Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 15:10

Symboles phares de l'art de vivre et de la convivialité, les deux boissons millénaires ont notamment en commun de provenir d'"arbres de vie" -le théier et la vigne- objets de culte religieux et de légendes depuis la mythologie. "Le thé a d'abord été une médication et c'est le bouddhisme qui l'a sauvé. Et le vin antique aurait disparu s'il n'y avait pas eu le christianisme", souligne Jean-Paul Desroches, commissaire de l'exposition "Le thé et le vin : une passion partagée", ouverte dans la maison des Arts Yishu 8, l'ancienne université franco-chinoise de Pékin. Cet ancien conservateur général du musée des arts asiatiques Guimet, à Paris, a revisité un texte oublié, le "Chajiulun", "dialogue du thé et du vin" datant de la dynastie des Tang. Ecrit au pinceau il y a plus de mille ans par un certain Wang Fu, il faisait partie des manuscrits découverts au début du XXe siècle dans les grottes de Dunhuang, célèbre étape de l'antique Route de la Soie. Quatre exemplaires sont conservés à la Bibliothèque nationale de France et deux à Londres, à la British Library.

Dans son texte non dénué d'humour, Wang Fu imagine une conversation entre le thé et le vin, chacun vantant ses mérites et raillant l'autre. Jusqu'au moment où surgit un troisième larron, l'eau, qui se moque de leur vanité et clôt la querelle. Il s'agit d'une "vieille lutte chinoise", explique M. Desroches, opposant "le vin, soutenu par les lettrés et symbole d'ivresse, y compris d'ivresse poétique, et le thé, soutenu par les Bouddhistes et symbole de sérénité". "Vous avez dans le thé et dans le vin une histoire totalement parallèle", insiste-t-il, en citant notamment les "contenants", conçus pour mettre en valeur la robe de la boisson. "Les outils principaux du thé sont les bols à thé et cela n'existe que par une forme d'art du feu qu'est la céramique. Le vin a besoin d'outils pour être dégusté et cela n'existe que par une seule forme d'art du feu qu'est le verre ou le cristal". A l'infinie diversité des thés (vert, rouge, jaune, noir, blanc et thé "wulong"...) répond la palette des cépages des vins, avec d'autres couleurs (blanc, rouge, rosé, gris). Au terroir des vins -la parcelle de vigne- correspond le jardin des thés. Il existe des routes des thés comme des routes des vins. Et pour déguster les deux boissons on évoque les mêmes saveurs de fruits ou de légumes, l'aspect tanique, la longueur en bouche... Enfin, tout comme le vin blanc se boit généralement plus jeune que le vin rouge, le thé vert se boit plus jeune que le thé fermenté.

Si le vin est né dans l'Orient méditerranéen, la Chine du Sud est le berceau du thé. C'est là, dans la province du Yunnan, que Mme Li Minguo cultive du pu'er, l'un des "grands crus" de thé. Dans les montagnes jouxtant le bassin du Grand Mékong s'est formée une culture dont la richesse rivalise avec celle du vin en Europe, assure-t-elle. "Le bon vin et le bon pu'er ont besoin d'un environnement spécial, riche en biodiversité", affirme la spécialiste. "Et lorsque la qualité est au rendez-vous, ils peuvent être conservés, vieillis et classés selon le nombre d'années. En cela ils se ressemblent beaucoup". "Le pu'er peut aussi être comparé au vin car il pousse sur de grands arbres, dans la région du Xishuangbanna. Leurs racines sont très profondes et leurs branches très anciennes", décrit Mme Li. Tout comme les grands bordeaux de cuvées exceptionnelles, les prix des vieux pu'er bonifiés avec le temps s'envolent aujourd'hui aux enchères en Chine. Les deux marchés sont porteurs. Vin en France ou thé en Chine, "il y a des deux côtés 2.000 ans d'histoire", constate Sophie Kessler, responsable du domaine Château Calissanne, des Coteaux-d'Aix-en-Provence qu'elle est venue présenter à Pékin.L'exposition "Une passion partagée" s'installera à partir du 3 décembre aux Galeries Lafayette à Paris, qui en assurent le mécénat. Parmi les pièces maîtresses figure un oreiller en céramique remontant à la dynastie des Song du Nord, qui porte l'inscription suivante: "Pour chasser la mélancolie, rien de meilleur que le vin. Pour détruire les illusions, rien n'égale le thé".

Source : AFP



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/o112244-le-the-et-le-vin-des-cousins-pas-si-lointains#ixzz32SQtAydJ

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 15:09
Leucate.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 16:05
Ricard.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 15:53
Hollande.
Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 13:33

Elle est couillue la Marielle ! Et elle se bat encore.
Bravo Marielle tu es une vraie Championne !!!

Marielle Goitschel

« Il faut réagir ! »

Sommes-nous encore libres dans notre pays ?

Sauvons nos traditions, écrivez à vos Députés,

vos Maires, aux politiciens ..........!

CHANGEMENT DES NOMS DES VACANCES !

ce que souhaite le gouvernement:

au nom de qui, de quoi ?

Sont-ils devenus fous ?

Combien de temps les Français vont laisser faire cela ?

C'est le ridicule absolu.

Le Gouvernement veut changer la référence de nos congés !

Ce qui est annoncé, serait

réalité pour demain.

POURQUOI DEVRIONS NOUS CÉDER

DEVANT DE TELLES DEMANDES ?

Le congé de "Toussaint" deviendrait congé "D'automne"

Le congé de"Noël" deviendrait congé"d'Hiver",

et celui de "Pâques" deviendrait "De printemps",

Cela afin, je cite:

" de ne pas choquer certaines communautés .............."!

Au risque de choquer qui !?

Et mon PAYS ", il va se transformer en quoi .........!?

Mes racines, j'en fais quoi ? et les marchés de Noël ils deviennent marchés d'hiver ?!

Si je choque certaines personnes, veuillez m'en excuser,

je m'exprime librement tant que je le peux encore !......

Touche pas au Père Noël !......

On ne parle pas du Carême, mais

on nous rabat les oreilles du Ramadan !

RAS LE BOL DE NOS TROUILLARDS QUI

TREMBLENT DEVANT LES EXIGENCES DE L'ISLAM

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:52

Le nouveau maire, soutenu par le FN, avait déjà instauré un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans.

La mairie de Béziers (Hérault), dirigée par Robert Ménard, a annoncé mardi avoir décidé d’interdire d’étendre le linge aux balcons, fenêtres et façades des immeubles visibles des voies publiques, sauf entre 22 heures et 6 heures. «Les immeubles participent pleinement à la perception et à la qualité environnementale du domaine public, les façades ont un impact important sur l’attractivité économique et touristique de la ville et notamment en matière d’ordre esthétique», justifie l’arrêté municipal.

Le texte prévoit également une interdiction«de battre les tapis par les fenêtres après 10 heures du matin». Selon la mairie, les personnes qui seront prises «en infraction avec les dispositions de l’arrêté seront passibles d’une amende», dont le montant n’a pas été communiqué.

«LIVRÉS À EUX-MÊMES EN PLEINE NUIT»

Fin avril, la mairie de Béziers avait déjà annoncé une première mesure forte, un couvre-feu entre 23 heures et 6 heures pour les mineurs de moins de 13 ans dans l’hyper-centre et dans le quartier populaire de la Devèze. «Par arrêté municipal du 25 avril 2014, j’ai décidé, comme je l’avais annoncé, de prendre des mesures afin de prévenir les risques que les mineurs de moins de 13 ans peuvent encourir en circulant seuls la nuit», avait alors déclaré Robert Ménard, élu en mars avec le soutien du FN.

L’arrêté, qui s’applique «du 15 juin au 15 septembre, durant les week-ends et les périodes de vacances scolaires», précise que les mineurs de 13 ans ne pourront pas circuler «sans être accompagnés d’une personne majeure, de 23 heures à 6 heures dans un certain nombre de secteurs». et qu’en cas d’infraction, «ils seront reconduits à leur domicile ou au commissariat et seront passibles d’une amende». Robert Ménard avait justifié sa décision par le constat «qu’un nombre croissant de jeunes mineurs se trouvaient livrés à eux-mêmes en pleine nuit», se trouvant «ainsi exposés à des atteintes à leur intégrité physique et morale, notamment en cas de rassemblements nocturnes, de rixes ou de disputes, de trafics divers».

Robert Ménard, fondateur de Reporters sans frontières (RSF), a remporté fin mars les municipales à la faveur d’une triangulaire, succédant ainsi à Raymond Couderc (UMP) dans cette cité de 71 000 habitants, la deuxième de l’Hérault, confrontée à un fort taux de chômage.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 07:46

Le groupe viticole australien Treasury Wine Estates a rejeté une offre de reprise de 3,05 milliards de dollars australiens (2,07 milliards d'euros) du fonds d'investissement américain Kohlberg Kravis Roberts (KKR), a-t-il annoncé mardi. L'entreprise, présente sur trois continents avec quelque 80 marques et domaines, a précisé avoir reçu cette proposition le 16 avril, date à partir de laquelle des discussions se sont tenues avec KKR.

"La proposition ne reflète pas la valeur fondamentale de l'entreprise et n'est donc pas dans l'intérêt des actionnaires", a expliqué le groupe dans un communiqué. KKR offrait 4,70 dollars AUD pour chaque action Treasury Wine share, soit une prime de 15% par rapport au prix de clôture mardi. Le titre s'envolait de 20% après l'annonce mardi. Le groupe australien est propriétaire des marques Beringer, le plus vieux producteur de vin de la Napa Valley, en Californie, ainsi que du producteur californien Chateau St Jean. En Australie, il possède les marques Penfolds et Wolf Blass.

Source : AFP



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/o112219-vins-l-australien-treasury-wines-rejette-une-offre-de-reprise-de-2-milliards-d-euros#ixzz32KmgCVyd

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 15:39

Dans une note confidentielle datée du 12 février, adressée par le service de sécurité intérieure (SSI) de l’ambassade de France à Pristina (Kosovo) à Manuel Valls, il apparait que la famille de Léonarda a entamé des procédures pour changer de nom.

Dans ce rapport que Valeurs actuelles s’est procuré, les policiers et les gendarmes en poste relèvent « que M. Reshat Dibrani (…) père de la jeune Léonarda Dibrani, [a changé] de patronyme pour celui de Reshat TAHIRI ». Ce nouveau patronyme « correspond à celui d’un autre membre de la fratrie (…) installé en Croatie ». Au cours de leur enquête, ils se sont aperçus « que M. DIBRANI/TAHIRI […] ne se trouvait plus avec sa famille au Kosovo, qu’il était parti, depuis le 10 février 2014, rendre visite à son frère, installé en Serbie ». Les services Français ont demandé à leurs homologues kosovars les raisons de ce changement de nom, sans obtenir de réponse. Deux hypothèses sont envisageables : la famille de Léonarda cherche à obtenir la nationalité Croate pour bénéficier d’une disposition du 1er juillet 2013 permettant aux citoyens croates d’entrer librement dans tous les états de l’Union européenne avec une simple carte d’identité. Autre possibilité : les Dibrani veulent obtenir la nationalité serbe. En effet, depuis le 30 novembre 2009, les citoyens serbes peuvent entrer dans l’espace Schenghen sans visa. Dans les deux situations, en vertu d’accords européens, la famille de Léonarda peut revenir en toute légalité en France.

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 15:14

Au départ de Chablis ou de Beaune et même de Vézelay, France Montgolfières propose une aventure en ballon au-dessus des vignes, des abbayes cisterciennes et des villages médiévaux. L’histoire de France défile, de la Basilique de Vézelay au Parc Naturel du Morvan. Sans oublier l’Yonne qui serpente et servit jadis à ravitailler les cours d’Europe en vin de Bourgogne. Pratique : au lever ou au coucher du soleil, une heure de vol libre, compter 3h à 3h30 de préparation. Billet Tandem France Montgolfières-L’Occitane en Provence : valable un an sur tous les sites d’envol + 1 coffret l’Occitane, 401,85 euros www.franceballoons.com

L’Alsace vue du ciel

Au lever du soleil ou au crépuscule, parcourez l’Alsace et ses paysages viticoles. Deux zones sont ciblées par la montgolfière : la grande région de Colmar, au fil des vignobles et petits villages typiques ou celle de Saverne, le long du parc des Vosges et des collines sous-vosgiennes. Pratique : prévoir 5 heures dont 1 à 2h de vol. Le ballon ne revient pas à son point de décollage et chaque atterrissage est suivi d’un petit-déjeuner ou d’un apéritif accompagné d’une coupe de Crémant d’Alsace. Vol Découverte : 260 euros/personne wwww.aerovision-montgolfiere.com

La Touraine au grès du vent


Au petit matin, lorsque le temps est calme, parcourez 10 à 20 km en montgolfière à travers la campagne. Trois heures d’aventure à 150 mètres d’altitude pour gonfler le ballon, raser les vignes et châteaux et atterrir avec une coupe de champagne. 210 euros/personne. Offre spéciale printemps : un vol acheté, le deuxième à 50% www.airtouraine.fr

Dîner à bord en Champagne


Confortablement installés dans la nacelle, faites profiter à votre maman d’un dîner gastronomique servi par le chef à bord. La montgolfière vous berce au grès du vignoble de la Côte des Bar et survole Les Riceys et Epernay. A l’atterrissage, le dessert est servi sur une table dressée dans les champs. 4 personnes minimum, 480 euros/personne.www.champagne-air-show.fr



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/o112185-fete-des-meres-les-vignes-vues-du-ciel#ixzz32GkpXdu9

Source : Romy Ducoulombier pour le figaro.fr

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 14:48

BRAVO MR ROGER HANIN DE RÉTABLIR LA VÉRITÉ ET DE REMETTRE A SA PLACE TOUS SES PEIGNES CULS !!!

Lettre ouverte de Roger HANIN à M. JAMEL DEBBOUZE et à ses amis acteurs et cinéastes

Va falloir arrêter d'extrapoler la vérité Messieurs, vous avez presque tous la double nationalité. En grande majorité néanmoins, vous êtes nés en France … Vous avez acquis des métiers prestigieux, en France, et pour certains d’entre vous, vous avez fait fortune … en France.

Alors, une question lancinante m’obsède jour et nuit : Vous êtes bien ici de votre plein gré ? Personne ne vous a obligé à venir chez nous ? et personne ne vous empêche de repartir ? Si vos parents ont cru bon de quitter leur pays d’origine pour s’installer sur le territoire français, c’est bien parce qu’ils savaient que leur vie, dès lors, et celle de leurs enfants, seraient meilleures ici qu’outre Méditerranée ?

Alors, dans vos films, pourquoi cette hargne, cette volonté constante de vouloir “touiller” le pus des plaies de notre Histoire, en faisant toujours porter le principal des fautes par la France ?

Dans le film « Indigènes », tout n’était pas mauvais, mais l’esprit était faux. Vous avanciez comme argument “massue” le fait que la retraite de ces soldats était ridicule. C’est vrai : Mais elle l’est pour tous les soldats, car il y a la retraite du combattant… et la retraite pour 15 ans de service minimum. Elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre. A titre d’exemple : Moi, j’ai été résistant, j’ai fait 3 séjours de guerre en Indochine, plus l’Algérie. Je suis médaillé militaire, j’ai plusieurs citations ; j’ai été 2 fois blessé au combat, et je touche 212,19 € de pension tous les 6 mois, soit environ 35 € par mois, et je n’ai même pas la Légion d’Honneur !

Les troupes Nord africaines n’ont jamais été « la chair à canons » comme vous voulez toujours le laisser entendre. Vous oubliez sciemment les 170 000 pieds noirs qui, avec les indigènes, presque tous volontaires, composaient l’Armée d’Afrique. Les unités d’élite “blanches” ont payé plus que le prix du sang et de l’honneur.

Vous n’êtes pas sans savoir que, le 7 février 2010, le Parlement algérien a déclaré qu’il allait faire adopter une proposition de loi, “criminalisant” les 130 années de présence française en Algérie. Le sieur Bouteflika compte pour cela demander des milliards d’euros de dédommagement à la France, avec en plus… des excuses…de la repentance…le reniement de tout ce qui fut notre passé.

En voilà assez !

Il vous faut donc savoir quelle est votre position quand la France est ainsi attaquée, bafouée. Il vous faut, que vous le vouliez où non, choisir votre camp ! Vous ne pouvez pas… être ici… et là-bas, tout du moins en paroles ! Le dernier film de M. Rachid Bouchareb, « Hors La Loi » commence, lui, par des erreurs flagrantes, des oublis, des affirmations qui sont des contre-vérités historiques.

Ce monsieur sait ce qu’il fait, ce qu’il dit. Ne déclarait-il pas le 21 juin 2009 au journal El-Watan à Alger… vouloir « rétablir la vérité historique » et ainsi… « déballer tout » à travers ce long métrage de 2h30, dont 25 minutes seraient consacrées aux évènements du 8 mai à Sétif et Kerrata (Oui 25 minutes !).

A Sétif, tout a commencé par des mini échauffourées, des défilés revendicatifs, et ce dès le 1er mai 1945. Tout avait été programmé par le congrès des « Amis du manifeste algérien », car le FLN n’existait pas alors.

De marche pacifique en marche… de la dignité, tout a basculé dans le drame avec les tueries et les atrocités, le 8 mai 1945, et cela au nom du Djihad, aux cris de « À bas la France »,« Vive l’indépendance ».

Le commissaire de police Oliviéri, débordé, jeté au sol par les émeutiers, a tiré en l’air pour se dégager. En l’air ! Pas dans le tas ! Ce qui transpirait alors c’était la haine du roumi mise au goût du jour par la radio du Caire depuis des semaines. Cela donna des scènes de violences inouïes, de mutilations effroyables, n’épargnant ni les femmes, ni les enfants en ce jour de fête de la Victoire, au milieu des hurlements hystériques et des “youyous” des femmes. C’était la folie ! Jusque dans les maisons envahies… les Européens furent éventrés, émasculés, les femmes et les fillettes violées ! Les bébés découpés en morceaux à la hache ! Dans la foulée, aux 400 Européens dont 300 femmes et enfants massacrés, s’ajoutaient déjà 800 musulmans, connus pour leur amour de la France, dont de nombreux anciens combattants forcés d’avaler leurs médailles ! Oui, la réaction des civils fut anarchique et sanglante, mais n’était-ce pas ce que voulaient les instigateurs de la révolte ? Car ils étaient seuls !

À cette époque, l’Algérie était presque totalement dépourvue de troupes. Dans les jours qui suivirent ce furent en partie des unités musulmanes en formation qui rétablirent l’ordre, alors qu’ailleurs, souvent, des ouvriers arabes sauvaient leurs patrons. Quand l’armée intervint en plus grand nombre,10 000 armes furent récupérées !

Voilà messieurs, les vérités que votre film escamote ! Si vous désirez la liste, les massacres que par la suite le FLN perpétua, bien souvent sur des musulmans qui refusaient de renier la France, je me tiens à votre disposition pour ce faire. En voici déjà quelques exemples… El Halia… hommes, femmes, enfants, débités à la hache, le 20 août 1955, rien que des ouvriers, des mineurs, chrétiens et musulmans. Des bébés cloués sur les portes des granges avec des pioches.

Le massacre de Palestro le 18 mai 1956, où des appelés tombés dans une embuscade ont été non seulement tués, c’était la guerre, mais mutilés, les yeux crevés, le sexe tranché mis dans la bouche, le ventre ouvert. Le massacre de Melouza, le 28 mai 1957, où toute la population musulmane de la Mechta-Kasba fut exécutée par le FLN, 300 cadavres et 150 blessés, du seul fait qu’ils appartenaient au MNA, mouvement politique concurrent, mais “nationaliste”.

Les noms de tous ces lieux où furent perpétrés des attentats horribles restent gravés dans les mémoires de tous les pieds-noirs, de tous les musulmans qui servirent la France, de tous les soldats qui firent leur devoir !

C’est-à-dire tous ceux que le dépravé ministre Frédéric Mitterrand, ose traiter, dans Le Parisien, de nervis d’extrême droite… une saloperie de plus ! Ajoutant que ce film n’est pas historique, mais une fiction ! Mes souvenirs, eux, ne sont pas une fiction !

J’entends encore comme une longue litanie, au milieu des corps déchiquetés baignant dans des mares de sang, des pieds, des jambes, des bras, des têtes, des tripes… étalées partout… éclaboussant les murs… les cris et les pleurs de gens du peuple, hébétés, hommes rudes en pleurs, gamines mignonnes dans leur robe de bal, devenant folles de douleur !

Rendons donc hommage à toutes ces victimes innocentes que vous et vos amis oubliez… du stade municipal d’Alger, du stade d’El-Biar, du casino de la Corniche, du Clos Salembier, d’Hussein-Dey, de la Redoute, de la Casbah et de tous ces quartiers d’Alger qui virent périr des centaines de martyrs. Il aura fallu que la télévision française ose (et elle a osé) donner une tribune à toutes ces poseuses de bombes. Certaines vivent chez nous, en France, comme vous messieurs, mais aucune d’elles n’a fait preuve du moindre regret, du moindre remord, ne serait-ce que vis-à-vis du piètre résultat, du calamiteux résultat

de l’indépendance ALGÉRIENNE.

Qu’ont donc fait les dirigeants algériens de l’Algérie prospère… que De Gaulle leur a donnée… avec en plus, en prime, le Sahara, son gaz et son pétrole… qui n’ont jamais, jamais, été algériens. Le remerciement fut le massacre de 100 000 harkis… soldats français, et l’enlèvement de milliers d’Européens, dont certains seraient, aujourd’hui, toujours vivants.

M. Bouteflika ose comparer la présence française en Algérie à l’occupation allemande en France !

A ma connaissance, au départ des troupes du Reich, 5 millions de Français ne sont pas partis s’installer en Allemagne.

Pour mes amis et moi-même, la guerre d’Algérie est terminée, le peuple algérien est indépendant… les problèmes de l’Algérie sont ses problèmes.

Si nous refusons la repentance, nous refusons aussi qu’il soit dit et écrit que cette guerre, que notre armée a gagnée militairement, fut un combat sanglant entre l’armée française et la totalité de la population d’Algérie. Cela est faux ! Comme le reste !

Messieurs, je ne vous salue pas, je vous plains.

ROGER HANIN

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

Articles Récents

Liens