Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 06:38

Certains boivent pour oublier. La crise économique, les licenciements en série et la baisse du pouvoir d'achat n'ont pourtant pas provoqué de ruée sur les bonnes ou les mauvaises bouteilles. Au contraire. Depuis le retournement de la conjoncture, à la mi-2008, la consommation mondiale de vin a plongé comme rarement. Elle a reculé d'environ 4,5 % en deux ans, selon les estimations présentées hier par l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV). Le fruit, sans doute, d'un choix des consommateurs de serrer leur budget sur des dépenses non indispensables. « En deux ans, la consommation mondiale annuelle a chuté de 1 milliard de litres, se désole Federico Castellucci, le directeur général de l'OIV. C'est comme si tous les Allemands s'étaient arrêtés de boire ! »

La baisse a été particulièrement marquée en Europe, avec un recul de 6,5 % entre 2007 et 2009. Dans les pays de tradition vinicole comme la France ou l'Italie, la crise a en effet amplifié le déclin entamé de longue date, notamment en raison des campagnes contre l'alcoolisme. « Ce qui est nouveau, c'est que les pays importateurs comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni , où la consommation progressait, ont eux aussi réduit leurs achats », relève Federico Castellucci. Et, au niveau mondial, les pays où le marché a progressé l'an dernier se comptent sur les doigts d'une main : le Brésil, l'Australie…

Baisse des prix du vin

Ce marasme a changé la donne pour les professionnels de la vigne et du vin. D'autant qu'il s'est traduit par une baisse des prix du vin qui se prolonge jusqu'en ce début d'année, malgré une succession de trois années de faible production. En Europe, la crise n'a pu qu'inciter les viticulteurs à profiter des primes à l'arrachage proposées par Bruxelles. L'Union européenne a prévu d'aider à la disparition de 175.000 hectares de vignes sur trois ans. Mais, compte tenu du niveau de prime « particulièrement attractif en début de période », les demandes déposées ont représenté 160.000 hectares dès la première année. Si bien que Bruxelles a dû faire un tri et n'a financé que la moitié des arrachages proposés. Au total, le vignoble européen devrait se réduire de près de 4 % en deux ans, selon l'OIV.

La baisse de la consommation a aussi accentué la guerre entre pays exportateurs, sur fond de forte contraction des échanges mondiaux. « L'Espagne et la France ont essayé de maintenir leurs prix de vente, quitte à perdre des parts de marché, notent les spécialistes de l'OIV. A l'inverse, l'Italie mais aussi le Chili ont privilégié les volumes, notamment en développant les ventes de vin en vrac. » Résultat : l'Italie a conforté sa place de premier exportateur mondial, avec 22 % des volumes échangés, devant l'Espagne (17 %) et la France (15 %). Les Etats-Unis et les pays de l'hémisphère Sud (Argentine, Chili, Australie, etc.) poursuivent, eux, leur ascension. Ils assurent désormais près de 31 % des exportations mondiales, contre environ 20 % il y a dix ans.

DENIS COSNARD, Les Echos

 

Source : www.LesEchos.fr

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 11:14
MHSC défait à Lille 4-1.

Cordialement le Blad.
Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:58
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:41

Mickaël taquine Greg alors que celui-ci prend sa douche. Il n'en faut pas plus pour que le ton monte...
Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:40

Quand Mickaël répond à la question d'un internaute, Greg se sent obligé d'intervenir...
Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:39

Mickaël s'était engagé auprès d'Olivier à nourrir les animaux jusqu'à la fin de l'aventure. Mais le beau gosse tente de renégocier cet engagement avec le ranger...
Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:30
A Chusclan, près de Bagnols-sur-Cèze, la cave coopérative a commercialisé entre 2004 et 2006, du côtes-du-rhône village vendu en bouteilles et portant l'étiquette "terre-des-papes". Mardi, le tribunal correctionnel de Nîmes a considéré que cette présentation était « trompeuse » et pouvait porter à confusion, les consommateurs pensant acheter du châteauneuf-du-pape, une appellation prestigieuse Les deux représentants de la cave, son président Claude Rivier et l'ancien directeur Jean-Luc Theraroz, ont été condamnés respectivement à 1 500 € d'amendes avec sursis et 1 000 € d'amendes, la société coopérative des vignerons de Chusclan écopant, en tant que personne morale, d'une peine de 5 000 € d'amendes.
Récemment, deux vignerons de l'"enclave des papes" avaient connu pareille mésaventure. Les producteurs de châteauneuf-du-pape s'étaient portés partie civile et la cour d'appel de Nîmes avait considéré que le terme "pape" était réservé aux seuls vignerons de l'appellation châteauneuf- du-pape et avait condamné les deux vignerons (1).
Cette fois, ce sont les vignerons de Chusclan qui ont été épinglés par la direction des fraudes et par la justice. Ces bouteilles de côtes-du-rhône étaient destinées à un client britannique. Selon les deux dirigeants de la cave, la société de marketting britannique, commercialisant ces vins sur internet, avait insisté pour que les bouteilles de côtes- du-rhône achetées à Chusclan portent l'étiquette "terre-des-papes". « C'est un client incontournable. Si on n'acceptait pas la proposition de commercialiser notre production sous cette étiquette, nous risquions ne perdre de gros clients », a déclaré Claude Rivier. Près de 31 000 bouteilles, a rappelé le représentant de la direction des fraudes, ont été vendues sous ces étiquettes sachant que le prix de vente était de 2,81 € le col contre 2,54 € le côtes-du-rhône village. « A aucun moment, il n'y a eu un risque de confusion, a protesté l'avocat des dirigeants de la cave. Oui, c'est du parasitisme mais sur le site internet, le consommateur est averti qu'il ne s'agit pas de châteauneuf-du-pape. » Photo archives S. D. (1) En revanche, le vin de table Vieux Papes a obtenu de conserver son nom.


Cathy ROCHER crocher@midilibre.com

Source www.midilibre.com
Repost 0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:36
Repost 0
Published by Blad - dans Pub
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:34
Repost 0
Published by Blad - dans Pub
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:31
Repost 0
Published by Blad - dans Pub
commenter cet article

Articles Récents

Liens