Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 06:46

Face à la recrudescence des riches touristes saoudiennes intégralement voilées aux abords du Lac d'Annecy, la police nationale a reçu la consigne d'ouvrir le dialogue pour les inviter à respecter la loi française. Explications.

Sur les berges de ce que d'aucuns surnomment la "Venise des Alpes", la recrudescence de ces touristes d'un genre particulier gêne. Eux? Ce sont les riches vacanciers en provenance de la péninsule arabique qui, depuis l'été 2014, sont de plus en plus nombreux à venir faire un tour à Annecy, en Haute-Savoie, la plupart du temps depuis Genève. Problème: certaines d'entre-eux portent le voile intégral, ce qui est interdit en France depuis la loi n°2010-1192 du 11 octobre 2010.

"Il ne s'agit pas de stigmatiser"

Face aux voix qui se sont élevées contre l'arrivée massive de touristes intégralement voilée sur les bords du Lac d'Annecy, décision a été prise par les autorités de laisser une chance au dialogue. Ainsi, comme le révèle Le Temps, la police nationale distribue depuis quelques semaines des tracts, en français et en anglais, aux dits touristes. But de l'opération? Leur expliquer qu'ils sont en infraction, ce qu'ils ignorent la plupart du temps. "Il ne s’agit pas de stigmatiser ou de faire la chasse aux burqas mais d’informer ces gens que la loi française interdit les visages dissimulés pour des raisons de sécurité et parce que l’on doit identifier toute personne", justifie le commissaire Alain Favre, directeur de la sécurité publique en Haute-Savoie, interrogé dans les colonnes du journal suisse.

"Cela se fait de manière simple et, sur un plan légal, on ne fait référence ni à la nationalité ni à la religion. Ces touristes viennent de loin, sont en vacances pour la plupart en Suisse", poursuit-il. "On leur explique qu’une fois la frontière avec la France franchie, la loi n’est plus la même."

Pas de verbalisation

Légalement, le texte voté en 2010 prévoit une amende de 150EUROS pour tout contrevenant. Dans les faits, la police annécienne a pour consigne d'être plus conciliante: les touristes voilées se voient ainsi demander de découvrir leurs visages, ou de se diriger vers un lieu privé. En cas de refus, les forces de l'ordre peuvent conduire leurs interlocuteurs vers le poste de police le plus proche avant d'engager garde à vue et autres poursuites, "même si l’on fait face à une princesse saoudienne ou à un cas d’immunité diplomatique" a précisé le commissaire Olivier Favre au Temps.

Un cas de figure qui ne s'est pas encore présenté, toujours selon cette même source: la plupart du temps les femmes acceptent de se découvrir le visage ou de se diriger vers un lieu privé.

Par Jé. M

Partager cet article

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens