Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 09:38
Les idées reçues sont légion autour du rosé. A la coopérative de Lézignan-Corbière, les professionnels font tomber les préjugés en dévoilant l'élaboration de ce breuvage.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 12:36

L'oenologie n'est plus seulement  le professionnel qui fait sa vinification, il est maintenant appelé à un rôle de conseil, d'étude et de recherche. Conseil auprès des viticulteurs pour le type de vignes à planter correspondant à la demande de la clientèle.
  L'exemple actuel est la clientèle "rosés" de plus en plus importante, l'oenologue cherchera ou fera développer les parcelles de vignoble correspondant à cette demande. Il sera un conseil en amont, pour que le résultat soit la satisfaction de la clientèle et en finalité un résultat commercial.
  Nous avons rencontré à la cave La Gaillarde à Valréas le directeur Gérard Conil et Thierry Bonnet oenologue.
  Gérard Conil raconte une anecdote lors d'un voyage en Australie ses confrères lui expliquaient il y a de cela plus de 15 ans "nous, nous faisons du vin en fonction de la demande de notre clientèle, en France ce n'est pas le cas... Aussi 15 ans après nous allons adhérer à leur conseil." Thierry Bonnet apporte des précisions "la production à la cave sera de 72 000 hectolitres pour 85 à 90 000 les années précédentes. Le millésime 2008 sera bon, mais boire plus rapidement  2007 par exemple. Cette diminution peut s'expliquer par les conditions cliamtiques peu favorables, et la suppression de 10 hectares de vigne par an."
   Pour répondre à la demande de la clientèle, les adminstrateurs ont souhaité développer une cuvée spéciale Côtes du Rhône Valréas prestige dès décembre.
   La cave emploie, en permanence 10 employés. Cette coopérative créée en 1928; a pris le nom d'une fleur "la gaillarde" une marguerite, qui est devenue le logo officiel, et bientôt prendra naissance une nouvelle désignation avec pour initiales LG toujours accompagnés de la fleur, mais avec une accroche locale, pour coller au terroir.

Source : Vaucluse Matin.

Cordialement le Blad. 

Repost 0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 12:23
Depuis juin dernier, les "Vignerons de caractère", de Vacqueyras -qui ont obtenu "les étoiles de l'accueil du Vaucluse", dans le cadre de la campagne "Bienvenue en France"- offrent en exclusivité une expo permanente ayant poiur thème les monstres des vignes ; cette idée est née de la rencontre de Pascal Duconget, directeur de la cave et d'Alain Reynaid, artiste et photographe passionné, qui propose une collection de photos insolites représentant des ceps de vigne façonnés par la main de l'homme et qui, dans leurs formes tortueuses, révèlent des monstres imaginaires.

Monstres Imaginaires.

L'idée était d'associer le vin et les monstres, tous deux issus de l'imagination du vigneron et de faire découvrir cette collection au grand public. Il est indéniable que cette dernière se démarque par la conjugaison de son jeu découverte et de son authencité ; le but de l'artiste étant de toucher à  l'inconscient en réveillant l'âme de chacun par la découverte d'un monde imaginaire peuplé de gentils monstres aux grimaces uniques.
Grâce à cette exposition, pour le moins originale, les "Vignerons de caractère", souhaitent mettre en avant le lien qui exister entre le vin et l'art. De très nombreux visiteurs ont déjà été enchantés par cette visite particulièrment surprenante ; les "Vignerons de caractère" qouhaitent en accueillir de nombreux autres dans leur espace dégustation-vente.

Rens. : 04 90 65 79 39 ou www.vigneronsdecaractere.com

Source : Vaucluse Matin.

Cordialement le Blad.
Repost 0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 12:22
victoire de Narbonne face à Bordeaux 26 à 17.
Repost 0
Published by Blad - dans RCNM
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 08:37

Montpellier-Vannes : 3-1. Mené au score le mhsc à réussit à revenir et gagner le match grâce à un doublé d'Aït-Fana et 1 but de Montaño.


Montaño









Karim Aït-Fana auteur du doublé.

























Source : www.mhscfoot.com

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 09:08
Le marché de grands vins du Beaujolais et de Bourgogne du sud, qui aura lieu cette fin de semaine à Fleurie, est ancré dans l'histoire viticole de la région et attire des milliers de dégustateurs, amateurs ou professionnels, venus à la rencontre d'une quarantaine de vignerons passionnés.
A leurs côtés, seront présents des éditeurs régionaux et nationaux, des librairies spécialisées, des distributeurs, des auteurs... pour le premier salon du livre gourmand.
Des exposants proposeront des produits régionaux et les visiteurs auront la possibilité de se restaurer sur place tout au long de la foire avec la cuisine beujolaise, au caveau de la mairie.


Source : Le Progrès week end.

Cordialement le Blad.
Repost 0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 09:07
Dans un fameux restaurant madrilène, un client demande au maître d'hôtel le prix d'une bouteille de bordeaux. "Trois cents euros", s'entend-il répondre. A ce tarif, les journaliers qui récoltent les raisins dont est issu ce vin exquis doivent travailler huit heures par jour pendant quatre jours pour pouvoir s'en offrir une. Ce chiffre peut sembler exagéré, mais les vendangeurs y trouve leur compte. Les derniers sont partis début octobre du petit village andalou de Valdepeñas de Jaén pour aller travailler en France. Quatre autocars transportent 187 hommes et femmes qui ceuilleront à la main les grappes qui donnent les crus les plus convoités (et les plus cher) au monde.
    Ils s'estiment pourtant plus heureux de pouvoir faire les vendnages dans ce grand château bordelais. Pourquoi ? "Ca rapporte plus  : nous sommes payés 85 euros par jour, pour huit heures de travail ", répond Francisco Prieto, le contremaître de l'équipe, soit 10,60 euros de l'heure. Selon le syndicat espagnol UGT, la convention qui régit le secteur en France fixe le salaire minimum à 8,70 euros de l'heure. Dans la province de Tolède, il est de  6,60 euros, et dans celle de Ciudad Real, de 5,56 euros. Les comptes sont vite faits : 5 euros de plus de l'heure font 600 euros de plus pour les deux semaines que ces vendnageurs andalous passeront en France.
   D'autres prestations poussent les journaliers à préparer leurs. En France, pendant les vendanges, , on met à leur disposition un logement décent. Les couples ont même droit à leur propre chambre. A midi, tout le monde est nourri par le patron dans un réfectoire digne de ce nom, et non, comme souvent Espagne, sur des tables improvisé au milieu des vignes. Ces avantages viennent s'ajouter à un salaire supérieur. Ils doivent cueillir le raisin avec préaution et le plus  vite possible. "Nous mettons le raisin  dans des caissettes de 5 kilos. Il ne doit y avoir aucune feuille ni aucune tige, explique Francisco. Les caissettes sont ensuite fermées hermétiquement. Le raisin doit arriver impécable au chai." Les 1 000 euros empochés par les journaliers connaissent à peu près le même sort : ils reviennent en Espagne sans avoir été touchés. "C'est du bénéfice net. Nous n'avons pas besoin de prévoir la nourriture. Il n'y a aucune dépense. Bien attendu nous signons tous un contrat dès notre arrivée. Mais, surtout, nous travaillons avec beaucoup de plaisir, on nous traite très bien et les conditions sont excellentes ", poursuit Francisco.

[...]

Source : Le Courrier International.

Cordialement le Blad.
Repost 0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 08:59

Fleurie du 17 au 19 octobre 2008.

Au coeur du village de Fleurie :

-Vendredi 17 octobre de 14 h à 20 h
-Samedi 18 octobre de 10 h à 20 h
-Dimanche 19 octobre de 10 h à 20 h.


Source : Le Progrès.

Cordialement le Blad.

Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 09:10
Des racines et des ailes la célèbre émission de France revient au travers d'un reportage sur l'oenotourisme.

Si l'on en croit une étude du CREDOC la France devrait perdre son lideurchip viticole d'ici 2015 au profit de l'Espagne. C'est pour cela que l'oenotourisme se développe.

Cette reconversion s'impose.

"On est vigneron mais on ne peut plus s'en contenter", reconnait Armelle Falcy-Cruse, propriétaire du château du Taillan dans le Médoc. "Avec la concurrence du Nouveau Monde" et a crise actuelle du vin il faut se diversifier. Grâce à l'oenotourisme ses ventes ont grimpé de 10 à 30 %.

Pour faire face à la concurrence internationles les vignerons français s'adaptent à la demande. Si les ventes à lapropriéts ont toujours existé, elle n'a jamais été aussi développé.


Tous ne puevent se convertir à l'oenotourisme car cela a un coût. La crise est bien présente.


Source : Le Progrès, article de Laurent Chignaguet.

Cordualement le Blad.
Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 09:00
Les Beaujolais de Lyon font leur rentrée ce vendredi à 20 heures à la salleJean-Couty, rue Sergent_Michel-Berthet à Gorge-de-Loup. Au programme un grand buffet arrosé... de Beaujolais et de la chanson avec Lucien Delly et "Les coulisses de la chanson", qui animeront ce premier gala de la saison. L'entrée est gratuite. Pour ce qui ne pourront pas être présents, la prochaine soirée de cette ancienne société de philanthropique, qui avait  été cré en 1945 pour permettre aux Lyonnais originaire du canton de Beaujeu de se retrouver, se tiendra la 3e semaine de novembre, le vendredi 21 novembre à 20 heures, toujours salle Jean-Couty. Carte blanche à André Avon, qui sera chargé de l'animation de la soirée.

Rens. auprès du président Georges Murator au 04 78 24 07 92 ou sur le site http://beaujolaisdelyon.free.fr

Source : Le Progrès.

Cordialement le Blad.
Repost 0

Articles Récents

Liens