Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 09:19
Pour Philippe Coste, cela ne fait aucun doute, chaque vigneron de chaque terroir doit aussi parvenir à montrer son identité à travers le nom du Languedoc, qu'il soit en Corbières, en Minervois ... Ce n'est ni la question de trouver le plus petit dénominateur commun, encore moins de lisser les styles des vins, mais "simplement" d'assumer la notion de partage entre vignerons et l'appartenancez à une région à l'image de l'incontournable modèle bordelais. "Le Languedoc-Roussillon n'a pas une politique vitcole clairement affichée et ambitieuse, cela va être aux interprofessions de la faire et on est prêt à faire de l'ingérence " a prévenu le présidentqui verrait bien les quatre interprofessions concernées à la manoeuvre. "Sud de France n'a été qu'une occasion ratée pour l'organisation qui aurait dû se mettre en place ", déplore Philippe Coste qui souligne que la Région n'accompagne pas les Interprofessions. "Elle le fait par le biais des entreprises et finalement cela me va bien, l'idée ,c'est quand même avant tout de vendre du vin ".


Source : L'Indépendant.


Cordialement le Blad.
Repost 0
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 09:08

Victoire mérité du MHSC face au RC Lens 2 à 0 dans les toutes dernières minutes du match.  Et ce malgrè l'expulsionYanga-Mbiwa à la 76e min.


Montaño (89e) 











Lacombe (90e+1).












Source : www.mhscfoot.com , www.l'équipe.fr

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 14:52
Les vignerons voulaient étoffer leur gamme et étonner les papilles des gourmets. C'est mission accomplie avec le vin de raisins surmûris mis au point l'an dernier. Un nectar baptisé "Folie douce", doré comme un rayon de miel. Encouragés par le succès de la cuvée précédente, les vignerons de la cave coopérative ont renouvelé cette vendange sur le tard. Tout récemment, ils ont ceulli les raisins urmûris de bourboulenc sur les terres situées le long du chemin des Romains Une vendange manuelle et confidentielle, effectuée en famille ou presque par l'équuipe du conseil d'administration. Magnifié par le talent des vignerons, le raisin gorgé de sucre et de promesses annonce déjà un grand millésime.
 Cerise sur le caveau. En  effet, le vin de raisin surmûris c'est un peu le grain de folie des vignerons, la cerise sur le caveau. Notamment cette année où les conditions météo sont optimales : "La sécheresse estivale, le vent du Nord qui a soufflé après les vendnages, puis quelques épisodes de gel ont concentré les baies en sucre. Le raisin est sain et a bien résisté. Les pluies de novembre n'ont pas eu d'incidence car ce raisinb est cultivé sur des terrasses de galets roulés qui ne retiennent pas l'eau. Puisque les conditions climatiques s'y prêtaient, nous avons pu récolter le raisin surmûri en décembre au lieu de novembre l'an passé : c'est encore mieux !" , indiquent Michel Coutelier et Daniel Sendrous, responsables du Chai des vignerons. Les professionnels ont misé sur le bourboulenc, un cépage qui présente une peau suffisamment épaisse pour supporter le froid. Bien emmitouflée dans cette couverture naturelle, la puklpe du raisin se charge de parfum au gré des températures extrêmes. Telles des décorations de Noël, les grappes rougies par le soleil et le gel dégoulinent le long des ceps dénudés.
En attendant le printemps. Pour combler les amateurs, les vignerons ont décidé de doubler leur production. Entre 2 000 et 3 000 bouteilles de 50 centilitres seront produites cette année pour une cinquantaine d'ares récoltés. Mais avant de savourer la nopuvelle cuvée, il faudra patienter jusqu'au printemps. Après le passage du raisin dans le pressoir pneumatique de Conilhac et un débourbage de 48 h, le sjus seront mis à fermenter entre 15 et 18 degrés durant trois semaines. "Le pressoir pneumatique écrase le raisin en douceur et nous utiliserons le chai de Conhilac car il est climatisé. Cela nous permet de contrôler la température et de la rendre idéale pour la fermentation ", reprend Michel Coutelier, directeur de la cave. Ensuite, les vignerons procèderont à l'élevage en cuve inox puis à la mise en bouteille dès la fin du premier trimestre 2009. En attendant le nouveau millésime chargé de douceur, les connaisseurs peuvent encore déguster la "Folie Douice" de l'an dernier. "Il nous reste peu de bouteilles, de quoi tenir jusuq'aux fêtes ", confient les responsables. Mieux vaut se hâter pour que le nectar de décembre trône sur les tables de réveillon : en apéritif, avec un foie gras ou une bûche de Noël, c'est un cadeau pour le palais !


Chai des vignerons, 15 avenue Mistral, 04 68 27 00 36.


Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 10:29
Voici quelques photos des Pyrénées-Orientales :

Corbières "catalanes"






















Recorbières "catalanes"






Cave de Pena





Cordialement le Blad.



Repost 0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 09:53

Les délégués du futur Syndicat Régional des Vignerons sont rentrés satisfait de la cpaitiale. Denis Pigouche pour les Pyrénées-Orientales, l'Héraultais Richard Cambefort, le Gardois Michel Allemand et l'Audois Philippe Vergnes ont ressenti " de la  sincérité chez leur interlocuteur ", M.Stoumboff, conseiller technique du ministre de l'Agriculture. Les syndicalistes étaient dans leur démarche par Jean-Luc Dairien, le Directeur Départmerantal de l'Agriculture.

Ce rendez-vous avait été obtenu après l'occupation pacifique des locaux des administrations agricoles de la région, fin novembre. "La demande porte sur un problème d'équité " , insiste Philippe Vergnes. "Nous demandons que les zones viticoles puissent aller chercher les DPU, les aides à l'hectare (les droits à paiement unique). Il faut savoir, explique le président des audois, que l'enveloppe de 9 milliards d'euros arrive sur le bureau du ministre, mais que la viticulture en exclue. En 1992, on a refusé d'entrer dans le système car, à l'époque, le prix du vin était correct. Les DPU, un des volets de la Politique Agricole Commune était pratiqué en tant que compensateur de prix. Mais, aujourd'hui, nous pensons que nous en avons besoin, et surtout la conjoncture n'est plus la même. Dans le contexte actuel où les pertes à l'hectare ne permettent plus à un vigneron de vivre du fruit de son travail, il est logique de demander à faire partie des bénéficiaire de cette enveloppe allouée aux agricultuers ".

"On est tous des paysans".

 

Ces droits à l'hectare sont attibués aux agriculteurs afin de maintenir une agriculture durable dans le pays. Aujourd'hui les céréaliers, les riziculteurs, les arboriculteurs et les éleveurs les touchent. Les vignerons, paysans à part entière, contibuent à entretenir l'espace, à le cultiver, et évitent, ainsi cles friches sur le territoire national : "Nous participons au volet paysager et à l'entretien de l'espace et, à ce titre, nous pouvons y prétendre au même titre que les autres ",  précise Philippe Vergnes. Face aux syncalistes de la région, M.Stoumboff s'est montré encourabeant : "Vous ne pouvez pas mieux tomber, le train est en gare ! " leur a-t-il signifié de manière symbolique. En fait, Michel Barnier a présenté en fin novembre le bilan de la négociation communautaire sur l'évolution de la PAC ouverte il y a un an, et conclue le 20 novembre dernier. C'est maintenant aux états membres de décider des mesures à inscrire dans l'enveloppe rural dont les moyens seront accrus d'ici 2013 à hauteur de 5 % du montant des aides.
Les gouvernements peuvent également revoir les modalités des aides directes des agriculteurs, et celles-ci peuvent notamment être orientées sur des modes de production durables, sur des productions et des territoires fragiles, ou sur des outils de couverture des risques climatiques et sanitaires.

Le calendriers joue donc en faveur de la demande des vignerons, requête qui n'impute en aucune façon l'OCM viticole.

A l'issue de l'entretien ministériel, Philippe Vergnes avoue : "J'ai rarement eu des entretiens aussi sincères, celui-ci me semble pouvoir être suivi d'efficacité. Notre ministre est favorable à l'équité dans la répartition. Il a besoin d'être soutenu et c'est la raison pour laquelle je vais me rapprocher des responsables viticoles pour leur demander d'appuyer notre démarche. Nous avons face à nous une fenêtre ouverte, à nous de savoir en profiter ".
Un échange fructueux intervenu au bon moment, qui vise des aides pour 2009.
Une bulle d'oxygène pour une viticulture asphyxiée.

Source : l"Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 09:07

Ca y est ! Le vin nouveau est sorti des cuves et il faut le goûter !
Rien de mieux que quelques châtaignes pour l'accompagner !
Et plutôt que de le faire chacun chez soi, mle Comité des fêtes a eu la chaleureuse idée de convier les villageois à la salle des fêtes pour les déguster.
Afin que la soirée soit plus conviviale, le comité avait aussi prévu un spectacle pour accompagner le tout : une troupe amateur d'Argeliers qui ont enchanté le public venu nombreux.
En effet, les habitants avaient répondu nombreux à cette soirée, autrefois traditionnelle, qui n'avait pas eu lieu depuis^plusieurs années.
C'est plus de 120 personnes qui se sosnt retrouvées pour applaudior les acteurs et se régaler avec leschâtaignes cuites à point et le vin nouveau.
Celui-ci avait été offert par le "Domaine La Visonnière", de Lucien Salvador.
Il a fait découvrir aux amateurs son "p'tit cru d'Lulu" pour le plaisir de chacun, ; ainsi que la cave coopérative du village qui avait, elle aussi, fourni son vin nouveau.
Le public conquis par le spectacle haut en verbe et en couleurs, et par les agapes a passé une fort bonne soirée qu'il faudra renouveler l'an prochain !


Source : L'Indépednant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 08:58

Ils s'étaient mis à trois associations pour fêter dignement, les châtaignes et le vin (nopuveau ou non). Le club "Roquefort Corbières Randonnées" a fait découvrir ou redécouvrir aux marcheurs volontaires les plus beaux sites des environ du village. La MJC a fabriqué un astucieux "tonneaux à châtaigne" fabricayion maison d'Yves et Régis, particulièrement efficace pour les marrons chauds. Elle a mis à disposition sa sono, avec Manu et Anthony en DJ et, évidemment, les celliers Saint-Martin ont fourni le vin.
Une fête nouvelle somme toute réussie, qui demande un peu de rodage, comme tyoute première, et qui sera parfaite les prochaines fois, car il est évident qu'il y aura des prochaines fois.
Au cours de cette fête, Lilian Copovi, adjoint au maire, et en son nom, a remis la rare et presitgieuse médaille de la ville à Gilbert Batlle, pour son dévouement sans faille et sa disponibilité pour le village. Il a fait profiter de son talent de ferronnier, pour son action en tant qu'ancien président de  "Roquefort Corbières Randonnées" à la fête duquel il a su, durant 7 ans, avec gaieté et gentillesse, transmettre son amour du patrimoine naturel de notre pays.
Une belle soirée sous le signe de l'union entre associations et de l'amitié où, environ 80 personnes ont partagé châtaigne, vins et joyeuse ambiance.

Source : L'Indépendant.

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 09:46

Im Fitou Anbaugebiet.

Etwas Sü,e im Land der Katharer....
Im Fitou-Anbaugebier zwischen Narbonne und Perpignan sind es 9 Gemeinden, die seit 1936 die "Vins Doux Naturels" genannten Likörweine Rivesaltes und Muscat de Rivesaltes herstellen dürfen : Caves, Fitou, La Palme, Leucate und Treilles an der Mittelmeerküste, und weiter landeinwärts Cascastel, Paziols, Tuchan und Villeneuve im Massiv der Corbières.

Während die Muscat de Rivesaltes frisch und elegant sind, zeichren sich die Rivesaltes "Ambré" und Rivesaltes "Tuilé" durch Reife und Fülle aus.

Trinken Sie diese Weine zum Aperitif, oder als Begleiter von Stopfleber, charatervollen Käsesorten und Sü, speisen.


Informations :

Association de défense et promotion des Vins Doux Naturels de l'Aire de Fitou RN9 -Aire de la Via Domitia 11 480 La Palme

Tel : 04 68 40 42 76

vdn-aude@wanadoo.fr

www.vinsdoux-aude.com

 

Source : Escapades en pays Narbonnais.

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 09:32

The Fitou soil

There is also sweetness in the land of the Cathare...
Futou is situated between Narbonne and Perpignan. Since 1936, nine villages in this region have been cultivating cines in this specioal soil to produce the naturally sweet, fortified wines called "Vins Doux Naturels". These villages are Caves, Fitou, La Palme, Leucate and Treilees, on the Mediterranean coast, and Cascastel, Paziols, Tuchan and Villeneuve, which are inland in the Cortbières massif.
The Muscat de Rivesaltes is full of freshness and finesse while the Rivesaltes Ambré and Tuilé offer maturity and richness - these are the perfect wines to serve aperitifs, as dessert wines and to partner foie gras and are an ideal accompaniment to a fine French cheese.

Informations :

Association de défense et promotion des Vins Doux Naturels de l'Aire de Fitou RN9 -Aire de la Via Domitia 11 480 La Palme

Tel : 04 68 40 42 76

vdn-aude@wanadoo.fr

www.vinsdoux-aude.com

 

Source : Escapades en pays Narbonnais.

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 09:20

"Terroir de Fitou"

En Pays Cathare, la douceur en plus ... Entre Narbonne et Perpignan, sur le terroir de Fitou, 9 communes produisent des Vins Doux Naturels depuis 1936. En bordure de Méditerranée, les villages de Caves, Fitou, La Palme, Leucate et Treiles : plus dans les terres, sur les massif des Corbières, Cascastel, Paziols, Tuchan et Villeneuve. Fraîcheur et Finesse, pour le Muscat de Rivesaltes. Maturité et Richesse pour les Rivesaltes Ambré et Tuilé ; ils sauront vous séduire à l'apéritif, au dessert, sur un fopie gras ou sur des fromages typés.

 

Informations :

Association de défense et promotion des Vins Doux Naturels de l'Aire de Fitou RN9 -Aire de la Via Domitia 11 480 La Palme

Tel : 04 68 40 42 76

vdn-aude@wanadoo.fr

www.vinsdoux-aude.com

 

Source : Escapades en pays Narbonnais.

 

Cordialement le Blad.

Repost 0

Articles Récents

Liens