Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polit-Buro.
  • Polit-Buro.
  • : Photos et commentaires des réunions du P.B. Lutte contre le complot des tristes et la morosité ambiante. Objectif: soutien de la viticulture française et des spiritueux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 08:26

auvre Leucate Renouveau réduit au silence au point d’avoir besoin d’une « Mise au point » dans la presse quotidienne régionale (PQR) du 27 Avril 2014 (bis repetita du blog Leucate Renouveau du 25.04.14) pour pouvoir enfin s’exprimer ! Cela rappelle inexorablement le fameux « Droit de réponse de Michel Py » illégalement publié par cette même PQR le Samedi 29 Mars 2014, après la clôture de la campagne électorale.

« Parler pour ne rien dire, c'est pour les trois quarts et demi des gens exprimer tout ce qu'ils pensent. » *


« Mise au point », mais à quel point ? Après lecture et relecture on se demande bien quelle est la finalité de ce communiqué ?

Les oppositions ont eu droit à la parole lors du Conseil Municipal du 22 Avril, pas de quoi en tirer une « Mise au point », puisque c’est normal, et prévu par la loi : les 5 Conseillers d’opposition représentent quand même 46% des électeurs ! Évidemment ça fait un peu désordre à Leucate où, les Conseillers Municipaux de la majorité n’ouvrant jamais la bouche, les séances se résumaient depuis 19 ans à un monologue du maire.

Les impôts locaux, qui sont depuis 2010 parmi les plus élevés de la région, n’ont pas été augmentés en cette année électorale, Augustin NASI s’en est félicité : même LEUCATE PLURIELLE n’avait pas prévu de baisse immédiate. C’est l’année prochaine qu’il faudra redouter une hausse si la politique budgétaire suivie jusqu’ici par l’équipe au pouvoir est prorogée.

Quand au reste de cette « Mise au point » il ne fait que traduire le fielleux regret du clan au pouvoir de voir une opposition jouer un rôle de critique que les conseillers de la majorité ont depuis très longtemps abandonné. Pour que cette critique puisse devenir constructive il conviendrait d’abord que les oppositions soient associées aux Commissions préparant les projets, ou, tout du moins, qu’elles soient informées des dossiers…..ce qui n’est pas le cas jusqu’ici. Tant que l’opposition devra poser des questions en séance pour savoir de quoi on débat, être constructif sera difficile.

Un minimum de transparence conditionne une critique constructive

* citation: Oscar Commetant

Source : www.leucateplurielle.blogspot.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Blad
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens