Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 17:13
Messe à Leucate-plage.
Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 09:30
A notre Karim national.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 09:29

Un match de foot, et les villes françaises se transforment en jungles urbaines.

Hier, vous voliez, brûliez et cassiez pour des histoires de colonie.
Aujourd'hui, vous volez, brûlez, et cassez parce que vous avez gagné un match de foot.
Demain, quelle sera la raison?

A cause de vous, notre religion est mal vue.
A cause de vous, nos mères sont obligées d'enlever le voile pour aller travailler.
A cause de vous, il devient de plus en plus difficile d'être fier de ses origines lorsque l'on veut réussir en France.

J'ai honte.
Honte pour tous les français possédant des origines étrangères.
Honte pour tous les français ne possédant pas d'origine étrangère.
Honte notamment pour tous les fils et petits-fils d'algériens, marocains et tunisiens.
Honte pour tous les musulmans.
Honte pour ceux qui tentent de donner une meilleure image de notre religion, de nos origines.
Plus que tout, j'ai honte pour la France, qui se laisse salir par cette racaille et ces bons à rien.

Vous qui sifflez les femmes comme des chiens,
ne vous plaigniez lorsque l'on vous traite comme tels.

Vous qui n'avez aucun respect pour quoi que ce soit,
n'attendez pas que l'on vous respecte.

Vous qui buvez et fumez tout et n'importe quoi,
ne vous baladez en djellabah à Carrefour pendant le Ramadan.

Tout finit par se payer.
Tous ces gens que vous salissez :
- Chrétiens
- Juïfs
- Musulmans
- Athés
- Français sans origine étrangère
- Français avec des origines étrangères

Un jour, ils se retourneront contre vous.

Et ce jour là, les droits de l'homme vous pourrez les oublier.
Ce jour là, brûler un drapeau français, vous pourrez l'oublier.
Ce jour là, caillasser un camion de pompier, vous pourrez l'oublier.
Ce jour là, c'est vous et vos familles qui serez chassés, en toute légalité.

Réfléchissez. En France, vous avez tout :
- Avec les bourses, vous pouvez être payés pour aller étudier.
- Les hôpitaux et les médecins vous accueillent gratuitement ou presque.
- Vous avez de quoi manger, de quoi boire

Que vous faut-il de plus?
Les colonies, c'est terminé. Seul la paresse vous empêche d'agir actuellement.

Respectez les anciens qui se sont donnés corps et âmes pour que nous puissions aujourd'hui accéder à tout ça.
Respectez la France, ce magnifique pays, qui a permit que l'on accède à tout ça.
Soyez la fierté de vos familles, réussissez au travail.

La France c'est vous, vos familles, vos amis, tous vos proches.
Alors vive la France !

Il n'appartient qu'à vous de rendre ce pays uni. Cette unité nous rendra invincible !

Yassine, musulman d'origine marocaine, français et fier de l'être.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 08:49

Le festival "Jazz & Wine Bordeaux" vous donne rendez-vous cet été pour sa 9ème édition. Les huit premières éditions ayant déjà rencontré un grand succès, avec une moyenne de 500 visiteurs par lieu, la programmation de cette année lui assure d’être tout aussi réussi.

Sept concerts sont au programme cet été du 27 juin au 27 août, avec des musiciens de jazz de dimension internationale, reconnus pour leurs talents de guitaristes, saxophonistes, pianistes et batteurs. Vous aurez la chance de bénéficier d’un cadre unique pour chacune des représentations, en passant du théâtre Femina de Bordeaux aux propriétés viticoles bordelaises. Cinq domaines prestigieux, d’appellations distinctives, accueilleront les musiciens : le Château Maison Blanche à Montagne Saint- Emilion, le Château Beychevelle à Saint-Julien, le Château de la Citadelle en Côtes-de-Bourg, le Château Laroze à Saint-Emilion et le Château Guiraud à Sauternes.

  • Vendredi 27 juin : Pat Metheny Unity Groupe
  • 20h au Théâtre Femina
    Adresse : 10 rue de Grassi, Bordeaux

  • Samedi 19 juillet : Intermezzo Jazz and Wine
    19h30 à l’église Saint-Martin à Gajac

  • Mercredi 23 juillet : Trio Steve Swallow
    20h30 au Château Beychevelle à Saint-Julien-Beychevelle
  • Mardi 29 juillet : Joe Lovano Trio
    20h30 au Château de la Citadelle à Bourg la Gironde

  • Jeudi 7 août : John Abercrombie et Marc Copland Duo
    20h30 au Château Laroze à Saint-Emilion

  • Mercredi 27 août : Richie Beirach et Dave Liebman
    20h30 au Château Guiraud à Sauternes

Informations pratiques

  • Tél. : 05 56 51 93 28
  • Email : contact@jazzandwine.org

jazzandwine.org

En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/agenda/o112774-jazz-wine-bordeaux#ixzz3615e0M81

Source : lefigaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 15:23

POLÉMIQUE - Le nouveau spectacle de l'humoriste est toujours aussi provocateur pour le président de l'UEJF, qui a déjà prévu une action en justice.

L'humoriste était au théâtre de la Main d'or jeudi soir pour la première de son nouveau spectacle, intitulé "La bête immonde". Sur scène, Dieudonné continue la provocation, en ciblant les Juifs, mais aussi les homosexuels. Le président de l’Union des Etudiants Juifs de France, Sacha Reingewirtz, a réagi au micro d'Europe 1. L'UEJF, confie-t-il, a déjà prévu une action en justice : "Comme d'habitude, Dieudonné a un seul thème, unique, central : la haine des Juifs. Le nouveau spectacle ne fait pas exception, avec peut-être une nouveauté, les homosexuels qui sont aussi une cible de choix aujourd'hui, bref, tous ceux qui ne correspondent pas à sa vision du monde."

Sacha Reingewirtz se livre aussi à une petite explication de texte, revenant sur les comparaisons douteuses de l'humoriste sur scène. "Quand Dieudonné explique que les exclavagistes sont des Juifs, ça veut dire que les minorités dans ce pays seraient oppressées par les Juifs. Voilà, il n'y a pas vraiment besoin de chercher, dit-il. "Ce n’est pas un dérapage, c’est très contrôlé, mais devant les tribunaux je suis certain que ça ne tiendra pas la route parce que l'intention est une intension antisémite. C'est une intention haineuse. Evidemment, la semaine prochaine on enverra un huissier sur place pour faire constater tout ce qu’il y a d’illicite dans le spectacle et l'amener devant les tribunaux et ça doit tomber sous le coup de la loi."

Source : Aurélien Fleurot et Susie Bourquin pour europe1.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 08:25

EXPÉRIENCE Ces bouteilles provenaient de trois maisons, Heidsieck, Juglar, aujourd'hui disparue, et Veuve Clicquot. Le gouvernement de cette province de Finlande en a vendu onze aux enchères le 8 juin 2012. Une bouteille de Veuve Clicquot 1839 a ainsi été cédée à 30 000 eur, un record pour le champagne.

Une autre vient d'être débouchée : elle avait été élaborée du temps de Mme Barbe-Nicole Clicquot-Ponsardin. La bouteille a séjourné par quarante mètres de fond dans l'obscurité, avec une température constante de 2° et une pression extérieure de cinq atmosphères, soit celle d'une bouteille de champagne, ce qui a évité la contamination par l'eau de mer. Le contenu était trouble et, durant les cinq premières minutes, s'en dégageait une odeur d'écurie, sans doute une odeur de réduction qui se développe en absence d'oxygène, ce qui est plutôt normal après un séjour au fond de l'eau de près de 170 ans. Au bout de cinq minutes, ce mauvais parfum a laissé place à d'intenses et seyants arômes de gingembre. La bouche était sucrée (150 g/l) mais équilibrée par une belle acidité, l'ensemble continuant d'évoluer somptueusement pendant plus de six heures. Cette bouteille était bien supérieure à la première dégustée à Reims en 2011, marquée par des traces d'oxydation, d'où des notes de curry. À cet âge, chaque bouteille vit sa vie.

La goélette qui la transportait venait de Dantzig (Gdansk).Le passage entre les îlots de l'archipel était très périlleux : "Des milliers de bateaux ont sombré, et nous trouvons des épaves très régulièrement", a souligné Mme Camilla Gunell, premier ministre du gouvernement autonome. D'après les recherches de la maison Veuve Clicquot, les 47 bouteilles ont été élaborées entre 1839 et 1841. Après avoir réussi à contourner le blocus de 1814, Mme Clicquot en expédiait régulièrement en Russie via la mer Baltique.
Dans ces années-là, la mode était au champagne sucré. Le contenu ressemble au Perrier-Jouët 1825, le plus vieux champagne du monde dégusté en 2009, une ode au fromenteau (ou fromentot) de Verzenay. Ce cépage, qui s'appelait pinot beurrot en Bourgogne - le pinot gris aujourd'hui -, était très présent en Champagne comme le précisait Nicolas Bidet en 1759 : "Le fromenteau est un raisin exquis et c'est le même le plus parfait de tous, il est fort commun en Champagne et c'est même à lui que les fameux vins de Sillery et de Versenai doivent leur réputation." Le fromenteau donne des petites baies très sucrées, et le comte Odart, auteur d'une célèbre ampélographie parue en 1845, précisait : "C'est avec les raisins de ce cépage que j'ai fait, en 1834, le plus exquis vin de liqueur que j'aie bu de ma vie ; ce qui ne surprendra pas ceux qui savent qu'en Alsace on s'en sert aussi pour faire ce qu'on appelle le vin de paille." La question est alors simple : ce que l'on désigne aujourd'hui comme un vin très dosé n'était-il pas à l'origine carrément un vin moelleux ? Le sucre très bien intégré de la dégustation irait dans ce sens. Et expliquerait aussi la disparition du très estimé fromenteau lorsque la mode est passée aux champagnes peu sucrés vers 1850.

Un programme d'immersion

Pour en avoir le coeur net et répondre à quelques questions sur le vieillissement dans l'eau, Dominique Demarville, le chef de cave de Veuve Clicquot, a fait procéder en juin 2014 à l'immersion, quasiment au même endroit dans la Baltique, de 300 bouteilles et de 50 magnums dans le cadre du programme "Cellar in the sea". "Nous prélèverons quelques bouteilles tous les trois ans pour en suivre l'évolution", explique-t-il.

La maison a aussi de la ressource dans les vieillissements plus traditionnels, et Dominique Demarville et son équipe viennent de présenter leur Cave Privée n° 2. La première avait été lancée en 2010. Au programme, toute une série de vieux champagnes mûris dans les caves champenoises et présentés dans trois formats, bouteille, magnum et jéroboam. Les millésimes, tous réputés, sont en blanc 1989 et 1982, puis en rosé 1990 et 1979. Quelques très grandes réussites dominent cette belle série avec les magnums 1982 et 1990 en blanc, et les rosés 1979 dans tous les formats. Selon la vulgate champenoise, il est conseillé de déguster le champagne dès sa sortie sur le marché. Pourtant, comme pour tous les grands vins, le temps est un facteur essentiel en vue de sublimer les meilleurs.



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/o112735-la-mer-baltique-une-bonne-cave-a-champagne#ixzz35pHs2c9O

Source : Bernard Burtschy pour le figaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 08:24

L"Algérie perd, ils cassent tout. Ils gagnent ils cassent tout. Moi pas comprendre.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 07:40

"Les vins sud-africains ont un caractère très européen à contrario des vins du Nouveau Monde comme les vins australiens", explique l’expert en grands vins historiques J-F Ragot. Considérée comme l’un des pays viticoles du Nouveau Monde, l’Afrique du Sud n’en est pourtant plus à ses premiers essais puisque la vigne y est cultivée depuis le XVIIème siècle par un certain Van Riebeeck, jadis premierproducteur de vin en cette contrée. Principalement réparties au sud-ouest de l’Afrique du Sud, dans la province du Cap, les régions viticoles comme Walker Bay, Stellenbosch, Paarl ou Franschhoek (le "coin des français" en Afrikaans) sont particulièrement renommées. Anciennement majoritaire, le cépage chenin blanc a peu à peu été délaissé, même s’il est toujours produit, au profit du sauvignon ou duchardonnay. "Les sud-africains ont adopté les cépages internationaux comme le sauvignon, devenu très en vogue ou le cabernet-sauvignon", confirme J-F Ragot. Ici, les variétés européennes sont cultivées de manière expérimentale sur de petites parcelles, un mode de production à mi-chemin entre celui du Vieux et du Nouveau Monde. "Les vins de garage sont d’ailleurs très tendances en Afrique du Sud. De plus en plus de passionnés expérimentent et produisent leurs propres vins sans jamais dépasser la barre des 12 000 bouteilles", explique Martine Steyn, traductrice sud-africaine.

Les spécificités sud-africaines

Photo : Klein Constantia

Cépage national, le pinotage résulte, quant à lui, d’un croisement entre le pinot noir et le cinsault. Une "exclusivité" sud-africaine qu’il est interdit de planter ailleurs dans le monde. "Très spécifique, il dévoile des arômes de cerise, de prune et donne des vins plus ou moins fruités selon les terroirs", explique J.F Ragot. Autre particularité ? La méthode Cap Classique (MCC), qui fait référence à la méthode champenoise, désigne un vin effervescent de qualité produit généralement à partir de chardonnay et de pinot noir, les cépages du champagne. "Le Graham Beck, disponible en blanc et rosé, est l’un des plus réputés. Mais il y a aussi la Méthode Cap Classique produite par Ambeloui à seulement 7 000 bouteilles par an. Les gens se pressent devant sa propriété dès que les premières bouteilles sont mises en vente", raconte Martine. Enfin, le vin de Constance, un somptueux liquoreux aux notes d’agrumes et de pin, est largement produit par le domaine Klein Constantia. Jadis, il fut le breuvage préféré des têtes couronnées…

Les vins cultes d’Afrique du Sud

"Grand amateur de vins de Bourgogne, Hamilton Russel produit des chardonnay et pinot noir à Walker Bay, des rolls de l’hémisphère sud avec des élevages très maîtrisés, des crus splendides", confie J-F Ragot "Pour retrouver le plaisir et le goût du chenin blanc, ne manquez pas les vins de Simonsig, très fruités sans oublier leur pinotage plus classique". Enfin, le domaine Buitenverwachting, situé à deux pas de Klein Constantia, produit également quelques cuvées somptueuses de vin de Constance.

Plus d’infos sur www.dionis-vins.fr



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/o112527-un-detour-par-le-vignoble-sud-africain#ixzz35jFuYRnc

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 12:30
Prêts et amis.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 08:19

L'Icann, l'organisation américaine qui coordonne la gestion des noms de domaine, met en vente l'adresse «.vin» au plus offrant. Les sociétés intéressées ne comptent pas faire respecter les indications géographiques protégées.

La France exige la suspension de l'attribution des nouvelles extensions Internet en «.vin» et en «.wine». Lundi, la secrétaire d'État chargée du Numérique, Axelle Lemaire, a menacé de quitter le Comité consultatif gouvernemental de l'Icann (leGAC), si le lancement de ces extensions n'était pas stoppé. Le GAC est un organe consultatif de l'Icann, la société qui coordonne les noms de domaine sur Internet dans le monde, au sein duquel siègent les gouvernements.

Dans le cadre de l'ouverture de nouvelles extensions telles que «.paris» ou «.ong», le président de l'Icann avait annoncé que les suffixes «.vin» et «.wine» seraient mis en vente au plus offrant. Trois sociétés se sont positionnées sur le «.wine»: une située à Gibraltar, une autre en Irlande, Afilias, et une troisième américaine, Donuts, partie grande gagnante. Cette dernière est également candidate pour le suffixe «.vin». Problème, ces entreprises n'entendent pas faire respecter les indications géographiques protégées. N'importe qui pourra donc acheter des adresses «www.bordeaux.vin» ou «www.champagne.vin».

Cette position a déclenché la colère des grands pays producteurs de vin, et en premier lieu de la France. Ils y voient la main-mise des États-Unis, qui supervisent les décisions de l'Icann et ne souhaitent pas reconnaître les indications géographiques protégées. «Il ne revient pas à l'Icann, une instance technique, de trancher une décision aussi lourde et quasiment historique entre les États-Unis et l'Union européenne. Suspendons cette délégation du .vin tant que cette question globale (des indications géographiques) n'est pas tranchée là où elle devrait l'être, dans une instance compétente», a expliqué Axelle Lemaire lundi à Londres, lors de la réunion Icann 50.

Un accord avec les États-Unis espéré

«Le discours d'Axelle Lemaire a été considéré comme un pavé dans la marre», commente au FigaroPascal Bobillier-Monnot, président de la Confédération nationale des producteurs de vins (Cnaoc). «Il a été appuyé par l'Italie, l'Espagne, le Portugal et la Commission européenne», précise-t-il. Les producteurs Français redoutent la contrefaçon. «La production AOC représente 45% de la production en France, pour 500.000 emplois à travers 87.000 exploitations» , ajoute la Cnaoc. Les consommateurs pourraient aussi être touchés, s'ils se laissent abuser par des noms de domaines qui ne vendraient pas les produits correspondants.

Qualifiant la décision de «racket mondial organisé», les producteurs attendent deux choses. «D'abord la suspension de l'attribution de ces nouveaux noms de domaine en attendant un accord international, notamment avec les États-Unis. Ensuite, que les candidats à l'achat de ces suffixes acceptent de protéger les noms d'appellation protégée comme le champagne», explique Pascal Bobillier-Monnot.

Une étape symbolique arrive bientôt, puisque le GAC publiera jeudi le communiqué final annonçant ou non la supsension des attributions. Le comité n'ayant qu'un statut consultatif, cette annonce n'aura toutefois pas le pouvoir de changer à elle seule la position de l'Icann. «La diplomatie française s'active, et nous espérons qu'elle réussira à convaincre l'Icann et les États-Unis d'ici la fin de la réunion à Londres et la publication du communiqué final», explique le directeur de la Cnaoc.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens