Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 08:50


L’Office des vins vaudois a vécu une année mouvementée jusqu’au dénouement présenté hier, avec la nomination du nouveau secrétaire général, qui devrait clore la crise qu’a traversée l’office depuis de nombreux mois.

Celle-ci avait éclaté après un rapport émanant de certains membres très critiques envers la conduite de l’institution et les efforts de promotion. Selon eux, le marché alémanique était délaissé alors même qu’ils y écoulent les trois quarts de leur production. Et la direction aimait les «épisodes people» sur le terrain local, qui ne faisait pas vendre un litre de vin supplémentaire.

«Même si certains reproches étaient injustes, cela nous a amenés à une remise en question profonde de notre démarche et de notre mission», admet Kurt Egli, président de l’OVV et directeur général de Badoux, à Aigle. Le directeur contesté, Robert Crüll, a été prié de quitter son poste, tandis qu’un groupe de réflexion se mettait au travail.

Abandon de la Maison de la vigne et du vin de la Vuachère, intégration administrative au sein du Centre patronal, abandon du concours Jean-Louis et du Verre d’Or, remise en cause de la Revue du Guillon, les vignerons vaudois, contrairement à leur réputation, ont tranché dans le vif.

Dernière étape, donc, que la nomination de Nicolas Schorderet au poste de secrétaire général, sélectionné parmi plus d’une centaine de candidats et, en finale, face à deux femmes. «Il a été choisi pour ses compétences et non par complaisance ou politique», assure le président. Surtout, il ne vient pas du monde du vin, mais de celui de l’hôtellerie. Ce Fribourgeois de 38 ans, père de deux enfants, a en effet été cuisinier avant de passer par l’Ecole hôtelière de Lausanne, et de travailler dans différents hôtels. A la tête de plusieurs restaurants, il a quitté le dernier, l’Aigle Noir, à Neyruz (FR) pour son nouveau poste.

Etre à l’écoute du marché
Son premier défi sera de convaincre à l’interne. «Notre nouvelle structure doit être efficace et réactive. Nous devrons être davantage présents sur le terrain, à l’écoute de nos membres, explique Nicolas Schorderet. Surtout, avec le comité, nous nous sommes fixé des objectifs précis et quantifiables, afin de pouvoir rendre des comptes, suivre les actions entreprises et en communiquer les résultats à nos membres.» Une première campagne de promotion de 600 000 francs (le quart du budget annuel) a été confiée à l’agence de communication MAP, dont deux tiers seront dépensés outre-Sarine. Voilà qui devrait déjà faire plaisir aux vignerons.


L’Office des vins vaudois a vécu une année mouvementée jusqu’au dénouement présenté hier, avec la nomination du nouveau secrétaire général, qui devrait clore la crise qu’a traversée l’office depuis de nombreux mois.

Celle-ci avait éclaté après un rapport émanant de certains membres très critiques envers la conduite de l’institution et les efforts de promotion. Selon eux, le marché alémanique était délaissé alors même qu’ils y écoulent les trois quarts de leur production. Et la direction aimait les «épisodes people» sur le terrain local, qui ne faisait pas vendre un litre de vin supplémentaire.

«Même si certains reproches étaient injustes, cela nous a amenés à une remise en question profonde de notre démarche et de notre mission», admet Kurt Egli, président de l’OVV et directeur général de Badoux, à Aigle. Le directeur contesté, Robert Crüll, a été prié de quitter son poste, tandis qu’un groupe de réflexion se mettait au travail.

Abandon de la Maison de la vigne et du vin de la Vuachère, intégration administrative au sein du Centre patronal, abandon du concours Jean-Louis et du Verre d’Or, remise en cause de la Revue du Guillon, les vignerons vaudois, contrairement à leur réputation, ont tranché dans le vif.

Dernière étape, donc, que la nomination de Nicolas Schorderet au poste de secrétaire général, sélectionné parmi plus d’une centaine de candidats et, en finale, face à deux femmes. «Il a été choisi pour ses compétences et non par complaisance ou politique», assure le président. Surtout, il ne vient pas du monde du vin, mais de celui de l’hôtellerie. Ce Fribourgeois de 38 ans, père de deux enfants, a en effet été cuisinier avant de passer par l’Ecole hôtelière de Lausanne, et de travailler dans différents hôtels. A la tête de plusieurs restaurants, il a quitté le dernier, l’Aigle Noir, à Neyruz (FR) pour son nouveau poste.

Etre à l’écoute du marché
Son premier défi sera de convaincre à l’interne. «Notre nouvelle structure doit être efficace et réactive. Nous devrons être davantage présents sur le terrain, à l’écoute de nos membres, explique Nicolas Schorderet. Surtout, avec le comité, nous nous sommes fixé des objectifs précis et quantifiables, afin de pouvoir rendre des comptes, suivre les actions entreprises et en communiquer les résultats à nos membres.» Une première campagne de promotion de 600 000 francs (le quart du budget annuel) a été confiée à l’agence de communication MAP, dont deux tiers seront dépensés outre-Sarine. Voilà qui devrait déjà faire plaisir aux vignerons.


Source : David Moginier

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 12:14
Fumeur ?
Repost 0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 11:39

Yquerm, Pétrus, Margaux ou Cos d'Estournel... Il ya des noms comme ça qui font rêver ! Il en est ainsi de la Romanée Conti, une vigne minuscule - minuscule appellation ! - presque un jardin au coeur de la Bourgogne. Hervé Leferrer en fut le régisseur avant de créer son propre domaine. Un choix difficile mais revendiqué par cet ingénieur agro, Breton né en Grèce qui retrouve ses parfums d'enfance au bord de la Méditerranée. A Ferrals-Les-Corbières, il réalise des vins très personnels et atypiques. Des vins qu'on accordera volontiers à la chair savoureuse de cuisses de lapin en papillotes accompagnées d'une purée de brocolis.

[...]


AOC corbières Classique 2005 (7,50 €) Majeure 2004 et 2005 (13,80 €) AOC languedoc Le Blanc 2007 (9,80 €) Vin de pays d'Oc Le Muscat 2006 (8,40 €/50cl)
Pascaline et Hervé Leferrer, Domaine du Grand Crès, 40 av. de la mer à Ferrals-les-Corbières - Aude (La cave est installé à Fabrezan depuis 2005). Tel 04 68 43 69 08 - grand.cres@wanadoo.fr - domainedugrandcres.fr


Source : L'Indépendant, article de Daniel Bailbé.

Cordialement le Blad.

Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 10:20

La vente d'alcool au forfait est interdite à l'exception des dégustations, foires et stages œnologiques. La vente dans les stations-services et la publicité sur Internet restent en débat.

Dégustation de vins en Gironde (Sipa)

Dégustation de vins en Gironde (Sipa)

La filière vins et spiritueux ainsi que les brasseurs se sont dits satisfaits, vendredi 6 mars à la suite du vote du premier amendement les concernant dans la loi qui permet d'interdire la vente d'alcool au forfait (open-bars), sans menacer les dégustations, les foires et les stages oenologiques.
"C'est une réaction de sagesse", s'est félicité Gérard Laloi, président des brasseurs de France.
L'association Vin et société a fait part, quant à elle, de son "soulagement". "Ce compromis répond à nos inquiétudes", a déclaré Delphine Blanc, directrice de l'association.


Inquiétudes


De son côté, la fédération française des spiritueux, qui représente la quasi totalité de la filière des boissons fortes en alcool, a aussi fait part de sa satisfaction. Elle a néanmoins fait part de son "inquiétude" à la suite de prises de position de "certains députés qui vont très loin évoquant des notions de drogue" et "de produits dangereux" à propos de la consommation d'alcool.
L'amendement interdit "d'offrir gratuitement à volonté des boissons alcooliques dans un but commercial ou de les vendre à titre principal contre une somme forfaitaire". Cette interdiction a pour exception, "notamment les fêtes et foires, stages oenologiques et autres opérations de dégustations, repas vins compris".

Stations-services


Lundi les députés vont se pencher sur la limitation de la vente d'alcool dans les stations-service pour lutter contre l'alcool au volant. "Le gouvernement acceptera l'amendement pour élargir les plages horaires" de la vente d'alcool mais il restera ferme sur l'interdiction de la vente d'alcools réfrigérés destinés à une consommation immédiate", a promis la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, devant les députés. La vente de boissons alcoolisées dans les stations-service est aujourd'hui permise de 6h00 à 22h00. Elle devrait voir sa plage horaire réduite de 8h00 à 18h00, ce qui semble rallier les professionnels.

Publicité sur internet


Un autre enjeu de taille préoccupe le secteur, celui de la publicité sur l'internet. La loi Evin de 1991 n'avait pas prévu l'existence de l'internet et n'avait donc pas autorisé ce support à faire de la publicité, comme c'est le cas pour l'affichage, la radio ou encore la presse. Or, l'utilisation d'internet doit permettre la promotion des produits aussi bien en France qu'à l'étranger.
La filière vitivinicole concentre ses critiques sur un amendement des députés Yves Bur (UMP) et Jean-Marie Le Guen (PS) qui voudrait limiter la publicité pour l'alcool sur internet aux seuls sites des producteurs ou négociants. Les viticulteurs favorisent un amendement du député Jacques Domergue (UMP) qui autorise la publicité pour l'alcool sur l'internet, sauf pour les sites pour la jeunesse ou dédiés au sport.


Source : www.NOUVELOBS.COM

Cordialement le Blad.
Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 10:11

Première mi-temps :


- 7e : 1 pénalité de Sola (3-0)
- 18e : 1 pénalité de Régy (3-3)
- 22e : 1 pénalité de Sola (6-3)
- 35e : 1 pénalité de Sola (9-3)


Première mi temps s'achève sur le score de 9 - 3 pour Agen


- 49e : 1 pénalité de Sola (12-3)
- 67e : 1 pénalité de Miquel (15-3)
- 71e : 1 pénalité de Janisson (15-6)
- 80e : 1 essai de huguet (20-6)


Victoire d'Agen 20 à 17


Source : www.RCNM.COM

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans RCNM
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 13:38

Le Rapid Bucarest gagne 1-0 face à Farul Constanta.

Source : Liga 1.


Cordialement le Blad.

Repost 0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 13:26

18e journée : victoire du Rapid à l'extérieur face au Gloria Bistrita sur le score de 3 à 1.

 

Radomir Djakolivc auteur du 1er but bucarestois à la 5e min.

Cesinha marque le 2e but à la 33e min.

photo de João Paulo AndradeJoao Paulo Andreade, conclue en marquant le 3e but à la 86e min.


Source : Liga 1.

Cordialement le Blad.
Repost 0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 13:11

Montpellier à fait mentir le dicton jamais deux sans trois. Hier en effet, après un échec en coupe de la ligue, et un nul en match aller, le MHSC est parvenu à vaincre Châteauroux, chez lui, sur le beau score de 3-0. Ils pointent, provisoirement à la 3e place.









Aït-Fana auteur du 1er but montpellierain à la 22e min.




Montaño, auteur du 2e but à la 47e min.



Costa, auteur du 3e but à la 88e min.

Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 10:08
"Par-delà les clivages politiques, je lève mon verre à la santé de mon ami Torreilles", s'est exclamé le 23 février dernier Georges Frêche en levanty son verre - comme l'ensemble des élus - pour fêter le vote àl'unanimité d'une motion intitulée : "non à la prohibition du vin ". Pour que la légalité soit respectée et que chaque élu puisse déguster un bon verre de vin rouge de la région, la session avait été suspendue quelques minutes...

[...]

Source : L'Indépendant.

Cordialement le Blad.
Repost 0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 11:47

Près de 400 entreprises, dont Val d'Orbieu, ont été convaincu par la marque  Sud de France. Son but, c'est donner un outil unique de promotion de leur production pour conquérir des marchés en France et à l'étranger. Les campagnes de commercialisations se mulitplient et bénéificient aux entreprises adhérentes.

Source : Vivre en Languedoc-Roussillon.

Cordialement le Blad.

Repost 0

Articles Récents

Liens