Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 13:02
À l'issue de la cérémonie du sacre qui durait toute la matinée, un festin royal attendait les convives du roi à midi dans la salle du Tau. le roi, dos à la cheminée couverte de fleurs de lys était entouré des douze pairs de France, ducs et comtes ecclésiastiques et laïcs. Pas de femme. La salle actuelle est tendue de tapisseries murales fleurdelisées dans l'esprit du XVe siècle. Le festin royal était pour le moins copieux et dispendieux.
On a retrouvé les comptes de bouche du sacre de Philippe VI en 1 328 qui recensent : 300 poinçons de vin, tant de Beaune et Saint-Pourçain que de pays, 243 saumons, 6 barils et 11 pièces d'esturgeon, 383 tanches, 500 brochets careaux, 201 brochets communs, 2 279 carpes, 3 551 anguilles, 82 bœufs, 13 chevreaux, 345 butors et héronneaux, 1 823 oisons, 884 connins ou lapins, 10 700 poulets et poussins, 801 chapons, 1 600 pâtés de porc et 3 142 pâtés d'autres viandes, 50 livres de poivre. Et pour les desserts, 15 000 oublies (petites gaufres).
Le tout pour régaler plus de 2000 personnes de la suite royale.
La population n'était pas nourrie mais abreuvée pour fêter le nouveau roi de France. Les mêmes comptes font état de 60 000 litres de vin distribués au bon peuple de Reims au cours de la journée du sacre.


Source : L'Union Champagne-Ardennes


Cordialement le Blad.
Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 06:14


Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 08:07


Voyage voyage !!!!
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 08:03
Avec six petits hectares cultivés dans la Clape, le "domaine de la fée Bistande" est le petit Poucet de tous les vignerons du massif. Vu sa taille, pas besoin de bâtiments viticoles imposants. C'est dans le garage de leur maison située rue Henri-Rouzaud, dans le quartier de la sous-préfecture à Narbonne, qu'Annie et Michel Rambaud vinifient leur vin. Soit un peu plus de 200 hectolitres par vendange.
C'est dans cette ancienne laiterie où demeurent les vestiges d'une auge en pierre et un râtelier en bois, que le couple a aménagé un petit caveau. Où sont exposés bouteilles de toutes tailles, fontaines à vin, cartons et paniers garnis.
Dans un coin "mijote" la dernière invention des vignerons de garage : un vinaigre balsamique "maison". Mais chut ! Il ne sera prêt que dans un an ou deux... Pour l'heure, c'est le "pam rosé" qui retient l'attention d'Annie et Michel. Un rosé au sirop de pamplemousse (moins de 10 %) et parfumé aux épices. Un délice à boire très frais et avec modération puisqu'il titre à 12° (1).Les épices viennent d'Inde et du Sri-Lanka, pays d'origine des enfants adoptés, Romain et Romaric. C'est l'aîné qui, un jour, a titillé son père afin qu'il mette au point une boisson pour les jeunes.
Michel Rambaud s'est pris au jeu. Après plusieurs tentatives, il a réussi à trouver l'équilibre entre l'acidité du vin et l'amertume du pamplemousse. « Et les épices – dont un bouquet est placé pendant une quinzaine de jours dans la cuve - permettent de "fondre" tout ça », explique Michel Rambaud.
Cette nouveauté est un apéritif qui rentre dans la même catégorie fiscale que la sangria, boisson aromatisée à base de vin. Le "pam rosé" devrait permettre au "vigneron de garage" de se distinguer, face à la concurrence de gros domaines et du vin industriel.
L'homme est un paradoxe. Car il est à fois vigneron et négociant. Jusqu'il y a quelques jours, il travaillait comme acheteur en vrac pour "les Chais beaucairois" ! La vigne qu'il cultive depuis 1999, c'est d'abord et avant tout une passion. Sa formation de chimiste l'a aidé. On sait combien la confection des vins touche à l'alchimie !


Sid MOKHTARI

Source : www.ladepeche.com

Cordialement le Blad.
Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 07:38
Je reprends les dires de Maud Nin :

Visca Perpinyà i moltes gràcies al nostre Alcalde Alduy per tot els canvis aportats a la vila de Perpinyà i per tots es futurs projectes que seran realitzats.
Vaig pujar de Barcelona expressament per anar votar. I també hi seré al 2nd tour!


Source  : Facebook, groupe de soutien à Jean-Paul Alduy.
Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 07:32

L'ambiance était excellente pour la première édition en juillet 2008, sur la place Montesquieu. (PHOTO S. V.)
Après le mois du commerce en mai, les professionnels brédois se préparent pour la deuxième édition de la Fête des vins, place Montesquieu, qui aura lieu demain dès 20 heures.

Comme l'an dernier et, souhaitons-le avec le même succès, les Brédois, leurs voisins et amis des communes limitrophes, voire au-delà, pourront dîner en plein air et profiter d'animations musicales gratuites (country, rock, reggae, etc.)

Dégustations : verre de vin, 2 euros ; pizza, melon, dessert : l'assiette, 2 euros ; huîtres, jambon, fromage : l'assiette, 5 euros. Inscriptions : 05 56 78 49 10 ou 06 70 44 98 13.


Auteur : S. V.

Source : www.sudouest.com

Cordialement le Blad.

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 07:29
Un petit incident diplomatique s'est produit en mai dernier, lors de la visite du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki en France. Un déjeuner était prévu à l’Elysée. Lorsque Nouri al-Maliki a constaté que du vin allait être servi, il a exigé que celui-ci soit retiré de la table. Les Français ont refusé. Résultat: le déjeuner a été annulé.

Source : www.lefigaro.fr

Cordialement le Blad.
Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:36
Bayonne !!!
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:29
 
 

La Société de produits de luxe Hongkong A&A International holding group vient d'annoncer qu'elle a pris une participation majoritaire dans le château Richelieu, à Fronsac, sur la Dordogne et près de Bordeaux. Cette propriété de 17 hectares, dont quatre en fermage, est entourée d'une vigne s'étalant sur 14 hectares.

Selon Marc Sabaté, de Lully Conseil qui a conseillé cette opération, cet achat est destiné à contrôler le droit de vente en Chine du vin Richelieu et à alimenter le marché en vins français encore sous-représentés en Chine. Sachant que 90% des bouteilles de vins consommées en Chine sont produites localement, on comprend mieux l'engouement des exportateurs français pour le marché chinois. Le négociant en vins de Bordeaux Yvon-Mau réalise des exportations vers la Chine qui lui rapportent chaque année 5 millions d'euros.

Une dernière étude montre que la Chine deviendra en 2012, c'est-à-dire trois ans plus tard, le septième des plus grands pays du monde pour la consommation du vin. A l'heure actuelle, les Chinois boivent surtout le vin produit localement. Mais, les gens de la classe moyenne, laquelle se renforce chaque jour davantage en Chine, commencent à changer leur goût pour le vin et à donner leur préférence pour les vins venus de l'extérieur.

Un spécialiste en la matière indique que le plus grand problème de la vente en Chine des vins c'est de chercher les meilleurs négociants et distributeurs. Il a dit : « Il est difficile de trouver un partenaire à qui on pourra placer une pleine et entière confiance, car la coopération sera de longue durée et il faut consacrer beaucoup de temps et de l'argent pour cela. C'est pourquoi il est extrêmement important de trouver le meilleur moyen possible et d'organiser des stages de perfectionnement sur les connaissances du vin. »

Le Directeur d'exportation du groupe GCF (Grands Chais de France), qui est l'un des tous premiers négociants français de vins et alcools, a déclaré que son groupe a rencontré le même problème. Le groupe GCF vient juste d'annoncer qu'il a établi des relations de coopération avec Dynasty Winery Ltd, une des plus grandes entreprises chinoises de production de vins, et qu'il lui a donné plein pouvoir pour le représenter en Chine dans la vente de son vin rouge de la série Channel.

Mais, a-t-il ajouté, même si on a trouvé un distributeur et un partenaire chinois de coopération, il y a un autre grand défi qu'il faut relever, c'est de former et de cultiver la masse de consommateurs.

Quant au recteur de l'Ecole mondiale du vin rouge de Shanghai Peng Jia, il a dit : « Les consommateurs chinois ne connaissent rien du vin rouge et de ses marques. Les facteurs qui décident leur choix, ce sont la catégorie, le prix et l'embouteillage. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Cordialement le Blad.
Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 06:06


Love on the  the beat !!!
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article

Articles Récents

Liens