Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:29

La loi Evin est muette sur la publicité et le vin sur Internet. Le texte, adopté en 1991, n'avait pas prévu l'explosion du web. Mais au fil des années, le texte n'a jamais été rafraîchi. En deux mots, la loi Evin limite la publicité des alcools à la presse professionnelle et la presse magazine. Autorisée par voie d'affichage, elle est exclue de la télé et de la radio. Seules les caractéristiques générales du produit peuvent être signalées. Tout ce qui incite à la consommation est prohobé.
Face à ce vide juridique, c'est donc au juge de trancher, ce qu'il a fait à maintes reprises, resserant encore l'étau. La jurisprudence a étendu l'interdiction de la pub sur l'alcool dans les médias visés par la loi Evin, à Internet dans l'affaire Heineken. Par ailleurs, et notamment à l'encontre du journal Le Parisien, le juge a reconnu que la loi Evin réglemente la pub sur l'alcool sans définir ce qui constitue un contenue publicitaire, par opposition à un contenu strictement informatif sur l'alcool, qui - lui - resterait autorisé. Ce qui amène donc à se poser la question de la limite trénue entre information et publicité.
Alors qu'un groupe de travail planche sur l'indispensable modernisation de la oi Evin, comment interpréter les récents propos de Roselyne Bachelot favorable à la pub de l'alcool sur Internet sur la chaîne de télévision BFM : "je souhaite, avec toutes les précautions qui s'appliquent à la presse écrite, que nos viticulteurs puissent lutter à armes égales sur Internet avec les étrangers. Actuellement, sur le net les producteurs étrangers font de la publicité ou de l'information alors que nos viticulteurs ne peuvent  en faire. Je souhaite une harmonisation de la législation entre Internet et la publicité écrite."
De tels propos admettent que la pub sur le net serait autorisée dans les limites posées par la loi Evin , la loi prévoyant notamment que la publicité se limite à un contenu objectif.
Attention, cela n'est qu'un propos, et rien n'indique que la loi, aboutissement législatif du rapport du groupe de travail, suive ces conclusions-là.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:26
victoire d'Aurillac 31 à 9  face à Narbonne.

Source : www.rcnm.com

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans RCNM
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 17:57

but

Voici la vidéo du but égalisateur :


Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 16:47
Montpellier-Nîmes derby du sud aussi chaud dehors que dedans. Jeudi bagarre entre supporter nimois et montpelliérains. Hier rebagarre avant l'entrée des supporters gladiators.

Résultat : 1-1


Lacombe, auteur du but.

Source : www.sport.fr
















































































































Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 10:43

A l'occasion de la présentation du Rocbère primeur, une dégustation de vin accompagnée de châtaignes grillées, et pour ceux qui avaient encore faim de bonnes saucisses grillées. Comme toutes les années, et dans les mêmes circonstance, la cave Rocbère propose une approche conviviale du vin, tout en simplicité et sans complexes, pour un agréable moment de rencontre, car nul n'a besoin d'être un expert pour aimer le vin, toutefois certaines recommandations permettent de l'apprécier pleinement, il faut savoir le regarder, le humer, et le goûter, beucoup de monde, à ce rendez-vous annuel qui était animé par le groupe "Loupagaillous".



Source : Le Petit Journal.


Cordialement le Blad.

Repost 0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 10:34

C e jeudi 16 octobre, la cave coopérative de Pouzols organisait la grande soirée Primeur avec à la clé châtaignes, cochonailles et bien entendu vin nouveau à gogo, (blanc et rouge). Le vin primeur 2008 est arrivé ! Et le vignerons de Pouzols et Mailhac en sont très fiers ; un vin d'exception avec une légère teneur en gaz carbonique qui vous donne au palais un léger "picotis" pas désagréable du tout. Le blanc a été primé par la coopération régionale sur 300 appellations. Il a obtenu la médaille d'argent, de quoi être très fiers et gageons qu'avec ce résultat, il n'y aura pas du tout le monde ! A cette occasion, l'ancien président, M. Daniel Bartes de la cave, apportant ainsi du sang neuf. Souhaitons une bonne retraite à l'ancien et beaucoup de bonheur dans sa tâche au nouveau président.


Source : Le Petiot Journal.


Cordialement le Blad.

Repost 0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 13:22
Au niveau économique ce sont des économies d'échelles en moins pour les viticulteurs et les groupements de vinificateurs (Caves Coopératives) et donc une diminution accrue de la rentabilité de l'activité. De même, le vignoble du Midi possède actuellement une surface lui pemrettant de répondre à la demande d'importants marchés. Si demain ce n'est plus le cas, alors que la consommation mondiale est en hausse (augmentation dans les pays nouveaux consommateurs), nous ne pourrons plus répondre à cette demande et ces marchés seront pris dans d'autres pays qui eux auront les surfaces suffisantes.
  On peut aussi noter que le vignoble Languedocien correspond à deux types de production. Si la première, qui n'est pas (ou moins) menacée et qui est également la pluès récente dans la région correspond à une production à haute valeur ajpoutée, la seconde, moins qualitative certes -bien qu'elle ait su dernièrement s'adapter- correspond à la demande de ces pays nouveaux consommateurs, notamment la Chine déjà prévue comme plus gros consommateur de vin d'ici quelques années. Pourquoi alors ne pas utiliser ces fonds pour conquérir ces marchés en plaine exapnsion ?
  Au niveau local que dire du devenirdu paysage une fois que ces milliers d'hectares seront redevenus friches et guarrigues ? Et que dire de l'emploi ?

Source : Le Petit Journal.

Cordialement le Blad.
Repost 0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 14:19


















Cordialement le Blad.
Repost 0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 13:42

Les vendanges 2008 prennent fin et peu à peu l'activité se centre au niveau des caves, cuviers et autres chais de vinification. Tout se passe maintenant dans l'intimité des cuves, foudres, muids et autres barriques, sous l'oeil attentif des vinificateurs.
    Le millésime 2008 sera marqué par une faible récolte en volume et ce dans toutes les ré&gions viticoles françaises. En cause, une floraison difficile, des accidents climatiques (gel, grêle) et une forte pression des maladies.
    Pour le Languedoc-Roussillon la qualité des raisins récoltés a été assez bonne. Un bon état sanitaire était au rendez-vous dans la plupart des cas. Sur certaines parcelles tardives les raisins sont encore sur pieds et cela semble encore "se tenir".
   Même s'il est encore un peu tôt pour en juger nous avons dans l'ensemble un bon millésime qui n'arrive certes pas à la hauteur de 2007 mais qui nous promet des vins francs et probablement d'une belle garde.
    Ces résultats plutôt positifs par rapport à l'ensemble du vignoble français ne doivent pas nous faire oublier que quelque chose de grave est en train de se produire dans le plus grand vignoble de France.
     En effet le vignoble du Midi est actuellement menacé par la campagne d'arrachage subventionnée qui continue d'avoir lieu dans tous les vignobles d'Europe, principalement dans ceux où la crise viticole est la plus ancrée.

 

On arrache les meilleures vignes.

  Au premier abord on peut penser que cette situation est positive. En effet, ce système - basé, il faut le rappeller sur le volontariat - va permettre une meilleure compétitivité des vignobles en éliminant les vignes les moins qualitatives, qui n'auraient d'ailleurs jamais du être plantées ou qui avaient lieu d'être seulement alors que le Midi était en plein dans la production de masse d'après guerre. 
  Ce ne sera pas forcément le cas car les vignes les moins rentbles - puisque la rémunation se fait principalement en fonction du rendement par hectare - sont celles qui sont non issues de sélection clonale - possédant donc une diversité génétique probablement utile pour l'avenir. En un mot, les vignes arrachées seront parfois meilleures !
   C'est, de plus, toujours un échec d'arracher des vignes encore en état de produire et c'est à coup sur une grande tristesse pour le vigneron concerné. On peut ainsi lire dans le journal La Croix du 13 septembre 2008 le témoignange de cette viticultrice du Minervois : "C'est un crève-coeur. Cela me fait bizarre de recevoir de l'argent pour casser mon outil de travail. Dans les années 1990, on a recu des primes pour replanter. On a arrêté la production de Carignan, le fameux "gros-rouge", pour un vin de qualité et des cépages nobles... qu'on doit aujourd'hui arracher !"

Une image de "gros-rouge" à combattre.

Alors s'il est vrai qu'il faudrait éliminer les moins qualitatives, il faut aussi tenir compte de l'effort fait ces dernières années dans le sens de la qualité. Le vignoble du Midi a bien effectué sa mutation mais c'est malheureusement dans l'esprit des consommateurs que l'évolution n'est pas suivie...

    C'est sans doutez dans un sens pour répondre à cette image de "gros rouge" et pour faire bouger les esprits les plus récalcitrants que la Cave Coopérative de Gignac a élaboré une cuvée arborant le fameux diptère et nommée - avec ironée- "Vin de merde - Le Vin des Philosophes".
    Et bien vous me croirez ou pas mais les 5 000 bouteilles produites - commercialisées à 7 euros - sont déjà épuisées et la production devrait se poursuivre.
  Riez, ce n'est pas drôle....


Source : Le Petit Journal.

Cordialement le Blad.

Repost 0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 09:59
De la pub pour un bar lyonnais :























Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Pub
commenter cet article

Articles Récents

Liens