Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 09:49
Un vigneron de Sainte-Vallière, adhérent à la cave d'Argeliès a comparu mercredi 12 novembre devant le tribunal correctionnel de Mopntpellier. Lors de la dernière manifestation régionale, le 25 juin 2008 à Montpellier, il avait été vu en train de lancer un caillou vers les forces de l'ordre, et le projectile avait atterri sur le bouclier d'un CRS.
Le militaire n'avait pas été blessé, et son état n'a pas fait l'objet d'une interruption de travail. Insistant sur la faiblesse des conséquences de m'acte;l'avocat du vigneron, Jean-Pierre Kardsenty, avocat au barreau de Paris, souvent mandaté par la Fédération Audoise des caves, a plaidé la relaxe. Mais le procureur, pour parer aux troubles à l'odre public, a, lui, requis deux mois avec sursis. Finalement, le vigneron a été reconnu coupable et a été condamné à 8 jours avec sursis.
Le syndicat des vignerons, en délégation régionale, a tenu à assister le vigneron dans cette épreuve judiciaire, et des délégués de l'Hérault, du Gard, et de l'Aude ont fait le trajet jusqu'au tribunal.


Source : l'Indépendant.


Cordialement le Blad.
Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:30

Victoire nette et précise de Montpellier hier face, justement, face à Troyes, 3 à 0.




Lilian Compan ouvre le score à la 5e min.














Montaño double le score à la 16e min.










Camara enfonce le clou, à la 81e min, pour une splendide victoire.










Source : www.mhscfoot.com


Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:25

Le comité des fête du village de Ladern-sur-Lauquet a organisé, samedi en fin de journée, sa traditionnelle soirée "châtaignes et vin nouveau" au foyer et 160 convives avaient répondu à l'invitation.. Pour l'ambiance et la partie musicale, le chef Mister John était à la baguette pour la plus grande joie des danseurs et, à minuit, on a fêté l'anniversaire d'Hervé Marrot, avec un récital du chanteur local David. Excellente soirée qui s'acheva bien tôt, le matin, dans la bonne humeur.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:05
Si la viticulture ne voit son salut que dans son adaptation à la crise profonde, elle sait qu'elle se doit d'innover, encore et toujours. Et pour la famille Egretier, (où le père, qui a officièlement passé la main à Jean-Michel a du mal à quitter le trône), innover reste toujours d'actualité, après les turbumences traversées par la soci"t".
Le dépôt des trois derniers brevets prouve que la capacité de recherche n'a pas été entamée malgré les difficultés passées.
Aujourd'hui, la paghe est tournée. Et le premier prix du salon Dionysud saluant l'ingéniosité d'une nouvelle machine viticole le porte intercep auto stable autonome couronne ces efforts.
"Il équipe de manière autonome tous les matériels existants portés ou traînés, à l'arrière dans les plantations en ligne. La nouveauté, c'est la précision du travail, et la stabilité, car même si le tracteur penche, l'appareil, lui reste stable en restituant l'équilibre" détaille Michel Egretier, qui a mis au point ce port cep.
Il permet par exemple de désherber entre les souches, là où le tracteur ne passe pas, ce qui limite l'apport de produit chimique.
Si le porte cep existe depuis une bonne cinquantaine d'années, passant du stade mécanique à hydraulique, il a été peaufiné au fil du temps.
"Non seulement mon appareil est précis, mais en plus, il s'use moins vite que les autres car il encaisse moins de coups, le travail est plus régulier, plus souple. Et il est très facile à manier", précise l'inventeur. Outre la viticulture, la société Narbonnaise poursuit son incursion dans le domaine agroalimentaire et s'est vue décerner un autre prix, dans la catégorie qualité hygiène et service, pour une pompe adaptée à un mélangeur qui homogénéise mieux les pâtes. Cette pompe volumétrique bilobe, qui facilite la fabrication des aliments pâteux et fibreux, présente l'intérêt d'un démontage ultrasimple, pratique pour l'entretien et la maintenance des machines.
C'est cette facilité qui a séduit le jury de professionnels de l'agroalimentaire de Rennes lors des 12e trophées de l'innovation au salon CFIA.
Lauréat à double titre pour cette année 2008, Michel Egretier n'est pas prêt de se retirer des affaires.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 12:58

Le syndicat des vignerons de l'Aude communique :

Popo nous a quitté. C'était un homme dévoué, honnête, ardent défenseur de la cause viticole tout au long de sa vie. Vigneron installé au cours des années 60 dans l'étang de Marseillette, sa vie a été marquée par son engagement syndical.
D'abord auprès des Jeunes Agriculteurs dont il aimé à rappeller qu'il avait été le plus vieil adhérent : jusqu'à 54 ans il les a encouragé à défendre leur profession et les a soutenu inlassablement. Ensuite  au Syndicat des Vignerons de la région Carcassonne - Limoux dont il était administrateur et dirigeait la section locale.
Beaucoup se souviennent de son action autour de l'étang de Marseillette où il s'est dépensé sans compter pour améliorer le quotidien de ses collègues. Sans jamais rechercher un quelconque intérêt personnel.
Administrateur de la coopérative "La Grappe Minervoise" à Puicheric (aujourd'hui "Cellier du Nouveau Monde"), engagé à la SAFER avec laquelle il a souvent oeuvré, l'action de Paul a toujours été quidée par un profond altruisme au service d'une cause qu'il croyait juste. Ami d'André Castera, il a été un membre actif du Comité d'Action Viticole. Il savait tour à tour être dur ou fin négociateur. Qui ne se souvient pas de ses prises de paroles lors des assemblées ou autres réunions lorsqu'il pousait ses "coups de gueule" contre telle ou telle injustice ou qu'il apportait son soutien à l'un ou l'autre d'entre nous. Paul était un bon vivant, toujours d'humeur égale, un homme respectueux, un campagnon de tous les instants dont la fidélité à la cause viticole a été exemplaire.
Popo, voilà le juste hommage que voulaient te rendre tes collègues et amis vignerons.
Merci Popo.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Nécrologie.
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 10:31

Dimanche 16 novembre à partir de 17 h 30  dans la salle polyvalente de la route des plages, le comité des fêtes organise la traditionnelles fête des châtaignes et du vin nouveau. Avant de déguster ces deux  mets de saison, c'est la troupe "Plumes de nuit" qui chaufera la salle avec son spectacle haut en couleurs pour un très bon moment d'animation et de divertissement populaire.
Après le spectacle, vers 19 h, place donc à la dégustation de châtaignes brillées, le tout arrosé de vin nouveau de la cave. L'entrée est gratuite.

Source : Le Midi Libre.

Cordialement le Blad.

Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 10:26
Aujourd'hui, à 17 h, à la cave coopérative, les adhérents, et tous ceux qui s'intéressent au vin sont invités à une dégustation. Aux adhérents seront démandés les dates de ceuillette, le matériel utilisé et d'autres précisions.
Le but de cette dégustation proposée par le conseil d'administration est de faire découvrir les principaux vins élaborés cette année.

Source : Le Midi Libre.

Cordialement le Blad.
Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 09:17



"Tiens, il y a beaucoup de monde ce soir au théâtre pour cette pièce" faisait remarquer à son épouse un homme qui se randait aux Trois Ponts voir "Jésus reviendra et il sera une femme". Cette pièce, jouée par la troupe "Les défroquées", a été écrite par Marie-Christine Cordier. En fait, il ne s'agissait pas de la file d'attente qui précède l'entrée, mais d'une soixantaine de personnes agenouillées, priant à haute voix pour laver l'affront qu'à leur avis cette réprésentation théâtrale faisiat de Jésus Christ, et distribuant des tracts.
Notre spectateur, lui-même catholique, n'en est pas encore revenu, croyant que telles pratiques avaient totalement disparu et pensant que ce type de manifestation était réservé à certains milieux extrêmistes islamiques, comme on a pu le voir après après les représentation de Mahomet dans un journal statirique.

Un air de déjà vu.

Ce n'est pourtant pas la première fois que les catholiques traditionalistes agissent à l'encontre de cette pièce. Selon son auteur, Marie-Christine Cordier, elle a été jouée trois fois. "Nous avons interprété cette pièce une première fois à Labécède-Lauragais, sans incident, puis à Montréal-d'Aude où les problèmes ont commencé. Arrachage d'affiches, tant et si bien que seulement une trentaine de personnes étrangères au village sont venues". Il en a été apparemment de même à Castelnaudary où les affiches ont disparu. Une personne serait passée chez les commerçants pour qu'elles soient retirées. Et Marie-Christine d'ajouter : "Nous avons reçu un coup de fil au théâtre nous demandant de ne pas jouer cette pièce. Ce à quoi nous avons répondu que nous invitions gratuitement à la représentation les personnes offensées affin qu'elles se rendent compte par elle-mêmes". Pour notre part, nous avons noté que plusieurs sites Internet, dont  "Le salon beige", blog quotidien d'actualité pour les laïcs catholiques, appelaient à "un chapelet de réparation à 20 h le samedi devant le théâtre".

L'objet du blasphème.

Plus que la pièce elle-même, que les traditionalistes n'ont pas vue malgrè l'invitation de l'auteur, ilsemblerait que ce soit son titre "Jésus reviendra en femme" et le thème de l'affiche qui choquent. Sur cette dernière, on aprçoit des novices au-dessus de flammes qui pourraient être interprétées comme étant celles de l'Enfer qui brûleraient les religieuses.

Malgré ce désagréments, la troupe a enregistré cent entrées pour un spectacle qui est, selon son auteur "le témognage de femmes de ma génération qui, ayant eu une éducation religieuse aux règles strictes et sévères, se sont trouvées dépassées lors de mai 68. C'est l'histoire d'une communauté de religieuses qui découvrent qu'une novice est enceinte. Doit-on la condamner et l'expulser ou l'aider... Je suis moi-même catholique et je comprends qu'on puisse avoir des idées différentes. Pourtant je croyais révolu le temps où on brûalit les livres. De nos jours il me semble qu'on devrait mieux respecter la liberté d'expression".
Cela s'appelle, je crois, la tolérance.


Source : L'Indépendant, article de Claude Hortala.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 09:03

Le jour venu, le "Trio Epsy" était en place. Les amateurs de bon vin arrivaient peu à peu et la salle du cellier de Graffan a été vite remplie.
Stéphane Silobre, président de Ferrals, tentait de s'exprimer malgré le bruit qui s'amplifiait avec l'arrivée des invités.
Il a remercié ses collègues du Cellier d'Orfée qui se sont mobilisés pour assurer la réussite de cette soirée, la municipalité de Ferrals, toujours prête à aider la viticulture et les viticulteurs.
Il a souligné la nécessité de tels rassemblements pour promouvoir le vin du terroir et a énuméré les prochaines réunions dans les différentes caves adhérentes du regroupement des caves (Luc-sur-Orbieu, Ornaisons, Boutenanc, etc.).
Le maire, Gérard Barthez, a redit toute la volonté du conseil municipal tout entier de participer à des actions de soutien envers ce qui représente l'essentiel de l'économie.
Après ces discours, toute l'assistance a pu se restaurer et goûter le vin nouveau.
Le concert s'est poursuivi avec les deux musiciens et la chanteuse. Une soirée décidément très conviviale.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 10:40

Dans la vie d'un département profondément viticole comme l'Aude, le lancement des vins primeurs est un moment magique, un véritable avant-goût de la récolte 2008.
Vins jeunes et vifs, aux couleurs chatoyantes et aux arômes si particuliers appréciés de tous les publics, ils constituent l'aboutissement de toute une année de travail.
Sur le stables  depuis le jeudi 16 octobre dernier, les primeurs ont été au coeur de belles réjouissances organisées, aux quatre coins de la commune. Grâce à la forte implication de la cave coopérative des Vignerons du Cap Leucate et de Quintillan qui s'est attachée à fêter comme il se doit, perpétuant ainsi la tradition et la culture vigneronne, le lancement de ces premiers vins issus des vendanges qui, en quelques années se sont trouvé une clientèle.
Et cette année encore, les mateurs ne s'y sont pas trompés... Au gré des diverses présentations et dégustations, qui se sont déroulés à la cave de Leucate village, à la mairie ennexe de Port-Leucate, au casino Barrière de Leucate, au Pétanque-club de Pot-Leucate et lors de grande journée rugby organisée au stade de Leucate lors de grand derby de Fédérale 3 opposant les séniors du Sporting club Leucate Roquefort XV aux voisins de l'Union Port-La Nouvelle Sigean, les bouchons ont quitté les goulots et les verres se sont remplis...
Chacun a ainsi pu faire honneur et apprécier les deux nouveau-nés de la famille Cezelly.
La cuvée Henri : vin rouge aux arômes de poivron rouge grillé aux épices, issu de merlot. Un vin nerveux et frais à souhait, à boire sur vos derniers légumes du jardin.
La cuvée Gabrielle : avec ses arômes de pamplemousse pour rafraîchir net de pêche blanche pour adoucir, c'est un primeur vif et gourmand à déguster en toute convivialité. Ces moments chaleureux largement partagés, où les professionnels n'étaient visiblement pas les seuls à penser du bien de ces nouveaux millésimes, ont été d'une grande réussite et couronnés de succès.

 

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0

Articles Récents

Liens