et enfant de Saint-André et de Marc Béteille, l'enseignant spécialisé du groupe, ainsi que d'Annabelle, actuellement en satge dans la structure. Pendant toute la journée, cette joyeuse "colle" a coupé, rempli les seaux, porté la hotte pour vivre une véritzble journée de vendanges...


[...]


Source : L'Indépendant.


Cordialement le Blad.

Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 13:20
Les premières "vendanges" de la résidence de la Croix-rouge" française Louis-Fonoll ont eu lieu par une journée quasi estivale.
Fil conducteur des animations de septembre, les vendnages ony clôturés un mis riche en activités diverses, avec entre autre la "surveillance" de la maturité de différents cépages prélevés dans les vignes (jeux autour de la reconnaissance des différents cépages et mesures du degré du raisin au réfractomètre).
Aidés par toute l'équipe de la résidence, les pensionnaires motivés ont investi une vigne préalablement aménagée afin que même les personnes en fauteuil roulant puissent profiter de la récolte.

[...]

La tête pleine de belles images et de souvenirs, rendez-vous a été pris pour le traditionnel repas de la "Soulenque".


Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 13:11

Le 2 septembre dernier, la cave coopérative Cellier Charles-Cros ouvrait ses portes pour la rentrée des blancs, (chasan) pour les propriétés de Pech et Bernadac.

La récolte laisse présager une diminution en quantité de 20 à 30 % par rapport à la précédente.

Bien que certains ceps soient fournis en grappes, les grains, vu le manque d'eau tant au printemps qu'en été, n'ont pu se développer au maximum. Par contre les degrés restent dans la moyenne.

On a constaté que les apports de ce jour varient entre 13 à 14 degrés.

Les prélèvements effectués pour les autres cépages, donnent les autres cépages, donnent à prévoir que la récolte 2008 sera bien inférieure en quantité également.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 12:55
Samedi 20 septembre, dès 8 h, joueurs et amis du Tennis-Club de La Garenne s'étaient donnés rendez-vous pour vendanger par solidarité une vigne.
Seaux et sécateurs attendaient les volontaires pour démarrer la ceuillette. Le temps était également de la partie pour cette journée de l'amitié. Pour certains c'était la première fois qu'ils goûtaient au travail des vendanges.
Les premiers rangs terminés, les bénévoles se retrouvèrent autour d'un copieux déjeuner agrémenté de charcuterie et de vin du terroir.
Après ce moment convivial, le travail reprit dans la joie et la bonne humeur. La vigne terminée, une apprentie vendangeuse se retrouva dans la benne.
En fin de matinée, tous les participants et leurs conjoints s'installèrent à l'ombre du mûrier platanes pour déguster de la saucisse grillée préparée par le maître grilladin des lieux. A la fin du repas, les covives se régalèrent de déguster une fameuse framboise avec de la glace pilée. Merci aux membres du Tennis-Club de La Garenne d'avoir participé à ces vendanges de la solidarité.


Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0

Articles Récents

Liens