Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 05:48

Personnage emblématique d'Allô Nabilla, ma famille en Californie, Livia est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Alors que sa petite-fille, Nabilla Benattia, est mise en examen pour «tentative d'homicide volontaire» et «violences volontaires aggravées» sur son compagnon Thomas Vergara et placée en détention provisoire à la maison d'arrêt pour femmes de Versailles, «Mémé Livia» a accepté de se confier à nos confrères de Paris Match.

Après avoir changé plusieurs fois de versions, la jeune femme de 22 ans a évoqué au juge d'instruction être la victime de violences conjugales depuis plusieurs mois et avoir eu peur à maintes reprises de mourir. Une révélation qui ne semble pas étonner Livia qui avoue dormir «très près de [son] téléphone depuis que [sa] petite-fille fréquente Thomas». Et d'ajouter: «Souvent, j'ai vu des scènes insoutenables que je ne souhaite à personne, et encore moins à ma petite fille».

Prévenue vendredi matin par le garde du corps de Nabilla, la première réaction de la dame de 80 ans a été de savoir si sa petite-fille était «morte». «Soulagée de la savoir enfin en sécurité quelque part», Livia reconnaît qu'elle et son mari avaient remarqué que ça n'allait pas «depuis près de deux ans». «Au début de leur relation, une ex-petite amie de Thomas m'a contactée pour m'avertir: “Méfiez-vous, c'est quelqu'un d'intéressé et il a de drôles réactions”. [...] Si vous saviez le nombre de gens qui m'ont mise en garde. Son attaché de presse d'abord, des assistants de plateaux, d'anciens candidats et des présentateurs des chaînes de télé pour lesquelles elle travaille… Tous m'ont rapporté des horreurs[...] Les cris, et surtout la drogue. Et puis les bleus sur le corps», poursuit la grand-mère.

Consciente de la situation dramatique dans laquelle se trouvait Nabilla, pourquoi sa famille n'est pas intervenue plus tôt? «Mais parce qu'on ne le savait pas clairement!, se défend Livia. Au début, il n'en avait que pour elle et il avait entrepris de séduire sa famille. Il redoublait d'attention pour Nabilla, quand nous étions tous là. Mais quand je passais devant leur chambre, je l'entendais lui parler si mal, si vulgairement... C'est un homme qui aime beaucoup trop l'argent et qui cherche la reconnaissance. J'ai senti que ça ne finirait pas bien… J'ai tout de même essayé de l'apprivoiser en me disant que c'était peut-être moi qui étais vieux jeu. Mais il m'a toujours fuie. Il me craint parce qu'il sait que je suis la seule à avoir de l'influence sur Nabilla… Et comme Thomas veut tout contrôler, à commencer par elle, ça contrarie ses plans… D'ailleurs, il ne l'autorise pas à me voir».

Qualifié d'«incontrôlable» par Nabilla, Thomas Vergara s'en serait pris aussi à Livia. «Il m'a insultée des dizaines de fois, en criant. Il m'a même déjà poussée. J'ai 80 ans», avoue la grand-mère avant d'évoquer une scène dont elle a été témoin: «Une nuit, pendant un tournage de l'émission à Marrakech alors, que tout le monde dormait, il s'est mis à lui hurler dessus. Je me suis approchée de leur porte car j'avais peur pour elle… Puis j'ai entendu un coup trop puissant pour avoir été donné par une femme. J'ai ouvert brusquement et j'ai vu Nabilla en train de déchirer le passeport de Thomas. Il a pris ses affaires, en jurant qu'on ne le reverrait plus. Bien sûr, le lendemain, il est rentré comme à chaque fois».

Selon la grand-mère de Nabilla, le jeune homme serait également jaloux de la notoriété de l'ex-star de la téléréalité. «Thomas vivait très mal le nouveau rôle de chroniqueuse de Nabilla (dans Touche pas à mon poste!, ndr). Ce nouveau travail, en plus de ses autres contrats, l'empêchait de participer aux soirées très lucratives partout en France où elle apparaissait une heure au bras de Thomas. Chacun repartait avec un gros cachet, et Nabilla le faisait surtout pour Thomas. Mais elle ne pouvait plus depuis septembre. C'était un très gros challenge qu'elle relevait. Sa nouvelle équipe avait été très claire: pas de scandale. Thomas le savait, et Nabilla m'a confié qu'elle craignait qu'il les suscite pour la faire chuter médiatiquement».

Source : Emilie Geffray

Partager cet article

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens