Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 11:20
Repost 0
Published by Blad - dans Musique
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 11:15
Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 11:01

Artisanat du vin Humilité, travail et patience. Chose curieuse, les trois valeurs clés du bon vigneron correspondent parfaitement aux préceptes directeurs des moines cisterciens. Les nouveaux maîtres de Fontfroide les ont repris à la lettre dans le cadre de leur activité viticole, mettant en oeuvre un véritable "artisanat du vin". Point ici de production industrielle, mais une superficie limitée à 35 ha de vignoble autour de l'abbaye et des rendements contrôlés, maintenus volontairement en deçà des limites de l'appellation. Un bel exemple d'agriculture raisonnée, en

somme, au service d'un vin répondant au triple "F" : "fraîcheur, finesse et fruit". Un style un peu à l'encontre de ce que l'on attend habituellement d'un vin des Corbières, mais qui rend les cuvées de l'abbaye appréciables par le plus grand nombre tout en contribuant à les rendre uniques.

 

 

Source : http://www.lindependant.com

 

Cordialemen le Blad.

Repost 0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 11:02

Edimbourg (GRANDE-BRETAGNE) Arrivée en pays celtique à 19 ans pour y apprendre l’anglais, la Bretonne Virginie Brouard est, 20 ans plus tard, propriétaire de deux restaurants et d’un bar à vins au centre d’Edimbourg.

Virginie Brouard et Ghislain Aubertel, dans l'ancien oratoire qu'ils ont réaménagé avec un grand bar et une mezzanine.

Je cherchais du boulot, l’emploi de serveuse a été facile à trouver”, raconte Virginie Brouard. Mais très vite, la jeune Française se pique au jeu. Elle reste ainsi cinq ans en salle Chez Pierre, établissement du Français Pierre Victoire. Aussitôt après, elle reprend en franchise le restaurant Chez Jules, avant d’ouvrir, à 24 ans, son premier restaurant La P’tite Folie, un bistrot de cuisine française.

En 2003, elle duplique La P’tite Folie, en proposant les mêmes menus aux mêmes prix dans un lieu plus vaste à dix minutes à pied du premier. Le restaurant est accolé à l’église Sainte-Anne, un ancien oratoire qu’elle récupèrera afin de le
transformer en bar à vins”, explique Virginie Brouard. Après sept mois de travaux, Le Di-Vin était né. Ghislain Aubertel, son compagnon, champenois spécialiste du négoce de vins, est venu la rejoindre.

Se sentir écossais

Ils ont 160 références, dont 50 servies au verre. La carte comprend nombre de vins du Nouveau Monde - une exigence du public anglo-saxon -, et propose des terrines, des assiettes de charcuterie ou de fromages, des salades froides.

“Quand je dis ‘je rentre à la maison’, c’est ici, à Edimbourg”, dit aujourd’hui Virginie Brouard. Elle est persuadée qu’elle n’aurait pas eu la même réussite en France. “Quand je me suis lancée en Ecosse, je n’avais ni argent, ni expérience professionnelle et, pourtant, les banques m’ont prêtée l’équivalent de 40 000 €. Cela aurait été impossible en France”, estime-t-elle.

Bernard Degioanni


Le DI-VIN Wine Bar
9, Randolf PlaceEdimbourg
Tél. : +44(0)1315381815

 

Source : www.lhotellerie-restauration.fr

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:21

Voilà, c'est fini. On a tant ressassé les mêmes théories. On a tellement tiré chacun de notre côté. Que voilà c'est fini. Trouve un autre rocher petite huître perlée. Ne laisse pas trop couler de temps sous ton p'tit nez. Car c'est fini...c'est fini.

 

 

Ouais cette fois c'est bel et bien finit. Bon je débarque 15 ans après le dernier "prime" de la ferme. Pour raison personnel je n'ai pu le faire avant. Je tiens à remercier, à grandement rmerkier Mr Vendetta, d'être tout simplement ce qu'il est, car il a fait sauter tous mes records d'audience en février et en mars. Encore un grang MERKI.

 

Merci aussi à TF1  d'avoir mit ern avant ce "trublion", euphémisme. Grâce à vous, gens de TF1, j'ai pu établir de nouveaux record d'audience.

 

Merci à tous !!!

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:20

Retrouvez les meilleurs moments de l'aventure de Mickaël...
Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:16

Mickaël est le grand gagnant de l'aventure. Avec 51% des votes du public, Micka remporte la Finale de la Ferme Célébrités en Afrique devant David Charvet, qui obtient 27% des votes, et Grégory Basso, 22% des votes.
Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:15

Retrouvez le 10ème et dernier After en intégralité de la Ferme Célébrités en Afrique présenté par Adrien Lemaitre. Découvrez en exclusivité l'interview de Mickaël Vendetta finaliste et grand gagnant de cette saison ainsi que David Charvet et Grégory Basso.
Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:07

C'est une institution qui titube. La célèbre fête des vins d'Albas, qui se déroule depuis quatorze ans à l'Ascension, n'aura pas lieu cette année. La faute à la conjoncture : « Les trois dernières années, nous avons enregistré un peu moins d'entrées que d'habitude, regrette Michel Reilhé, président de l'association « le bon air est dans les caves », organisatrice de cette grande fête. Nous avons donc besoin de nous refaire une petite santé financière. Les bénévoles qui travaillent depuis quatorze ans ont aussi exprimé le besoin de souffler. Disons que nous prenons une année sabbatique. Pour mieux repartir en 2001. »

La date serait déjà fixée, le 4 juin 2011 : « On verra bien sous quelle forme, précise Michel Reilhé. Mais ce sera semblable à ce que les gens connaissaient, autour du vin et de la musique. »

Le ressort serait-il cassé avant cette mise en parenthèse de cette fête qui attirait, malgré les caprices de la météo, des milliers de visiteurs, venus goûter du Cahors en écoutant des groupes de musique dans les caves ? Les avis sont partagés.

Michel Creunier, secrétaire de l'association évoque la conjoncture en guise d'explication : « Les gens sont frappés par la crise. Nos visiteurs s'appauvrissent. Certains nous disaient que l'entrée à 15 euros, c'était trop. Nous les comprenons. Mais il faut savoir qu'avec nos prestations qui englobent les 18 groupes de musique, les dégustations de vins et le verre offert, l'entrée devrait être à 25 euros. Le monde du vin n'échappe pas à cette crise. On vient de connaître des années difficiles où nous avions du mal à équilibrer notre budget de 100 000 euros, malgré les aides fortes de nos partenaires. »

Que faire en 2011 ?

Bref, « le bon air est dans les caves » se trouve à un tournant de son histoire. Après avoir tiré le bilan financier de l'opération, tous les esprits seront tendus vers 2011. Le débat existe au sein de l'association.

Et tous les amoureux de ce rendez-vous incontournable de la vallée du Lot retiennent leur souffle. En espérant trinquer à la vie l'année prochaine.

 

Source : www.ladêpeche.fr

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 10:53

Greg et Micka se remémorent leurs souvenirs dans la chambre des fermiers...
Repost 0

Articles Récents

Liens