Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 08:47

La vie politique ressemble à s'y méprendre à un jeu de société connu et pour Chrisitan Bourquin elle s'apparente au Monoply "donner 200 euros et passez par la case prison". Voilà en suspens ce qu'avait décidé la cour d'appel d'Aic=x-en-Provence à l'encontre du président du Conseil Général le 12 décembre 2007 lors d'une précédente audience. Aujourd'hui la justice hausse le ton et c'est un coup de massue  frappe Chrisitan Bourquin lors de sa condamantion à 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amandes. Ce dernier ne laisse échapper aucun mot de sa condamantion, silaence complet, aucune explication... Dommage ! Ce n'est pourtant pas tous les jours qu'un président de conseil général, premier vice-présidnet d'une région, ancien député passe au tribunal correctionnel. Une condamnation plus sévère que la première avec les réquisitions du procureur suivantes qui réclame 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende à l'encontre du présidnet du Conseil Général,  quant à Elie Puigmal, maire de St.Estève, et secrataire du PS à l'époque, l'avocat général se montre plus clément réclamant une amende minorée assortie d'un sursis, car d'après le magistrat "Il a agi en politique responsable et moderne". Lors des cantonales de 2001, un chèque de 55 000 francs (8 384 euros) avait été versé à la fédération du parti socialiste, mais mis à la disposition du candidat Bourquin, un chèque qui n'apparaissait pas dans les comptes de campagne du dernier, mais dont la somme avait bien été utilisée par le président du conseil général qui a déclaré que ces 8384 euros était un don  au PS et concernait une avance sur cotisation des futures élus. Bizarre ! Il y a un an  le tribunal d'Aix-en-Provence avait condamné Chrisitian Bourquin pour "minoration de comptes de campagne et complicité de faux" son ami et secrétaire de section, Elie Puigmal, comparaissait pour "faux" pour avoir fourni une attestion reconnaissant avoir reçu le chèque pour le compte du PS alors que celui-ci rejoignait la cagnotte électorale de Chrisitian Bourquin. Jacqueline Amiel-Donat et Claude Cansouline étaient eux poursuivi pour "complicité de faux". Le jugement avait été rendu le 12 décembre 2007 et condamnait Christian Bourquin à 3 mois à 3 mois de prison avec sursis et 200 euros d'amande, Elie Puigmal était condamné à une amande de 2 000 euros, Claude Cansouline et Jacqueline Amile-Donat étaient eux relaxés. Aujourd'hui, près de 8 ans après  le premier jugement, le même tribunal d'Aic-en-Provence s'est montré moins clément pour Christian Bourquin réclamant 6 mois de prison avec sursis et 10 000 d'amande et plus clément à l'encontre d'Elie Puigmal réclamant une simple ammande avec sursi de 2 000 euros démandés lors du premier jugement. Des peines requises qui ne plaisent pas, bien entendu à la défense, qui par la voix de maître Nicoleau, avocat de M.Bourquin, s'insurge d'une telle décisison "Je cherche où sont les victimes, il n'y a pas un euro de préjudice, quelle malhonnêteté ! Tout ça pour 7 ans de procédure, 7 perquisitions du conseil  général et 60 personnes auditionnées, la justice a été instrumentalisé au profit d'un règlement de compte politique". L'affaire du chèque du PS, après près de 8 ans de procédure, de suspicions et de débats n'est toujours pas enterré, la décision a été mise en délibérée au 7 janvier 2009, Christian Bourquin et Elie Puigman sauront  en début d'année à quelle sauce ils seront mangé. Des agissements illégaux et une condamnation qui sont un coup dur pour la gauche. Toute cette histoire pourrait lui valoir une éligibilité. Le département est dns la tourmente avec : l'affaire des chaussettes et le fameux chèque du PS. Tous ces dirigeants arriveront-ils à se sortir de toutes ces affaires et enfin construire pour les citoyens ? L'avenir nous le dira ! ....

 

 

Source : Le Petit Journal.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 16:53

Comme l'an dernier, Jojo z'et moi sommes allé à une réunion sur Napoléon à Narbonne, toujours à la salle des synode. Voici quelques photos de cette "reunion"/



























Maître Alric, traditionnel conférencier.


















On voit pas grand chose. C'est une tapisserie.


















Enfin le traditionnel apéro de fin de séance.

















Cordialement le Blad.
Repost 0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 16:31
Louis Aliot nous la révéait le 13 novembre dernier. Il s'est porté partie civile dans "l'affaire de la chaussette. "Il y a désormais trois mises en examens dans ce dossier et ce n'est pas le fait du hasard. Maintenant, ça fait beaucoup. Je me porte partie civile pour avoir accès au dossier et éventuellement, comme cette position m'y autorise, pour demander l'audition d'un certain nombre de personne."

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 16:27




Petite victoire, mais vistoire quand même, de Narbonne, à  Egassiairal, face à  Grenoble 6-3






Source : www.rcnm.com


Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans RCNM
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 10:00
Nul du Rapid face à   Universitatea Craiova 0 à 0



Source : liga 1


Cordialement le Blad.
Repost 0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 09:49
Un vigneron de Sainte-Vallière, adhérent à la cave d'Argeliès a comparu mercredi 12 novembre devant le tribunal correctionnel de Mopntpellier. Lors de la dernière manifestation régionale, le 25 juin 2008 à Montpellier, il avait été vu en train de lancer un caillou vers les forces de l'ordre, et le projectile avait atterri sur le bouclier d'un CRS.
Le militaire n'avait pas été blessé, et son état n'a pas fait l'objet d'une interruption de travail. Insistant sur la faiblesse des conséquences de m'acte;l'avocat du vigneron, Jean-Pierre Kardsenty, avocat au barreau de Paris, souvent mandaté par la Fédération Audoise des caves, a plaidé la relaxe. Mais le procureur, pour parer aux troubles à l'odre public, a, lui, requis deux mois avec sursis. Finalement, le vigneron a été reconnu coupable et a été condamné à 8 jours avec sursis.
Le syndicat des vignerons, en délégation régionale, a tenu à assister le vigneron dans cette épreuve judiciaire, et des délégués de l'Hérault, du Gard, et de l'Aude ont fait le trajet jusqu'au tribunal.


Source : l'Indépendant.


Cordialement le Blad.
Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:30

Victoire nette et précise de Montpellier hier face, justement, face à Troyes, 3 à 0.




Lilian Compan ouvre le score à la 5e min.














Montaño double le score à la 16e min.










Camara enfonce le clou, à la 81e min, pour une splendide victoire.










Source : www.mhscfoot.com


Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:25

Le comité des fête du village de Ladern-sur-Lauquet a organisé, samedi en fin de journée, sa traditionnelle soirée "châtaignes et vin nouveau" au foyer et 160 convives avaient répondu à l'invitation.. Pour l'ambiance et la partie musicale, le chef Mister John était à la baguette pour la plus grande joie des danseurs et, à minuit, on a fêté l'anniversaire d'Hervé Marrot, avec un récital du chanteur local David. Excellente soirée qui s'acheva bien tôt, le matin, dans la bonne humeur.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:05
Si la viticulture ne voit son salut que dans son adaptation à la crise profonde, elle sait qu'elle se doit d'innover, encore et toujours. Et pour la famille Egretier, (où le père, qui a officièlement passé la main à Jean-Michel a du mal à quitter le trône), innover reste toujours d'actualité, après les turbumences traversées par la soci"t".
Le dépôt des trois derniers brevets prouve que la capacité de recherche n'a pas été entamée malgré les difficultés passées.
Aujourd'hui, la paghe est tournée. Et le premier prix du salon Dionysud saluant l'ingéniosité d'une nouvelle machine viticole le porte intercep auto stable autonome couronne ces efforts.
"Il équipe de manière autonome tous les matériels existants portés ou traînés, à l'arrière dans les plantations en ligne. La nouveauté, c'est la précision du travail, et la stabilité, car même si le tracteur penche, l'appareil, lui reste stable en restituant l'équilibre" détaille Michel Egretier, qui a mis au point ce port cep.
Il permet par exemple de désherber entre les souches, là où le tracteur ne passe pas, ce qui limite l'apport de produit chimique.
Si le porte cep existe depuis une bonne cinquantaine d'années, passant du stade mécanique à hydraulique, il a été peaufiné au fil du temps.
"Non seulement mon appareil est précis, mais en plus, il s'use moins vite que les autres car il encaisse moins de coups, le travail est plus régulier, plus souple. Et il est très facile à manier", précise l'inventeur. Outre la viticulture, la société Narbonnaise poursuit son incursion dans le domaine agroalimentaire et s'est vue décerner un autre prix, dans la catégorie qualité hygiène et service, pour une pompe adaptée à un mélangeur qui homogénéise mieux les pâtes. Cette pompe volumétrique bilobe, qui facilite la fabrication des aliments pâteux et fibreux, présente l'intérêt d'un démontage ultrasimple, pratique pour l'entretien et la maintenance des machines.
C'est cette facilité qui a séduit le jury de professionnels de l'agroalimentaire de Rennes lors des 12e trophées de l'innovation au salon CFIA.
Lauréat à double titre pour cette année 2008, Michel Egretier n'est pas prêt de se retirer des affaires.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 12:58

Le syndicat des vignerons de l'Aude communique :

Popo nous a quitté. C'était un homme dévoué, honnête, ardent défenseur de la cause viticole tout au long de sa vie. Vigneron installé au cours des années 60 dans l'étang de Marseillette, sa vie a été marquée par son engagement syndical.
D'abord auprès des Jeunes Agriculteurs dont il aimé à rappeller qu'il avait été le plus vieil adhérent : jusqu'à 54 ans il les a encouragé à défendre leur profession et les a soutenu inlassablement. Ensuite  au Syndicat des Vignerons de la région Carcassonne - Limoux dont il était administrateur et dirigeait la section locale.
Beaucoup se souviennent de son action autour de l'étang de Marseillette où il s'est dépensé sans compter pour améliorer le quotidien de ses collègues. Sans jamais rechercher un quelconque intérêt personnel.
Administrateur de la coopérative "La Grappe Minervoise" à Puicheric (aujourd'hui "Cellier du Nouveau Monde"), engagé à la SAFER avec laquelle il a souvent oeuvré, l'action de Paul a toujours été quidée par un profond altruisme au service d'une cause qu'il croyait juste. Ami d'André Castera, il a été un membre actif du Comité d'Action Viticole. Il savait tour à tour être dur ou fin négociateur. Qui ne se souvient pas de ses prises de paroles lors des assemblées ou autres réunions lorsqu'il pousait ses "coups de gueule" contre telle ou telle injustice ou qu'il apportait son soutien à l'un ou l'autre d'entre nous. Paul était un bon vivant, toujours d'humeur égale, un homme respectueux, un campagnon de tous les instants dont la fidélité à la cause viticole a été exemplaire.
Popo, voilà le juste hommage que voulaient te rendre tes collègues et amis vignerons.
Merci Popo.

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Nécrologie.
commenter cet article

Articles Récents

Liens