Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:30

A quelques jours de la grande finale du concours des meilleurs pizzaiolo de France, le Leucatois Nino Peiro se prépare, enthousiaste. En novembre dernier, il avait terminé 3ème au niveau régional, hissant Leucate au rang des villes où il fait non seulement bon vivre, mais aussi, déguster une succulente pizza !

A 16 ans, Nino quitte l’école et découvre le service dans une pizzeria : dès lors, la pizza, plat tant aimé par les français – plus consommateurs que les pères fondateurs italiens – ne le quittera pas. Sa famille paternelle est originaire de Palerme et de la région de Turin : ceci explique sans doute cela.

Il apprend tout seul, recherche l’excellence, se perfectionne auprès d’un Maître de la discipline, jusqu’à ouvrir son restaurant au village de Leucate, le Dolce farniente, chaleureux et familial.

Aujourd’hui en route pour la finale, les mercredi 15 et jeudi 16 mars prochains, du championnat de France PARIZZA, il avait brillamment terminé 3ème au niveau régional au mois de novembre dernier, devant un jury exigeant composé d’un chef étoilé, d’un champion du monde et d’un professeur.

La pizza somptueuse qu’il leur avait présentée avait été pensée, chérie, longuement imaginée, avec sa sauce tomate goûtue, ses girolles parfumées, ses boulettes de veau aromatisées à l’huile de noix, son huile de noisette relevant subtilement le tout, et sa cerise sur le gâteau : ses œufs de caille délicatement pochés, trompeurs, dressés telles des miettes de la meilleure mozzarella.
Le jury fut bluffé, mais ne nous trompons pas : si Nino participe au concours, c’est avec l’envie, certes, d’être récompensé – le vainqueur de Paris sera qualifié pour la coupe du monde – mais pas seulement par un trophée. "Je le fais avec amour, je recherche sans cesse de nouvelles saveurs, et j’ai toujours envie de faire mieux !"

Michel Py, maire de Leucate, est venu saluer le champion avant l’épreuve ; il avait déjà salué sa qualification qui illustre, après les citations et distinctions des établissements Le Grand Cap et Le Cézelly dans le Gault et Millau 2017, "la diversité et la qualité remarquables de l’offre proposée par les restaurants à Leucate".

 

Source : http://www.leucate.fr/agenda/evenement/un-leucatois-champion-de-la-pizza-1/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens