Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 12:52

La Cour européenne des droits de l'homme a validé aujourd'hui la loi française du 11 octobre 2010 qui interdit de "dissimuler son visage" dans l'espace public, notamment à l'aide d'un voile islamiste intégral.
Les juges ont débouté une Française musulmane d'origine pakistanaise qui dénonçait l'interdiction du port de la burqadans l'espace public comme une atteinte au respect de sa vie privée et de sa liberté de religion.

La Cour a souligné que "la préservation des conditions du 'vivre ensemble' était un objectif légitime" des autorités françaises, qui disposent à cet égard d'une "ample marge d'appréciation", et que par conséquent la loi votée fin 2010 en France n'était pas contraire à la convention européenne des droits de l'Homme.

Les contrevenants encourent une amende de 150 euros qui peut être accompagnée ou remplacée par un stage de citoyenneté. L'arrêt de la Cour de Strasbourg, qui a été rendu par la grande chambre, sa formation la plus solennelle, est définitif.

Plusieurs membres de l'UMP ont rapidement réagi à cette annonce. Eric Ciotti s'est notamment réjoui de cette décision "car elle nous renforce contre l'intégrisme". L'ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage a tenu à remercier la CEDH d'avoir par cet arrêt "affirmé l'égalité indissociable du pacte républicain entre hommes et femmes".

Source : lefigaro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens