Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 10:31

Dimanche 16 novembre à partir de 17 h 30  dans la salle polyvalente de la route des plages, le comité des fêtes organise la traditionnelles fête des châtaignes et du vin nouveau. Avant de déguster ces deux  mets de saison, c'est la troupe "Plumes de nuit" qui chaufera la salle avec son spectacle haut en couleurs pour un très bon moment d'animation et de divertissement populaire.
Après le spectacle, vers 19 h, place donc à la dégustation de châtaignes brillées, le tout arrosé de vin nouveau de la cave. L'entrée est gratuite.

Source : Le Midi Libre.

Cordialement le Blad.

Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 10:26
Aujourd'hui, à 17 h, à la cave coopérative, les adhérents, et tous ceux qui s'intéressent au vin sont invités à une dégustation. Aux adhérents seront démandés les dates de ceuillette, le matériel utilisé et d'autres précisions.
Le but de cette dégustation proposée par le conseil d'administration est de faire découvrir les principaux vins élaborés cette année.

Source : Le Midi Libre.

Cordialement le Blad.
Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 09:17



"Tiens, il y a beaucoup de monde ce soir au théâtre pour cette pièce" faisait remarquer à son épouse un homme qui se randait aux Trois Ponts voir "Jésus reviendra et il sera une femme". Cette pièce, jouée par la troupe "Les défroquées", a été écrite par Marie-Christine Cordier. En fait, il ne s'agissait pas de la file d'attente qui précède l'entrée, mais d'une soixantaine de personnes agenouillées, priant à haute voix pour laver l'affront qu'à leur avis cette réprésentation théâtrale faisiat de Jésus Christ, et distribuant des tracts.
Notre spectateur, lui-même catholique, n'en est pas encore revenu, croyant que telles pratiques avaient totalement disparu et pensant que ce type de manifestation était réservé à certains milieux extrêmistes islamiques, comme on a pu le voir après après les représentation de Mahomet dans un journal statirique.

Un air de déjà vu.

Ce n'est pourtant pas la première fois que les catholiques traditionalistes agissent à l'encontre de cette pièce. Selon son auteur, Marie-Christine Cordier, elle a été jouée trois fois. "Nous avons interprété cette pièce une première fois à Labécède-Lauragais, sans incident, puis à Montréal-d'Aude où les problèmes ont commencé. Arrachage d'affiches, tant et si bien que seulement une trentaine de personnes étrangères au village sont venues". Il en a été apparemment de même à Castelnaudary où les affiches ont disparu. Une personne serait passée chez les commerçants pour qu'elles soient retirées. Et Marie-Christine d'ajouter : "Nous avons reçu un coup de fil au théâtre nous demandant de ne pas jouer cette pièce. Ce à quoi nous avons répondu que nous invitions gratuitement à la représentation les personnes offensées affin qu'elles se rendent compte par elle-mêmes". Pour notre part, nous avons noté que plusieurs sites Internet, dont  "Le salon beige", blog quotidien d'actualité pour les laïcs catholiques, appelaient à "un chapelet de réparation à 20 h le samedi devant le théâtre".

L'objet du blasphème.

Plus que la pièce elle-même, que les traditionalistes n'ont pas vue malgrè l'invitation de l'auteur, ilsemblerait que ce soit son titre "Jésus reviendra en femme" et le thème de l'affiche qui choquent. Sur cette dernière, on aprçoit des novices au-dessus de flammes qui pourraient être interprétées comme étant celles de l'Enfer qui brûleraient les religieuses.

Malgré ce désagréments, la troupe a enregistré cent entrées pour un spectacle qui est, selon son auteur "le témognage de femmes de ma génération qui, ayant eu une éducation religieuse aux règles strictes et sévères, se sont trouvées dépassées lors de mai 68. C'est l'histoire d'une communauté de religieuses qui découvrent qu'une novice est enceinte. Doit-on la condamner et l'expulser ou l'aider... Je suis moi-même catholique et je comprends qu'on puisse avoir des idées différentes. Pourtant je croyais révolu le temps où on brûalit les livres. De nos jours il me semble qu'on devrait mieux respecter la liberté d'expression".
Cela s'appelle, je crois, la tolérance.


Source : L'Indépendant, article de Claude Hortala.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 09:03

Le jour venu, le "Trio Epsy" était en place. Les amateurs de bon vin arrivaient peu à peu et la salle du cellier de Graffan a été vite remplie.
Stéphane Silobre, président de Ferrals, tentait de s'exprimer malgré le bruit qui s'amplifiait avec l'arrivée des invités.
Il a remercié ses collègues du Cellier d'Orfée qui se sont mobilisés pour assurer la réussite de cette soirée, la municipalité de Ferrals, toujours prête à aider la viticulture et les viticulteurs.
Il a souligné la nécessité de tels rassemblements pour promouvoir le vin du terroir et a énuméré les prochaines réunions dans les différentes caves adhérentes du regroupement des caves (Luc-sur-Orbieu, Ornaisons, Boutenanc, etc.).
Le maire, Gérard Barthez, a redit toute la volonté du conseil municipal tout entier de participer à des actions de soutien envers ce qui représente l'essentiel de l'économie.
Après ces discours, toute l'assistance a pu se restaurer et goûter le vin nouveau.
Le concert s'est poursuivi avec les deux musiciens et la chanteuse. Une soirée décidément très conviviale.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 10:40

Dans la vie d'un département profondément viticole comme l'Aude, le lancement des vins primeurs est un moment magique, un véritable avant-goût de la récolte 2008.
Vins jeunes et vifs, aux couleurs chatoyantes et aux arômes si particuliers appréciés de tous les publics, ils constituent l'aboutissement de toute une année de travail.
Sur le stables  depuis le jeudi 16 octobre dernier, les primeurs ont été au coeur de belles réjouissances organisées, aux quatre coins de la commune. Grâce à la forte implication de la cave coopérative des Vignerons du Cap Leucate et de Quintillan qui s'est attachée à fêter comme il se doit, perpétuant ainsi la tradition et la culture vigneronne, le lancement de ces premiers vins issus des vendanges qui, en quelques années se sont trouvé une clientèle.
Et cette année encore, les mateurs ne s'y sont pas trompés... Au gré des diverses présentations et dégustations, qui se sont déroulés à la cave de Leucate village, à la mairie ennexe de Port-Leucate, au casino Barrière de Leucate, au Pétanque-club de Pot-Leucate et lors de grande journée rugby organisée au stade de Leucate lors de grand derby de Fédérale 3 opposant les séniors du Sporting club Leucate Roquefort XV aux voisins de l'Union Port-La Nouvelle Sigean, les bouchons ont quitté les goulots et les verres se sont remplis...
Chacun a ainsi pu faire honneur et apprécier les deux nouveau-nés de la famille Cezelly.
La cuvée Henri : vin rouge aux arômes de poivron rouge grillé aux épices, issu de merlot. Un vin nerveux et frais à souhait, à boire sur vos derniers légumes du jardin.
La cuvée Gabrielle : avec ses arômes de pamplemousse pour rafraîchir net de pêche blanche pour adoucir, c'est un primeur vif et gourmand à déguster en toute convivialité. Ces moments chaleureux largement partagés, où les professionnels n'étaient visiblement pas les seuls à penser du bien de ces nouveaux millésimes, ont été d'une grande réussite et couronnés de succès.

 

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 10:07




Irouleguy, c'est quoi ? Si vous posez la question à un habitant du Québec, il risque de vous regarder avec des gros yeux de caribou. Et si vous parlez d'Entraygues à un Chinois, il vous sourira et replongera dans son bol de riz...
"Le vin de Bordeaux est connu partout dans le monde, le bourgogne, le champagnne aussi... Mais comment faire connaître nos vins su Sud-ouest au-delà de nos frontières ?" demande André Dubosc, président de la commission export à l'interprofession des vins du Sud-ouest.
Et comment les vignerons de Pacherenc ou de Fronton, pourraient-ils aller démarcher les clients du bout du monde ?
L'interprofession regroupe donc une quinzaine de vignobles, sur l'ensemble du Grand Sud : l'Irouleguy, le Béarn, le Jurançon, le Madiran, la Pacherenc, le Tursan, le Saint-Mont, le Floc, le Côtes de Gascogne, l'Armagnac,, les Côtes du Brulhois, le Lavilldedieu, le Saint-Sardos, le Fronton, le Coteaux-de-Quercy, le Gaillac, les Côtes du Tarn, les Côtes de Millau, le Marcillac, l'Estaing, le Fel et Entraygues.
"Le ministre a reconnu l'interprofession le 24 septembre, précise le directeur Paul Fabre. Maintenant, nous allons mobiliser toutes nos forces pour l'exportation." Ainsi, au Québec, en Allemagne, ou en Angleterre, des vins apparaissent sous le linéaire Vin du Sud-Ouest France.
"Les consommateurs découvrent autre chose que les sempiternels Cabernet, Merloty ou Sauvignon, qui, produits toute la planète, finissent par donner des vins standardisés, explique André Dubosc. Ces clients recherchent nos authenticités, apprennent à savourer la différence en tre un Mandiran ou un Marcillac ! Nous voulons leur faire redécouvrir le vin français."
Maintenant, l'interprofession veut aller plus loin et explorer d'autres marchés. "La Chine ! avoue André Dubosc. Là-bas, ils peuvent déboucher un champagne pour une grande occasion. Mais il nous faut trouver une accroche, pour que le consommateur chinois s'interresse à nous !". Eh oui, sacré casse-tête !

Source : La Dépêche du Midi, www.LADEPECHE.fr , site carte du sud-ouest.

Cordialement le Blad.

Repost 0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 10:27

Ca y est je craque !!!!! Moi aussi j'en parle..... Mais de qui me diriez-vous.... Mais de Mikael, Vendetta bien sûr !!!
Bon soyons clair je parle de lui. Je devrai pas, c'est pas bien ... bon ... Mais depuis que je connais ce trublion, j'en suis devenu addict. Et je ne sais pas pourquoi. Pourquoi je suis attiré par tant de médiocrité ? Peut-être parce que je suis moi-même un être médiocre ... ou tout simplement je n'ai que ça à foutre !



Non, plus sérieusement, qui est vraiment Mickael Vendetta ?
Si on en croit son site c'est "la nouvelle star internationale.  Mickael Vendetta , le nouveau Brad Pitt Version Française . Toutes les filles craquent devant Mickael Vendetta.  Mickael Vendetta : je suis Brad Pitt pour le physique , Napoléon pour l'ambition , Christophe Colomb pour la conquête ! " Il est le plus beau, le plus fort, en un mot comme en cent c'est le meilleur. Et nous lui faisons tous croire. Je pense que cela n'est pas le mieux. Car en allant visiter son site, plus de 2 millions de visites, en l'invitant sur des plâteaux télés, ou en créant le buzz autour de son nom, on le confirme dans ses convictions. Cela pose un problème plus vaste, celui des médias. Doit-on parler de gens qui n'ont rien fait, et qui n'apportent rien ( allez soyons fun ) à la société.
Il est clair que ce n'est qu'un phénomène, de foire, et tout le monde se moque de lui ou le "casse". Or qui est le plus con dans l'histoire, lui qui se croit supérieur aux autres, alors qu'il n'a rien fait, ou les médias qui le mettent en avant. Car soyons lucide, il veut être, comme beaucoup d'autres, célèbre. Il veut être célèbre pour être célèbre. Il n'a pas compris, là encore comme beaucoup de personnes, que la célébrité n'est qu'un aspect d'un métier que l'on fait. On est célèbre parce que l'on a fait quelque chose d'intéressant. Prenons quelques exemples. Napoléon est célèbre parce qu'il est devenu empereur, et a remporté plusieurs batailles. Le général de Gaulle est devenu célèbre parce qu'il incarnait la résistance française face au mal. Les stars de cinéma (Brad Pitt justement) sont célèbre car ils ont du talent. Justement tous les personnages historiques et les stars ont un point commun : du talent. On les connait car ils ont construit, ou détruit, quelque chose.




De plus Mikael Vendetta serai un véritable menteur : son vrai nom serai Mikael Adon, il serait le 3 octobre 1987, il prétend vivre avenue Foch dans le 8e arrondissement de Paris, il habiterait en fait à Groslay (dans le 95) chez ses parents. Il mesurerait 1 m 77 pour 83 kg. Il a les yeux bleus et les cheveux châtains. Sur son blog, on peut lire qu'il a fait un Bac ES (économique et sociale) avant d'enchaîner avec le Cours Florent. Or il semblerait qu'il ait fait un BTS de Management d’unités commerciales et n'aurait jamais fréquenté le cours Florent. Il a signé un contrat d'exclusivité de six mois avec Trendy Prod, une petite filiale d'Endemol, qui s'occupe également de Cindy Sander.
Il prétend que pour réussir il faut savoir un peu mentir.






Enfin une personne aussi imbu de lui-même ne pourra que souffrir de sa chute aussi rapide que son accesion à la notoriété. Car ne nous leurrons pas, il n'y a que lui qui y croit, nous l'oublierons tous d'ici 6 mois. On l'oublierons car il n'a rien construit, et il est fort probable qu'il ne construise rien. Qu'on l'oublie, c'est le mieux qui puisse lui arriver.








Source photos : News de star.

Cordialement le Blad.

Repost 0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 09:00
Au coeur même du village qui donne son nom à la vénérable appellation, dans les caves qui bordent la rue principale, on trouvera de quoi accompagner à la fois viandes et desserts. Pour un osso bucco, n'allons pas chercher un bardolino ou un sangiovese : une AOC fitou l'accompagnera joliment, de même qu'une souris d'agneau laquée à l'orange. Deux recettes qui ne craindront pas la puissance des vins du domaine Mandraou, avec son grenache centenaire et son mourvèdre. Elevé en cuve, le fitou Tradition dans son millésime 2005 ne sera pas agressif et le 2006 se montrera même plus fruité. Le grand frère, élevé quelques mois en fût de chêne, sera réservé à des plats plus solides, cassoulet ou gibier. En vinn doux naturel, le 100 % maccabeu, sur de très faibles rendements, est élevé neuf mois en barrique de deux ou trois vins. Avec la richesse de ses arômes, d'agrums et d'orange amère, d'amande, un nez légèrement grillé, un bel équilibre, il s'accodera bien à une mousse d'orange ou une orange au caramel. Au domaine de Mandraou, où l'on cultive la vigne depuis quatre générations, l'histoire est centenaire. Toujours en famille, c'est aujourd'hui Eric qui est aux commandes, secondé par Evelyne, son épouse, qui a, depuis l'enfance, baigné dans le vin entre l'Alsace et le Monbazillac : ce ne sont pas tout à fait les mêmes cuvées, mais l'expérience est là !

AOC fitou : Tradition 2005, 4,50 €, 2006 4€ ; Fût de chêne 7 € VDN / Maccabeu 6 €
Evelyne et Eric Suzanne, Domaine de Mandraou 20, rue de l'abreuvoir à Fitou (Aude)
Tel : 04 68 45 63 31 ou 04 68 45 75 57
contact@mandraou.com - www.mandraou.com

Source : Daniel Bailbé ( daniel.bailbé@otange.fr ) L'Indépendant

Cordialement le Blad.
Repost 0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 08:53
Montpellier battu par Châteauroux en 8e de finale de la coupe de la ligue 1-2. Après avoir ouvert le score en fin de 1ère mi-temps, Châteauroux a su revenir en seconde période pour emporter la victoire.





 

44' Compan, auteur du but du MHSC








Source : sites eurosport et l'équipe.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 10:34

L'autre jour Mr Salvaire me faisez parvenir, via overblog, son site. C'est un blog très intéressant qui met en avant les caves coopératives de notre région comme celle de Sigean ou de Tuchan.

Voici son site :

Les caves coopératives du Languedoc et du Roussillon,architecture, histoire,économie, production, cartes postales et photographies.
Caves coopératives d'autres régions et d'Algérie.
Photographies de vendanges.

Henri SALVAIRE - disponible viticulture oenologie

http://minervois.over-blog.com/ 

Cordialement le Blad.

Repost 0

Articles Récents

Liens