Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 09:32

Dégustation au caveau du Château
Fin décembre, le conseil d'administration de la cave avait organisé une dégustation dans la salle du caveau en invitant tous les adhérents ainsi que les « anciens » toujours fidèles à l'idée qu'ils se faisaient et qu'ils se font de la coopération. Cette dégustation, sous la houlette de Robert Dejean présentait plusieurs vins à l'état brut de la récolte 2010 : un cabernet, un merlot, un grenache marselian, une syrah ainsi qu'un chardonnay. Tous les dégustateurs y sont allés de leurs palais pour déceler les arômes de poivron, de fruits rouges et bien d'autres spécifiques à chaque cépage. Les tasteurs ont pu se délecter avec deux produits fraîchement embouteillés, comme « l'Or de Bacchus » vin issu de raisins surmûris, ainsi qu'un agréable vin moelleux

gratifié de « Dit Vin » les deux nectars ont ouvert l'appétit de nos convives et c'est dans une atmosphère amicale et conviviale qu'a été servi un succulent cochon de lait pour clore cette soirée.

Source : www.midilibre.com

 

Cordialement le Blad.

 




Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 09:56

Le RCNM perd face à Tarbes 25 à 8. Encore une...

 

Source : www.rcnm.com

 

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans RCNM
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 09:52

Montpellier à perdu hier en 32e de finale de coupe de GFrance face à Reims sur le score de 1-0.

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans MHSC
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 09:34

C'est le site corsicanews.net qui nous l'apprend. Les patrons de France 3 Corse viennent de recevoir un petit rappel à l'ordre de la part des gendarmes du PAF: le conseil supérieur de l'audiovisuel. Les sages ont en effet visionné l'émission Inseme du 22 juin 2010. Et là, c'est le choc. Présentateurs et invités sont attablés avec des bouteilles de vin du terroir pour unique décor. Pire. Il en parlent ! Trop pour l'instance régulatrice, qui s'est empressée d'adresser un courrier à la rédaction de France Télévisions mentionnant que tout ce beau monde avait eu des « propos laudatifs et complaisants, en méconnaissance des dispositions de l’article L. 3323-2 du code de la santé publique qui interdit toute publicité ou propagande en faveur de boissons alcooliques à la télévision et de l’article 9 du décret n°92-280 du 27 mars 1992 qui interdit la publicité clandestine ».
Pas bien, tout ça. En même temps, par solidarité, nous nous devions de prendre position pour nos confrères. A 24 Ore aussi, on aime le vin. Santé, confrères !

 

Source : http://24ore.club-corsica.com/index.php

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 11:50

Président su Club France-Brésil, Jean-Lucien Cabirol partage sa vie de retraité actif entre Colomiers et Rio de Janeiro. Ingénieur en agriculture, professeur et œnologue, c'est le vin qui le conduira en 1985 à la découverte de l'Amérique Latine. Nommé délégué gouvernemental à l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin par Michel Michel Rocard, premier ministre de l'époque, il se rend d'abord au Chili.

Il crée le club France-Brésil en 2003

Il a parcouru depuis 72 pays sur tous les continents pour partager sa passion et enseigner son savoir sur le vin. « Je savais tailler la vigne avant de lire », précise ce natif de Saint-Sernin-de-Duras dans le Lot-et-Garonne, au beau milieu du vignoble des Côtes de Duras.

« Lors d'une conférence au Brésil, j'ai découvert les Indiens Xavantes dans le sud de l'Amazonie. Cette rencontre humaine formidable est à l'origine de la création du Club France-Brésil en 2003.

Au départ, l'objectif était d'amener l'eau dans leur tribu pour soulager les femmes qui font les travaux pénibles. Nous avons ensuite créé un poste de santé avec ma femme qui est infirmière ».

Si les missions du Club concernent autant les échanges économiques, culturels et sociaux, la solidarité s'est poursuivie avec deux actions en direction des enfants défavorisés de Rio de Janeiro. Après avoir offert des lunettes de vue a des habitants des favelas, le club a doté de paires de tennis des gamins des quartiers nord de Rio.

« En fonction de nos moyens, nous allons mettre en place d'autres opérations avec le Brésil en 2011 », annonce Jean-Lucien Cabirol. « Notre volonté est de poursuivre le social mais aussi de développer des échanges universitaires ». Le souhait du Club France-Brésil est aussi de recenser toutes les associations brésiliennes de la Haute-Garonne pour mener des actions communes.

Contact : Tél. 05 61 78 03 58, mail : jean-lucien.cabirol@orange.fr

 

Source : www.ladepeche.fr

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 12:13

« Figeac est à vendre ! » Depuis le décès en août de Thierry Manoncourt, propriétaire du château Figeac, premier grand cru classé B de Saint-Emilion, la rumeur va bon train. « Elle est récurrente », commente Eric D'Aramon qui gère le domaine viticole avec son épouse, Laure Manoncourt-d'Aramon, fille aînée de son beau-père.

Le couple réagit sur son site Internet et affirme haut et fort que : « Figeac n'est pas à vendre !", espérant ainsi y mettre un terme. Des investissements en cours sur la propriété, la bonne santé financière de la holding familiale qui affiche un chiffre d'affaires entre 12 et 15 millions d'euros contrediraient effectivement cette rumeur.

 

Source : www.sudouest.fr

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 12:19

Tradingsat.com) - Pernod Ricard veut croître aux Etats-Unis, mais pas avant d'avoir réduit la dette contractée en 2008, au moment de l'acquisition du suédois Vin & Spirit, indique Pierre Pringuet, directeur général du groupe, dans un entretien au Financial Times.

Le dirigeant évoque également de possibles opérations de croissance externe en Asie, en Amérique Latine, au Moyen-Orient et en Afrique. Interrogé sur un éventuel raid sur Diageo, concurrent britannique de Pernod Ricard et leader mondial du secteur en termes de ventes, Pierre Pringuet répond qu'il est « bon de se fixer des objectifs ».

« Attendre n'est pas une attitude positive. Aussi, plutôt qu'attendre le jour où nous deviendrons numéro un, nous avons décidé d'adopter une mentalité de leader – et cela signifie être innovant », ajoute-t-il.

M. Pringuet écarte enfin le scénario d'une vente de la marque Pernod, même si celle-ci ne figure plus au rang des 14 marques stratégiques du groupe. « Ce serait stupide, indique-t-il. Pernod est le nom du groupe. Cela n'aurait aucun sens ».

Source  : E. S. - Copyright (c) 2006-2011 Tradingsat.com. Tous droits réservés.

 

Cordialement le Blad.

 

 
Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 12:16
Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 12:12

C'est aux états-unis, à Chicago (Chicago Cut steakhouse) qu'un grand restaurant typique a investit dans 40 iPad pour mettre à disposition une application spécialement conçu pour eux afin de répertorié 750 vins qui deviens ainsi une cave virtuelle pour les clients : Elle comprend des photos de bouteilles sur des étagères et permet des recherches basées sur la variété, le prix ou la région d'origine. Les clients peuvent également accéder à des informations sur le goût d'un vin, la composition et une carte Google sur la vigne.

Les résultats : une augmentation des ventes de vin par client de 20%

 

Source : www.servicemobile.fr

 

 

Cordialement le Blad.

 

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 12:20

D'après un haut responsable de la justice iranienne, Sakineh Mohammadi-Ashtiani pourrait échapper à la peine de mort par lapidation.

La peine de mort par lapidation de l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani, condamnée pour adultères, pourrait être annulée, a estimé dimanche un haut responsable de la Justice iranienne cité par l'agence Fars. Selon Malek Ajdar Sharifi, chef de la Justice de la province d'Azerbaïdjan oriental, «tout est possible».

D'après ce responsable, certains «doutes» demeurent encore quant aux «preuves» dans l'affaire de Sakineh, ce qui a retardé la prise d'une décision finale.

Cette remarque intervient au lendemain d'une intervention du fils de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, Sajjad Ghaderzadeh, qui a demandé devant la presse que la peine de mort soit commuée.

Ce responsable a précisé qu'il est facile de prononcer un verdict dans un cas où le meurtrier reconnaît clairement son crime. «Mais dans ce cas où l'accusée nie ou donne des justifications et qu'il y a des ambiguïtés quant aux preuves, la procédure est prolongée», a-t-il répondu interrogé sur les raisons pour lesquelles le verdict final n'a pas encore été rendu.

 

Plainte contre des journalistes

 

Sakineh Mohammadi-Ashtiani a été condamnée à mort en 2006 pour implication dans le meurtre de son mari, avec l'aide de son amant Issa Taheri, et à la lapidation pour adultères. La première peine a été ramenée à 10 ans de prison en appel en 2007, mais la seconde a été confirmée la même année par une autre cour d'appel.

Samedi, les services de Malek Ajdar Sharifi ont fait apparaître Sajjad Ghaderzadeh puis sa mère devant un groupe de journalistes travaillant pour la presse internationale dans une résidence appartenant à la justice locale à Tabriz où la condamnée est emprisonnée. L'Iranienne, âgée de 43 ans, a parlé moins de 10 minutes devant les journalistes qui n'ont pas pu poser de questions.

Dans son intervention, Sakineh Mohammadi-Ashtiani a affirmé qu'elle entendait porter plainte contre plusieurs personnes dont deux journalistes allemands venus interviewer son fils et emprisonnés depuis en Iran. Outre les deux Allemands, elle a indiqué vouloir poursuivre Me Mohammad Mostafaie son ancien avocat, Mina Ahadi, qui dirige le Comité international anti-lapidation dont le siège est à Cologne, et son complice dans le meurtre de son époux, Issa Taheri.

La révélation de cette affaire en juillet par des associations de défense des droits de l'Homme a provoqué une vive émotion en Occident et une intense mobilisation, de nombreux pays demandant que cette sentence «barbare» ne soit pas appliquée.

 

Source : www.lefigaro.fr

 

Cordialement le Blad.

Repost 0
Published by Blad - dans Débats.
commenter cet article

Articles Récents

Liens