Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 06:53

Si son nom ne vous dit sans doute rien, Haifa Wehbe est pourtant une star au Moyen-Orient. Cette chanteuse libanaise aux formes généreusement sexy fait régulièrement sensation dans les médias orientaux. Cette fois, bien plus que sa voix, c'est sa tenue de scène qui fait débat.

Lors de son passage dans l'émission Star Academy, diffusée depuis le Liban dans toute la région, Haifa Wehbe a interpreté une chanson dans une longue robe noire... transparente. Outre les jambes, cette tenue signée du styliste Zuhair Murad dévoilait le dos nu de la chanteuse, ainsi que ses fesses. Et le réalisateur appréciait visiblement le spectacle, comme le montrent les différents gros plans.

La séquence ne passe évidemment pas inaperçue: les téléspectateurs accusent l'artiste de provocation, de «folie» pendant que d'autres saluent son courage et son sex-appeal. Mais devant la télévision, il y avait vraisemblablement également l'oeil averti de certains cadres de... Daech. Selon le site d'information tunisien DirectInfo, l'Etat islamique aurait peuvie apprécié cette prestation.

Selon ce site, le chef de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi aurait même «estimé que l'apparition de la chanteuse dans cette tenue a fait du peuple arabe un peuple esclave et vulnérable devant ces créatures de petite vertu, oubliant ainsi les vraies valeurs de l'Islam». Il aurait ainsi promis d'activer la cellule libanaise du groupe terroriste pour se venger.

De son côté, Haifa Wehbe, elle, a fini par réagir sur Twitter en précisant «que la robe était totalement différente sous la lumière des projecteurs de la scène."

Source : Xavier Allain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens