Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 07:08

Le patron du Tour de France tente de déminer la guerre du vin chilien Par Eric de La Chesnais Face aux menaces des viticulteurs de bloquer des étapes de la prochaine Grande Boucle, Christian Prudhomme assure que les vignerons français pourront mettre en avant leurs produits. Le patron du Tour de France, Christian Prudhomme, tente de calmer la colère des viticulteurs tricolores qui menacent toujours de bloquer des étapes de la Grande Boucle cet été sans propositions concrètes de sa part pour mettre en avant leurs vins. Le président du syndicat des vignerons de l'Aude, Frédéric Rouanet, a vu rouge cet hiver en apprenant que la cuvée «Bicicleta» du chilien Cono Sur avait été retenue «en catimini» comme partenaire du Tour jusqu'en 2017, pour les étapes situées hors de France. Un contrat qui avoisinerait 400.000 euros par an. Face à la polémique qui s'est étendue à de nombreux vignobles, ASO (Amaury Sport Organisation, l'organisateur du Tour) tente de rétropédaler. «Une première ouverture» «Il n'y a aucune difficulté pour que la société du Tour de France permette aux vignerons et aux coopératives de mettre en avant leurs produits, comme ce sera le cas dès la semaine prochaine sur Paris-Nice avec les viticulteurs du mont Brouilly», indique Christian Prudhomme. Concrètement, les viticulteurs pourraient venir aux villages «départ» et «arrivée» de chaque étape du Tour. La seule limite étant de ne pas faire de publicité dans la caravane pour respecter la loi Evin. Les vignerons de l'Aude restent sur leur garde. «C'est une première ouverture, nous attendons la venue de Christian Prudhomme le 10 mai dans l'Aude pour connaître le détail de ses propositions, explique Frédéric Rouanet. Nous voulons aussi discuter des conditions du nouvel appel d'offres après 2017 pour les étapes hors de France.»

Partager cet article

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens