Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 14:00

Le muscat de Noël est le premier de l'année. Sa particularité est d'offrir toute la fraîcheur et tous les arômes fu raisin juste cueilli. Il arerive à point nommé pour les fêtes de fin d'année. Au XIVe siècle, ce premier Muscat était traditionnellement servi à la table de la cour royale de Barcelone, lors des fêtes de la Nativité. Au fil des siècles, seuls les vignerons ont constinué à le déguster, à cette occasion. En 1997, une poignée de vignerons passionnés et fiers de la qualité de leur premier Muscat, a décidé de le faire découvrir au plus grand nombre et de raviver la tradition. C'est ainsi que la dénomination "Muscat de Noël" est née.

Rivesaltes et Lunel.

 

Réservée à l'A.O.C. Muscat de Rivesaltes jusqu'en 2005, la dénomination s'est ouverte à l'ensemble des Muscats du Languedoc-Roussillon en 2006.

En 2008, deux régions de productions, Rivesaltes et Lunel, proposent du Muscat de Noël soit 90 producteurs dont 56 caves particulières, trente caves coopératives et 4 metteurs en marché, pour un volume de 4 265 hectolitres et environ 600 000 bouteilles mises en ventes.

"C'est un vin tout en fraîcheur et en explosqion aromatique qu'on peut consommer du début à la fin du repas, explique Gérard Sanson, directeur du Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon (CIVR). Il s'exporte en Suisse, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et depouis cette année au Japon. " Le budget consacré à la campagne de promotion du Muscat de Noël est de 170 000 euros dont 60 000 euros d'accompagnement du Conseil Général régional.

Source : Viure en Languedoc-Roussillon.

Cordialement le Blad.

Repost 0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 15:20
Après 3 semaines dans la capitale des Gaules me voici de retour dans mon jas leucatyen. Cordialement le Blad.
Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 09:27

BONNE ANNEE 2009 A TOUS !!!

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 09:12
La présence frankyenne, ne fait plus aucun doute. Les différents accrochages entre Ultramarines, de Françie, et les orks, ont montré que ces derniers provenaient de Frankye. Les cadavres récupérés portaient l'insigne des frankyens, un drapeau bleu, blanc et rouge un glyphe sur le blanc représentant un ours, animal sacré des peaux vertes. Il semblerait que les frankyens aient "signé" un accord pour aider Nazsreg à fuir. Les recherches, limitées, pour trouver le Space Hulk frankyen, n'ont rien donné. La question en suspend est pourquoi, les frankyens n'ont pas aidé Nazdreg directement en le prenant dans leur vaisseau? Plusieurs hypothèses ont été mis en avant. La plus sérieuse veut ques les frankyens se méfiaient trop de Nazdreg. Les quelques



victoires des peaux vertes n'ont pu vraiment aider le Big Boss ork. Il réussit neanmoins à s'enfuir. Les frankyens ont pris eux aussi la fuite. Certains observateurs les ont vu s'enfuir dans le Warp, bien que ces observations soit mis en doute.



Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Ork
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 08:01

La 2nde waagh frankyenne prend fin rapidement. En 999, les orks se replient dans leur domaine aggrandit. Seule la Françie résiste. Une alliance s'est nouée entre les Nurgle et les orks. Les françiens, ont trouvé la preuve formelle de ce fait. Un raid sur une des planètes UPSS, permis de récupérer une copie de ce traité.

En 999, Abaddon le Fléau lance sa Treizieme croisade noire. Les Nurgle participent, évidemment à cette campagne, ainsi que les frankyens. La "Kroysade Verte" fait partie des hauts fait d'arme de la Frankye. Ils furent opposés aux gardes du Catachan. Une bataille rangée vit la victoire des orks. La bataille se nomme Vagram. Sinon les orks furent constamment harcelé. Cette tactique empoisonna énormément les frankyens. Constamment sur la défensive, ils essaillèrent de provoquer uen bataille pour mettre fin au harcèlement. Les pertes furent grande, mais contrairement à Armaggeddon ce ne fut pas une grande campagne.

Une fois la campagne terminée, quelques bandes d'orks restèrent sur la planète de la croisade. Une ville en l'honneur de la victoire de Vagram, est fondé.

En deux années de guerre intense, les orks perdirent près de 2 millions de boyz, sur les 3 millions que comptait la waagh d'Armaggeddon.

En cette fin d'année et de millénaire, les Frankyens pensent leurs blessures. Ils reforment leurs effectifs. Dans la crainte d'une attaque humaine, ils développent leur système défensif. Des stations orbitales de défense, sont en construction.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Ork
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 10:29

"Vodka" affirment les uns. "Champagne" rétorquent les autres. Les premiers ont raison, les seconds n'ont pas tort. Sommelier et caviste à Lyon (Antic Wine), Georges Dos Santos reconnaît quela vodka reste un "basique" incontournable avec le caviar.  "Par leur provenance commune, c'est un accord ton sur ton", souligne-t-il, en recomandant la Stolychnaya Crystal : "Une vodka très fine, réservéde à l'origine qu seul marché russe." Il cite aussi la Smirnoff "black" à la saveur légèrement fumée, ainsi quela Belvédère, une vodka polonaise. Mais il estime aussi que le champagne offre un accord triplement logique avec le caviar : "Historiquement car les Tsars en faisait une large consommation, gustativement car sa vivacité convient bien au moelleux du caviar ; festivement car se sont deux produits que l'on sert avec un certain cérémonial." Accord parfait selon lui avec un blanc de blanc millésimé comme le Taittinger, comtes de Champagne, 1998 :"le meilleur 98 sur le marché." Egalement conseillés un "Dom Ruinat 98", ou un "Krug 95"; voire un Dom Pérignon 1978 : soyons fous !

L'ami Georges n'a pas dit son dernier mot : "pourquoi pas un grand vin blanc ? Un Alsace, commele Riesling "Clos Saint-Hune" 2002 de Trimbach, ou un Hermitage "La Chapelle" 2006 de la maison Jaboulet, Une renaissance en blanc !" Plus raisonnables, le Meursault 2005 de Jean-Philippe Fichet ou, toujours en Bourgogne, un Haute Côte de Nuits 2006, Clos Saint-Philippe, du domaine Méo Camuzet. A découvrir, même sans caviar.

 

Source : Le Progrès.

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 09:52

Après Armaggedon, les Soeurs de Bataille d'Hadès lancèrent une croisade pour mettre fin à la menace frankyenne. Elles attaquèrent la planète principale. La campagne dura quelques mios et fut catastrophique pour l'Empire. Les orks réussirent à repousser l'attaque humaine aux prix de lourde pertes. Après la défaite de Vaterlo, où ils furent écrasé par les 'femelles" humaines, qui avait à leur tête la chanoinesse supérieure Joséphine, Art le Mégakruel crut que tout était "foutu". Mais le sort en allé décider autrement. Il réunit ses dernières forces et se "planka". Il laissa croire que la route de la capitale était ouverte et décréta Parys ville ouverte. Les humaines sûre d'elles s'approchèrent de la ville. Une fois passée, Art ordonna l'attaque. Les Soeurs furent pris à revers. Totalement surpris par cette attaque, elles furent vaincut. Vaincut mais pas écrasé. Elles se replièrent en bon ordre. La campagne dura trois mois de plus. Comprenant qu'il n'arriverait pas à les vaincre définitivement lors d'une bataille rangée, Art décida de les harceller. Il envoya des  milliers de commandos les harceler, ainsi que des Snake Bites. Dans l'espace si elles avaient pu attérir, lavant l'affront des Kourlandes, les frankyens harcelèrent la flotte humaine.
Les orks perdirent beaucoup d'entre eux, mais cela n'avait aucune importance pour les hauts stratèges orks. Le but étant de les mettre sur la brèche constamment, ils voulaient ne leur laisser aucun répit, tant sur la planète que dans l'espace. Les aides, en matériels et en Soeurs furent de plus en plus difficile, bien que les liaisons ne furent jamais interrompu. Finalement elles durent se replier. L'aide impérial ne venant pas. Les orks lancèrent une nouvelle waagh. La planète Hadès fut submergé par l'attaque. Deux autres systèmes impériaux furent envahit. L'attaque fut stopper. Les systèmes Françie, et UPSS, stoppèrent rapidement l'attaque. L'aide fut apporté uniquement à Francie. Car l'UPSS fut reconnu hérétique par les autorités ilmpériales. Une seule planète fut conquit par les orks. Mais en Françie ils eurent plus de chance. Ce qui constituait un second front devint le principal théatre des opérations. En UPSS, on est arrivé à une guerre de tranchés sur la deuxième planète. Cette waagh ne dura que quelques semaines. Si la situation évoluait en faveur des orks rien ne bougeait en UPSS.

Mais très rapidement une maladie se répandit dans les rangs humains ainsi que dans les rangs orks. N'ayant plus assez de boyz pour combattre les orks durent se replier. Ils avaient aggrandit leur domaine, de trois autres systèmes solaires. Celui d'Hadès, mais aussi de deux autres en dehors de l'Empire. Eguptos, composé d'une seule planète, n'est qu'un immense désert avec un lac salé de grande taille. Un fleuve s'étendant sur plus de trois milles kilomètres alimente ce lac. De mystèrieuses constructions jalonnent le fleuve. L'autre système solaire est aussi composée d'une seule planète, les orks l'ont nommé Tansilvanya. C'est une planète composée de moyennes montagnes où il fait humide et sombre.

L'UPSS, fut envahit par une armée du chaos, les nurgles. Ces derniers s'allièrent à Art le Mégakruell' et aggrandirent leur domaine en attaquant un système solaire appartenant aux gardes du Catachan. Seul Françie résiste aux assauts orks et nurgle.

Une planète fut découvert par les orks et presque au même moment par les humains. Chacun essayant de s'en emparer. La guerre s'est déporté dans cette zone.


Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Ork
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 09:24
En 987, Art le Mégakruell', prit la la suite de Mikose le sulfureu'. Il multiplia les raids sur l'Empire. Il développa l'industrie et l'artisanat ork. Les routes se multiplièrent et sous son impulsion "l'économie" frankyenne se développa aussi. Les monuments se multiplièrent dans les grandes villes de l'Empyre.

Une cité, portant son nom (Artograd), fut créé sur Hot, planète glaciaire du système frankyen. Seule ville d'envergure, elle est la capitale de ce monde. Le reste n'étant constitué que de tribus orkes, migrants suivant les troupeaux de monstres servant de base alimentaire. A titre de comparaison, ces tribus ressemblent aux mongols de Gengis khan. Elles sont très bien organisées, par un système d'alliances, qui est sous l'autorité d'un boss, Genjis (vous noterez ma grande imagination) le Grand. Ce dernier est sous l'autorité du Big Boss du système solaire. Ces orks ne semblent pas intéressés par la conquète spatiale. Ils dominent cette planète et semble s'en contenter.


Dans les annales orkes, il est dit qu'un grand prophète doit les mener à la victoire finale. Ce prophète est arrivé en 995M41, soit 8 après Art leMégakruell'. Gazguhll, entendit parlé de ces orks se situant à la limite de l'Empire et qui ne cessent d'attaquer les "zom". Il décida d'intervenir pour voir de plus près. Les bizarboz frankyens, perçurent l'arrivée de ce grand Big Boss. Art comprit, en fin politique, que cet ork, quelque soit son importance, pouvait lui être profitable. En 995M41, Ghazhull, sorti du warp à proximité de la planète Frankye. Lui et une bande de 1 000 nobz déscendirent sur la planète, et demandèrent audience au Big Boss Art. Lui aussi était un fin politique, avant de faire quoi que ce soit il voulait "tester" ce "roy". Une réunion au sommet eut lieu à Parys. Les deux orks ont été très satisfait de cet entretien. Ghazghull a trouvé un nouvel allié et  Art a, lui aussi, trouvé allié et de poids. C'est le plus grand ork de tous les temps avec qui il s'est allié. Mais, et surtout, il put renforcer les liens entre lui et ses boyz car il présenta Traka, comme étant ce prophète, et être allié avec lui c'est  "top kool". Ce traité connu des fankyens et de Ghazguhll seuls, fut le premier traité "international" (si on peut appellé ça comme ça) que signèrent les frankyens. Cette alliance est connu sous le nom de "trayté de Parys". L'Empire ne sait quasiement rien de cette alliance. Les frankyens ont bien parlé d'un prophète, d'une alliance, mais pas plus. Le secret est bien gardé.

Les effets de cette union se fit sentir en 998 lorsque la Bête attaqua pour la seconde fois Armaggedon. Les Frankyens lancèrent leur première waagh sur cette planète. S'il ne faisait plus aucun doute d'une alliance quelconque avec ce démon, trop occupé à se défendre, les autorités impériales, mirent de côté toute investigation pour en savoir plus.

Les frankyens luttèrent contre des Ultramarines et des Soeurs de Bataille. Ils remportèrent moult batailles, mais ce ne fut pas suffisant et durent se replier dans leur domaine. Plusieurs batailles restèrent célèbres (pour les frankyens) même si elles n'ont pas été de grandes envergure. On peut citer : Maryingho, Osterlytz, Yéna, Frydland, Moscowa. Ces victoires, dont le nom a été orkoisé, à donné naissance à des villes tout autour de Parys portant le nom de chacune de ces victoires.


Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Ork
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 08:08

Au cours du 9e siècle du 41e millénaire, les frankyens développèrent une flotte spatiale aussi bien en nombre qu'en "qualité", au sens ork du terme. Le vaisseau amiral, un space hulk volé dans le warp, fut remis à neuf, peint en blanc, et leurs "artistes" ont dessinés une mâchoire de requin et le baptisèrent Rekyn. Il est très bien entretenu, ce qui étonne les observateurs impériaux. D'après les rapports des Soeurs de Bataille, l'amiral de la flotte, spatiale et maritime, est un ork des Blood Axe se nommant Yamamotho. Il prit ses fonctions en 888 et lors de la 13e croisade noire il était toujours en place. Quant au reste de la flotte, le nombre semble l'emporter sur tout sens tactique. La plupart des vaisseaux sont mal entretenus, et quelques vaisseaux sont de véritables épaves.

La proportion de cette flotte devint préoccupante. Les autorités impériales décidèrent d'attaquer les orks. Une flotte fut réunit sous l'autorité de la soeur supérieure Joséphine. Cette flotte est composée essentiellement de vaisseaux de la garde impériale. L'autre partie est composé de vaisseaux de chasseur de démons. Le vaisseau amiral appartient aux Soeurs de Bataille.





L'assaut est décidé en 898. En 899 une fois la flotte réunit, l'attaque est lancée. La flotte impériale sort du warp trop tôt. Une ceinture d'astéroïdes, enserre le système frankyen. Les orks dénomment cet endroit les Kourlandes (astéroïdes dans le dialecte frankyen). Les impériaux apprennent à leur dépend que les plus gros astéroïdes sont occupé par les orks. Ils les ont transformés en véritable forteresses. Leur nombre n'a put être déterminé avec exactitude. Ces bases, lourdement équipé et parfaitement protégé, préviennent leurs supérieurs de l'attaque. Attaque mal préparée tant l'humanité est sûr de vaincre. S'ils représentent une menace, les orks n'ont pas encore lancé de waagh. Cette erreur va leur coûter chère. En effet ces bases, constituant la première défense du système, infligent de lourdes pertes aux vaisseaux impériaux. Des milliers de chasseurs orks sortent de partout. La flotte humaine résiste.

















Trois vaisseaux, sur les 35 que comptait la flotte, sont totalement hors d'usage et cinq autres sont grièvement endommagés. Tous les autres sont touché, mais tiennent face au nombre. Beaucoup de chasseurs humains sont détruit. Le coup de grâce intervient lorsque la flotte intervient, au bout d'une heure.

Toute la flotte ork intervient, Yamamotho, commande lui-même la flotte. Les 150 vaisseaux attaquent la flotte affaiblie. Des milliers de chasseurs orks supplés la flotte. La bataille dure deux heures, 17 vaisseaux orks furent détruit ainsi que des centaines de chasseurs. Mais la flotte humaine plia sous le nombre et du s'enfuir, officiellement elle se replia.

C'est une grande victoire orke sur l'Empire, la première. Les "annales" orkes, la nommèrent la "Gross' Batayl", ou "Batayl' dé Kourlande","bataylle Kass' tou". La propagande frankyenne s'empara de cette victoire et en fit ses choux gras. Elle prit un tour religieux en prétendant que c'était grâce à Gorkamorka qu'ils avaient gagné. Les frankyens ont une grande destinée.

"L'empyre frankyen" fut créé à cette occasion.


Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Ork
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 10:36

Après des décennies de luttes intestines, les Blood Axes de Ragnam le Rouge, réussissent à pacifier sous son autorité le système solaire Alpha Z 831, nom donné à cet endroit par l'Empire. Il réussit cet exploit par la force, caractéristique des orks, mais aussi par la ruse. Les Blood Axe sont réputés pour leur intelligence. Ils sont capable de prévoir à long terme, d'élaborer des stratégies complexes et des plans de bataille ou/et de campagne. Ce fut le cas ici avec Ragnam. Grâce au développement de l'armement de son clan, grâce à la multiplication des usines, il prit l'ascandent sur ses adversaires. C'est un ork, plus fort que les autres, ce qui est classique, mais aussi extrêmement intelligent, selon les rapports impériaux. La bataille de Bull Run, où il écrasa les Goff de Raza Ghul, lui ouvrit la suprématie sur le système.

Il jète les bases de "l'état" ork Frank. Il donne le nom de sa tribu au système : Frank. L'écriture, cunéiforme, se développe. Des lois écrites apparaissent. Parys, "ville" orke devient la capitale du nouveau royaume. Le nombre de  "maisons" ainsi que les rues augmentent. Les villes principales stratégiques, militairement mais aussi économiquement, sont relié par un réseau routier de plus en plus dense. Le train avec le chemin de fer se développe, mais si cela reste encore à l'état embryonnaire sous le règne de Ragnam.

L'économie se développe. Les foires et les marchés apparaissent. Si on devait comparer l' économique frankyenne, à celui de l'humanité, il se situerait au niveau du début du Moyen-Age, soit un niveau très archaïque. On vend des armes, surtout, mais aussi des armures, de la nourriture, ainsi que des esclaves, grots, mais aussi des humains.

 

Au point de vue artistique, architecture ... On retrouve le gigantisme. Le palais royal, si on peut parler de royauté, est gigantesque, il fait 2 km². Il y a peu d'ouverture. On utilise des ampoules pour s'éclairer.
Il n'y a pas de tableau, on brode des tapisseries, et ils créent des mosaïques. Il y a aussi des affiches pour la propagande.

AFFICHE DE PROPAGANDE ORKE












La Frankye est dans une "Révolution Industrielle". Il existe beaucoup d'usines, toutes tournées vers la guerre. Elles produisent :
-munitions
-armes
-véhicules de guerres
-artillerie
-obus
-armures 

mais aussi

-asphalte
-vaisseaux spatiaux de guerre
-radars
-satellitte


Ils ont construit plusieurs stations de défense orbitale, autour des deux planètes du système franck, puis autour d'Hadès, et des autres planètes conquisent.

Avec le temps le reseau ferré se développe. Les pistes d'atterissage se multiplient.


Du point de vue religieux, les entités Gork et Mork ont fusionné pour ne faire qu'un seul dieu : Gorkamorka. C'est une religion dualiste : c'est la "saynte dualyté".
Les temples sont de simples batisses, de type roman. Il y fait sombre,  il n'y a que des meurtrières comme ouverture  et les temples sont d'aspect massif.


Militairement parlant, on retrouve la traditionnelle hiérarchie orks, du Grot au Big Boss. Chaque ville, chaque village est composé de grots et d'orks, évidemment, mais aussi on trouve toujours au moins un fort pour protéger chaque site.

Il existe aussi à Parys, capitale de "l'Empyre ork", une cartithèque créée en 865M41.Il existe des tas de cartes de chaque planète occupée par les orks mais aussi des voies navigables interstellaires, ainsi que des cartes volées à l'Empire et aux différentes races rencontrées.


Avec la victoire de Ragnam le Rouge, c'est une véritable waagh qui s'est constituée. On y retrouve différents clans comme :
-Les Blood Axe : tribu dominante.
-Les Goff : constitue l'essentiel des balaiz boyz mais aussi des nobz. (Pas toujours d'accord avec les Blood Axe)
-Les Bad Moon, sur lesquels reposent l'économie orke.
-Les Evil sun, pour leurs véhicules.
-Les orks sauvages, quelques orks sont resté à l'état primitf. Les autorités les "conservent" en l'état. En effet ils sont très fort en ce qui concerne le harcèlement. "Sa peu êt' util' "comme disent les autorités compétentes.

Les frankyens sont à la recherche d'objets plus ou moins précieux, objet luminescent, roue, batterie et surtout des livres. Ils se sont constitué une immense bibliothèque. L'Empire est au courant, mais ne sait pas le nombre exact d'ouvrages en leur possession. Un danger supplémentaire pour l'Empire. Depuis toujours les différents Big Boss de la tribu Blood Axe sont partis à la recherche de savoir. Ils voulaient développer leurs connaissances, et ceux avant même la fin des guerres intestines. Aussi loin que l'on peut se rappeler. Même les éminences grises del'Empire n'ont d'explication tant cette quête est éloigné de l'idée que se font les humains des orks. Tous les Big Boss s'entourent de "scientifiques", de médikos, "chercheurs" en "byo", comme ils disent, et de bizarboys, aux pouvoirs magiques étendus et  "maître" du Warp. Oui ils connaissent le warp, et là aussi ils font des recherches dessus, même s'ils n'y entendent rien. Ils sont même au courant, dieu seul le sait, ou plutôt, l'Empereur seul le sait, de la Bibliothèque Interdite ds Eldars.

Ahriman, ancien sorcier des Thousand Son est aucourant de l'existence de cette "Bibliothèque" orke.

La "musyk" écouté par les orks ressemble à s'y méprendre à toutes les formes de rock. Le groupe le plus célèbre se nomme AK DK. Et ils conservent par écrit, depuis la victoire de Ragnam le Rouge, toute l'histoire des frankyens, sous forme de "Kroniks", intitulé les "Kronyks Frankyenn' ". Différents "hystoryens" se sont succédés pour mettre par écrit l'histoire et les légendes des frankyens, dont le "mith' " fondateur, celui de Guigui of the Night, héros légendaire frankyen (Equivalent du Guillaume Tell Suisse).

Sport : course de moto, au motordrôme. Le principale et le plus importante se situe à Parys. Blood Bowl, boxe, "rugbi", "foutbol" frankyen. Les principaux stades se situent à Parys.

Politique : depuis la fin des guerres, en 799M41, il y a une stablité, surprenante pour les orks, les Big Boss se succèdent lors d'un affrontement. Lorsqu'un nob se sent prêt à remplacer le Big Boss régnant il lui lance un défi, tous deux, au jour indiqué, s'affrontent dans une arène et le vainqueur reste ou remplace le Big Boss. C'est ainsi que douze Big Boss se sont succédé jusqu'à Art le Méga Kruell'.

Décomtpe du temps : ayant quelques connaissances en astronomie, et ouais, même si c'est mince ils en ont, et contrairement aux autres orks ils savent compter. Ils comptent comme les êtres humains, sans doute dû à leur influence, sur la base 10. Une année dure 12 mois, 365 jours tout pil, pas d'année "bisextil". Le départ des années se fait au moment de l'accession du Big Boss, par exemple : 1 après Art le Méga Kruell', 10 après Ragnam le Rouge.

Voilà j'ai fait le tour de la "Kulture" frankyenne. Si il y a des changements ou des oublies, un autre article rectifiera les erreurs.


Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Ork
commenter cet article

Articles Récents

Liens