Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 10:54

La première édition, l'an dernier, de « Changer l'Aude en vin », avait été un succès, avec quelque 300 entrées. Cette année promet aussi de belles rencontres. Le principe ? Quinze vignerons audois certifiés Agriculture Biologique vous invitent à une dégustation exceptionnelle, ouverte à tous et gratuite, au cœur de la Cité médiévale de Carcassonne. Frédéric Palacios, vigneron d'Arzens (Le Mas de mon père), explique : « Notre philosophie de travail, c'est le respect des terroirs avec des cépages autochtones ». Grenache, carignan, syrah… Mireille Mann, vigneronne de Leucate (Le Mas des caprices), parle notamment du mourvèdre, qui apporte « beaucoup d'épices, de garrigue » à la dégustation. Frédéric Palacios assure que le travail des sols se fait « sans chimie sur le végétal, ni pendant la culture, ni pendant la vinification ». La dégustation de lundi permet de « promouvoir les vins de l'Aude, d'échanger avec le public et de mettre en commun la clientèle, pour avoir une puissance commerciale plus importante ». Les quinze vignerons, qui sont regroupés autour de l'association « Changer l'Aude en vin », vendangent tous à la main et produisent entre 10 000 et 50 000 bouteilles. Lundi, le public pourra goûter toute leur gamme, soit une soixantaine de vins. Cinq amis vignerons bio champenois sont invités cette année : « Ils viennent soutenir notre action », explique Frédéric Palacios. Il insiste : « Nous sommes des artisans, nous travaillons avec nos mains, on n'est pas des négociants ni des commerciaux ». Selon Xavier Ledogar, vigneron de Ferrals-les-Corbières (domaine Grand Lauze-Ledogar), « on prend des risques pour travailler le plus naturellement possible », avec les difficultés de l'artisanat, les pertes éventuelles lors des récoltes à la main. Mais ce sont avant tout des passionnés.

«Du vin 100 % raisins, sans levures ni enzymes»

Mireille Mann, originaire d'Alsace, est tombée amoureuse des terroirs de Leucate : « C'est une terre en devenir, ici, avec du potentiel; c'est magique ». Pour elle, il est important de souligner que « ce n'est pas parce qu'on fait du vin bio qu'il est meilleur que les autres. Mais les consommateurs doivent savoir que ce vin est 100 % raisins, sans apport de levures ni enzymes. Et ça, ça change tout ! » Alors, n'hésitez pas à venir nombreux apprécier le bon vin des terres audoises, son bouquet, sa robe et ses parfums.

« Changer l'Aude en vin », dégustation aux restaurants « Le Jardin de la Tour » et la « Brasserie du Donjon », à la Cité, lundi 26 avril de 10 heures à 19 heures. Possibilité de repas le midi. Contact : 06 08 41 27 47 ou 06 63 62 17 74.

 

Source : www.ladepeche.fr

 

Cordialement le Blad.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens